Aller au contenu
Invité Calynette

Ce soir....

Messages recommandés

Invité Calynette

Ce soir, j'avais tout fait pour que cette soirée soit la plus belle. J'avais prit un grand soin pour te plaire. J'avais aussi préparé une Tartiflette, toi qui en rafole, avec un bon vin...

J'avais mis aussi ta robe préférée, la rouge qui épouse si bien mes forme avec ce gran décolleté dans lequel tu aimes toujours glisser tes doigts à l'intérieur. D'autant plus, qu'elle est transparente, que tu aimes remarquer que je ne porte rien dessous.

Ça t'allumais m'avais-tu dit la première fois, sans oser me dire que tu bandais comme un fou. Tant que ton imagination vagabondait. Depuis que je le sais, je fais bien sur exprès pour te rendre fou.

Ce soir, j'ai glissé des boules de guicha dans mon antre. Et je t'assures, dès que tu rentre, que je suis trempée de plaisir. Mon imagination tout aussi fertile que la tienne.

Je me retiens avec peine de te sauter dessus pour déjà porter ma main a ton pantalon pour vérifier si encore une fois, ta verge est raide. D'ailleurs, je le sens quand tu me serres contre toi, frottant ta belle contre mon bas ventre...

HOOOOOOOOO Démon, te dis-je dans un souffle, me retenant encore pour ne pas succomber...et a ta déconvenue, je me retire de contre toi.

Ce soir, ce que tu ne sais pas, j'ai tout fait pour TE faire plaisir. La raison ? Pour que tu ne m'oublie pas quand tu seras si loin, que nous nous verrons pas pendant un bon moment.

A table.... Je te souris, caressant de ma mon pied, ta jambe ..... et te demande,

Dis moi mon coeur, Si tu avais trois voeux a me demander, comme si j'étais un géni, mais seulement de nature sexuel, que me demanderais tu ? Mon regard est lubrique, tout en tournant mon majeur autour de la coupe qui contient mon vin, le trempant dans celui ci pour le lecher très lentement tout en le rentrant entièrement et l'aspirer doucement en le resortant, je t'écoute, en voyant tes yeux briller.... Mon pied montant entre tes cuisses, effleurant celles-ci... Je te souris, en sentant celles ci s'ouvrir,

Mmmmmmmmmm si j'avais trois voeux coquins, ma puce, j'aimerais que........ tu me fasse un streap tease qui me ferait bander tellement dur que j'En aurais une vive douleur a cette verge que tu adores sucer. Ce qui......

Là, tu te tais, sentant mon pied sur ta verge justement, qui la caresse par dessus ton pantalon....

Sors là! te dis-je presque péremptoire, tant le désir transforme ma voix, et lechant ma levre supérieur....Imaginant ta verge dans ma bouche comme tu venais si bien de le dire.

... Ce qui.... me rendrais fou...ajoutes tu en obtempérant à ma requette. Et qui m'amènerais à mon second voeu, que tu me suce langoureusement, comme je sais que tu adores.

Là je gémis....fermant les yeux une fraction de seconde.... l'ayant presqu'en bouche, si douce, bonne, Grosse a souhait... ma main autour, et tes mains sur ma tete.

HOOOOOOOOOOOOO mon coeur OUIIIIIIIIIIIIIIIIII....

Mes pieds, entourent ta verge, que je masturbe doucement.....une main sortant l'un de mes seins que je caresse.... Notre repas oublié....par nos sensations qui nous brulent... Et pourtant, tu ajoutes...

Mon troisième voeu.....serait .....Un anulingus mutuel avec sodomie pour toi...UNE DURE' PROFONDE....

Tes mots, me fond crier..... pinçant mon sein de plaisir.....Je suis si trempée, que je sais que ma robe l'est. Et tu n'es pas en reste... je sens ta mouille sur mes pieds... Non ce n'est pas simple ce genre de masturbation... C'était un essai pour moi....et j'adore.... Pourtant j'abandonne son membre bien gonflé qu'il me crit...

NON ne t'arretes pas!!!!!

