Aller au contenu
Kiltalian

Etre un éléve ...turbulant

Messages recommandés

Cette histoire m'est revenue à l'esprit hier, je ne sait plus trop pourquoi, permettez moi de vous en narrer le contexte.

A cette époque (il y'a quelques mois pour le coup) j'était dans un établissement scolaire post bac, je suis certes jeune, mais en cours, je n'hésite pas à bosser dur, en revanche dés qu'il y'a un pretexte pour faire le pitre, je suis jamais le dernier sur l'affaire, je garde un souvenir assez présent de la fois ou on est arrivés avec des amis avec matériel d'airsoft, tenue de combat urbaint et que le l'on as délogé des "terroristes" (d'une autre classe" qui avaient pris en otage la machine à café ...Ca vous donne une idée de l'ambiance qui régnais à chaque pause.

Le fait est que cette ambiance, à permis différentes sorties, notamment une à une base de loisir située prés de l'école. Au menu promenade, pique nique, grimpette dans les arbres, foot, j'en passe et des meilleures.

Et figurez vous que dans cette base de loisir il y avais un lac, dans lequel mes camarades de jeux et moi même avons fait trés forte impression avec notre imitation d'alerte à Malibu ...

Mais venons en au fait, ce jour là, nous étions en compagnie de membres du corps enseignants, et parmis eux, une prof, jeune, TRES jeune, avec qui j'avais beaucoup sympathisé, croyant que c'était une éléve, je l'appellerais Sophie. Sophie et moi passions pas mal de temps en dehors des cours à discuter, et on avais pris l'habitude de se sms quand on prenais une pause clope pour la prendre ensemble, du coup j'avais osé (malgré son statut) lui proposer un petit défi particuliérement dangereux par cette chaleur, elle devais pour cette sortie s'habiller tout de blanc.

Nous voilà donc à la base, je me prépare, charge cigarettes, portables et autres choses indispensable dans les poches de mon treillis, resserre mes rangers, et lorsque je léve les yeux, je vois sophie se planter devant moi, poings sur les hanches avec un sourire qui ne cachais rien du défi qu'elle lançais en tant que femme à un homme. Elle ne s'était pas contenté de s'habiller de blanc, elle avais carrément fait du zéle, ses cheveux détachés cascadaient sur son dos largement découvert par un top minimaliste et moulant qui me laissait une vue impressionnante sur sa poitrine, son pantalon juste assez large pour ne pas la coller mettait en valeur ses fesses si fermes que je lui avais déjà demandé si elle faisait du sport, eh bien là croyez le ou non, je suis carrément tombé contre ma voiture.

La jeune femme me sourie et se contenta de me dire "eh bien, j'espérais au moins te faire autant d'effet" et d'un geste elle rejeta une méche de cheveux qui la gênait avant de rejoindre les autres profs.

Je savais que ça allais mal tourner, je le savais ! Et pourtant je pouvais pas décrocher mon regard de la jeune femme, la journée passait, on jouais et comme d'hab on devenais de plus en plus gamins, à base de lancer de bouteille d'eau à la figure, bombes à eau artisanales et j'en passe. Et soudain le drame, ma bande tique sur Sophie et propose de la balancer dans le lac, mon cerveau c'est mis à carburer à toute vitesse, et j'ai trouvé la solution, je me suis avancé devant eux et ait déclaré que je m'en chargeais moi même, et qu'elle allais prendre le bain de sa vie.

Je me suis donc dirigé vers sophie, et l'ait chargée sur mon épaule pendant qu'elle se débattais comme une furie je lui ait dit ce qu'il se préparais juste assez fort pour pas que d'autres entendent, et lui ait fait part de mon plan, simple au demeurant,je la balancais à l'eau pour que tout le monde soit content, elle prenais son temps pour sortir, et une fois que l'attention générale serait détournée de l'incident, je lui faisais office de paravent pour la mener jusqu'a sa voiture pour qu'elle puisse se sécher.

J'ai cru voir à ce moment une lueur des plus étranges dans son regard, mais je me suis dit que c'était le soleil, elle à acquiessé, et j'ai mis mon plan à execution. Une fois dans l'eau, elle à fait mine de m'arroser, me menacer de rapports et autres, comme si elle prenais pas si mal que ça la blague qu'on lui avais fait, je me retourna donc vers mes camarades et fit un signe de triomphe qui fut acceuilli par divers cris....dont le mien.

