Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Guest Latin_o_chocolait

Le défi de Chloé..

Recommended Posts

Guest Latin_o_chocolait

On peut être inspiré de plusieurs choses dans la vie.. de ce que l'on voit, de ce qu'on lit, de ce qu'on vie, de ce que l'on entend.. etc...

pour ce récit, j'ai été inspiré d'un livre que j'ai lu.. (sans imitation aucune, bien au contraire, l'auteur invite a faire passer les messages positif de la vie..)

voici ma création..

[align=center]Juin 2000[/align]

- Mademoiselle?.. désolé de vous déranger, je me suis perdu, je cherche le quartier de Broadway.

Chloé, 16 ans, aux cheveux mi-long, brune, des yeux vert en forme d'amande; visage aux traits fin à la peau caramélisé. Une bouche si finement dessiné tout en étant à la fois charnu, respiré la douceur et la caresse. Elle était sur le bord du pont du golden gate. La tristesse gagné son visage.

Chloé tournait légèrement le visage en direction de la personne qui lui adressait la parole. Il était grand, un mètre quatre vingt quinze, une quarantaine d'année, cheveux a moitié gris et noir. yeux marron visage blanc, d'une beauté normal mais possédant un charisme qui interpellait Chloé. Un aura lui donnait envie d'écouter l'homme mystérieux.

- Je vous demande pardon? (disait-elle)

- Excusez-moi, je viens du Visconti.. je cherche juste le quartier de Brodway. New York c'est grand, et à deux heures du matin, je me sens un peu seul à trouver ce quartier. je dois retrouver un ami.

La journée de Chloé avait complètement déstabilisé sa vie. Un refus d'un homme quelle avait dans l'oeil depuis le début de l'année scolaire, lui avait refusé d'être son cavalier, pour le bal de fin d'année.. Préférant sa meilleur amie. En réalité, toute sa vie était comme cela. Sauf que l'homme voyant Chloé au bord du pont ; ne paraissait pas du tout inquiet. Cela intriguait l'adolescente.

Une minute plutôt, L'homme avait vu la fille , pleurait de toute son âme par détresse, au point de se mettre au bord du pont pour se suicider.

- Laissez moi tranquille monsieur

- S'il vous plait mademoiselle.. avant de vous suicider, dites moi ou se trouve le quartier de Brodway..

Un long silence recentré le sujet.. Rare était une personne qui demandait quelque chose à Chloé, comme si qu'un inconnu pouvait avoir clairement confiance à l'explication que potentiellement pouvait donner Chloé. d'ou venait cette personne qui s'en foutait royalement, qu'une fille était sur le point de se tuer?

- je ne sais pas pourquoi vous voulez vous suicider, cela ne me regarde pas forcement, mais.. Pouvez-vous m'indiquer ou se trouve le quartier de Brodway?

Et Chloé toujours sur le bord du pont, rebroussait chemin et revint sur le trottoir.. Chloé lui expliquait tout étonné de soi-même, la direction de Brodway.

- Merci beaucoup Mademoiselle.. mais dites moi.. pourquoi vous avez voulu vous suicider? maintenant que vous m'avez aider, je me sent coupable si vous retourner au bord de ce pont.

- je suis moche personne veut de moi, personne me parle, et quand je m'adresse aux gens, je suis insignifiante.

- Pardon? pourquoi vous vous trouver insignifiante quand vous vous adresser aux gens?

...

- j'en sais rien.. enfin je veux dire.. Ca se voit trop quoi.. trop nul. j'ose pas. (expliqua Chloé)

Chloé était très étonné de raconter sa vie à un inconnu, mais il avait tellement d'aura, quelle raconté sa vie sans se rendre compte..

L'adolescente racontait quelle n'avait pas confiance en elle, que sa vie n'était pas Lara-Croft. même ses parents ne l'écoutait pas forcement.. cerise sur le gâteau elle racontait quelle était amoureuse d'un homme qui venait de lui refuser d'être son cavalier pour le bal de fin d'année, parce que sa meilleur amie lui avait demandé avant elle.