Je te souris alors, pour te dire tout en me levant pour venir plus près de toi sans que tu puisses me toucher.

C'est que Monsieur a fait ces trois souhaits, que j'aimerais bien lui exaucer.

HOOOOOOOOOOOOO!!! hoooooooooooooooo.... a ton tour de fermer les yeux et de retenir cet orgasme qui te prends et qui te fait frissonner. Avant de me détourner de toi pour te faire dos, je te dis...

Aucun droit de ME toucher....sinon, monsieur n'aura aucun de ses souhaits. Je te souris mutine, en regardant ta verge qui pointe dure vers le ciel. Toutefois, je suis conciliante, vous aves le droit, de VOUS caresser.

HOOOOOOOOOOOOO démone, cochonne.... Comme je t'adore...

Doucement, maintenant dos a toi, je leves lentement ma robe....me déhanchant sensuellement, et me penche...te montrant mes lieux chéris.... ma mouille sur mes cuisses...

ma puce, MA PUCE... tu es.....HOOOOOOOOOOOOOOOOOO sadique! J'ai envie de te lécher....

Je ris doucement, en glissant un doigt entre mes levres, pour lecher celui ci avec gourmandise...mes boules, m'excitant encore plus que la normale.

Je vois ton sexe en main... impatient, tu te branles....pour me retourner et descendre un bretelle de ma robe, laissant mon sein se montrer.....ainsi que l'autre, pour les caresser a l'unison, ceintrer entre mes bras et titillant mes bouts durcis....

Salope! HOOOOOOO ma salope...Ma douce cochonne.... Comme tu es belle...

Je ris...et léche mes seins, mon mamelon.... Ils sont si gros, que c'est facile pour moi, se qui te rend encore plus fou. Ta main allant encore plus vite.....ton pouce sur ton gland....

Viens me sucer...allé.....

Je fais non de la tete.....abandon un sein, pour me rendre plus bas....écartant les cuisses, et glissant d'un coup trois doigts que tu me vois déguster avec langueur

HOOOOOOO OUIIIIIIIIIIIIII OUIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII..... Tu.... Tu.....Hoooooooooooooo

Oui mon coeur, tu en perd tes mots..... ta masturbation te fais jouir......Jouissant tout autant....

HAAAAAAAAAA COmme tu es beau mon coeur... Si beau... HOOOOOOOO OUIIIIIIIIII

J,adore voir ta semence ainsi....Haaaaaaaaa oUIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII ouiiiiiiiiiiiiii

JE cris, allant encore plus vite dans mon antre....Heureuse de te voir ainsi....exciter davantage pour la suite.... Que tu sais viendras. Car tu sais.... que j'adore ta semence...

Léchant mes doigts.... le corps allanguis, j'enleve mon vetement.... et de te demande t'En faire autant...De tout enlever.....

Lentement, je m'approches de toi... Mon regard te souriant....brumeux, langoureux....

Ouiii viens te délecter de ma verge....viens me sucer ma tite cochonne que j'adore.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Calynette

Haaaaa si seulement c'était vraie..... :wink: N'empeche, que c'est largement inspiré par un désir énorme en pensant à un homme que j'apprécie largement... :police:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Calynette

Ta manière de me dire ces mots, je les sens comme des mots d'amour. Sans mépris...

Comme tu aimes, je me mets a genoux, mes mains derrière le dos et de ma langue léche ta liqueur pour savourer ton gout....ton amour. je commence par ton pubis.....descendant vers les cuisses et tes testicules que je mords doucement....

Tu aimes, je le sens, tu te cambres, tes mains venant dans mes cheveux les caressants et gémissant satisfait.....et là, je le fais doucement sur ta hampe, de bas en haut... allant et revenant.... J'attends que tu n'en puisses plus. J'aime quand tu me supplie.... Me montrant ainsi combien tu aimes...

Je titilles le gland....le suçotte...

HOOOOOOOOOOO mon amour, comme tu es beau.... te dis ....

VAS Y prend là.... ouiiiiiiiiii vas y ma puce...

