Aller au contenu

Messages recommandés

Je bossais dans une boutique de photocopies, dans une rue "étudiante". Quand je la vis entrer, elle m'attira tout de suite. 1m80, un bonnet noir sur la tête, des piercings agrandissant ses lobes d'oreilles, elle portait des vêtements amples, et venait photocopier des dessins de tatouages. Elle avait une démarche trés souple, féline. Elle ne ressemblait à personne d'autre, elle dégageait un parfum de mystère qui me plu immédiatement.

Je n'était pas certaine de son sexe...mais j'étais déja sous son charme androgyne.

Je profitais de mon job pour l'approcher, prétextant l'aider à manier cette nouvelle machine couleur. Je m'interressais vivement à ses documents, et elle me fixa attentivement, me paya, et me fixa un rdv pour le lendemain; En sortant, elle me dit "je suis une fille", j'ai répondu, d'un regard déterminé, que je le savais, et que j'aimais cela.

J'ai attendu le lendemain dans un état d'excitation intense!!!! Je ne touchais plus terre, j'étais déja embraquée dans un merveilleux monde de fantasmes. Avant elle, je n'avais été qu'avec deux autres filles. Une experte en cuni, et une fille dont les gros seins me rendaient folle...J'avais 19 ans, et j' étais bien décidée à apprendre encore...

L'heure approchait, je me faisais belle, et me rendait jusqu'à notre lieu de rdv. Elle était déja là, m'accueillit avec une immense sourire qui me fit fondre.embrassa timidement mes lèvres.

Je bouillais interieurement. chaleur!!!!!:)

Nous avons diné chez moi, avons discuté, et sommes sorties visiter un peu son "univers".

Histoire de faire connaissance, d'entrer en matière.. Pour le coup, sa balade m'excita au plus haut point; Elle m'emmena dans un sex shop que tenait une de ses copine pour récuperer un gros sac en cuir, (j'avais jamais mis les pieds dans un sex shop..) Elle me montra les cabines, me demandant si je voulais visionner un film lesbien. Non, j'avais pas besoin d'un film, j'en avais assez dans la tête, et puis, je n'avais pas le courage d'entrer avec elle dans cette cabine...

Elle embrassa sa copine, et nous avons continué d'arpenter la rue des sex shop, où les commerçant semblaient tous la connaitre, "salut K" ...elle m'emena chez un tatoueur; Elle travaillait là; elle faisait des piercing, dormait là, au dessus de la boutique. Elle me présenta l'homme de la boutique, T, qui me dit, "montre moi ta peau? hum, une jolie peau toute blanche... il semblait avoir envie d'y travailler.. mais je n'étais pas venue pour ça; Seule K et tout ses mystères m'interressaient. Je brulais de la découvrir, de regarder chaque cm de sa peau ornée... quelles surprises m'attendaient sous ses vêtements?

Elle comprit mon impatience, et me demanda si je bossais le lendemain. Non. j'avais du temps. Alors, nous sommes parties. Avons roulé une bonne heure, et sommes arrivées dans un petit village de montagne, seules au monde. elle m'a dit "voilà ma maison". Ouaouh! une grande et vieille maison à la porte bleue. grandes pièces. parquet, lit immense.. nous avons enfin commencé notre exploration physique. La passion pouvait enfin s'exprimer sans limites. Nous nous sommes embrassées, un peu sauvages, presqu'animales. Sauvagement. Je voulais la manger, j'étais impatiente, je brulais, et elle le sentait. Elle avait accepté que j'aille l'explorer, et me laissait faire. C'était chouette. Je l'ai déshabillée, émerveillée. Elle était tatouée sur une grande partie du corps. Sa poitrine restait nue, mes ses seins étaient percés. Ses bras étaient tatoués, son dos, sa croupe, ses jambes, je la trouvais magnifique.mes yeux n'en perdaient pas une miette. Je nageais dans un univers fantastique, que même dans mes rêves les plus fous, je n'avais imaginé; J'allais de surprise en surprise. En découvrant son sexe, dont les poils noirs brillant était coupés trés trés court, il y avait là aussi un anneau, dans le capuchon. J'ai léché, aspiré, fourré ma langue dans ses anneaux, sucé ses seins, entrepris de fouiller son sexe, de le lécher, de tirer sur son piercing. j'ai été impatiente, inconsciente, comme folle. Je voulais gouter à tout, mais ma fougue et mon manque d'experience me firent aller trop vite, trop "brutalement". Je ne me posais aucune question. elle était gentille, de ma prêter son corps, ainsi. je me souviens ce soir là avoir introduit ma main entière dans son vagin, avoir passé un temps fou à la lècher, tellement son anneau me plaisait, tellement son sexe était bon. Mes doigts ont été partout, cette première fois à été trop..Trop d'excitation pour une personne si jeune et inexperimentée.... Elle avait 28 ans. Je ne pense pas qu'elle ait pu jouir, avec la "violence" et l'impatience de me gestes. j'étais affamée d'elle. je n'ai pas pu être douce et aller lentement.je me suis rattrapée aprés.. le lendemain, j'avais déja un peu plus de tenue...mais j'ai mis des années à me rendre compte à quel point je méconnaissais les besoins des femmes, alors que j'en suis une!!! J'ai compris des années aprés le chemin que j'avais parcouru, depuis cette époque d'apprentissage. j'ai heureusement depuis été en mesure d'accueillir , de prendre le temps, d'être douce...