Chloé continua dans sa lancé.. quelle ne savait pas quoi faire comme travail dans son futur..

- Vous vous appelez comment?

- Chloe.. et vous?

- je m'appelle Jerry... Surement que lorsque vous parlez aux gens, vous faites ressentir aux gens inconsciemment ce que vous croyez, ce que vous pensez.. une vie de merde (disait-il en souriant)

Cela ne faisait pas rire Chloé.. Elle enchaina..

- Après tout pourquoi je vous écouterais?

- parce que vous êtes descendu du pont et m'avait informé ou était le quartier de Brodway.. Sinon je ne m'aurais jamais permis de vous demandé pourquoi vous voulez vous suicidez.

Voyant Chloé prendre froid, Jerry se dévêtit de sa veste et lui passait sur le dos de l'adolescente pour se réchauffer..

personne s'était intéressait d'elle comme cela.

Jerry lui proposa un jeu.

- Ca vous dis de jouer à un jeu?

- hein?

- Durant vos dix prochaines années.. vous allez jouer à un jeu..

- pendant dix ans?

- c'est une question d'évolution de soi-même.. si au bout de dix ans vous n'aimez pas la vie.. alors vous pouvez retourner sur le pont de Brodway et vous suicidez.. En revanche, dans dix ans, jour pour jour, je serais présent ici.. vous me direz juste si en jouant a ce jeu, cela vous a donné envie d'aimer la vie ou si l'envie de vous suicider était toujours dans vos pensés.. ça marche? si je perd, je vous laisserez vous tuer.

Chloé était assez folle pour se suicider un samedi soir ou tout le monde faisait la fête.. Alors pourquoi pas être assez folle pour jouer à ce jeu.

- je vous connais pas..

- en même temps, c'est pas un jeu qui vous coute de l'argent, je ne vous demande rien.

- c'est vrai.. en quoi consiste votre jeu? Je suis libre de décider si je l'accepte ou pas.

- pendant dix ans vous allez faire imaginer a toute les personnes que vous voulez sortir avec, un désir sexuel.. faites le imaginer par exemple qu'une partie de votre corp peut l'emmener au nirvana juste en l'effleurant..

- pardon?

- vous n'y croyez pas une seconde parce que c'est faux? je suis entièrement d'accord avec vous, c'est très pretentieu.

Jerry marquait un silence.

- comme c'est prétentieu de dire que personne ne s'interesse à Chloé l'adolescente, au point de se suicider.

Jerry venait de marquer un point.

- Je ne vois pas comment je peux faire croire à un type, ce dont je ne possède pas.

- En dix ans vous allez bien arriver à faire développer l'imagination d'un homme que vous voulez convoiter.

POur la première fois depuis longtemps, Chloé avait le sourire..

- Marché conclu Jerry

- Rendez-vous dans dix ans à deux heures quarante cinq du matin, le deuxième samedi du mois de juin.

Ils se quittèrent..

..a suivre[align=right][/align]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

:) :) Méheuuu c'est pas beau de s'arrêter comme ça.

Quel immagination tu as mon cher latin, j'aime beaucoup ce début :)

vviiiitttttteee la suitteeee :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La suite !!!

On dirait du Guillaume Musso ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Latin_o_chocolait

J'espere que celle-ci n'arrivera pas dans 10 ans....

Ne t'inquiétes pas ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Anonymous

super début mais la suite s'il te plait ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Latin_o_chocolait

Merci à mes 5 premier lecteurs de mon nouveau récit ;)

d'ici un jour ou deux, vous aurez la suite.. :P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci à mes 5 premier lecteurs de mon nouveau récit :aime:

d'ici un jour ou deux, vous aurez la suite.. ;)

:P:wink: Je sais bien qu'il faut être patient mais là ça risque d'être dur à attendre. La patience n'est pas une de mes vertues première. :clap:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Latin_o_chocolait

