Aller au contenu
zaboo

Anecdote de vacances

Messages recommandés

Partie pour une randonnée très matinale pour éviter les grosses chaleurs du sud , mon homme et moi sommes en route pour 3 bonnes heures de marches.

Plus le temps passe, plus la chaleur monte, il s est trouve qu au fur et a mesure que la rando avançait j ai remonte mon short, parce qu il commençait a vraiment faire chaud, puis au bout d un moment je remonte le débardeur que je coince sous mon soutif.. Mon homme commence d'ailleurs a lorgner sur moi :wink:

En fin de compte j ai finit par coincer mon short sous ma culotte et carrément enlever le soutif et le débardeur pour terminer la rando seins nus LOL

Évidemment j ai eu droit a quelques caresses de mon chéri :wink:

Mais j ai remis le débardeur arrivant au village ^^

je précise n'avoir croise personne :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Se balader les seins nues! Je ne pensais pas que ca pouvait être aussi agréable!

Comme un sentiment de liberté !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est peut-être ce que ressentent les nudistes en fin de compte. Cette liberté qu'on leur refuse quasiment partout.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Certes j en convient :wink:

Mais je suis restée une demi heure seins nus :wink:

Pas plus que ça ^^ et de la a me mettre nue complètement y a encore une marge ^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Évidemment :wink:

On va finir par créer une association de randonneurs nudistes xD

Je suis pret en être le photographe officiel :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne suis pas seins nues a chaque fois :wink:

C'était la première et sans doute la dernière :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Très intéressant comme idée, je n'y aurais pas penser, ton homme n'a pas voulu en profiter plus que ça!!!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Nous sommes en we. Moi je suis célibataire et mon fils avec osn père. Toi tu as monté un plan pour pouvoir partir le vendredi soir et ne rentrer que le lundi matin. Je passe te prendre à Orléans direction un petit camping au fin fond de l'île de ré avec des plages si grandes que 'lon n'y croise personne et des dunes à perte de vue.

Je te retrouve sur un arrêt autoroute, on s'embrasse et s'enlace longuement ça fait longtemps qu'on ne s'est pas revu. Puis on part, tu prend le volant, j'ai déjà conduis un peu pour venir et je suis crevée. Nous partons, on discute un peu de tout et de rien puis je ma cale dans un coin et m'assoupie. Tu conduis, tu es heureux, tu me regarde dormir et remarque qu'avec le vent ma jupe se soulève un peu. Tu poses ta main sur mon genoux puis remonte sur ma cuisse. Tu la passe entre mes cuisses et remonte jusqu'à ma chatte. Oh surprise, je n'ai pas de culotte et je n'ai plus de poils..... Tu adore, tu décide alors de continuer ton exploration, tu passe une main dans mon débardeur pour titiller un peu mes seins et OH surprise pas de soutient gorge non plus. Tu prend mon sein gauche dans ta main et commence à le malaxer et à le tripoter. Je soupire et gémis un peu mais ne me reveille pas. Tu décides que la surprise que je t'ai faite est trop belle et tu redescend ta main sous ma jupe, tu souris et bande comme un fou à l'idée que je t'ai fait ce cadeau. Tu n'y avais pas pensé et tu es ravi. Tu écartes mes cuisses pour que ta main puisse y glisser confortablement sans risquer d'avoir un accident et tu écartes délicatement mes lèvres nues de poils. Je gémis et écarte les cuisses, tu entre deux doigts dans mon humidité cela glisse tout seul. Tu les retire et les lèche pour être pleinement dans moi. Puis tu reglisse tes doigts en en ajoutant un ou deux de façon à me pénétrer au maximum. L'une de mes mains vient rejoindre la tienne pour la guider, je ne dors plus, je te regarde et tiens ton poignet pour imprimer le mouvement à tes doigts. Je me cambre et passe une jambe sur le côté afin que tu vois ma chatte ouverte et tes doigts y entreer complètement. Les camions nous doublent et klaxonnent, ils n'en reviennent pas de ce qu'ils voient. Je prend ta main et te la repose sur le volant, puis toujours les jambes écartées face à toi, je me masturbe en te regardant pendant que tu conduis. Tu es comme un fou et tu sors ta queue. De temps en temps tu mets un doigts pour receuillir une goutte de mouille et la boire. De temps en temps tu enfonce cette mouille avec ton doigt dans mon cul m'arrachant de petitis cris. Puis tu commence à te masturber, je change de posisiotn et commence à te sucer, je suis sur toi, tu passes un main derrière mon dos et soulève ma jupe, j'ai les fesses à l'air et tes doigts continuent à me masturber, entrant aussi bien dans mon cul que dans ma chatte. Je te suce en sentant monter la jouissance et en te branlant en même temps, de temps en temps j'aspire tes couilles et les lèchent comme si c'était une glace au chocolat. JE te sent te crisper et moi aussi, tu explose dans ma bouche et moi je jouie dans tes doigts. Je reste là la tête posée sur tes jambes, je me retourne pour te regarder et reste là sur le dos reposant sur tes genous, tu me donnent tes doigts à sucer et continue à conduire. Tu me dis que tu ne t'attendais pas à ce que je n'ai rien et que tu aime ce début de we qui n'a commencé que depuis 20 minutes mais qui est déjà une explosion de sensation. JE lèche toujours tes doigts et tu me demande si j'en veux encore. EJ te dis oui et pour te le montrer, je met deux doigts dans ma chatte et te les fait goûter. Puis je recommence à te sucer doucement juste ppour te réveiller. Tu ne me dis rien et tu prend la première sortie d'autoroute. Tu trouves un coin au bord de la route la voiture est même visible de la route par les gens qui passent mais c'est décider c'est un week en défi et plaisir. J'entend la voiture s'arrêter, tu recule ton fauteuil, je te suce toujours et ta bite commence à être tendue. Je passe une jambe de chaque côte de toi et m'empale sur ton sexe d'un coup, je fais quelque va et vient, tu soulève mon débardeur et mord à pleines dents dans mes seins. Je te hurle de continuer, tu attrape mes fesses et les pinces de toutes tes forces, tu me claque le cul et d'un coup tu sent ta bite un peu plus serrée, je viens de t'ofrir mon cul, là comme ça assise sur toi. Tu mords mes seins de plus belles, pétris mes fesses en transe, mes mains sont sur tes épaules et m'aide à me soulever à chaque instant pour retourner m'empaler sur ton sexe par le cul. Tu n'en peux plus, je cris à faire fuir les chevreuils, je sens ton sexe gonfler et ton jus me remplir. On reste là haletants l'un dans l'autre, ton sexe retrécissant en moi pour en sortir et mon cul plein de ton jus. Tu a toujours l'un de mes seins dans ta bouche, tu le tete tendrement et tes mains sont crispées sur mes fesses comme si ta vie en dépendait. Il faut reprendre la route, nous ne sommes pas encore arrivés et il peut encore se passer plein de choses......

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

apres la balade le zobe dans les chardons avec Zaboo et toute la clique ...

:D:D

joli ... récit ... histoire

encore :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

apres la balade le zobe dans les chardons avec Zaboo et toute la clique

Dans les ronces c'est mieux :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur Forum-Intime.com, vous acceptez l'utilisation de cookies ainsi que nos Conditions d’utilisation.