Aller au contenu

Messages recommandés

Un dimanche après-midi, il y a « quelques » années, j'étais étudiant et avec un ami, étudiant également, nous avons trouvé un excellent moyen de tuer l'ennui : à l'époque nous partagions un appartement en colocation avec une copine. Chacun de nous avait son ou sa petite amie mais ce jour-là était consacré aux révisions, il en faut et donc pas d'invités! Nous étions tous à fond dans nos cours et à un moment donné, c'est autour d'un petit café que s'organisa un petit break. La convivialité, la solidarité, la galanterie,...toutes ces valeurs aujourd'hui un peu dépassées, nous préparâmes un petit café à notre coloc préférée, Sabine, et lui servîmes chaud « à domicile ». Une pause salvatrice qui allait nous mener sur des chemins que nous n'avions point explorés : la discussion nous amena à aborder le champ des expériences, celles qui touchent aux sens (même les plus interdits!); De fil en aiguille, l'état de détente aidant, nous abordâmes donc des sujets très personnels, installés sur le lit de la copine. C'est Domi qui proposa le premier de nous laisser aller à la découverte de nouvelles sensations. Sabine, joua parfaitement son rôle de copine fidèle, mais on voyait à l'étincelle qui brillait dans ses yeux souriants qu'il ne nous faudrait pas longtemps pour la convaincre. Et c'est ainsi que, quelques minutes plus tard, nous étions tous les 3, nus sur ce même lit, mais beaucoup plus proches les uns des autres. C'est presque dans un mouvement naturel que nos corps après s'être frôlés pendant un temps, se mélangeaient sans retenue à présent. Sabine avait décidé de prendre les choses en main, en mains devrais-je dire, ayant pris nos 2 sexes qu'elle caressait doucement en riant gentiment. La gêne fit rapidement place à l'excitation et je me mis à bander dur dans sa petite menotte bien chaude, et Sabine allait de l'un à l'autre, observant avec une certaine fierté, les effets manifestes que ses caresses produisaient sur nous. J'avais saisi un de ses seins dans ma main alors que Domi se laissait aller à l'abandon complet, son sexe, à présent, bien tendu. Les respirations se faisaient plus haletantes, Sabine gémissait car j'avais gobé son petit mamelon qui se dressait tout content dan ma bouche. Alors que Sabine continuait à prodiguer sa lente manipulation autour du sexe de notre compagnon, je décidai de retourner la faveur à notre aimable hôte : j'écartai gentiment ses cuisses et plongeai, tête la première, dans les eaux peu profondes de son intimité. Je savais ma tête chercheuse, et je découvris bien vite l'objet sur lequel je comptais m'attarder: je suçotai gentiment son petit clitoris qui, si facilement excité, se mit rapidement à bander. Avec la pointe de ma langue, je redessinai tous les contours de son sexe, m'appliquant particulièrement sur sa petite excroissance charnue. Sous mes assauts insistants, Sabine s'était écroulée sur le lit et ne portait plus du tout la même attention à mon compère. Du coup celui-ci vint me rejoindre et vint me disputer le droit de goûter à la délicieuse fontaine de notre amie. Celle-ci s'abandonnait à nos caresses et baisers ciblés, j'avais entrepris une exploration plus minutieuse en enfournant un doigt dans sa fente, à présent fort lubrifiée. Ce qui avait provoqué quelques soupirs qui reflétaient bien le taux de satisfaction de notre douce partenaire. C'est Sabine qui, une nouvelle fois, reprit l'initiative, elle se saisit de mon sexe pour l'amener contre le sien et se mit à se frotter le clitoris avec mon gland bien gonflé tout en gémissant de plaisir. Dans le même temps, Domi avait présenté son sexe rouge d'excitation à la bouche de Sabine et elle s'en était saisie sans hésitation et le suçait gourmandement alors qu' il la guidait avec la tête entre ses mains.