Mais à la base j'ai eu peur que ça fasse trop long.. ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mais à la base j'ai eu peur que ça fasse trop long.. ;)

Mais non, tu vois la preuve tout le monde attend la suite avec impatience. :P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Latin_o_chocolait

[align=center]Janvier 2005

...[/align]

New York, dans une grande tour.. une femme d'une vingtaine d'année se balade dans un couloir d'une démarche rassurante, elle a dans sa main droite des documents apparemment très importante.. Elles croisent des gens qui lui disent bonjour, qui la regarde, qui la convoite.. on parle en douce.. "t'as vu la stagiaire?, comment elle est bien roulé!" ou alors " elle stress jamais cette fille, je ne sais pas comment fait-elle"

"toc toc"

- entre Chloé

La directrice récupère ces fameux dossier.

- installe toi Chloé

Une fois installé, la directrice la regardait attentivement.

- J'ai besoin de toi, si tu réussi la mission que je te donnerais, tu ne seras plus stagiaire mais bel et bien une salarié.. contrat déterminé dans un premier temp, car il faut faire dans la continuité.

- j'aurais besoin d'une motivation plus motivante.. j'ai besoin de me trouver un logement, et de quitter ma maison familial..

- J'aime ta détermination.. le salaire sera avec.. mais d'abord concentrons nous sur cette affaire.

- Bien Madame

même si Chloé voulait insister sur la motivation.. elle avait trop de respect pour la hiérarchie pour surencherer.

- Il s'appelle Tom Waynes. Tu es mon ultime chance.. le dernier commercial sur le coup n'a pas fait mieux que notre concurrent.. Comme il non encore rien signé avec notre adversaire, je voudrais que tu tente une négociation de dernière chance. je te donne carte blanche

- Carte blanche?

- ce n'es pas un hasard si je te demande à toi.

- je veux bien voir a quoi il ressemble avant de m'autoriser carte blanche.. pas l'attention de me faire passer pour une allumeuse si je ne conclu pas.. c'est ce qu'il se passera si il ne me plait pas.

- c'est tout à ton honneur Chloé.

La directrice, avait vu son potentiel de séduction, elle pouvait mener un homme a la baguette si son esprit était vicieuse.. mais jamais elle en abusait. Chloé n'était pas une femme qui allumé la personne sans qu'il n'y avait rien derrière. Et c'est de cette façon là que la directrice lui donna carte blanche. Tom Waynes aimait les femmes classe avec beaucoup de force de séduction.

Chloé avait sous la main des photos de lui.

- Il est plutôt entreprenant? ou timide?

- plutôt grand queutard, si j'ose m'exprimer ainsi. (disait la directrice)

Dossier sous le bras, elle ne perdait pas de temp pour appeler Monsieur Waynes, direction son domicile.

- Waynes a l'appareil.

- Bonsoir Monsieur Waynes.. Chloé Raynes au téléphone. je me permet de vous appeler pour le dossier des chemises Waytone collection 2005/2006

- je ne vous connais pas..

- Oui, je le sais, je suis..

Chloé, stagiaire, se rendit compte du pouvoir de confiance que lui donnait sa directrice.. Comment pouvait-elle imaginer qu'au bout de 5 ans, depuis la tentative de suicide sur le pont de golden gate, une directrice pouvait lui faire confiance.

- Je suis nouvelle dans la boite, je viens de la part de madame Rachel Marizallia.

Dans ses paroles, dans ses respirations, elle expiré de façon quasi érotique, tout en subtilité, tout les six ou sept inspiration, pour faire monter le désir inconsciemment a Monsieur Waynes.

- Vous savez, j'ai déjà bien avancé d'un contrat bien juteu avec votre concurrent et..

- laissé moi une chance.. je suis nouvelle. (disait-elle a voix basse, comme une confidence..)

- j'avoue vouloir savoir a quoi ressemble la personne qui à une voix si .. douce..

- ce soir ça serait avec plaisir.. mais ça sera purement professionnel.. je préviens car ma voix est totalement troublante, et je sais quelle envoute les hommes, pour vous parlez franchement.

