Aller au contenu
Invité Anonymous

Un très bon et proche ami...

Messages recommandés

Invité Anonymous

Vive les années fac je pourrais dire... Cette histoire date d'il y a quelques années mais elle continue de m'émoustiller encore aujourd'hui...

J'ai rencontré B. à la fac, au détour des bancs et des soirées organisées plusieurs soirs par semaine. Au début je ne lui ai pas prêté attention, mais au fil du temps, le courant passait bien, tant au niveau intellectuel que physique.

Cependant, étant déjà en couple... Je me suis laissée submergée par les évènements et leur rapidité... On s'est connu en mars... En juin, on s'est découvert encore plus...

Entre temps, notre relation amicale était assez ambigue. Lui et moi étant des personnes très tactiles, la bise du matin se transformait en câlin et je sentais de plus en plus son regard sur moi comme un grand air de désir... Il me faisait toujours des compliments 'Tu es vraiment belle' etc. et même 'Dommage que tu sois déjà prise', ou encore il prenait un malin plaisir à me caresser la main, le bras, puis l'épaule pour faire tomber négligemment mon gilet. Lors de nos soirées, je devais rester discrète pour ne pas attiser tout ce manège... Qui commençait à me rendre de plus en plus folle! Même si je savais que ce n'était qu'un jeu et qu'il m'avait de toute façon dit qu'il ne se passerait rien, et j'étais bien d'accord!

Sauf que dès que nous en avions l'occasion, dans nos soirées, nous dansions ensemble et c'était vraiment magique... Lui et moi adorons ça et je dois dire que mon bel ami et moi-même sommes plus que raccord et nos corps ne font qu'un sur des rythmes appropriés. Ses origines font qu'il danse depuis toujours et sait exactement comment exciter mon intimité...

Ce soir de juin d'ailleurs, bien arrosé il faut dire, c'est comme ça qu'il a fini par m'achever... Nous dansions, c'était doux, sensuel, limite érotique et si nous avions pu, nous l'aurions sûrement fait dans le mouvement... On s'est tellement allumé réciproquement que ça en devenait insoutenable... Sa cuisse glissant tout contre mon intimité, excitant mon petit clito et me faisant mouiller comme une folle... Mon bassin collé et frottant contre son sexe et le faisant durcir... Tout ça dans une ambiance très tamisée et ne voulant rien montrer de notre excitation... Nous le savions tous les deux mais ne voulions pas le faire savoir aux autres. Ses mains étaient donc juste au dessus de mes fesses, même si je n'avais qu'une envie, qu'il s'est empare... Bref... Après toute la soirée passée comme ça, danser, se chercher du regard dans pièce, se sourire... Nous avons décidé de rentrer chez lui... Nous n'en pouvions plus!

Déjà sur le chemin du retour qui nous a paru une éternité, nous pouvions quand même enfin nous toucher un peu. On s'arrêtait parfois quand il n'y avait pas grand monde, il me plaquait contre un mur, m'embrassait, nos mains ne savaient même plus où aller tellement nous avions besoin de nous caresser... Le seul réflexe était de passer ma jambe autour de lui, pour pouvoir juste avoir le contact de nos sexes au travers de nos vêtements, une de ses mains me tenant fermement par les fesses. Mais nous savions que nous devions continuer notre route... Sa main sur mes fesses quasiment tout le long... Caressant sans s'inquiéter des rares passants mon sexe trempé au travers de mon legging... Tellement indescent... Tellement excitant!

Enfin, on arrive dans son immeuble... Les escaliers ont encore été notre terrai de jeu... Nous avons mis un quart d'heure à monter deux étages... Là il n'y avait personne... C'était presque ça :wink: Enfin sa douce main dans mon string, me caressant, me pénétrant, jouant avec moi... Quel doux supplice! La mienne n'étant pas mieux... Nos langues entremélées, délivrées... Enfin!

