Aller au contenu
bigbi33

rencontre à une soirée (en 2 parties)

Messages recommandés

Ce soir invitation chez des amis ! Norbert et Milla inaugurent le grand appartement dans lequel ils viennent de s'installer. Des flots de musique techno se déversent dans la rue et inondent la rue, trois étages en dessous. C'est la belle Milla qui vient m'accueillir, en parfaite hôtesse de maison : Rapidement, j'ai les mains occupées par un verre de champagne et quelques petits fours maison. ;)

Quelques visages connus me sourient mais la plupart des personnes présentes me sont totalement étrangères. 2 immenses pièces et les couloirs adjacents ainsi que la grande cuisine sont remplies d'invités, de musique et de lumières. L'animal social que je suis, essaie alors de remplir sa fonction en s'intégrant dans un débat tournant autour de la sortie du dernier film de Scorcese.

Un éclair rouge attire mon attention :wink: : j'aperçois une jeune et belle femme, la quarantaine toute fraîche, une beauté écarlate, un feu d'artifice de couleurs et de rires. ;):wink: Je me dirige vers ce tourbillon de feu. La dame est seule et butine autour du buffet : je suis ébloui par son charme, son sourire, sa présence charnelle. Vêtue d'une robe rouge avec décolleté abyssal, :wink: j'ai du mal à détacher mon regard gourmand de la corbeille de fruits qui m'est offerte. La coquine est très consciente de l'effet qu'elle produit sur moi et, si je réussis à échanger quelques mots avec elle, c'est à un autre niveau de communication, non verbale celle-ci, que les interactions se font. :wink:

C'est un véritable ouragan de séduction qui s'opère sur moi, mes dernières défenses ont été basculées. Mais je sens que la miss n'est pas insensible à mon charme, les frôlements appuyés contre mon corps pour aller cueillir un petit four « oh, excusez-moi! », me laissent songer à une fin de soirée agréable! Peut-être suis-je trop prétentieux, mais j'aime à le croire... :wink::wink:

Pourtant tout cela se confirme lorsque, coincés tous les 2 près d'un mur, à cause d'un « mouvement de foule » vers la nourriture, alors qu'elle s'agrippe à mon bras pour conserver l'équilibre, son autre main se retrouve fermement plaquée, là, oui, juste là, mais tout à fait innocemment! Il ne m'en fallait pas davantage, l'effet est garanti et je me mets à grossir (c'est purement physiologique!). :wink:

Ma compagne est tout à fait satisfaite du résultat, car elle me fixe de son sourire mutin et si la décence l'oblige à retirer sa main, le regard qu'elle me lance continue d'accentuer la transformation, non visible à l’œil nu, cependant fort perceptible, en tout cas par moi!

- allez donc me chercher à boire!  me dit elle puis elle disparaît comme une fleur dont les pétales pourpres s'envolent sous l'effet d'un coup de vent. Je m'acquitte de ma mission en allant récupérer une flute de champ, elle est déjà revenue avec ses sourires, son parfum, et alors qu'elle saisit le verre que je lui tends, elle se penche à mon oreille et me chuchote : « j'ai enlevé ma culotte, vous voulez vérifier? ». :wink:

Le champagne commence à faire effet, une douce chaleur m'envahit, ou bien s'agit-il d'autre chose?

Je n'ose m'exécuter, ici, en pleine lumière. Alors la belle m'entraîne dans le couloir, un peu plus sombre et à la faveur d'un recoin, se cale contre le mur et je n'ai plus qu'à faire comme si je la prenais dans mes bras, ma main n'a plus loin à aller, pour passer sous sa robe et... au contact de la peau chaude de ses fesses, je dois admettre qu'elle ne m'a pas menti! :wink::wink:

« mmmh, c'est doux, c'est chaud!

