Aller au contenu
Invité MissAcacia

J'aime l'odeur du Monoï …

Messages recommandés

Invité MissAcacia

En effet, j'aime l'odeur du Monoï, il me rend nostalgique. Son odeur me projette des années en arrière, à l'été de mes 19 ans où mes vacances se résumaient à des journées sans fin sur les plages de sable blanc du Golfe du Mexique, à ma bande d'amis avec qui on partait au petit matin pour pouvoir profiter du splendide coucher de soleil de Key West envié dans le monde entier, à l'Overseas Highway sur laquelle c'était un bonheur de rouler toute vitre ouverte en ayant cette impression de survoler l'eau d'île en île...

Bref, un vendredi soir je reçois un coup de fil de mon ami Ryan, qui me dit que ses grands parents nous prêtent pour ce weekend, leur petite maison située à l'extrémité des Iles Key, sur Key West. Cette maison fut témoin de nos plus grandes fêtes, de nos réunions lors de chacun de mes départs en Europe, c'est un second chez-moi, puis qui ne se sentirait pas bien sur cette île !

Il me demande de préparer ma (petite) valise, il passera me chercher samedi matin vers 10heures et après on récupère un couple d'amis et une copine.

Le lendemain, nous voilà donc tous embarqués dans sa voiture, du rock californien en fond sonore, et c'est parti pour 7 heures de route en direction de Key West, la vie est belle !

Je me suis installée à l'avant de la voiture, j'aime bien discuter avec Ryan, il est de compagnie charmante et surtout très agréable à regarder. C'est un beau garçon, à peine plus âgé que moi, de longs cheveux dorés par le soleil et la mer, ses yeux noisettes en amande, sa peau couleur miel, et une bouche qui donne envie d'être embrassée à longueur de journée, le stéréotype du beau gosse américain ! Je suis attirée par lui, mais c'est un ami d'enfance et jamais je n'aurais osé sauter le pas … du moins c'est ce que je pensais avant ce weekend là !

Nous arrivons donc vers 19 heures à Key West, on prend le temps de déposer nos affaires à la maison, et puis surtout nous mettons nos maillots pour pouvoir aller profiter de la plage.

Ce weekend là, j'avais opté pour un joli deux pièces tout blanc, le haut se composait seulement d'un bandeau, et le bas était une culotte taille basse. Moi qui ne bronze pas à cause de ma peau très claire, cet été là j'avais un joli teint bronzé qui contrastait avec ce maillot blanc.

Arrivés à la plage, tout le monde se jette à l'eau, à mon habitude, je prends mon temps pour me baigner sous les moqueries de mes amis. Ryan m'attrape, me place sur son épaule et me jette dans l'eau au milieu des trois autres. Bref, on barbote tous, profitant de la douceur de ce soir d'été.

Peu à peu mes amis quittent l'eau et s'installent sur le sable pour regarder le soleil se coucher, je reste à discuter de tout et de rien dans l'eau avec Ryan, par moment nos corps se frôlent, et sa présence à tendance à m'électriser. On se cherche un peu tout les deux, je le taquine en l'éclaboussant avec l'eau, lui me prend par la taille et me chatouille les côtes. Puis sa main se fait plus ferme, il m'enserre la taille, me rapproche de lui et me fait assoir sur lui, je sens que mon joli maillot ne le laisse pas indifférent. Je lui jette un coup d'œil mi-inquiet mi-amusé. Sa main commence à descendre le long de mes reins et passe sur mes fesses, il me cale contre lui. Je suis dans tous mes états et je lui fais savoir, je lui dis que ça fait longtemps que j'espérais que quelque chose se passe entre lui et moi. Il passe sa main dans mes cheveux, attrape mon cou et glisse un baiser derrière mon oreille. Puis sa main attrape ma poitrine , mes tétons sont tellement durs sous le coup de l'excitation qu'ils en deviennent douloureux. A ce moment là plus rien ne compte autour de moi, je ne me sens plus maître de moi.

Sentant mon excitation, il me demande de sortir de l'eau et me dit qu'on va rentrer à la maison. J'ai du mal à sortir de la mer, mes jambes tremblent, je suis ailleurs...

Arrivés à la maison, nos amis nous disent qu'ils veulent sortir boire un verre, nous on prétexte que la route nous a crevés et qu'on voudrait rester tranquille ce soir. Ils nous laissent donc tranquilles, un sourire au coin de leurs lèvres laisse sous-entendre qu'ils ne sont pas dupes de notre petit manège.