On ouvre la porte d'entrée, je ne sais d'ailleurs même pas comment on a fait... Ca devenait de plus en plus sauvage... A se cogner contre la porte, l'ouvrir comme on pouvait, rentrer, se sauter dessus littéralement!!! Que c'était bon!!! Quelle délivrance!!! On ne répondait de plus rien... L'envie sexuelle réciproque pouvait être libérée à 100%... Ce fut paradoxalement doux et presque bestial à la fois... A peine le temps de totalement de déshabiller que j'étais déjà à quatre pattes sur son lit, les seins à l'air, mon petit string écarté et lui déjà en moi en train de finir d'ôter mon débardeur...

Ce fut intense et même long :wink: On remuait tous les deux... Puis il contrôla le mouvement avec son gros (cherry on the cake Mesdames, je peux vous le dire!) sexe, sa grosse bite coulissant en moi... dans ma petite chatte toute trempée que j'essayais parfois de resserrer autour de sa queue, ce qu'il appréciait énormément ;) Je me suis retrouvée les seins plaqués contre le lit, il me tenait par les cheveux et les fesses et me baisait littéralement comme ça...

Puis je l'ai sucé, sa main dans mes cheveux, en rythme... Il adorait me faire sucer sa grosse bite... Je jouait avec lui, avec ma langue en le léchant... Puis j'alternais en le pompant carrément, sa bite bien enfoncée puis presque ressortie de ma gorge... Tellement bon.

On a fini lui sur moi... On avait trop envie d'une nouvelle pénétration... Encore... Et là c'était bizarre, mais bon, entre la baise et l'amour... Les baisers fougueux, il me tenait parfois par les fesses, je m'accrochais, il me donnait des gros coups ou me faisait languir... C'était fou et délicieux!!!

Il s'est retiré et depuis quelques minutes qu'on en parlait... Il a giclé sur mes seins pointés par le désir... Je n'ai pas pu résister à lécher sa queue à grandes lappées coquines après le bel orgasme qu'il m'avait donné... Pendant que son bon sperme encore chaud coulait lentement sur mes seins...

Ce fut la seule et unique fois... No more details :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ma foi, quelle histoire...

Comme quoi les frontières de l'amitié sont dans pas mal de cas difficiles à délimiter.

En tout les cas, on ressent bien les impressions du moment. Emoustillant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Calynette

:wink: beau récit....chaud a souhait.... merci de l'avoir partagé

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Anonymous

Comme le dit un joli 'proverbe': votre plaisir c'est mon plaisir :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité garetha

Pourquoi mon ami, très proche ami, a t'il peur de foutre en l'air notre amitié ? grrrr

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Anonymous

Waouw... tu peux continuer?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Anonymous

Pourquoi mon ami, très proche ami, a t'il peur de foutre en l'air notre amitié ? grrrr

Ton ami est aveugle? :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité garetha

lol, non, c'est vous qui l'etes!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Anonymous

Tu peux me tutoyer :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité garetha

Vous= le forum.

Sinon, j'vais lui faire lire :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je l'avoue, il existe entre une femme, appelons la C. une tension sexuelle effarante. Nous avons déjà couché ensemble plusieurs fois mais nous ne nous sommes jamais devenu officiellement un couple car cela ne nous convenait pas. Nous préférions le sexe voyou, je rentrai chez elle par la fenêtre elle venait chez moi pour une raison inutile avec une bouteille d'huile...

Cependant cela s'est terminé récemment elle est avec un très bon ami à moi, je sors avec une femme extraordinaire dont je suis fou et nous avions quelque peu perdu contact jusqu'a aujourd'hui...

Du fait de notre vécu, nous parlons sans tabous, elle m'avoue regretter cette époque de voyous, elle m'excite toujours et quoique nous fassions chaque fois la conversation revient sur le sexe sans jamais se dire que nous recoucherons ensemble (je ne veux pas être infidèle) mais cette tension sexuelle est revenue...

Elle m'a clairement fait comprendre qu'elle n'arrêtera jamais ses jeux de regards avec moi, ni ne cessera de m'exciter, elle m'a avoué que cela la rendait folle de faire monter en moi le désir et du coup je ne sais pas trop quoi faire, je ne veux pas que cela déborde mais en même temps j'aime jouer avec les limites...

Que faire...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur Forum-Intime.com, vous acceptez l'utilisation de cookies ainsi que nos Conditions d’utilisation.