Aller au contenu
Little.Dolls

Escapade Africaine.

Recommended Posts

Il est 19h. Elle ne va pas tarder, et il le sait. C’est l’heure qu’il lui a donné pour venir ce soir.

En effet, Lily va passer le week end chez son homme ce soir, Josh. Ils ont tous les deux 18 ans, et vivent encore chez leur parents. Mais ce week end, les parents de Josh sont en voyages d’affaires, jusque Lundi soir. Ce qui leur laisse 3 jours devant eux. Dès qu’il l’apprit, il saisit son téléphone afin de lui faire part de cette grande nouvelle. Josh n’a pas eu besoin de demander. La réponse de sa chérie fut instantanée.

Voilà, elle frappe à la porte. Il se précipite lui ouvrir, et découvre … Une femme. Oui. C’est la première fois qu’il la voyait aussi belle. Une fin robe noir tombait jusque le haut de ses genoux, recouverte par une veste noire, des petites chaussures à talons, des superbes boucles d’oreilles sorties pour l’occasion, et une pointe de maquillage, juste ce qu’il faut. Oui, ce soir, avant d’être la première soirée du week-end, est surtout leur anniversaire de rencontre. Cela fait 1 an jour pour jour que les deux amoureux vivent leur idylle. Avant de savoir que ses parents partaient, Josh avait prévu cette soirée au restaurant. Mais le fait d’être seule lui permet de l’inviter 3 jours, et surtout, de faire ses preuves en cuisine, domaine qu’il apprécie beaucoup.

Il l’invite à rentrer, et lui tombe la veste. Lily en profite pour se débarasser de ses superbes chaussures, qui lui font un peu mal. C’est alors qu’elle se dit qu’elle ne les mettra peut être pas aussi souvent qu’elle ne l’espérait. Elle se retrouve alors pieds nus sur le sol, ce qui fait sourire son homme, car elle perdit quelques centimètres. Elle fit mine de bouder, ce qui obligea Josh à l’embrasse pour se faire pardonner. Mais à vrai dire, en aucun cas il se sentait forcer, elle était si belle … Comment résister ? Après le baiser, elle lui frappa doucement les fesses, comme pour lui dire : « Oh comme il se rattrape ». Josh sourit, et lui lança un regard coquin qu’elle ne pouvait qu’apprécier.

Il la prit par la main, et l’emmena dans le salon. Il lui proposa quelque chose à boire, ce qu’elle ne pouvait résister, car elle avait du faire un peu de marche. Il revint dans la pièce avec deux boissons fraîches, et deux verres. Il parlèrent et se racontèrent leur journée, avant de passer à table.

Il voulait absolument la surprendre. Et la surprise de Lily fut de taille. Passionné d’Afrique, pour y avoir habité, Josh avait tout mis sur le repas pour la combler. Il l’emmena dans la chambre de son grand frère, qui n’habitait plus ici, ou il avait réalisé l’espace pour le repas. En effet, il avait fait de cette chambre un véritable musée Africain, de chaque fétiche et objets ramenés du continent. Masques, Statuettes, Meubles … Tout y était. La table était supportée par un pied de table en forme d’éléphant, et la table était un véritable rond de bois taillé dans de l’ébène. Splendide. Lily avait toujours aimé que son homme ait cette passion pour l’Afrique, et pour une fois, elle put la vivre. Mais la surprise ne s’arrêta pas là. Josh retourna dans la cuisine quelques minutes, après l’avoir installée à table. Il ramena un plat typiquement africain, du Poulet Yassa, accompagné de Riz. Une recette sénégalaise. Et cerise sur le gâteau, il avait réussi à se procurer des feuilles de bananiers, qui servirent d’assiette. Le poulet et le riz était déposé au creux de la feuille. Lily en avait des étincelles dans les yeux. Elle ne pouvait le croire. Il avait cuisiné pour elle un repas qui venait d’un pays si lointain. Elle se releva pour le prendre dans ses bras, et le remercia, pour tout ce qu’il avait fait. Mais la soirée ne fit que commencer …

