Aller au contenu
Guest bidu50

Mon ancienne prof 2

Recommended Posts

Invité

Ceci est une suite au post "Mon ancienne prof, dans le train".

posté ici http://www.forum-intime.com/confession_intime/mon-ancienne-prof-dans-le-train-t27595.html

La semaine suivante, elle était a nouveau la. Seulement, malgré la froideur de l'après midi, elle avais préféré une jupe courte à son pantalon. Sans chercher a nous cacher, nous nous sommes mis l'un a coté de l'autre, chacun posant sa main sur la cuisse de l'autre. Elle fit passer doucement ma main sous sa jupe pour me faire sentir son porte jartelles, et la remis sur sa cuisse ensuite. J'avais tout prévu. Personne ne m'attendais, je pouvais donc passer autant de temps que je le voulais chez elle comme prévu. A ma grande déception, il ne se passa rien avant notre arrêt. Nous sommes donc descendus et je l'ai suivi jusqu’à sa voiture. Nous n'avons roulé que durant 15 minutes mais le temps me paru affreusement long. Arrivé chez elle, elle poussa la porte de l'entrée de le manège commença enfin.

Elle me plaqua contre le mur pour m'embrasser, m'arrachant presque mes vêtements. Elle ne me plaisait pas... mais pourtant j'avais depuis une semaine une soif inépuisable de lui faire l'amour. Lui explorer tous les trous et me vider en elle. Elle retira son manteau, descendit sa jupe et jeta son haut.. Elle portait un string ficelle rouge avec des porte jartelles noir et un soutien gorge rouge. Elle se retourna et frotta son cul sur mon sexe déjà très tendu. Ses fesses étaient magnifiques malgré ses hanches larges. Un derrière dans lequel tout homme aurait envie de s'aventurer. Je dégrafa son soutien gorge qui tomba.

Elle m'emmena alors sur son lit a l'étage. La pièce n'était pas très grande mais il y régnait une odeur de sexe. Elle se mit a genoux et retira mon boxer. Elle lécha d'abord mon gland, me forçant a patienter. Je la voulait tellement celle salope en string devant moi. Elle m'avala entièrement, me malaxant les testicules en même temps. Elle savait y faire. Mon sexe se tendait de plus en plus fort. Elle se releva, m'embrassa et se mit a quatre pattes, me demandant de la traiter comme une vrai salope. Comme refuser cela a une femme? :clap:

Je me plaça derrière elle, ma bite tendue contre son string. Cette si fine parois qui séparait mon sexe du sien. Je sentais qu'elle donnait des légers coups de rein vers l'arrière :

"vas y! baise moi! traite moi comme la salope que je suis!"

Je lui ai alors arraché littéralement son string, le jetant par terre, et je suis entré en elle violemment, la bousculant vers l'avant. Mon coup de rein lui arracha un "ouiiiiii"

Je commençait doucement les vas et viens, caressant ses fesses et ses seins.

"Plus fort! baise moi, défonce moi!!! je veux de la bite! je veux TA bite"

Je pris cela comme un ordre. Je me mit a lui défoncer le vagin comme jamais je ne l'avais fait. Je m'accrochais a ses hanches pour m'enfoncer encore plus loin lui lançant des

"T'es une salope toi hein? une vrai salope! T'aime la bite ma salope!"

-ho oui vas-y défonce moi! Je suis ta salope!! j'aime la bite!! j'en veux toujours!!! je veux que tu me défonce!! baise moi vas-y défonce ma chatte!! j'en peux plus!!!"

et, dans un dernier cri de jouissance elle cria "j'aime la bite"

Je me retirais doucement de son entre jambes, un filet de mouille reliant nos sexes. J’étais toujours autant excité. Elle me dit alors "prend moi par derrière, je veux que tu jouisse dans mon cul! Fais de moi un vrai garage a bite! J'aime trop ca vas-y rempli moi!"

j'attrapais ses fesses a deux mains, les écarta et entra alors. Sa mouille servait de lubrifiant. Je la sodomisait doucement tout de même de peur de lui faire mal. Mais ses cris revenaient sans cesse.

"encule moi! plus fort! j'aime la bite!!! défonce moi !!!!"

Alors pour y répondre je lui criait

"t'es ma salope hein! tu vas voir je vais t'enculer comme jamais on t'a enculé!

-oui vas y fais moi mal au cul avec ta bite! j'aime qu'on me défonce le cul!"

Avec ces paroles, ma jouissance arriva vite. Je lui remplis alors les fesses de mon sperme.

Je me suis retiré et allongé près d'elle. Dans un soupir elle me dit "j'aime ta bite. Je veux encore être ta salope"

Après quelques minutes je du partir. Mais je suis revenu (et reviens couramment) chez elle.

:clap:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Anonymous

C'est bien... mais un peu trop insolent ^^. (enfin chacun ses goûts ^^)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

vous avez une grande différence d'âge?

Moi toutes les profs que j'ai eu aucune ne me donne envie et maintenant avec leur âge de plus de la cinquante voir plus de 60, je ne suis pas du tout attiré?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.