- je vous demande pardon?

- vous ne le savez pas encore, c'est normal.. Bref.. vous comprendrez plus tard, que vous me croyez ou pas. On se voit pour votre collection de chemise 2005/2006 de toute façon..

- oui oui bien (souriait-il au téléphone)

- vous êtes adorable, merci.

téléphone raccrocher.. Chloé n'en revenait pas de la facilité quelle avait d'avoir obtenu ce rendez-vous.

Chloé était habillé comme en pleine hiver. pull col roulé de la même couleur que ses yeux. pantalon de la même couleur que son teint.. côté chaussure elle avait pris des bottes, il negait beaucoup.. dans sa main droite, elle portait un sac avec des chaussures classes..

Une fois arrivé dans le pianos bar, elle enlevait ses bottes pour mettre ces chaussures.. direction toilette pour dame, histoire de prendre soin de son brushing et maquilla ses lèvres de façon mate.

Il était déjà là.. décontracté, classe, yeux bleues tenebreux au cheveux noir. le genre de type qui devait aller quasi tout les jours en salle de sport..

D'une démarche tout en aisance, Chloé s'approchait avec son dossier en main, vers Tom Waynes.

- Monsieur Waynes enchanté (disait-elle en tendant sa main)

- on ne se fait pas la bise? (disait-il en tendant sa main )

Serrage de main

- Et comment vous allez faire pour vous concentrez? comment vas-t-on parlé affaire?.. vous allez être obsédé par la douceur de mes.. (elle caresse le contour de sa lèvre inférieur) Lèvres.. franchement Monsieur Waynes (disait-elle avec un grand sourire) nous sommes ici pour parler affaire?

Waynes s'imposait toujours en séduction.. c'etait un grand séducteur.. dans la famille des proffessionel, il mettait a genoux les George clooney et les Julio Iglesias. Mais cette fois, vu le mysticisme de chloé, il ne savait plus sur quelle pied danser.

pendant quatre heures.. ils parlaient du projet, que la société dans lesquelle travaillé chloé était meilleur que ses concurents.. Pendant toute la conversation, elle jouait avec ses lèvres.. De façon a faire jouer l'imagination de Tom Waynes.. De façon très subtil.. Au bout de deux heures, Tom n'avait qu'une idée en tête c'est d'assouvir sa curiosité.. Chloé semblait tellement prétentieuse, mais d'un autre côté, l'envie de Tom, voulait goutter les lèvres de Cette femme.

- Ou est ce que je signe.. (disait-il complètement subjugué)

Chloé s'approchait du visage de Tom.

- Ici (disait-elle dans un souffle quasi erotique)

Tom signait un contrat avec Chloé.. en quatre heures de temps.

- Pour fêter ça, vous m'accorder une danse Chloé?

- Pourquoi pas.

Ils dansèrent sur un air de jazz. très romantique.. tête contre tête.. yeux dans les yeux, Tom restait classe malgrès l'envie qui l'envouté.

sur la scène, c'est un trio de jazz qui mettait de la douceur dans ce piano bar.

Piano/Bass/Guittare.

A la fin de la chanson Ils devaient se dire au revoir

- je dois y aller Tom, merci pour cette agréable danse (disait-elle en tendant sa main.)

- Je suis un grand garçon.. on peut se faire la bise.. (disait-il en s'approchant.)

- je vous assure que ce n'es pas une bonne idée.. même le contact de mes lèvres sur votre joue, tout votre corp va se mettre à frémir.. au point que vous n'allez pas en dormir de la nuit.. Honnêtement, je ne parle pas comme ça à tout les hommes, mais je vous respect.. voyez vous? on va travailler ensemble.. comprenez vous?

- vous n'êtes pas un peu prétentieuse?

- c'est le grand séducteur qui me parle?

- un point.

