Aller au contenu
gilles75

Rencontre dans un sex shop ...

Messages recommandés

Il y a quelques années de cela discutant sur le chat **** je viens à parler à une personne découvrant le service. J'aime discuter avec des femmes novices car généralement elles sont horifiées par la façon dont elles sont abordées et moi je joue les braves et les gentils.

Une fois que nous avons discuté un moment, je me glause des messages trop directs de "mes concurrents" qui me sont rapportés et deviens plus suggestif, prenant un malin plaisir à laisser monter le désir de ma partenaire de façon progressive.

Pour revenir à l'histoire qui nous occupe, je tombe donc une fois sur une dame avec qui le courant passe, elle travaille dans une entreprise marseillaise dans laquelle elle a un certain niveau de responsabilité, elle est mariée à deux enfants, me parle de son mari de ses fantasmes avec pudeur. Je lui indique que j'ai une amie avec qui je joue parfois et qui n'est pas connectée ce jour là, finis par lui expliquer après avoir fait semblant de jouer les timides que je lui donnais des ordres coquins... de fil en aiguille, je me retrouve à demander ma correspondante de titiller la pointe de son sein gauche, puis de décrire des cercles concentriques sur son nombril à vitesse lente, cercles que je souhaite de plus en plus grand... je fais durer le plaisir de celle qui s'exécute et qui avoue ne plus tenir pour finir ensemble par une partie virtuelle qu'elle semble découvrir.

Je jeu se répète plusieurs fois via msn ou par téléphone et quelques semaines plus tard elle m'annonce venir à Paris pour son travail. Elle souhaite me rencontrer. Nous fixons un rendez vous dans un café auquel je me rends pas forcément très convaincu, pensant trouver une femme en dehors de mes goûts bien que ça voix me plaisait.

Au rendez-vous, gare Montparnasse je tombe sur une dame de quarante cinq ans, bien mise,jupe serrée noire et pull rouge en V laissant apparaitre de très beaux atouts. Je bois une ou deux bières pendant qu'elle consomme un thé puis après avoir parlé de tout et de rien je lui propose de lui faire visiter le quartier. Quand je lui demande si elle veut aller voir Paris au sommet de la tour montparnasse elle me répond : est-ce vrai qu'il y a plein de sex shop à Paris ?. Surpris par la question je lui réponds que oui et que rue de la Gaîté il y en avait.. Je ne sais plus lequel des deux insiste pour aller y jeter un oeil.

Nous passons devant quelques établissements pas très rassurés, passant plusieurs fois devant celui qui paraissait le moins glauque et je finis par proposer à la dame d'entrer ce qu'elle accepta sans retenue bien qu'empreinte d'une légère gêne tout comme moi d'ailleurs. Une fois dans l'établissement nous nous amusons des objets, des cassettes, un ou deux clients la reluquent et je la sens plus à l'aise que moi finalement. Remarquant une enseigne mentionnant des cabines sous sol, je l'informe de ma curiosité que je mets en oeuvre pour la laisser seule en haut pendant que je descends.. Là je vois des cabines single et des cabines doubles je comprends que les films en haut sont destiné au visionnage.

Je remonte et raconte à la belle ma découverte la délivrant des regards oppressants des deux clients devenus trois à l'occasion. Je lui demande alors si elle veut aller voir un film dans une cabine double ce qu'elle accepte sans l'ombre d'une hésitation. Nous nous retrouvons confronté au choix de la cassette ce qui n'est pas un choix évident car il nécessite de se livrer, d'ailleurs elle insiste pour que ce soit moi qui choisisse ce que je fais en en choisissant un film avec un nom pas très reluisant mais très adapté à ce que je connais de ma compagne, un titre du genre coulée de sperme sur les gros seins de la bourgeoise.

Je m'acquite des quelques euros pour la location du film (ce qui entre parenthèse est un prix défiant toute concurrence pour ceux qui cherchent un coin)... Nous descendons, nous enfermons dans la cabine double, assis sur un canapé de skaï. Le filme minable et mal tourné commence, elle rit ponctuée de oh ... ma main main passe autour de son cou la sienne se pose sur ma jambe.. Quelques instant plus tard, nous nous sommes masturbés, puis embrassés, puis sucés, puis léchés puis doigtés pendant tout le film...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité aniscanelle

"vos expériences" ça veut dire "votre vécu!!!"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'histoire est vraie et je l'avais rapportée écrite différemment dans un roman libertin qui était totalement inventé mais où figurait ça et là quelques histoires vraies..

Un temps je publiais des nouvelles érotiques totalement inventées et incroyables mais que je truffais de détails précis pour les rendre véridiques. J'allais même jusqu'à donner l'adresse d'un bar où j'avais fait l'amour avec une femme politique célèbre avec le patron qui avait gardé une photo de nous trois qui était toujours affichée dans le rayonnage derrière le comptoir a coté des verres... Et le patron du bar qui existait m'a raconté que parfois des gens scrutaient l'endroit décrit. Il a fini par mettre une photo de nous deux avec au milieu une copine très sexy dont on a gratté le visage....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il ne s'est passe rien d'autres? Vous ne vous êtes pas revu? Vous n'avez du coup pas été jusqu'au bout?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur Forum-Intime.com, vous acceptez l'utilisation de cookies ainsi que nos Conditions d’utilisation.