Aller au contenu
Tofemanel

ma chère M.

Messages recommandés

Confession sur ma cousine dont je tairai le nom par respect pour elle

M.

Tu as vu le jour dans bientôt 29 ans . j'ais 9 ans à ca moment là. Je te vois pour la première fois le mois d'août pendant les vacances d'été. Tu est un adorable bébé jouflu et tu a déjà un joli sourire qui donnai envie de te prendre dans les bras et te cajoler sans arrêt. J'était fier d'avoir une cousine de plus.

par la suite à chaque mois d'aôut je te vois grandir et changer un peu plus.

A mes 12 ans environ, en plus de son travail de gardienne d'immeuble, ma mère devient . J'ai vite pris l'habitude d'etre entouré d'enfants, de jouer avec et même parfois de leur donner le biberon ou leur changer les couches.

Alors quand je revient au moi d'Août je m'adapte à tes jeux. Tu est contente et moi aussi je le suis pour toi.

Le temps passe vite et l'enfance passe à l'adolescence. tu commence a prendre des formes. C'est l'époque des sorties entre les copines. Je me souviens de ta meilleure amie H. plutôt mignone mais toi tu devenai une superne jeune femme. je me suis dit un jour tu vas faire des ravages chez les garçons, De temps en temps je lui demande pour la taquiner si elle avais un petit copain :clap: A chaque fois tu me repend que non et qu'elle s''en fichait . Je suis etonné mais je te connai et je sais que tu est plutôt timide et réservsur ce sujet.

au jours alors que t'avais 18 ans t'es venu avec mon frère, le tien et mes parents pour une après midi à la plage.

Tu est magnifique en maillot de bain . Il moule bien tes fesses et tes seins em forme de pommes bien porportionés. Je ne peut m' empecher de te regarder tellement tu est belle avec tes longs cheveux noir et ta peau mate héritée toi et ton frère de votre père, Tu a l'air bronzé et ça te vas très bien :wink: J'envi déjè le premier garçon qui te fera l'amour et je sens un sentiment de jalousie car au fond de moi je t'aimes tant ma cousine.mais je sais bien qu'au fond je ne doit pas. Ca serait de l'inceste et imoral de la désirer et lui faire l'amour. Et puis que sais si elle est encore vierge?

perdu dans mes pensées je t'entems me dire

- tu peut me suivre je voudrai te parler?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Anonymous

il manque des mots du coup on ne comprend rien et la lecture est limite une torture pour le cerveau

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour ;)

Je tient a m'excuser des erreurs comises . quand j'ai écrit ce recit il était et je me suis pas assez reli. je vais refaire le texte et continuer un peu cette confession

M:

Tu as vu le jour dans bientôt 29 ans . j'ais 9 ans à ce moment là. Je te vois pour la première fois lors du mois d'août quelques mois après ta naissance. Tu est un adorable bébé jouflu et tu a déjà un joli sourire qui donnai envie de te prendre dans les bras et te cajoler sans arrêt. Je suis fier d'avoir une cousine de plus.

A chaque mois d'aôut je te vois grandir et au fur a mesure je comprens que tu deviendra surement une belle femme

Arrive à mes 12 ans ma mère devient nounou en plus de son travail de gardienne dímeuble J'ai vite pris l'habitude d'etre entouré d'enfants, de jouer avec eux et de leur donner le biberon ou leur changer les couches pour aider ma mère.

alors bien sûr a chaque mois d'août que je revient te voir je m'adapte à tes jeux et nous jouons ensemble souvent. Tu a l'air heureuse et moi aussi je le suis pour toi.

Mais le temps passe vite et l'enfance passe à l'adolescence. tu commence a prendre des formes très agréables. C'est l'époque des sorties entre les copines. Je me souviens de ta meilleure amie H. plutôt mignone mais toi tu devenai une superne jeune fille. je me suis dit un jour que tu vas faire des ravages chez les garçons.