- vous êtes très attirant, et une seul danse a suffit pour me séduire.. j'adore sentir votre peau en réalité.. mais ma qualité première, c'est le proffessionalisme. (disait-elle en lechant ses lèvres delciatement) et ma directrice m'en voudrait si je mélange vie privé et proffessionel.

Tu parles.. C'est pas pour rien que Chloé à carte blanche.. cette dernière attendait juste que Tom soit à point pour être ramassé à la petite cuillère.

Ils se dirent au revoir en se serrant la main.

Au retour.. Chloé avait tellement envie de Tom après cette danse.. quelle s'allongeait sur son canapé, comme aimanté par ce dernier. elle commençait à caresser ses jambes, sa main droite se trouvait a frolé son visage au point de sucer doigt par doigt.. delicatement, suculeusement.

Sa main gauche entra dans l'antre des plaisirs et se faisait une douceur unique jusqu'au point ultime.

A SUIVRE lol

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

AAAAAAAaaaaaaaaaaHHHHHHHHhhhhhhhhh ;) ;) ;):P

Mais qu'elle suite :aime: Wouah !

J'adore l'humour que tu as pu introduire dans ton texte. On se plonge littértalement à la place de Chloé :wink:

En tout cas son pari elle arrive à le suivre. J'ai hâte de découvrire la suite.

Me fais pas languire trop longtemps. :clap:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Anonymous

ah non mais c'est de la torture de t'arrêter comme ça

je veux la suite ^^

j'adore ta plume continue ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Latin_o_chocolait

Ca me touche beaucoup les filles ^^

merci à vous deux

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Latin_o_chocolait

Février 2005[align=center]

[/align]

Après avoir monté le projet.. Tom proposait un restaurant a Chloé quelle accepta pas seulement par principe mais parce que Chloé n'allumait jamais un homme sans conclure un jour ou l'autre..

Le salon vestimentaire des collections 2005/2006 marchait a merveille.

Depuis qu'à la mi-février il s'était échanger une bise amicale sur les joues. Tom n'avait que Chloé dans ses pensées. Tout simplement parce que Chloé avait réussi a persuader à Tom ce quelle désirait..

Après le restaurant, ils se dirigèrent dans l'appartement de Tom..Lumière tamisé, musique d'ambiance.. tout y était.. C'était cette nuit la, et pas un autre..

Il s'embrassèrent.. encore, et encore.. L'homme était happé par la bouche de cette femme.. Chloé avait persuadé Tom que ses lèvres l'envouteraient.

Tom découvrait le corp de Chloé. Il gouttait à la tendresse et la douceur de la peau de cette femme. Chloé était tellement convaincante, qu'il était enfermé dans une bulle de plaisir par tout ce que Chloé faisait sur lui.

Mais elle était conquis aussi par le mélange de la douceur et de la force de Tom. Caresse au niveau de la poitrine en passant par la nuque ou les jambes jusqu'au point d'embrassé chaque millimètre du corp de Chloé. Elle était aux anges..

Une chaleur fusionnelle envahissait la pièce.. l'intensité régnait en cerise sur le gâteau..

Ils arrivèrent au point final, enlaçant comme un ultime remerciement.. ils s'endormèrent unis, corp contre corp..

Le lendemain matin, après un petit déjeuner très câlin.. Ils se quittèrent, sans se donner la promesse d'une prochaine et sans pour autant tiré un trait à tout ceci..

*********************************************************************

[align=center]Juin 2010[/align]

Le soleil se levait, caressant les feuilles des arbres respirant l'aube.

une légère brise de vent parcourait la nature, d'arbre en arbre, d'herbe en herbe, caressant les gens se trouvant dans la rue.. et entra dans les chambres pour réveiller les personnes dormant encore..

Pensant a son enterrement de jeune fille, Une femme se réveilla, s'étirait longuement, faisant la chatte sous la couverture et.. comme une gifle d'une violence volcanique.. une pensée lui traversait l'esprit..

- Merde !! on est quelle jour?

réveil.. l'heure s'affichait à l'écran numérique.. 19 juin 2010.. samedi 19 juin 2010..