Pas encore mon coeur....TU voudrais bien, car une main prend ta verge et tente de me la mettre a la bouche.... je fais non....

Je te veux encore plus insistant... pas de ta verge, mais de ton corps, qui ondule... qui cherche....et tu me cris, là

MAIS VAS Y.... Allé ma chérie.... Je concède a moitié, suçant ton gland..... les dents serrées.... Ce qui te frustre... Et là tu me mets les deux mains sur ma tete et me cris....

ALLÉ MA SALOPE prend ma queue....

HOOOOOOOOOOOOOOOOOO là! je sens ma cyprine coulerl j'ai tellement envie de toi...TOUT de toi .....J'ouvre la bouche et la reçoit toute entière... Profondément.... Là tu cris, gémis, ondule encore plus... Allant et venant de tes mains sur ma tete.... tout en me laissant le loisir de respirer.....AInsi tu la sens se faire aspirer avide.....levres serrées tel un étaut... Je serre et serre... tu sens meme légèrement mes dents sur ta peau....

Cette cadence et démente, je léche a peine qu'elle revient dans ma bouche.... La bouche pleine de toi.... de ton plaisir....que je remarque aussi dans tes yeux quand je te regarde, que là, tu HURLES..... en jouissant....Me déversant ton si bon nectar....

HAAAAAAAA ma puce... OUIIIIIIIIIII tu es....magnifique...HOOOOOOO ouiiiiiiiiiiiiiiiiii

Mais tu es tellement déchainé, que je n'ai pas le temps de réagir, que tu t'accroupie pour me coucher et te mettre sur moi en 69 et tu commences a goutter ma chatte...

Un long rale me secoue....J'avais tant envie de sentir ta peau contre ma chaleur de femme, qu'un frisson parcoure ma chair....et ma langue sait ce qu'elle a à faire....Ton Anulingus...Mmmmmmmmmmmmm... Je te sais propre....alors aucune inquiètude....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Haaaaa si seulement c'était vraie..... :police: N'empeche, que c'est largement inspiré par un désir énorme en pensant à un homme que j'apprécie largement... :wink:

S'il savait... :doh:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Toujours l'art et la manière de donner des envies terribles avec des textes d'une incroyable beauté.

Je ne peux qu'applaudir des deux pieds (les mains sont occupées désolé ^^) :police:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Calynette

Merci Kayran.... Bises :police:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité decibel

Haaaaa si seulement c'était vraie..... :???: N'empeche, que c'est largement inspiré par un désir énorme en pensant à un homme que j'apprécie largement... :D

:wink::D Superbe narration toute en sensualité "crescendo" :???::???::???::doh::police: ... bravo Calynette ! :D:non:

:D Et je comprends très bien ton inspiration via une personne chère à ton coeur et qui fait vibrer tes sens, tout en continuant à fantasmer que ce soit vrai un jour ... :non:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Calynette

Merci Decibel.... Ça me touche ton commentaire.... :police:

Et voilà la suite et la fin de cet écrit.

-------------------------

Ma langue se met a faire chaque coté de ta rosette sans toucher a celle ci.... Tu rale a ton tour, venant a la fois, de mes doigts, caresser tes testicules bien dures....et là je la cajole, sentant s'ouvrir sous l'Excitation son antre....Ma langue si plonge....L'Effet se fait sentir sans hésitation, tu cris pour m'enfoncer a ton tour ta la langue dans ma chatte.....prenant entre tes doigts mon bourgeon...

Tu n'en reste pas là, ta langue s'aventure aussi sur ma raie....pour venir goutter mon anus....Je cris, ralant longuement....Nos langues folles, ouvre nous petits secrets que là, je ne résiste pas, je glisse un doigt.....Ce qui provoque chez toi un plaisir monstre qui te rend presque sauvage, un de tes doigts fait le meme chemin, et un second, allant et venant vivement....me rendant tout aussi folle que toi. Pour en faire autant...