(La suite va venir, je suis en train de l'écrire :twisted: )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vite, j'ai hâte :twisted:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hum ça sent bon les vacances et le sable chaud tout ça miam !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité MissAcacia

Je ne me fais pas désirer, seulement mon récit est trop long pour y contenir en entier. Je suis en train d'écrire la suite et je la posterais avant ce soir ! :twisted:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu te fais désirer inconsciemment peut-être ? :twisted: Vivement ce soir alors :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité MissAcacia

Voilà la suite, mais pas encore la fin, désolée c'est long :twisted:

A peine nos amis partis, il me prend par la main et m'entraine dans sa chambre. Ma tête est ailleurs, j'ai mille pensées qui la traversent.

Une fois dans sa chambre, on s'installe sur le lit, ses mains parcourent tout mon corps, il ne cesse d'embrasser mon cou, mes oreilles, s'arrête un instant sur mes lèvres et joue avec celles-ci. J'ai le nez fourré dans ses cheveux et m'empreigne de son odeur, mélange de monoï et d'océan.

Il dégrafe l'attache de mon haut de maillot et délivre ma généreuse poitrine. Je me mets sur lui, pour lui offrir mes seins. Il les attrape dans ses mains et commence à alterner entre baisers et mordillements des mes tétons. Depuis l'épisode de la plage, ils sont vraiment durs à me faire souffrir, mais le traitement qu'il leur inflige, semblent les calmer.

Je commence à me lasser d'être un peu passive. Je tire sur son boardshort pour l'en débarrasser. Il avait l'air vraiment à l'étroit là-dedans, et une fois ce dernier enlevé, je me dis que je n'avais vraiment pas tort. Son sexe se tient droit et fier, et je n'ai qu'une envie c'est d'y gouter.

Je le fais mettre debout, et m'agenouille devant lui, j'aime lui faire croire que je suis ainsi soumise mais je sais très bien que j'ai le contrôle de la situation grâce à mes lèvres et ma langue. Je prends son sexe en bouche et commence à faire des va et viens. Ma langue joue avec le bout de son gland, par moment, je le regarde droit dans les yeux et rien que de voir le plaisir qu'il prend, ma culotte de maillot est trempée par le désir que j'ai pour lui.

Mes seins étant assez généreux, je fais glisser son membre au milieu de ma poitrine et commence à le branler ainsi. A chaque passage de son gland près de ma bouche, j'y dépose un baiser. Il commence à se contracter et je sens des spasmes arriver, il me dit qu'il ne va pas tarder à venir, et après deux aller/retour entre mes seins, il jouit sur ma poitrine.

Je me relève, il m'embrasse à pleine bouche, et titille ma langue avec la sienne. En bon jeune homme galant, il prend une serviette et nettoie mes seins, qui sont tendus d'excitation. Je n'en peux plus d'attendre, je n'ai qu'une envie c'est qu'il me prenne immédiatement ! A croire qu'il lit dans mes pensées, à l'instant même il glisse sa main vers ma fente et me caresse de la paume de sa main à travers le tissus de mon maillot. Il fait glisser mon maillot le long de mes jambes et nous voilà tous les deux nus dans cette grande chambre qui sent le bois et les embruns marins.

Il m'étends sur son lit, se couche sur moi et embrasse mon front, mon nez, mes lèvres, mon cou. Il continue ses baisers vers mes seins, mon ventre et le voilà face à mon minou. Ses mains douces et chaudes caressent mon ventre et mes cuisses, je suis transie de désir, ma respiration est saccadée.

Il commence à lécher mon clito, qui est gonflé de désir, un doigt commence à pénétrer mon intimité, puis un deuxième. Je me cambre à chacun de ses baisers, et je mouille comme rarement j'ai mouillé. Ses doigts laissent place à sa langue, et là un premier orgasme arrive, tout mon corps est en transe, je tremble et m'agrippe aux draps du lit. Je n'en peux plus, j'ai tellement envie de lui que je l'attrape par les cheveux et lui demande qu'il me prenne de suite. Vu qu'il a reprit de la vigueur, il ne se fait pas prier.

