Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

mathou810

Vague à l'ame

Recommended Posts

Et la mer et l'amour ont la mer pour partage

et la mer est amère et l'amour est amer

l'on s'abîme en l'amour aussi bien qu'en la mer

car la mer et l'amour ne sont point sans orage

Celui qui craint les eaux, qu'il demeure au rivage.

Celui qui craint les maux, qu'on souffre pour aimer

Qu'il ne se laisse pas à l'amour enflammer

et tous deux ils seront sans hasard de naufrage.

La mer de l'amour eut la mer pour berceau.

Le feu sort de l'amour, sa mère sort de l'eau

Mais l'eau contre ce feu, ne peut fournir les armes.

Si l'eau pouvait éteindre un brasier amoureux,

ton amour qui me brûle est si fort douloureux,

que j'eusse éteins son feu de la mer de mes larmes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest alexiane_

un brin triste mais si joli ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest caresse

ça me touche beaucoup.... :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

la mer dont je rêve,

ressemble à un océan

qui s'appellerait amant

pour être emportée par des vagues de désir

m'enrober de l'écume de sa salive

faire jaillir des gerbes de plaisir

et accoster sur l'autre rive

de l'île de la volupté

et tout le reste oublier

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Anonymous

très joli tous les deux !! :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest plume2

Et la mer et l'amour ont la mer pour partage

et la mer est amère et l'amour est amer

l'on s'abîme en l'amour aussi bien qu'en la mer

car la mer et l'amour ne sont point sans orage

Celui qui craint les eaux, qu'il demeure au rivage.

Celui qui craint les maux, qu'on souffre pour aimer

Qu'il ne se laisse pas à l'amour enflammer

et tous deux ils seront sans hasard de naufrage.

La mer de l'amour eut la mer pour berceau.

Le feu sort de l'amour, sa mère sort de l'eau

Mais l'eau contre ce feu, ne peut fournir les armes.

Si l'eau pouvait éteindre un brasier amoureux,

ton amour qui me brûle est si fort douloureux,

que j'eusse éteins son feu de la mer de mes larmes.

De très belles plumes sur le site!!ce poème!!!je le trouve magnifique!!

Amour amer!!mais aussi Amour sincère sans réserve

CE poème en rien je ne regrette de le remonter à la surface de cette mer

Ce poème en rien je ne regrette de le remonter de son enfouissement sous terre!!

Car il me faut aller loin en arrière!!pour ravir mes yeux et mon esprit de si belles perles!

;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.