- merde..

Cette femme avait rendez-vous à 2h45 du matin sur le pont du golden gate. A New York.. le problème était énorme.. non seulement elle n'était pas persuadé que son rendez-vous sera la, mais en plus c'était un secret bien enfoui dans elle.. tellement enfoui quelle n'avait pas réalisé quelle était si loin du rendez-vous..

Allumage de son téléphone portable.. pendant quelle appelé, elle regardait l'écran de son réveil.. 13h16

La nuit était longue.. si longue

- Oui allo mon amour.. on se marie bien demain?

- T'es sur que tu vas bien?

- Longue histoire.. je dois partir à New York et je reviens demain

- hein?

- On s'est promis une chose quand on s'est dit oui pour se marier, te souviens tu?

- Chacun garde un jardin secret..

- ne t'inquiète pas.. je serais à l'heure au mariage demain.. je t'aime

- idem Chloé

elle raccroche

Après appelé un taxi est réglé l'hôtel, elle se dirigea avec ce premier, à l'aéroport..

bagage fait à l'arrache, elle arrive en caisse..

15h00

- Bonjour madame, je veux le premier vol en direction de New York

- dans une heure

- Ca veut dire arrivé minuit?.. je prend

- voulez-vous un retour?

- le premier demain matin?

- 5h15 du matin

- je le prend.. En espérant qu'il n'y pas de retard, je me maris.. je suis vraiment folle..

elle paie, et prend son vol..

durant tout le voyage, elle se posait plein de question.. est ce que son rendez-vous sera la? était elle folle?, après dix ans, tout peut arriver.. si il était mort? et s'il il avait oublié Chloé?.. si cette dernière hypothèse était vrai devait-elle se suicider?

- plus tu te poses des questions Chloé plus tes question devienne ridicule..

L'avion arrivant 5 minutes à l'avance.. elle prend le premier taxi quelle croise

- Sur le pont du golden gate s'il vous plait..

- très bien Madame..

1h15 du matin.. Heureusement que Chloé avait dormi dans l'avion, a force de se poser tellement de question que ces derniers se sont transformé en mouton..

pas de stress.. elle arrive sur le pont.. une demi heure à l'avance avancé.. 1h45 du matin.. les bouchons on considérablement ralenti la circulation à cause d'un spectacle donnant sur rue..

- pouvez-vous me rendre un service?

le taxi lui répondit avec le sourire

- bien sur..

- voila.. cette histoire peut vous paraitre assez folle mais.. il y a dix ans sur ce pont j'ai tenté de me suicider.. un homme m'a sauvé la vie, me demander pas comment, c'est complètement mystique.. bref. j'ai relever un défi, de prendre mon pied à vivre dans tout les sens du terme.. (disait-elle dans un souffle aphrodisiaque) j'ai une heure devant moi.. j'ai rendez-vous avec lui ici

-c'est ici que vous avez voulu vous suicidez?

- oui.. Quand j'y repense.. bref, pouvez-vous rester dans les parages? dans le cas ou si il m'arrive un ennui?.. et puis.. la principal raison c'est qu'il faut que je prenne l'avion de 6h15 du matin.. j'ai un mariage l'après-midi

- Wouah.. je pourrais même pas en profiter

- j'ai décidé d'arrêter d'être une libertine le soir de mon enterrement de jeune fille, j'en suis désolé..

- j'aurais quoi en échange?

- j'ai de l'argent..

- Je suis censé avoir finit ma soirée..

- Encore une fois je me maris..

- désolé je m'en vais..

- attendez..

Chloé par sa main agile, enlevait son soutien-gorge en soie..

- si vous êtes en manque, respiré ceci..

Chloé sortie du taxi et attendait son rendez-vous..

2h40..

Elle regardait l'eau que surplombait le pont.. quand une voix surgit derrière elle..

- Il fait plus chaud que la dernière fois n'est-ce pas?

- j'étais trop jeune, je ne m'en souviens pas..