Ils mangèrent dans cette ambiance africaine qui donnait vraiment l’impression de se retrouver dans une case, au milieu d’un village sénégalais. Ils dégustèrent le repas, qui était vraiment excellent. Lily ne pouvait pas s’attendre à mieux pour ce repas. Il se levèrent pur débarrasser la table, bien que cela ne fut pas bien compliqué. Arrivés dans la cuisine pour finir le débarrassage, Lily fut prit d’une pulsion indescriptible. Elle plaqua son homme contre le mur et lui prit la bouche intensément. Rarement un baiser fut aussi expressif et chaud. Lorsqu’elle lacha les lèvres de son homme, elle lui avoua quelque chose dont il ne s’attendait pas. Elle lui dit, tout simplement, qu’elle s’était retenue pendant tout le repas de lui sauter dessus. Elle en était venue à espérer la fin du repas, pour revenir dans la pièce. Elle le prit par la main, et sans lui demander son avis, elle le mena dans la chambre africaine. Et elle le poussa sur le lit. Comme pour lui dire : « Reste là, j’ai quelque chose à te dire ». Et elle ne se fit pas prié pour lui avouer qu’elle ressentait un désir fou pendant le repas. Et elle enchaina : « J’ai envie que tu me fasses l’amour, ici, dans cette pièce que tu as su rendre merveilleuse, mais également aphrodisiaque ».

Elle s’approcha de lui, le prit par le col de sa chemise, et l’embrasse. Plus gentiment que précédemment, mais il ne fallut pas beaucoup de temps pour que Josh succombe à la demande de sa chérie. Pendant qu’elle passait sa main sur sa chemise pour la déboutonne, il remontait légèrement sa robe afin de caresser ses jambes, parfaites, douces. Le désir montait, chaque seconde encore un peu plus. Le fait est que dans la chambre, la chaleur est forte, ce qui ajoute plus de réalisme encore à cette escapade africaine. Elle lui retira la chemise et la jetta à travers la pièce, et ne tarda pas à lui retirer le jean. Il avait chaud, elle également. Mais ils avaient fait obstruction de la chaleur de la pièce, pour s’abandonner à la chaleur corporelle et sexuelle. Elle se leva au pied du lit et laisse tomber sa robe à terre, laissant apparaître un ensemble en dentelle noir. A la vue de cette merveille, Josh ne put se retenir. Son caleçon était devenu bosselé, et il faut dire qu’il commençait à s’y sentir à l’écart. Lily le remarqua, et lui lança un sourire coquin. Elle vint s’assoir à cheval sur le lui, le laissant s’allonger. Elle commença à l’embrasser, tout en baladant ses mains le long de ce corps qu’elle admirait tant.

