Aller au contenu
Chris Logan

Première Rencontre...

Messages recommandés

Je me retrouvais dans le wagon d’un train alors que le haut-parleur indiquait le prochain arrêt. C’était l’endroit où je devais me rendre pour y rencontrer une femme que l’on nommera A. Je l’avais rencontrée quelques semaines auparavant sur le net en apprenant à l’apprécier, puis petit à petit, à l’aimer bien que je ne l’avais jamais vu en face de moi, à sentir sa respiration sur ma peau, à respirer son doux parfum ou à caresser son corps. Mais cet instant était sans doute arrivé. Le train venait de s’arrêter à la station et j’en descendit un léger bagage à la main, le cœur battant la chamade alors que je longeais les quais pour sortir de la gare.

Je sortais de celle-ci sous ce beau temps, seul un léger courant d’air frais venait me rafraîchir le visage. Je me retrouvais dans cette ville qui m’était encore inconnue, mais dont j’aurais tout le loisir de la visiter plus tard. Je commençais à la chercher du regard, elle aurait dû m’attendre ici même mais je ne la trouvais pas jusqu’à ce que mon regard s’arrête sur une jeune femme qui était debout et m’observait un léger sourire aux lèvres. C’était elle, je l’avais facilement reconnue et mon cœur se mit à battre encore plus fort en voyant ce petit visage rayonnant qui se rapprochait de moi.

Elle était vêtue simplement, comme j’aime, elle portait un petit jean noir qui dessinait parfaitement ses jambes ainsi que ses hanches et qui était accompagné d’un petit haut blanc avec quelques traits de dentelle au niveau de ses manches et autour d’un léger décolleté. Mais mon regard s’attardait davantage sur ce visage souriant, ses cheveux longs qu’elle avait attaché, mais surtout sur son regard d’un vert très troublant et intense à la fois. Je pouvais ressentir une certaine timidité émanant d’elle tout comme de moi, mais la complicité des moments partagés ces dernières semaines se lisaient tout de même dans son regard.

On se salua tout de même en se faisant la bise, ne cherchant pas à brûler les étapes, puis on pris la route de son domicile. Pendant le trajet, on parla de tout et de rien alors que mon regard la détaillait plus en détail pendant qu’elle conduisait. Je pouvais voir sa poitrine gonfler au rythme de sa respiration qui semblait nettement plus rapide que la normale comme si elle était dans le même état que moi. Je pouvais ressentir une forte chaleur m’envahir depuis que j’avais croisée son regard pour la toute première fois, était-ce du désir ? de l’amour ? sans doute un mélange des deux et j’étais irrémédiablement attiré par elle.

Enivré par le plaisir qui m’habitait, je laissais glisser ma main sur sa cuisse observant sa réaction. Elle regarda celle-ci avant de tourner rapidement la tête vers moi en m’envoyant un regard conquis et très complice. Je commençais à la caresser lentement en formant des arcs de cercle de plus en plus grands avec mes mains, me rapprochant doucement de son intimité, créant une atmosphère de jeu. Elle ne disait rien, visiblement concentrée sur la route devant elle, mais elle écarta sensiblement les jambes pour me permettre d’allé encore un peu plus loin.

Ma main s’arrêta à quelques centimètres de son intimité et je pouvais voir ses spams, comme si elle désirait ma main davantage sur elle mais j’en restais là, frôlant volontairement par moment la fermeture de son pantalon pour sentir sa respiration accéléré, c’était un jeu qui ne faisait que commencer et qui s’annonçait sans doute très intense et complice.

[A suivre]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Shalyna

je crois que la c'est plus du domaine du reve que du fantasme chrissou ....

surtout le debut ça sent que c'est pas tout a fait du fantasme :wink:

:wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité alexiane_

Preum's .. :wink:

Du mal à t'y mettre mais quel plaisir de te lire, j'ai hate de voir la suite :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

merci :wink: c'est mon premier essai dans ce style, on verra la suite :wink:

mais les rêves font aussi partit des fantasmes et vice-versa, puis j'ai pas finit :(

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Shalyna

oui oui ...

mais moi je sais qui est mademoiselle A :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La suite ! Sauf si ça finit en accident de voiture (pas déconcentrer les conductrices, pas bien :wink: ) :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité alexiane_

Ha non, ha non !!! Pas d'accident, moi je veux la suite :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Anonymous

On veut tous la suite!!!!!