De temps en temps je lui demande pour la taquiner si tu avais un petit copain A chaque fois tu me repond que non et que tu t'en fiches. Je suis etonné mais je te connais bien et je sais que tu est plutôt timide et réservée à propos de ce sujet.

Tú arrives à l'age adulte. Tu as 18 ans ce jour là (19 dans quelques mois) tu es venu avec mon frère, le tien et mes parents pour une après midi à la plage.

Je suis couché sur une serviette de bain. tu arrives près de moi après t'être changée

Tu est magnifique dans ce maillot de bain noir qui te rens très sexy . Il moule bien tes fesses et tes seins en forme de pommes bien porportionés et fermes. Je ne peut m' empecher de te regarder tellement tu est belle avec tes longs cheveux noirs, tes yeux noirs également et ta peau mate héritée toi et ton frère de votre père, Tu a l'air bronzé et ça te vas très bien. J'envi déjè le premier garçon qui te fera l'amour et je sens un sentiment de jalousie car au fond de moi je t'aimes tant ma cousine.mais je sais bien qu'au fond je ne doit pas. Ca serait de l'inceste et imoral de te désirer, de faire l'amour. Et puis que sais si elle est encore vierge?

-houhou! tu rêves ?

je sursaute

-hein?quoi?

- tu peut me suivre je voudrai te parler?

- Et tu peux pas le faire ici?

- non je voudrai être seul avec toi

qu'as tu de si important à me dire? par curiosité j'accepte

Nous nous éloignons de tout le monde puis nous trouvons une série de rochers où nous pouvons nous cacher

-Dis moi alors qu'y a t'il des si secret?

Tu hésites un et et tu te lances

-j'ai besoin d'un avis

Tu glisse ton maillot jusqu'en bas m'offrant ainsi ton corps de déesse tout nu. Tes seins sont encore beau queje le croyait et ton sexe complètement rasé est lui aussi très désirable

- Alors ca te plait

Ma tête toune etje m'approche de toi

............

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

voici la suite

Ma tête se met à touner et je m'approche de toi

je te regarde droit dans les yeux dévèrement

-Mais tu na pas honte de montrer ton corps de femme devant ton cousin qui t'aime tant?

Tu me regardes mal à l'aise

-mais je ...

Je prend ta main et la pose sur mon maillot. Tu sent mon sexe tendu, en attente qu'on vienne le soulager

-tu vois dans quelle tu mas mis et maintenant je suis censé faire quoi?te baiser?

-mais je suis deso...

- il y a pas de désolé tu mériterai que j'aille raconter ton comportement à tes parents mais pour cette fois tu aura droit à une punition

- Laquelle?

tu est fortement génée et pour te relaxer je te souris. tu as l'air plus calme

je baisser mon maillot et te montre mon sexe plein de désir,

je reprend ta main et la pose autour de mon pénis qui devient de plus en plus dur. Je seerre ma main autour de la tienne et commence a lui faire daire un mouvement de haut en bas

-tu vas me soulager en me masturbant

- Comme tu veux assis toi sur ce petit rocher. Je méxecute

Tu souris avec un regard de biche, je sens ta main prendre de l'autonomie et je te laisse faire toute seule. tu caresse ma queue de haut en bas de tes doigts. tu explores chaque centimètre de ma peau jusquáu frein ou tu t'attardes. de ton autre nains tu me masse les testicules. tu t'approche plus en plus de mon entrecuisse. tu as vraiment des doigts de fée et tu as l'air d'aimer ce que tu me fais. Toi ma cousine adorée serait tu devenue une garce?.