Ses lèvres descendaient, glissaient le long de son cou. Elle arrivait à lui procurer quelques frissons à chaque baiser à cet endroit précis. Ce qui ne manqua pas de lui donner envie de continuer son voyage vers l’interdit. Ses lèvres continuèrent de descendre, s’attardant sur son torse, et jouant avec ses tétons. Les mordillant tout doucement, les titillant de sa langue, voire les suçant … Josh ne tenait plus. La pression qu’il ressentait dans ce caleçon était bien trop forte, ce qu’il montra à sa chérie. Mais bon, avait-elle besoin d’en être informée ? Elle sentait son sexe se durcir comme jamais contre son ventre. Elle arrêta de jouer avec lui pour se concentrer sur ce qui retenait son attention depuis plusieurs minutes. Elle prodigua quelques caresses à ce membre devenu quasi-incontrôlable, mais ne tarda pas à retirer cette barrière de tissu avant de libérer ce qui était emprisonné. Elle saisissait fermement le sexe de son homme et le masturbait. Doucement, tout d’abord, afin de faire monter encore un peu la pression. Mais … Ses lèvres la suppliait de rejoindre sa main. Elle commença par lécher doucement le gland devenu rouge vif, et bouillant. Quelques coups de langues qui firent trembler son homme. Qu’Est-ce qu’elle aimait le voir se tordre de plaisir. Mais elle lui dit que cela n’était rien par rapport à ce qui allait suivre. Elle le prit en bouche, et commença à le sucer sans aucune retenue. Sa main accompagnait le mouvement de sa bouche, elle le masturbait à la base du sexe, alors que le gland était complètement absorbé par la bouche de sa chérie. Il ressentit un véritable feu d’artifice dans le bas ventre, un plaisir immense, qu’il n’avait quasiment jamais connu auparavant. Son gland gonflait, Lily le sentait. Mais elle se dit qu’il serait dommage de s’arrêter là ! Elle relâcha le gland de son homme, après avoir donné quelques derniers coups de langue sur celui-ci. Josh n’y croyait pas, comment faisait-elle pour le faire mourir de plaisir ? Mais, notre amoureux est partageur. Il sait qu’il va devoir lui rendre la pareille, et rien que d’y penser, il en souriait de désir. Il la prit dans ses bras, et l’embrassant à pleine bouche. Assis sur le lit, tous les deux, il en profita pour la débarrasser de ce soutien gorge, libérant ainsi deux seins magnifique, d’une maturité parfaite. Il la retourna et la plaqua sur le lit. Elle savait que le moment était arrivé. Elle ferma les yeux et se laissa emporter ! Les lèvres de son homme firent le même parcours que les siennes. Profitant d’un petit passage sur le cou pour lui procurer quelques frissons, Josh s’attarda sur les seins de sa belle. Quelques coups de langues, quelques petits suçons auront eu raison d’eux, et ceux-ci ne tardèrent pas à se raffermir sous le coup de désir, et ses tétons pointèrent, comme si ils voulaient rejoindre cette bouche à jamais. Les lèvres les quittèrent cependant, pour ce diriger vers l’intimité de sa douce, doucement. Il retira le string de sa chérie, et le déposa délicatement au pied du lit. Il lui écarta tout doucement les jambes, et vit qu’elle s’attendait à une telle soirée, et l’avait préparée. Il découvrit un sexe magnifique, d’une propreté inégalable. Il ne résista pas. Il lui écarta doucement les jambes afin de venir s’occuper de son paradis. Il commença par quelques petits coups de langue sur son clitoris, déjà légèrement gonflé suite à ce qui s’était passé ces dernières. Puis sa langue se fit plus active, plus rapide. Et Lily commença à lâcher involontairement quelques petits gémissements, voire petits cris lorsque le plaisir atteignait un plus haut niveau. Ses mains au niveau la tête de son homme lui suggérait de continuer, de ne pas s’arrêter en si bon chemin. Pour augmenter le plaisir de sa chérie, Josh introduisit un, puis deux doigts dans le vagin de Lily, celui-ci déjà bien mouillée. Elle poussa un cri de plaisir à l’instant ou il la pénétra de ses doigts, elle n’en pouvait plus, et au milieu de quelques gémissements, elle lui demande, clairement, d’y aller, de ne plus attendre. Josh lâcha de sa langue le sexe de Lily, et vint se présenter face à lui, alors qu’elle avait écarter encore un peu plus les jambes. Il vint la pénétrer doucement, sans aucun mal. Il faut dire que ces préliminaires inoubliables avaient aidé. Lily devint folle. Le plaisir qu’elle pouvait ressentir à chaque coup de rein de son homme étaient incomparable, les gémissements se firent plus forts, plus intense, plus régulier. Son souffle devenait de plus en plus haletant. Tandis que lui, il tremblait de plaisir, elle le sentait. Lily vint à un instant le retourner sur le lit, afin de le chevaucher. Elle se plaça au dessus de lui, et s’empala littéralement sur son sexe. L’acte devint plus puissant,. Josh la voyait vraiment prendre du plaisir, de temps à autre, elle se caressait les seins, elle passait les mains sur le torse de son homme, et les prirent pour q’il puisse masser ses seins. Elle se pencha vers lui, lui dit qu’elle l’aime, avant de lui demander de se relever, et de la finir dans la position du Lotus, celle qu’elle affectionnait par-dessus tout. Celle qu’elle trouvait la plus intime. Bien sûr, il s’exécuta sans aucune réticence. L’acte devenait de plus en plus puissant, de plus en plus beau, mais également de plus en plus amoureux. Son sexe gonflait, gonflait encore … Il le sentait, il savait que tout allait se terminer dans quelques seconde. Elle le regarda, et jouit. Un cri qu’elle n’avait jamais du pousser de toute sa vie. Et dans la foulée, il jouit également, en elle, un incroyable mélange de sensation pour les deux amoureux.

Il fallut un moment à nos deux tourtereaux pour reprendre leurs esprits. Mais avant d’aller prendre une douche bien mérité, Lily murmura à l’oreille de son homme : « Jamais je n’avais été aussi comblée. Je veux que tu me fasses l’amour de cette manière, tout le temps. A commencer par ce week-end. »

Quelque chose me dit que le week-end s’annonçait … Torride.

(Ce récit est purement fictif. Mais un élément est véridique, ma passion pour l’Afrique, et le fait que j’y ai habité. Je m’en suis inspiré pour écrire ce qui pourrait être un fantasme).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

récit très vibrant...dommage que tu n'es pas "aérer" la mise en page de ton histoire...cela fait un gros bloc...sinon super :clap:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Je n'ai pu me detaché de ton recit je dois dire vraiment chapeau :clap: tres bien ecrit :clap:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci beaucoup à tous les deux.

Pour l'aération du texte, je m'en excuse. Sur Word, ça paraissait moins lourd. Ici, la page est plus resserrée, j'ai pas fais attention =S

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.