Félicitations!!! :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

[suite….]

Je n’avais pas poussé le jeu plus loin pendant le trajet, restant très sage pour éviter de la déconcentrer davantage. J’avais néanmoins garder ma main sur sa cuisse, ayant déjà du mal à me passer de ce contact. On était arrivé chez elle une dizaine de minutes plus tard et elle me présenta les différents pièces de son appartement les unes après les autres. J’étais passé de la cuisine à la salle de bains puis à sa chambre. A chaque présentation, un jeu de regard s’était installé entres nous comme si on cherchait à lire dans les pensées de l’autre, accompagné souvent de sourires et quelques rougeurs au niveau des joues comme si on imaginait déjà la suite de la soirée.

Sans prononcer le moindre mot, elle me prit la main avant de m’entraîner vers l’une des pièces de la maison qu’elle ne m’avait pas encore montré. On était entré dans la salle à manger et je pouvais voir celle-ci plongeait dans une ambiance romantique, uniquement éclairé par quelques bougies posées sur la table et sur les meubles. Elle m’avait préparé un petit dîner en chandelle et j’en restait très touché par cette attention. Je la remerciai en l’embrassant sur la joue, touchant son corps pour la première fois du bout de mes lèvres, goûtant cette peau tant désirée qui était à la fois douce et sucrée.

Je n’arrivais plus à quitter le contact de sa joue mais je finis par m’y résigner, malgré l’envie de caresser ses lèvres avec les miennes, l’attente et le désir de ce contact se sublimait au fil des minutes qui défilaient. Il était déjà 21h, ce n’était encore que le début de la soirée mais il était avant tout l’heure de dîner et de profiter de cette attention particulière qu’elle m’avait préparée visiblement avec beaucoup d’amour. On dégusta le repas en continuant de parler de choses diverses, tout en buvant quelques verres de vin, pour détendre l’atmosphère qui était électrique mais dans le bon sens du terme. Des ondes nous attirait l’un à l’autre et je me demandais encore combien de temps on parviendrait à y résister.

C’est au moment de boire une dernière flûte de champagne après le dessert, que je sentis son pied venir se frotter contre le bas de ma jambe. Ce léger contact me procura un long frisson qui me traversa tout le corps et elle avait du le ressentir à la vue du sourire qui s’était illuminé sur son visage et l’étincelle qui brillait dans son regard. Visiblement satisfaite de l’effet que cela m’avait fait, elle décida de monter lentement son pied le long de ma jambe intérieure sans me quitter du regard. Je me sentais déjà durcir alors que l’extrémité de son pied remontait jusqu’à mon entrejambe.

Je n’avais pas esquivé le moindre mouvement, la laissant faire ses mouvements qui venait frotter lentement mon sexe par-dessus mon pantalon. Une agréable chaleur pris part de moi devant cette douce caresse qui ressemblait à une masturbation. Je croisais son regard et elle avait deviné l’effet qu’elle me faisait, y prenant visiblement un intense plaisir. Elle devait, sans doute, tester ma patience à tenir sans me jeter sur elle comme je le désirais. Mais j’avais décidé de prendre mon temps et d’apprécier tout les instants comme celui-ci avant, finalement, de me lever de ma chaise et de faire le tour de la table.

Elle était restée assise, attendant sans doute de voir ce que j’allais faire. Je me retrouvais derrière elle et je posais mes mains sur ses épaules avant de commencer à les masser tendrement. Mes doigts glissait sur sa peau nue et je pouvais voir celle-ci se hérissait sous mes caresses alors que sa tête bougeait légèrement, comme si elle avait fermée les yeux pour profiter de cet instant, mais je ne pouvais pas voir son visage. Je me contentais de faire de léger arcs de cercle avec mes doigts, mes mains venant caresser ses épaules, la bas de sa nuque, remontait à travers ses cheveux pour lui caresser l’arrière du crâne et terminait par lui masser le cou, ce qui lui fit pencher la tête légèrement en arrière.