Elle se retournait.

- Bonsoir jerry

- Bonsoir Chloé.

Ils se regardèrent..

- Vous vous rendez compte Jerry que j'ai dépensé un voyage aller retour florence new-york pour venir ici? que j'ai du soudoyer un taxi-man en lui proposant mon décolletté, histoire qu'il y respire ces plaisirs dessus?

- Comment?

- je vais me marier demain. et j'ai complétement oublié notre rendez-vous

- va falloir me raconté tout..

Chloé regardait sa montre.. de toute façon à 3heure du matin.. elle était large avant le prochain vole

- Quand on s'est quitté j'ai réfléchit a comment je pouvais réaliser le défi..alors j'ai lu, lu et lu beaucoup de bouquin me rendant compte qu'il fallait autre chose.. En 2002 j'ai eu un déclic.. je suis aller me faire un relooking, je me le suis payé en vendant des pizza.. En faisant ce relooking je me suis rendu compte que c'était dans ce milieu que je voulais percer.. monter des projets de vêtement personnalisant les mentalité de chaque être humain.. en somme mon métier consiste a cherché des créateur de mode pour faire des vêtements tout public.. c'est comme cela que j'ai pris de l'assurance.. j'ai rencontré plein de monde, en rencontrant des gens, j'ai appris a communiqué, a parlé etc.. et puis de toute façon, à partir du moment je n'avais plus rien à prouver, étant donné ma tentative de suicide.. ma voie était plus facile

- Chaque être humain pars dans une direction pour changer.. c'était la votre, mais votre voisin ou voisine sera différente.

- J'en ai emmené des hommes dans le plumard, je vous jure, je pensais pas être une vrai bombe.

- expliquer votre entonnement?

- j'ai vraiment du mal au départ.. mais j'ai pris ma route comme cela..

- chacun a sa croyance, la votre c'était quoi?

- j'ai appris à réussir à faire croire aux hommes que mes armes physique pouvais leur procurer plus de plaisir que son ancienne conquête.. et je réussissais.. pourtant j'ai un physique ordinaire.. mais vous avez raison, si on croit dur comme fer de ce que l'on veut faire croire parce que dans notre mental on le transforme en réalité, cela marche.. je suis impressionné.

- j'ai une amie qui ne savait ni lire ni écrire.. et pourtant les gens l'a prenné pour une femme extrêmement intelligente, parce quelle y croyait..

- sans generalié je suppose, que c'est une façon à nous de voir la vie?

- personne decide votre façon de vivre.. si cela vous convient tant mieux..

Chloé regarde son taxi

- j'ai un mariage.. je dois y aller.. si je me souvenais de notre rendez-vous, jamais j'aurais déménager à Florence

- c'est beau l'amour.. comment s'appelle t-il?

- Il s'appelle Tom Waynes

- Madame Waynes, je vous souhaite bonne route.

- Jerry, jamais je ne pourrais tant vous remercier.. en plus vous venez du Visconti

- En réalité, je suis directeur d'un théâtre à Brodway..

Chloé tombait des nues..

- Pour vous dire la vérité, je passe toujours par ce pont pour entrer chez moi. et je n'aurais jamais supporter passé ce pont en me disant, j'ai laissé une personne se suicider sans rien faire.. au moins je peux traverser ce pont en ayant la conscience tranquille..

Chloé éclatait de rire.. Elle s'approchait et lui fit une bise sur la joue droite de Jerry

Chloé partit en direction du taxi

Jerry continua sa route pour rentrer chez lui

Le taxi arrivait à l'heure à l'aéroport.. Chloé prit le vol direction Florence..et se maria le lendemain..

Fin :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

:) :):):)

Wouahou là j'adore. Vraiment bien écrit ... :clap:

:D

J'en perd même mes mots.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Anonymous

:D :):D:D:):clap::)

superbe récit

je suis sous le charme de ta plume

bravo :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Latin_o_chocolait

Un grand merci à mes deux meilleurs fan

je vous embrasse :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.