Tu laisse ta main sur mes testicules pour la remplacer par ta langue. Tu lèche mes bourses longuement et remonte ta langue jusqu'a mon gland tout en lechant ma queue partout. hum que c'est bon je sent que je chauffe. Tu t'emparres de mon gland que tu couvres de baisers et de léchouilles tu me dévores complètement et j'aime ça même si au fond j'ai honte de te faire ça alors que je t'aimais comme une soeur que j'eu. pas regreter mon geste

C'et alors que tu decides a prendre mon engin en bouche. tu l'avales en entier et commence demouvements de haut en bas, d'abord doucement et de plus en plus vite, Cette facon de me branler avec ta bouche me rend dingue Je sens ma purée remonter

- Retire toi je me sens venir

tu ne m'ecoutes pas. Tout en gardant ta bouche atour de mon gland ta main reprend le relais et me branle pour me faire ejaculer. Ta bouche pulpeuse est prête est prete a acceuillir ma semence ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La suite

J'essaye de me retenir le plus longtemps possible pour faire durer mon plaisir mais c'est impossible. j'explose et j'éjacule en plusieurs jets. tu avales tout mon sperme avec gourmandise sans en perdre une goute, continuant de careresser mes testicules. Quel pied! Si je m'attendait à ça de ta part. tu finit par laisser tes caresses et viens t'assoir à côté de moi.

Tu m'embrasses le cou et j'enlace ton épaule gauche pour que tu te blotisses contre moi. Tu me caresse la poitrine et mon torse. Nous nous sentons bien et restons ainsi plusieurs minutes sans rien dire. Puis penant que je caresse ton épaule tu me demandes :

- Alors tu ne diras rien ? Tu me pardonnes?

- Hum difficile de te refuser le pardon. Tu rendrai fou n'importe quel homme...Oui bien sûr que je te pardonnes de toute façon je n'avais pas l'intention de le faire...

- mais alors pourquoi tu....tu a profité de l'occasion...

- peut être, mais tu ne voulais pas mon avis? bien sûr que ton corps est très désirable mais ce n'est pas tout, je t'es testé afin de voir si tu etait capable de faire plaisir a un homme car ton but au fond c'etait de savoir cela n'est ce pas?

Tu me souris avec un regard plutôt malicieux. Allons bon quoi encore?

- Oui mais n'empêche que tu as profité de l'occasion! Alors maintenant c'est moi qui te retrouves en position de force et tu est à ma merci! Elle eclata de rire

Ben zut j'avais pas pense a ça

- et tu vas toot raconter je supose

Tu fait un mouvement pour ratraper son maillot pour te rabiller mais je l'atrappes. et main se serre autour de ton ventre, je caresse ton nombril

- non attend, je ne t'ai pas encore tout dit.

Tu stoppes ton élan et te laisses faire. Ma main descends sur ton entrejambe et je sens que tu est trempée.

- Mais ma parole tu est toute excitée. Ta chatte est toute trempée. je comprends tu voudrais que je rende la politesse?.

Tu rougis et fais oui de la tête

- Falai le dire plus tôt après tout tu mérites une récompense

Il y a cependant quelque chose qui cloche. Moi qui suis tellement timide comment j'ose traité ma cousine comme ça alors que c'etait comme une soeur pour moi? :)

Mais excité comme une puce a l'idée de te faire jouir j'oublie rapidement ce malaise

je retire ma main et te prend ta main

-viens

tu me suis d'abord curieuxse et puis tu comprend. D'ai repéré une etendue de sable assez grande pour les deux et a l'abri des regard discrets. Nous nous couchons l'un a coté de l'autre et je fini par me mettre au dessus de toi. je te regardes droit les yeux. tu souris.

- j'ai envie de toi, fais moi l'amour et rend moi heureuse

j'étais aux anges

Je te répond

- Chut ne fait rien et laisses toi aller

Tu fermes les yeux. Mes lèvres se rapprochent des tiennes et les éffleure, Tu ouvres ta bouche afin de laisser entrer ma langue qui désire rejoindre la tienne...

A suivre.... :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur Forum-Intime.com, vous acceptez l'utilisation de cookies ainsi que nos Conditions d’utilisation.