La fin arrive, promis ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité MissAcacia

Je ne suis pas satisfaite de ma dernière partie, je la retravaillerais demain comme ça, ça me laisse la nuit pour améliorer la tournure de mes phrases :D

Oui je suis maniaque, ça fait partie de mes plus grands défauts :twisted:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Au contraire. En écriture il faut être maniaque je le suis moi ^^

Parce que le plus grand plaisir d'un écrivain selon moi c'est de donner autant de plaisir à faire lire une oeuvre qu'à l'écrire. Donc rassure toi on attendra pas sagement (ben oui on est des méchants pas sages nous héhéhé).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Calynette

Et c'en sera plus que meilleur :twisted:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Florida :aime::D j'ai adoré ce début. :twisted:

Vite j'ai hâte d'être demain pour lire la fin ^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité MissAcacia

C'est mon tout premier texte et je ne suis pas une excellente conteuse, je vous remercie pour vos encouragements. :D

Allez je laisse place à la suite.

Il est couché contre moi et je sens son sexe tendu contre le mien, je suis tellement trempée à cet instant, que je n'ai qu'à écarter mes jambes pour qu'il me pénètre. Mais il me retourne tendrement et me glisse à l'oreille, qu'il a bien retenu que lors d'une de nos discussions je lu avais dit que j'adorais qu'on me prenne en levrette.

Il présente alors son sexe à l'entrée du mien, et me pénètre doucement, puis commence de lents va et viens, s'agrippe à mes hanches et accélère le mouvement. Je ne tiens plus, je n'arrête pas de gémir, il sait tellement bien comment me faire du bien. Puis il se retire ! Je proteste, c'était tellement bon, "ne t'arrête pas comme ça" je lui dis, il ricane et me dit que c'est sa façon à lui de me punir de toutes ces années où je l'ai fait bander en m'habillant avec mes profonds décolletés, mes mini-jupes, micro-shorts et robes légères. :twisted:

Mais sa vengeance, ne dure pas, il recommence à me prendre profondément, je hurle de plaisir à chaque coup au fond de moi. Il s'agrippe à ma chevelure rousse, et à mes seins. Mes fesses tapent avec violence contre son ventre, je lui demande de continuer comme ça, je sens que je ne vais pas tarder à venir. Pour intensifier le désir, je titille mon clito, et en effet il ne me faut pas attendre longtemps pour qu'un violent orgasme secoue tout mon corps, il se retire et m'embrasse dans le cou, le temps que je retrouve mes esprits.

Je lui demande de se coucher sur le dos, pour que je puisse m'empaler sur lui. De cette façon, Je lui présente ma lourde poitrine qui lui plait tant. Mon bassin semble complétement se désolidariser de mon corps, tellement je le bouge rapidement. Il attrappe ma poitrine, pétrit avec acharnement mes seins, pince mes tétons, j'aime la façon à la fois douce et violente qu'il a de s'occuper de moi. Mes coups de reins se font de plus en plus forts, Ryan prends mes fesses dans ses mains, et je sens ses ongles rentrer dans ma chair. Il se crispe, et j'intensifie le mouvement. Ça y est il jouit, j'aime la lueur qu'il a dans ses yeux à ce moment là. Je me retire et m'étends à ses côtés. D'une main, je caresse tout son corps et de l'autre, j'emmêle ses cheveux dans mes doigts. Il est si beau et notre nuit est si parfaite qu'à ce moment donné j'aimerais que le monde arrête de tourner. Il reprend ses esprits, plante son regard dans le mien, m'embrasse et me prends dans ses bras.

Cette nuit ne fut que le prélude de notre histoire, qui s'est achevée le jour où j'ai du repartir en France. Chaque bonne chose a une fin, il paraît ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quel final ! quel feu d'artifice !

Ca esmoustille ce genre de récit, la nuance est juste et l'atmosphere particulierement bien contée.

Bravo !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Flo t'es dure avec toi même. Au contraire c'est très bien conté et j'ai suivi ton histoire avec grand plaisir :twisted:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Calynette

C,est très bien écrit... Merci de ce partage :twisted:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité MissAcacia

Merci beaucoup pour vos commentaires :twisted:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bravo :twisted: une fin toute en harmonie.. Magnifiquement bien écrit :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité MissAcacia

Merci beaucoup Melia :twisted:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

tres bon texte , on se laisse porter, et on a pas de mal a s'y imaginé.... mais c est pas gentil maintenant je suis dans un état !! :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité MissAcacia

Merci Emily et Petitmoi de m'avoir lue et aussi pour vos commentaires :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Très bonne histoire :wink:

Very exciting :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Latin_o_chocolait

J'ai vraiment adoré.. je suis complétement brulé mdr

bravo pour ton texte et ton feeling

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur Forum-Intime.com, vous acceptez l'utilisation de cookies ainsi que nos Conditions d’utilisation.