Je pouvais désormais voir son visage relaxé alors qu’elle avait effectivement les yeux fermés. La tentation de l’embrasser était trop forte et je me rapprochais de ses lèvres. Ma respiration en devenait très rapide alors que je voyais ses lèvres s’entrouvrir légèrement. Je n’étais plus qu’à quelques centimètres de son visage et je pouvais ressentir un léger souffle chaud qui en ressortait. Je me pinçais les lèvres inférieures tout en les humidifiant avant de les déposer finalement dans son cou. Ce baiser, remplit de tendresse et d’envie, lui laissa échapper un petit gémissement accompagné d’un frisson que j’avais moi-même ressentit.

Elle avait bougeait sa tête au même rythme de ses baisers avant de décider de se lever à son tour et de se retourner face à moi. Nos regards se croisèrent une nouvelle fois, la complicité, le désir, l’amour, tout était à son maximum au moment où elle se rapprocha de moi pour venir coller son corps tout contre le mien. Mes mains viennent naturellement s’enroulait autour de ses hanches alors qu’elle avait passée les siennes autour de mon cou. Nos corps se désiraient ardemment et nos regards le trahissait juste avant de fermer les yeux au moment de se donner ce tout premier baiser.

[à suivre…]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité alexiane_

trés joli, j'attend patiement la suite :bisous6: :aime2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

merci petite fée :bisous6: la température risque de monter crescendo jusqu'à son maximum :aime2:

Hey !!! Petite fée c'est réservé !!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Anonymous

Bravo Chris! Belle progression des sens...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Anonymous

OUi, c'est très bien écrit tout en poésie, respect et romantisme :bisous6:

Exactement!!

C'est un réel plaisir de te lire!!! Félicitations :aime2:

Et vivement la suite... :oops:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

merci à toutes les 3 :bisous6:

OUi, c'est très bien écrit tout en poésie, respect et romantisme :oops:

oui c'est 3 valeurs auxquelles je tiens beaucoup dans une relation, ravi que ça ressorte dans l'écrit alors, ça veux dire que j'arrive à bien faire passer ce que je ressens :wink:

pour les sens, oui faut tous les mettre en éveil pour que ce soit intense... le toucher, le gout, la vue, l'ouie, l'odorat... mmm ça va etre un vrai réagl sensorielle :aime2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

(suite…..)

Nos lèvres se découvrirent pour la première dans un mouvement délicat remplit de tendresse, bien loin des pulsions plus torrides qui nous submergeait. Ma langue vient timidement caresser ses lèvres avant qu’elle ne s’entrouvre pour me laisser goûter au bout de sa langue et au délicieux parfum de sa salive légèrement enivré par l’alcool. Mes doigts glissaient sur ses hanches en effleurant sa peau visible sous son haut, j’appréciais déjà le contact de sa peau tout autant que j’aimais celui de ces mains dans ma nuque qui remontent à travers ma chevelure pour me faire frissonner de plaisir.

On restait là à se caresser tendrement alors que nos lèvres se semblaient plus vouloir se quitter. On finit tout de même par se séparer quelques instants tout en posant nos fronts l’un contre l’autre tout en se regardant droit dans les yeux. Je pouvais voir son regard troublé et troublant à la fois, j’en avais le souffle coupé de vivre enfin ce que j’avais tant espéré, rêvé, fantasmé depuis ces dernières semaines. Le contact de ses mains, l’odeur de sa peau tant désirée, me plonger dans ces yeux vert émeraude, tout cela était désormais à portée de main et je ne souhaitais que profiter de ce moment.

