Aller au contenu
serpentine

histoire attachante

Messages recommandés

Chut! Je te bande les yeux, tout doucement, tu sens la pression qui appuie délicatement sur tes globes occulaires, ça te fait du bien. tu entres peu à peu dans cet univers intérieur, où tous tes sens s'éveillent. chaque son, te pénètre intensément, comme une secousse. tu respires les effluves parfumées de la pièce, de ma peau, de mon souffle. Je chuchote, j'effleure, je te déshabille. tu portes une chemise, et chaque bouton glisse, laissant apparaitre ta peau, gourmande, affamée de toucher, de caresses;je fais glisser mes doigts gantés de satin sur ta nuque, effleure tes seins, lèche ta pomme d'adam, l'aspire entièrement dans ma bouche. tu t'entends respirer, plus fort. tu sens les battements de ton coeur accelerer , tu entends ta peau se métamorphoser au contact de sensations excitantes. et tu es impatient, et un peu inquiet, excité mais , incertain. tout est possible.

Un flacon s'ouvre, tu ignores ce qu'il contient, et ce que je vais faire avec. je te fais respirer ses effluves sucrées, alcoolisées, glacées.

Tes mains sont attachées, elles aussi, derrière ton dos.

je caresse ton ventre, et je sens ton sexe grandir, m'appeller, pour que je le libère. .. tu veux la suite?

Avec ma langue, je lèche tes lèvres, les entr'ouvre, les aspire, les suce, je bois ta salive. Mon souffle emplit ta bouche, et ton souffle emplit mes poumons; je suis dessus toi,tu ne peux pas me toucher. Je m'arrange pour ne surtout pas effleurer ton sexe, que je libère de sa prison de vêtements. impatient, bandé comme un arc tendu, trop serré dans sa fine peau, magnifique monument érigé en l'honneur du plaisir qui monte, jusqu'à son paroxysme. Au sommet, une perle de sperme brille à la lueur d'une flamme de bougie.

Dans ta bouche, je place un doigt, parfumé d'alcool fort, glacé. Tu le suce, le lèche, joue un instant avec, et ta bouche gourmande semble appeler d'autres mets.

J'avale une grande lampée de rhum, épicé, piquant et glacé. c'est fort, torride, ça me donne chaud et froid en même temps. ,Je te susurre d'ouvrir ta bouche,et j'y fais couler un peu de lait de coco au miel.Tu semble chercher à quoi correspond cette matière, ce gout,et moi, de voir ce liquide blanc entrer dans ta bouche, j'ai envie d'y plonger ma langue. Nos saveurs exotiques se mèlent, et je décide de faire couler du rhum piquant sur mon sexe, que je place en face de ta bouche. Je te demande de gouter.

Ton sexe, droit comme un I semble impatient. Il libère son jus, trop plein, il bout.

Ta langue fouille abondamment mon sexe offert, ouvert, humide et tiède. Dans ta bouche s'opère un savant mélange, de salive, d'alcool, de coco, de miel, et du nectar de mon désir.

c'est si doux.

Je m'éloigne, et tu écoutes mes bruits, te demandant ce que je te réserve pour la suite. une plume caresse tes bourses, te rendant ivre, ivre de délice. La plume caresse tes aines, entre dans ton nombril, chatouille tes côtes, effleure la fine peau de ton cou, de tes joues, de ton front.

Dans ta bouche, je met une bouchée chaude, croquante et savoureuse. Pendant que tu croques, que tu goutes ce dessert surprise, je fais couler l'eau glacée d'un glaçon sur ton gland. Trés surpris, tu te concentres à présent sur ce sexe, encore bien dur, avide de caresses.

Ma main gantée caresse délicatement , du bout des doigts, la longue tige érigée. Je fais glisser mon doigt sur ton gland ouvert, et fais glisser ton jus, et fais glisser ta peau sur ton joli membre. lentement.

J'ôte le foulard qui masque tes yeux, pour que tu puisses te délecter du spectacle de ma bouche qui avale ton gland, du spectacle de ma langue qui pénètre ta fente, hum, je glisse jusqu'à la base de ta queue, l'avalant toute entière, jusqu'à ma gorge, qui s'ouvre, au contact de cette douce caresse.

J'accueille avec délice ce pylône d'amour et le branle avec délectation dans ma bouche gourmande.

Tes yeux remplis d'images se ferment de nouveau, car il est temps à présent d'accueillir d'autres surprises.

Je t'invite à ta lever, et je t'allonge, par terre, sur un tapis moelleux. J'attache tes mains séparément, au dessus de ta tête, et je te contemple, j'observe ton questionnement, je te fais patienter, et une douce musique apaise ton esprit.