Le massage m'a aidée à comprendre tout cela; qu'un corps ne peut pas se livrer s'il est agressé. à 19 ans, j'agressais les corps, à 33, je les accueille.

J'adorerai la rencontrer de nouveau, et explorer son corps, ce chef d'oeuvre avec tendresse et amour.

Nous avons eu quelques rdv, cocaces...délicieux. la suite une prochaine fois;

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

j'adore ce texte :clap::)

très bien ecrit, on sent bien toutes tes emotions que tu n'arrives pas à contrôler ^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité sylphide

Encore un bien beau texte, j'attends la suite avec impatience

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Calynette

Sublime! :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

:) Merci! Matéo, t'es bô! :):clap::) bref, ravie que ça vous ai plu. je crois que je vais revisiter le passé avec vous.. un petit retour en arrière permet bien souvent de mieux avancer;. si t'avances et tu recules, comment veux tu???

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sublimeuh ! Tout simplement incroyable. C'est vrai que les premières fois on a tendance à vouloir aller vite par impatience. En plus y a un petit côté bestial qui n'est ma foi pas déplaisant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, la bestialité à du bon, mais n'emmène pas à la détente, à la profondeur. La bestialité défonce, la douceur "fait s'ouvrir"... nuance...mais chaque chose en son temps! à chaque âge sa sexualité!

Avec Caline K, il y avait beaucoup de pauses. Des silences, et des jeux torrides. Elle avait dans son fameux sac des tas de sextoys. Elle ne les à pas essayé avec moi, mais j'en ai acheté quelques uns depuis, dont un que j'ai adoré! Il était trés long et souple, en silicone transparent je crois, il était spécial lesbiennes, ou doubles pénétrations. je me souviens l'avoir essayé avec une fille, mais je sais plus qui c'était! :wink: bref, nous étions face à face, sexes ouverts, humides, forcément! avec ce joujou, que nous nous régalions de lècher, de sucer, de faire rebondir sur nos seins, nos cuisses, nous nous pénétrions simultanément l'une et l'autre. Un grand bâton d'amour que je branlais de mon con à son con, puis de son con à son cul, et de son cul à mon con.. bref, on rigolait bien avec ce joujou! il était super souple et bien dimensionné! trées long, et d'un diamètre honorable! trés "confortable". c'était super en double pénétration de le faire glisser simultanément dans les deux orifices. quelles caresses exquises! j'ai toujours trouvé ça super drôle les sex toys entre filles!

:content:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité freepanda

Bravo pour ton histoire elles est très excitante et j'avoue que le scénario me plait énormément ... Ca a l'air si simple raconté comme ça ^^

bisous merci pour ton texte !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

mais c'est simple!!!!

spontanéïté, curiosité et gourmandise...joie, respect! ça roule! Un peu d'audace, et trés vite, le savoir faire devient une évidence.

Osez! Soyez spontanés et "cochons" gourmand(e)s. La faim vient en mangeant, (quand c'est bon!).

Aurore

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité freepanda

très jolie leçon maintenant il ne manque plus que le courage pour y appliquer !

La prochaine fois sera peut-être la bonne :content:

Bisous

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur Forum-Intime.com, vous acceptez l'utilisation de cookies ainsi que nos Conditions d’utilisation.