« Je voulais te dire que… » Elle avait la voix tout aussi tremblante que son regard et j’étais également sous le charme de celle-ci, comme sous celui de sa personne tout entière, mais je n’arrivais pas à résister à l’envie de la couper en posant l’un de mes doigts sur ses lèvres tout en lui soufflant un léger « chut » d’une voix douce et sensuelle. Je caressais ses lèvres avec le bout de mon index avant de sentir sa langue venir à l’encontre de celui-ci. Elle s’avança et pris mon doigt dans sa bouche avant de le sucer lentement. De femme troublée, elle avait décidée de prendre les devants en jouant les femmes fatales.

Cette délicieuse et chaude caresse à l’intérieur de ses lèvres gourmandes m’excita au plus haut point alors qu’elle gardait une étincelle coquine au fond de son regard. Je me sentais rougir d’autant que je commençais à être très étroit dans mon pantalon. Elle me pris la main avant de me lécher l’index dans sa longueur avant de diriger ma main vers elle. Mon doigt glissait de ses lèvres, caressait son cou, avant de venir se frotter dans son décolleté au contact de sa poitrine gonflée par l’excitation. Elle me faisait perdre tout mes moyens, en me rendant proche de la folie, tellement j’étais dingue de cette femme.

Sa main lâcha la mienne et vient se glisser sous ma chemise, pour me caresser le torse, alors que ma mains était restée sur sa poitrine que je caressais doucement par-dessus le léger tissu de son haut, effleurant le bout de ses tétons que je sentais déjà pointé à leur maximum. Mais nos corps désiraient plus que de simples effleurement, elle vient aussitôt se coller encore plus contre moi et je sentit un souffle chaud venir me caresser l’oreille pendant qu’elle me murmurait qu’elle avait envie de moi. Je sentais mon sang accélérais au travers de mes veines à l’écoute de ces mots qui résonnaient dans ma tête avant que je reprenne le contrôle de moi-même.

Je ne lui répondit pas directement, mais j’avais décidé de lui montrer mes envies par mes gestes. Je l’embrassais avec passion en caressant sa langue avec la mienne alors que mes mains étaient descendus le long de son corps pour venir lui prendre ses fesses entres mes doigts. J’avais pu entendre un gémissement de sa part, entre deux baisers, alors qu’elle tira un coup sec sur ma chemise pour la déboutonner, faisant voler plusieurs boutons sous l’intensité de son geste. Elle avait enfin ce qu’elle voulait, et elle se mit à me caresser le torse en me griffant légèrement sous l’impulsion du désir.

Cela décupla également mon plaisir, j’attrapais ses fesses à pleine main pour la soulever et elle se laissa faire en enroulant ses jambes autour de mes hanches, laissant tomber ma chemise par terre par la même occasion. Je la portais jusqu’au rebord de la table sur laquelle on avait mangé quelques instants auparavant et elle écarta tous ce qui ne gênait d’un simple revers de la main, lui laissant la place de se poser, tout en restant accrochée à mon corps par le biais de ses jambes. Mes mains s’en retrouvaient libérés et je les remontaient le long de ses hanches, lui caressant la peau du bout des doigts pendant que je remontais son haut que je finis par lui retirer.

Elle portait un soutien-gorge de couleur rouge, bordé d’un petit peu de dentelle comme son haut que j’avais jeté dans la pièce. Elle connaissait mes goûts et je savais qu’elle avait mis cela uniquement pour me faire plaisir et j’en restais une nouvelle touchée par cette attention. Je la contemplais longuement avec envie tout en laissant mes doigts l’effleurer pour découvrir petit à petit cette peau que je désirais. Pendant ce temps, elle venait de se détacher les cheveux et elle les secoua légèrement pour les faire descendre le long de ses épaules, un léger sourire sur le visage et toujours avec ce regard qui me déstabilisait mais elle semblait apprécier le regard que je portais sur elle.

(à suivre……)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité alexiane_

hummm commence à faire chaud :bisous6::aime2:

c'est pour demain la suite ?? :oops:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Chris, le roi du suspense :bisous6: La suite, please :aime2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur Forum-Intime.com, vous acceptez l'utilisation de cookies ainsi que nos Conditions d’utilisation.