Sophie venais de se jeter sur mon dos et se pressais contre moi en criant "Toi aussi tu va être aussi mouillé que moi !" et elle essayais de m'attirer dans l'eau, en se pressant contre moi de toutes ses forces, je sentait ses seins écrasés contre mon dos, et par moment ses lévres sur ma nuque ...sûrement une impression, elle devais se tortiller dans tout les sens pour me faire tomber, c'était pas intentionel, non, pas possible on est juste amis.

Je sentit alors ses mains glisser de façon anormale sur mes pectoraux, et me chatouiller les tétons à travers mon T shirt, elle bougeai aussi de façon totalement illogique, elle essayais pas de me faire tomber, c'est pas possible, elle était en train de m'allumer ! Elle alla jusqu'a me mordre le lobe de l'oreille !

Je lui dit "Sophie, arrête ton petit jeu, si ça se vois tu risque ton poste"

Je sentit un petit soupir de deception sur ma nuque et elle me murmura "bon, bon d'accord, mais tu est pas drôle, améne moi discrétement aux vestiaires de planche à voile que je me séche, on avais prévu le coup, on vous connais, y'a tout ce qu'il faut là bas."

Des vestiaires.... avec verrous et bien à l'écart de tout le monde, pendant que je la portais jusqu'aux fameux vestiaires, je sentait que ça allais mal tourner, ça pouvais QUE mal tourner, et en plus elle continuais de me chauffer, allant même jusqu'a mettre ses mains mouillée DANS mon T shirt et sur mon ventre (assez bas sur mon ventre d'ailleurs) parcequ'elle "glissais" ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mon dieu quel récit!!! :P:P:roll::):P

J adorrrrrrre <3

A quand la suite!!

J ai eu une poussée d' adrénaline sur le coup ^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Euh, si si, bien sûr, mais je pensais pas avoir si bien rédigé la chose, enfin je m'attendais pas à un tel effet on va dire... pour la suite j'attend un peu, faisons monter le suspens, mais ça as effectivement trés mal tourné xD

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

belle histoire mais on dirait que vous aimez bien faire monter la pression avant de raconter la suite.

jespère seulement que l'on aura pas à attendre 3 ans pour avoir la suite... qui n'est jamais venu sur un certain topic. :)

allé un com de plus pour attirer la suite de ton histoire :roll:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Donnez moi juste le temps de l'ecrire, je morcele exprés parceque c'est assez long, et ça me permet de conserver un minimum de qualité dans la rédaction :roll: la suite dans la soirée normalement

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Anonymous

Très excitant récit que celui-là; tu as bien de la chance d'avoir une prof pareille!

Vivement la suite...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Chun_Lane

Je me suis donc dirigé vers sophie, et l'ait chargée sur mon épaule pendant qu'elle se débattais comme une furie je lui ait dit ce qu'il se préparais juste assez fort pour pas que d'autres entendent, et lui ait fait part de mon plan, simple au demeurant,je la balancais à l'eau pour que tout le monde soit content,

Tiens il m'est arrivé le même truc hier, être balancée sur l'épaule façon sac de patates et plouf :roll:

Et à quand la suite? ^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité aniscanelle

Joueur, va :roll:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A tous les parents du site; en général quand un prof parle d'un élevé turbulent, il ne pense pas a ce genre de péripéties... Enfin j'espère...

Sinon c'est clair qu'on a plus qu'envie de connaitre la suite !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

tu reveilles en moi beaucoup de souvenir :roll:!!

super recit comme toujours trés exitant rrr!! :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

AAhhh le fantasme de la prof sexy à souhait ! Y'a rien de mieux... Surtout quand elle a l'air d'y mettre plus que de la bonne volonté :bisous5: à priori !!