Je lèche tes doigts, un à un, tes avant bras, l'intérieur de tes coudes, tes aisselles parfumées, je te chevauche, en laissant le tissus soyeux de mon vêtement t'offrir ses douces caresses, exciter ta peau, ton sexe.

Je place mes mains sous tes fesses, les masse doucement, les écarte, caresse tes bourses pleines, dures, ton anus, qui se détend, doucement. Tu n'es pas rassuré, et pourtant, je poursuis ma caresse, en lubrifiant abondamment ce trou timide, qui accueille trés vite avec délice mon doigt expert. J'avale en même temps ton sexe, doucement, et tu laisses échapper un râle de plaisir infini.

Je t'invite à te placer sur le côté, afin que tes fesses blanches et rondes me soient offertes,ouvertes, et que je puisse à la fois te branler, et à la fois lécher , rassurer et faire jouir ce petit trou gourmand.

Tu découvres avec un plaisir intense à quel point ces sensations sont douces et fameuses, mais, je lâche ton sexe, au bord de l'explosion, et je griffe tes fesses, ton dos, te mord la nuque, te ramène un peu ici. Je t'embrasse, passionnément, goulument, et te fais boire, encore, de ce rhum exquis.

Tes yeux sont toujours bandés, tandis que j'enduis mon corps d'une huile douce et savoureuse, qui sent terriblement bon. ce parfum t'emporte, tant ses effluves appellent, excitent l'homme en toi. Je me fais femme sexuelle, j'offre à ta bouche mes doigts, mes seins, mon ventre, ma douce chatte et mon cul. Je libère une de tes mains pour que tes doigts accompagnent ta langue, me rendent encore plus chatte, plus féline.

Je me régale abondamment et inonde ta bouche d'un orgasme, que tu accueilles, pleinement.

Je m'allonge sur toi, glissante d'huile et du liquide d'amour qui dégouline entre mes cuisses, rattache ta main, et m'empale sur ton sexe. Je le fais aller de mon con à mon cul, ouvert et désireux de recevoir ton jus.

J'ôte ton foulard, et te regarde, droit dans les yeux, me confrontant à ce plaisir divin, heureuse, jouissant là, par le cul. Mes ongles s'enfoncent dans tes cuisses, ça te fait mal, et en même temps, tu jouis aussi, d'une force incroyable, tant tu t'es contenu jusqu'alors.

Je reste là, empalée sur ton joli chibre, et libère enfin tes mains, tes bras, qui m'enlacent.

Instant de calme, de repos, caresses et volupté, mais déja, ces souvenirs ravivent ta queue, et remplissent mon cul. tu repars en moi, frénétique, me retourne et t'enfonce, au plus profond de moi, c'est toi qui attache mes mains cette fois. Je suis chamboulée, je ne m'y attendais pas. Tu trouves tout prés un joujou calibré, et tu l'enfonces dans le trou d'â côté, et tu sens, entre la fine paroi vaginale et ton sexe le va et vient de ce joujou , qui offre à nos émois une dimension nouvelle. Tu vas et tu viens, mêlant à ce rythme le mouvement cadencé de ta main, qui branle mon clitoris, gonflé à bloc, dingue de tant de plaisir.

Je suis épuisée, et toi plein de force. Je me laisse aller jusqu'aux portes d'un autre monde. Je n'ai jamais été si loin dans l'art de la jouissance, et m'abandonne, totalement, ivre de perceptions inconnues.

Bientôt, tu m'invites à m'allonger, et me pénètre de tes regards, doux, passionnés, allumés d'une lueur particulière. Tu caresse doucement ma peau, me respire, me souris. Tu accueilles mon âme, et t'allonge, tout contre moi. Me détaches, place ta tête tout contre ma nuque, mets tes mains sur mes seins, et mon ventre, et nous nous endormons ainsi, rassasiés et heureux.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

:wink: :oops: Bravo, pour ce récit qui fut un régal pour mes yeux, tes mots m'ont littéralement fais plongé dans ton texte. Que de sensation enivrante, sensuel, du pur extase. :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

elle est bien ta photo melia. j'arrive pas à mettre la mienne. toujours trop grande (ha! je vous entend.....lol)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mais de rien Miss ce fut un plaisir :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci à vous. Je suis ravie que ça vous ait plu.

je n'étais pas convaincue, mais le suis un peu plus à présent; j'ai relu ce texte moi aussi, et suis étonnée d'avoir pu visualiser les scènes... va falloir la réaliser cette pitite soirée! :wink:;);):aime:

Hum, y'a que le titre qu'est juste trop nul :P tant pis!

Merci à Toi SIRE... :clap:bouche.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur Forum-Intime.com, vous acceptez l'utilisation de cookies ainsi que nos Conditions d’utilisation.