- et si vous allez ailleurs c'est encore plus chaud, dit-elle en se saisissant de ma main pour la glisser devant, tout contre son sexe déjà humide, effectivement brûlant »

Je n'ose faire de trop grands mouvements de peur d'être découverts, mais il suffit d'un doigt bien placé pour faire beaucoup, là où il faut, tout comme il faut! Je sens son petit bouton érectile bien dur et après avoir collecté un peu de son humidité intime, je m'amuse à le caresser doucement et je la sens qui commence à s'agiter, là, tout contre moi : si on continue comme cela, cela va finir par se voir! De plus, cette coquine commence à gémir sans retenue sous l'effet de mes caresses, je lui scelle la bouche en l'embrassant avec vigueur, mais il en faut plus à ma partenaire pour lui intimer le silence, c'est une expressive, je le sens bien! :wink:

Je l'entraîne alors avec moi, à la recherche d'un coin plus isolé. Nous nous frayons un passage dans le couloir encombré de gens en pleine conversation, de quidams éméchés,... :wink:

La suite dans un moment!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Calynette

Mmmmmmmmm Toujours aussi coquin cher Bigbi....et aussi humoristique... J'adore!!!

Et en plus, ça ne laisse pas indifférent.... :wink::wink:

LA SUITE!!!!....la suite.... :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pas farouche la dame ! Et toi non plus d'ailleurs :wink:

Me dis pas que ça s'arrête là ? :wink::wink:

Allez, mon pronostic : son mari arrive et l'embarque, tu te retrouves couillon avec ton membre tout gonflé dans ton pantalon. Ou alors il arrive et vous faites une partie à 3 dans le salon devant tous les invités. Ai-je raison ou pas ? :wink: :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Nous voyons une porte, c'est une salle de bains! :wink:

Nous continuons notre quête, un peu plus loin, sur la gauche, une autre porte : « pardon, pardon, excusez nous,... » les gens ne semblent pas faire attention alors que j'ai la sensation que tous les yeux sont rivés sur nous et s'amusent de notre manège.

C'est un genre de placard, débarras, assez grand pour ranger du linge, des chaussures, du matériel, des cartons de rangement, et... un petit paradis pour amants en goguette! Chouette!! :wink:

La porte fermée, nous sommes dans l'obscurité, seul un rai de lumière passe par dessous la porte, suffisamment pour nous deviner dans le noir : c'est plus qu'il nous faut pour ce que nous avons envie de faire! Cette furie se jette sur moi, sur ma bouche, sur mon corps, …

:wink:

elle m'embrasse goulûment, dans le même temps, elle m'arrache presque ma chemise pour passer ses mains bouillantes sur mon torse fébrile, mais c'est moi qui maintenant prend la suite des opérations : je la détache gentiment mais fermement de mes bras et je l'assois sur une grande caisse, idéalement placée au fond de ce corridor noir, je plonge sous sa petite robe froissée et commence une exploration quasi sous-marine de son sexe prêt à m'accueillir : il n'est pas entièrement rasé, mais le poil a été coupé et avec l'humidité ambiante des ces climats tropicaux, je glisse ma langue dessus comme sur l'herbe fraîchement tondue et mouillée par la rosée du matin! :wink::wink:

Elle m'a saisi la tête entre ses mains et me l'appuie contre son sexe offert comme si elle avait l'intention de me faire pénétrer. Je n'ai plus d'autre choix, pour ne pas suffoquer, d'ouvrir la bouche et de la baiser avidement, de la lécher gourmandement, de la pénétrer de ma langue exploratrice : je suis tellement en elle, que j'ai l'impression de me métamorphoser en fourmilier. Avec le bout pointu de ma langue, je tente d'explorer tous les recoins de l'entrée de son vagin. Dehors, la musique est forte, heureusement car à l'intérieur, le volume est aussi élevé : elle pousse de grands cris tout en m’agrippant par le peu de cheveux qu'il me reste (je pense que si je ne ressors pas chauve, j'aurais de la chance!) :wink:

Puis, elle m'arrache à ma dégustation avide et elle me repousse en arrière, je ne vois pas ses yeux, mais je les devine dans l'obscurité, aussi avides que ceux d'un fauve qui va se repaître de sa proie, elle défait ma ceinture et la braguette de mon pantalon pour en délivrer un sexe trop heureux d'être enfin libéré de ce lieu si étroit. ;);)

La gourmande porte mon pénis à ses lèvres et progressivement, commence à l'engouffrer presque entièrement dans sa bouche, chaude et humide, abondamment humectée par un surplus de salive! Et elle commence à me sucer … si le paradis existe!!!!, il n'est pas loin!!! Mais comme, je suis un gentleman et que je sens qu'à ce rythme et avec ses talents hors normes, je ne mettrai pas longtemps à exploser, j'arrête son manège et , après m'être couché par terre, je la laisse venir s'empaler sur moi. Et c'est ainsi que, j'assiste alors à un déchaînement d'énergie auquel je n'avais pas assisté depuis la dernière tempête Xynthia.

:wink:

Assise sur moi, elle se balance dans tous les sens en criant, en hurlant, soupirant, lorsqu'elle retombe sur moi, elle s'agrippe à ma poitrine, j'ai presque peur devant ce déferlement, mais en même temps, je sens mon sexe, capturé par son sexe, objet de toutes ses contractions, happé, relâché, rattrapé, resserré,...je n'y tiens plus, mon orgasme arrive sans crier gare et je lâche des flots de ma jouissance dans son intérieur accueillant et cela doit provoquer le point culminant de sa jouissance car c'est l'intensité d'un concert de métal, de plusieurs groupes à la fois: c'est intense, c'est magnifique, c'est vivant, un plaisir sans aucune retenue. J'en suis sûr à présent, tout le monde doit nous avoir entendu. Elle ne semble pas s'en soucier, elle câline, à présent tout contre moi, elle doit ronronner, quant à moi, je suis pris d'une immense fatigue! Et nous restons ainsi, l'un contre l'autre, dans le noir d'un placard de rangement, quelques heures, quelques jours, … une éternité. Nous somnolons, tendrement sans mouvements : C'est la situation opposée, après la tempête, c'est le calme paisible d'un petit matin frais... Bientôt, il faudra se quitter, bientôt, il faudra que je te laisse t'en aller, tu me manques déjà, ...il faudra vite se revoir!

:wink: :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Calynette

Roooooooo C'est malin!!!! je suis dans tous mes états après une si belle lecture...

Magnifique Mon Coquin!!! :wink:

:wink::wink::wink:

Et encore ce sens de l'humour.... Qui me ravi..... :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

et bah un reçit raconté avec classe et envie hummmmm :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci ma Câline, lectrice assidue, et amatrice hors normes :wink::wink:

Merci bart0one et robertocaliente pour votre enthousiasme! ;)

Merci à mon Emilie jolie pour ses encouragements, j'aprécie! :wink:

Merci à leetha pour son commentaire

Bises à toutes et à tous

;):wink::wink: :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité koralie

Très jolie moment bien raconté :wink:

Seul bémol que je soulèverais, apparemment pas de protection utilisé... :wink: c'est un jeu dangereux de ne pas se protéger...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

:wink: Tu as parfaitement raison Koralie, mais on va dire que ce texte aurait dû être mis dans les narrations, car il s'agit d'une histoire inventée. J'ai voulu raconter cette aventure totalement fictive en hommage à une jeune femme, présente dans ce forum. Il est vrai que je me suis trompé de catégorie, car j'avais l'habitude de narrer des histoires vécues, des souvenirs d'expèrience! ...et j'ai omis ce détail ...qui n'en n'est pas un, je suis d'accord :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité koralie

Ah, je me sens rassurée pour toi :content:

Si tes autres confessions sont d'ausi bonnes qualités, je vais devoir aller voir ça de plus près :wink: :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Super récit, comme tous ceux de Bigbi33 d'ailleurs !!! :content::wink::wink: :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur Forum-Intime.com, vous acceptez l'utilisation de cookies ainsi que nos Conditions d’utilisation.