Aller au contenu
Invité olivier.deckard

Apres midi Pasqual

Messages recommandés

Invité olivier.deckard

J’avais décider de profité de se long week end Pasqual pour faire un petit tour dans les villages voisin, histoire de me donner des idées pour l’aménagement extérieur de ma maison.

Je regarde les jardins sans trop faire attention aux autres personnes qui se promène quant une voix que je connais me dit : « Hé, salut toi ». C’est une ancienne collègue de travail qui profite également du beau temps pour faire une petite balade.

Je la salut et ne peut m’empêché de jeter un œil sur le décolleté de son débardeur. J’avais déjà le réflexe de me perdre du regard sur ses seins lorsque je la voyais au boulot. Bien évidement, elle ne peut que remarquer mon regard et a pour réaction un petit sourire.

Nous discutons de divers choses tout en marchant, les potins du boulot depuis que je n’y suis plus, les jardins que nous commentons, etc. Apres une petite demi-heure de marche, nous arrivons devant un petit immeuble. Mon ancienne collègue me dit qu’elle habite ici et me propose de venir boire un coup pour nous remettre de cette promenade sous le soleil. J’accepte avec plaisir et nous nous retrouvons à boire un soda dans son petit appartement. Je ne peut m’empêché de regarder ses seins qui tendent le tissus de son débardeur et je remarque qu’elle fait une petite moue indéfinissable en me voyant faire. Je m’excuse et lui dit que je suis fou des seins et que les siens m’attire de part leur formes et leurs volume. J’en profite pour lui demander de but en blanc si je peut les toucher.

Surprise de ma question, elle me regarde bizarrement. Puis, avec un petit souris, elle tend son buste vers moi en disant un timide « pourquoi pas ». Elle semble s’attendre à se que je mette mes mains dessus comme pour les soupeser. Mais j’en profite pour écarter les bretelles de sons débardeur et de son soutient-gorge et libère ses deux superbes seins. Elle reste stupéfaite à me regarder mater les fruits de ma convoitise. Avant qu’elle ne réagisse, je pose mes mains sur le coté de ses seins et en suis l’arrondit avant de les empaumer. Je passe mes pousses sur ses tétons qui durcissent immédiatement. Encouragé par cette réaction, je les prend plus fermement en mains, je les caresse, passe le bout de mon indexe sur le bout de ses tétons puis sur ses aréoles avant de les reprendre à pleine mains. Les tétons tendu et le souffle court, elle se laisse faire. J’enfouis mon visage entre ses seins, les embrasses tout en continuant mes caresses. Je prend ses tétons en bouche et les mordilles, les suces, les aspires, je m’en délecte. Je ne peut m’arrêté de les caresser, de les embrasser. Je bande comme un fou.

Tout à coup, je sens une de ses mains se poser sur la bosse éloquente qui déforme mon pantalon. Elle me caresse quelques instant ainsi. Puis, d’un geste elle me pousse légèrement. Son regard se dirige vers mon entrejambe qu’elle caresse toujours. Elle attrape ma ceinture et la défait, puis fait sauté les boutons de mon pantalon pour enfin l’ouvrir. Ses gestes son hâtif. Elle referme ses mains sur mon slip reprenant sa caresse à travers l’étoffe. Mais rapidement elle s’agenouille et sort ma queue raide comme jamais. Le contact de ses doigts me fait frémir. Elle caresse ma queue sur toute sa longueur avant de faire de même sur mon gland. Elle passe son pousse dessus, faisant le tour du méat. Son visage s’en approche de plus en plus au fur de ses caresses. Elle me regarde droit dans les yeux et prend ma queue en bouche. Se contact m’arrache un soupir qui semble être pour elle le déclenchement de je ne sais quel frénésie.

Elle attrape ma bite et me branle à la fois des mains et des lèvres. Elle calme un moment le rythme mais ne lâche pas ma queue, tournant sa langue sur tout le gland avant de reprendre ses mouvements de va et viens. La voir me sucer avec autant de fougue rajoute à mon excitation. Elle sort ma queue de sa bouche de temps en temps pour me branler avec plus d’énergie, son regard passant de ma bite à mon visage. Puis elle la reprend en bouche, la lèche, la pompe, l’aspire tout en continuant à me branler d’une ou deux mains. Son regard brille. Je lui dit que si elle continu comme ça, je vais venir d’une seconde à l’autre. Elle accélère les vas et viens de sa bouche et de ses mains serrant la queue un peu plus fort. Elle me sens arriver et me fixe le yeux rieur et malicieux sans pour autant arrêter les caresses qu’elle me prodigue. J’explose dans sa bouche, un filet de sperme sortant du coin de ses lèvres. Elle sort ma queue de sa bouche tout en continuant de me branler. Deux jet de sperme vienne s’écrasé sur son menton et ses superbes seins. Elle me souris, reprend ma bite en bouche et me suce doucement en me branlant doucement. Elle semble vouloir de vider jusqu’à la dernière goutte.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur Forum-Intime.com, vous acceptez l'utilisation de cookies ainsi que nos Conditions d’utilisation.