Nos doigts fous, nous font crier de plaisir....un flux de mouille nous fait exploser comme des betes....Tellement bon sentir ton plaisir, et ce plaisir que tu me provoque...Je cris ton nom, te disant que je t'aime...

Ensuite, heureuse, lovée contre toi sur le canapée, tu caresses mon bras pendant que j'En fait autant sur ton torse.... Reprenant peu à peu mes esprits. Revenant dans ma tete que ce soir c'était la dernière fois.

Un sanglot veut faire son chemin....Je lui résiste. Non....j'ai pas envie de tout gacher. Je veux que lorsque tu partiras d'ici, que tu n'es que de merveilleux souvenirs. Pas une femme en larme qui craint le pire.

Pour conjurer cette sensation, je me lève prestement, embrassant passionnément ta bouche, mes seins caressant ton torse...

Tu veux du vin mon amour ? te demandais-je en te regardant. Ta réponse, sans le vouloir, me vrille le coeur. Le tort douloureusement. '' Non ma puce, je dois partir, tu sais que nous partons tot demain matin... et que là, j'ai prétexté une urgence au bureau de dernière minute pour venir près de toi.'' Je me mors les levres en me détournant, ressentant dans tes mots comme une obligation d'etre ici et non une envie d'etre près de moi....Mais tu as le temps de m'attraper la main pour m'attirer a toi, mais je résiste...et tu ajoutes,

Je sais ma douce que c'est difficile, ça me fait mal de te quitter .....Oui j'avais cru remarqué pensais-je amère. N'ayant rien vu de bien triste dans ton regard. Heureusement je garde pour moi ces mots sarcastiques pour te dire...

T'inquiète pas mon coeur, ce n'est pas la première fois que l'on se quitte. Alors, va sans crainte.

Tu me souris et avant de lacher ma main pour te lever....tu en caresse de tes levres le poignet... Je frissonne et m'éloigne, refoulant avec peine les larmes qui menaces de couler... Je m'habille et ainsi je reprend une certaine contenance pendant que tu en fais autant.

Moi qui avait cru comme désert pouvoir servir de la chantilly avec de délicieuses fraises et pouvoir se faire plaisir en toute sensualité, bien j'en avais pour mon rhume.

En me retournant vers toi, tout sourire, légèrement crispé, malgré toute ma volonté pour ne pas laisser paraitre ma peine, ma peur, je te vois fouiller dans la poche de ton veston pour sortir une photo que tu me tends,

Voilà, ce que je t'avais promis ma puce. Une photo de moi.

Là je n'arrive pas a tendre la main. Je suis tétanisée. Incapable de bouger. Si ce n'est que mes yeux qui te regardent. Si je bouge, je sais que je vais craquer. Tu me regarde, et là je vois ton émotion. Certes, tu ne m'as jamais dis je t'aime, mais là, je vois une si grande émotion que je ferme les yeux où deux larmes s'écoulent lentement sur mes joues.

HOOOOOOOOOO ma puce!

Tu viens me serrer fortement dans tes bras, m'embrasse follement, baiser et caresses que je te rends....dans un rale de douleur....Et tu me lache pour te détourner de moi et te rendre vers la porte....

Je penserai a toi ma puce...

Je t'aime mon amour...

Et déjà tu étais disparu. La porte se refermant par elle meme derrière toi. Inutile de dire que la digue explosa. Sa photo sur mon coeur, je m'effondrai sur le canapé, avec nos odeurs d'amour pour pleurer tout mon saoul.

J'avais la nette sensation que c'était la dernière fois que je le voyais. Que les vacances, lui redonnerait la raison et la force de me quitter.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

:wink: :doh: Wouaou !! que c'est intense, j'ai adoré!! :police:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Calynette

Contente que cela t'a plu :oops:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité decibel

:-D ;) Très jolie finale, même si un peu tristounette :oops::-D:lal: :-D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Calynette

:oops: Oui, parfois les émotions sont elles, qu'on ne peut les controler... ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur Forum-Intime.com, vous acceptez l'utilisation de cookies ainsi que nos Conditions d’utilisation.