Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

mathou810

rêverie...

Recommended Posts

Tu es là, quelquepart, devant ton écran...

dans cet état étrange qui fait que l'on passe des heures à lire et à fureter

à la recherche de je ne sais quoi, avec un brin d'ennui, un zeste de désarroi, et l'espoir d'un moment intense à venir.

Je te regarde à travers ton écran, tu es là sans me voir, songeuse

entièrement seule et pourtant ouverte au monde.

Dans cet état je te trouve belle, et je te regarde mieux.

Je vois sur ta peau les petites failles si touchantes,

je suis sous le charme et c'est sans m'en apercevoir que je m'approche encore de toi.

Je peux sentir ton odeur, je viens la renifler dans ton cou.

J'effleure ta gorge avec mes narines, et je m'ennivre de toi.

je suis amoureux, remplis de désir.

J'embrasse doucement ton épaule, mes lèvres entrouvertes aspirent le goût salé de ta peau.

Mes mains entrent dans la danse.

Cc'est du bout des ongles que je remonte le long de ta colonne, au rythme de ton soufle, et de ton coeur qui bat.

Il rythme mon approche, c'est un son fort et pénétrant, qui m'appelle..

je t'enveloppe comme une brise chaude.

Je plonge mes mains sur ta peau, appaisantes.

Elles accompagnent mais baisers qui parcourent, ta nuque , tes paupières et ton front.

Je m'enroule autour de toi, mon ventre plaqué au tien.

Tes épaules s'emboitent aux miennes, et nos jambes se mélangent

Nos lèvres se cherchent, s'accrochent et se chevauchent. nos bouches se rencontrent, puis nos langues.

Nous glissons l'un sur l'autre, mélangeant notre salive, distillant des ondes de plaisir par le contac de nos langues.

les vêtement deviennent insupportable, il nous faut être nus, vite.

Mon ventre brûle, mon sexe chauffe contre tes cuisses.

Je m'empare de tes fesses pour nous rapprocher encore.

j'ai envie de goûter à tes seins, je veux sentir tes tétons dans ma bouche

et nous ondulons toujours, fluides tentant de faire disparaître les barrières de nos corps pour mieux nous rejoindre, mieux fondre l'un dans l'autre

j'aspire tes seins dans ma bouche, je pétris tes fesses et mon sexe durcit sans tarder, l'expression de mon désir se fait soudain sentir jusqu'au bout de mon gland, et je veux que tu sentes combien cette chaleur est douce, combien je t'appartiens.

De tes seins je descend le long de ton ventre, pour rejoindre tes cuisses et admirer ton sexe. Je l'ai senti couler tantôt, contre ma cuisse et je le découvre enfin.

Je m'en rapproche avec la bouche, embrasse tes lèvres avec lenteur.

des lèvres molles qui épousent ta fente, aussi bien que ta bouche tout à l'heure.

Ma langue tourne autour de ton clitoris, puis le lèche, puis le suce.

Je goûte à ton jus et tes odeurs me remplissent à m'en donner le tournis

J'ai envie d'être en toi, de te rejoindre toujours plus loin, et mon sexe me fait mal à se gonfler ainsi.

prends-le dans tes mains, prends le dans ta bouche, rend moi chaque carresse, gobe-moi, mords-moi. plaquons-nous l'un contre l'autre, chacun la bouche rivée au sexe de l'autre, et disons-nous je t'aime, avec tout notre corps.

Nos sexes s'appellent, le reste ne compte plus, vissons-nos ventre un instant, allons plus loin l'un dans l'autre

j'entre en toi, tu entres autour de moi, je ne sais plus

des décharges électriques m'innondent, je suis connecté aux spasmes de ton sexe, et je m'enfonce au plus loin.

Le temps s'arrête.

Plus de barrières nos corps n'existent plus.

tu n'es plus femme, je ne suis plus homme, nous ne sommes que désir.

Cette sensation de mélange nous entraîne toujours plus loin l'un dans l'autre.

Jusqu'à l'extase enfin.

silence

le monde revient doucement.

l'un contre l'autre, on reprend pied, lentement

On reste là, une éternité et puis plus rien

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Anonymous

:content: :welcome:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

"Plus rien" ?!

Mais maintenant, je sais pourquoi tu n'as pas trouvé ça triste :content: !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

mais nooon,

plus rien c'est parcequ'on s'endort heureux, et repus

de ce sommeil sans rêve, qui suit les moments forts

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Relire ce texte c'est comme retrouver un doux souvenir qui nous papillonne le ventre...  :oops:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.