Vivement la suite...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

:bisous5: Oula joli début j'adore beaucoup et la suite elle est ou ?????? non méheu :bisou:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité MissAcacia

Cher Kiltalian, devons nous pratiquer l'harcélement pour que nous puissions enfin avoir la suite ?? :bisous5:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

T abuses un peu la quand même :bisous5:

Ça fait déjà un moment qu on attend la suite!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité BenJI2254

ouaaaa, j'aore! très éxcitant!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité BenJI2254

mais la suite viiiiiite..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je l'ait donc amenée jusqu'aux vestiaires, et ce en me pressant un peu, vu que je sentais déjà une certaine tension s'emparer de mon bas ventre, une fois arrivés, elle relâcha son etreinte, et le temps que je m'étire pour libérer mes muscles endoloris d'avoir lutté contre elle, et surtout pour concentrer mon cerveaux ailleurs que sur l'afflux sanguin qui libérais mes hormones mâles j'entendit un petit déclic.

Je me retourna vivement et constata immédiatement que Sophie avais fermé la porte des vestiaires, et l'avais vérrouilée. Je notais aussi que même si ses dessous étaient blancs, je pouvais voir le soutient gorge particulièrement décolleté, et le string qui mettait bien en valeur ses fesses. Je lui lançat un regard faussement etonné avant de lui demander pourquoi elle fermais alors que j'était encore là

"Sois pas bête, tu est presque aussi trempé que moi vu que je me suis collée à toi, séche toi un minimum sinon tu va choper la créve" Sa remarque, ponctuée d'un clin d'oeil en disais long sur ses pensées, enfin à ce moment là j'ai supposé qu'elle voulais encore "jouer" un peu et me mater au passage.

J'ai donc retiré mon T shirt lentement avant de l'essorer, Sophie s'amusais à commenter mes muscles et mon torse épilé, elle savais que j'avais du mal avec mon physique, mais au lieu de relancer le vieux débat, j'ai maugrée un vague merci avant d'étendre mon T shirt sur un des portes manteaux qui étaient en plein soleil, et quand je me suis retourné, je l'ai vue en train de retirer son top, lentement, trés lentement, puis non sans planter son regard dans le miens, elle retira son pantalon, avant de venir se coller contre moi.

Elle commençat à défaire ma ceinture en me murmurant que là "personne ne nous verrais", à ce moment j'ai commencé à perdre le contrôle de moi même, et j'ai passé un bras autour de sa taille pour lui mordiller le cou, ce qui lui fit pousser un petit gemissement de plaisir. Je l'ait alors laissée finir de me déshabiller. J'était nu devant elle, le membre fiérement tendu. Impossible alors de nier le désir que j'éprouvais pour elle, et elle semblais plutôt fiére de son petit effet, elle se plaqua contre moi pour m'embrasser à pleine bouche en frottant sa cuisse à la peau si douce contre mon membre brûlant et tremblant. puis elle me poussa délicatement sur un banc, et s'agenouilla devant moi.

J'eut à peine le temps de penser, d'envisager l'attitude à avoir qu'elle avais déjà commencé à me caresser le sexe et les testicules en me regardant droit dans les yeux avec un sourire malicieux, elle continua ce manège quelques minutes puis quitta mon regard pour commencer à déposer des baisers sur mes cuisses, puis sur le bout de mon gland, avant de commencer à lécher tout doucement mon sexe sur toute sa longueur.

Sa langue glissais sur mon membre avec tant de douceur que je ne put que fermer les yeux et laisser échapper mes gémissements, je sentais sa langue courir partout sur mon sexe, puis soudain, elle le pris en bouche, l'enfonça tout doucement au plus profond de sa gorge et commençat de longs va et vients en me massant les testicules.

Je devenais complétement fou, je caressais son visage et ses cheveux sans même y penser, et je ne pouvais en aucun cas contenir les gémissements de plaisir qu'elle me faisais pousser, et je sentait à sa façon de faire que ça la motivais encore plus !

Au moment ou j'allais venir, elle s'arrêta, remonta m'embrasser et posa mes mains sur l'attache de son soutient gorge, que je fit sauter d'une seule main. Puis, dans l'euphorie de l'instant, je lui retira également son string, elle s'assit sur mes genoux, faisant frotter son sexe trempé contre le mien, et me murmura à l'oreille dans un soupir "s'il te plaît, j'attend ça depuis trop longtemps, fait moi du bien"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ouah quelle suite, :( mais qu'est ce que tu es vilain de t'arrêtais en si bon chemin grrrr

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur Forum-Intime.com, vous acceptez l'utilisation de cookies ainsi que nos Conditions d’utilisation.