La chambre résonnait maintenant de nos soupirs, gémissements, halètements...le niveau sonore donnait une bonne indication de l'augmentation du niveau d'excitation. J'avais pénétré Sabine sans problème, elle était tellement mouillée qu'elle m'avait introduit d'un coup brusque et je l'avais « emmanchée » sans autre forme de cérémonie. Confortablement installée en elle, j'impulsai un mouvement de va et vient tranquille, attentif à la montée de son désir. Étant donné que sa bouche était fort occupée, elle ne pouvait exprimer complètement sa satisfaction, mais l'augmentation de ses gémissements ainsi que les contractions de son corps laissaient présager que l'orgasme n'était plus très loin. C'est alors que Domi, se retira de sa bouche et il s'allongea prés de Sabine et lui caressant les seins, le ventre, le bas-ventre, puis il commença à lui sucer les seins, les prenant bien dans ses mains pour en titiller les petits bouts bien tendus! Sabine était proche d'un état second, elle poussait des petits cris perçants. Soudain, elle s'arrêta de bouger et respectant sa volonté, je fis de même. Elle se retira puis se repositionna au dessus de moi et s'empala aussi soudainement qu'elle s'était retirée. Après quelques mouvements désordonnés et entortillés, elle marqua une pause, se retourna vers Domi avec un demi sourire : « j'aimerais beaucoup essayer avec toi aussi, c'est un fantasme que j'aimerais bien réaliser, tu veux bien? Par contre, si tu n'as rien contre, je te demanderai d'y aller tout doux. OK? » et c'est ainsi que il se présenta, sexe en avant, face à son orifice arrière et que la miss allait tenter une double pénétration. Chose qu'à cet âge, je n'aurais jamais imaginé possible. Il se mit à lui caresser son petit trou du bout du gland en essayant de l'humecter le plus possible? Elle était un peu contractée car dés qu'il tentait de la pénétrer, elle se contractait aussitôt. Domi arrêtait de suite pour éviter de la blesser. Avec mes mains , j'accompagnais les mouvements de son bassin, et délicatement, tentais de la rassurer en lui caressant gentiment les fesses et en même temps, je les écartais doucement, de sorte que petit à petit, elle se détendait et son cul répondait plus favorablement à ses sollicitations bienveillantes et s'ouvrait doucement et laissait entrer un sexe déterminé, et donc progressivement, Domi s'installa en elle pour doucement bouger en accord, en cadence avec nous : et c'est ainsi que je compris le vrai sens du mot colocation, nous formions une véritable unité de mouvement, de sens, d'excitation, de plaisir et c'est ensemble que nous atteignîmes l'orgasme : mon sexe se vida par saccades puissantes dans le sexe en feu de sabine, celle-ci exprima un grand cri de jouissance, son corps tendu entre mes bras. Je pus sentir la jouissance de mon camarade dans la petite port d'à côté aux puissantes pulsations qu'il imprimait au derrière de notre douce amie.

Une fois retirés, sabine éclata de rire en nous faisant remarquer que jamais elle n'avait eu autant de foutre dégouliner hors d'elle et qu'une bonne douche était nécessaire.

Ce fut notre seule aventure commune, mais le souvenir de cette complicité achevé, reste, j'en suis sûr bien ancré dans nos mémoires.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Super excitant et super bien raconté, bravo :clap:

Par contre ce serai bien que tu aère un peu plus le texte ce serai plus facile à lire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

vraiment bien raconté et très excitant :clap:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Anonymous

Moi j'ai bien aimé. Si la colocation c'est sa je veux bien essayer :clap:

Non, mais sérieusement, je trouve très bien. Sa rentre dans le registre des petites histoires que j'aime lire =)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ah mon fiéfé chanceux ! Quel plaisir de te retrouver par là!

Ton aventure, est comme une immense tartine de nutella dégoulinant à souhait! On prend plaisir à la plonger en notre gorge pour en extraire tout le bonheur du gout. On mâchouille lentement afin de se laisser baigner par la saveur noisette ...

Le soucis, mon cher ami, c'est que la tartine engloutie .... on en veut encore !!

Ton aventure a réussi à me mettre en état de semi-érection! (lol)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité tiny

j'ai adoré ton récit =)

ça donne envie de vivre en colocation ça xD

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Wouaou dis donc très chouette expérience

oui dis donc ça donne envie de faire de la coloc ^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

belle experience. Que de souvenir pour ma part !!! il m'est arrivé a peu pres la meme chose et cela reste gravé dans ma memoire lol

A+

Un toulousain qui vous veut du bien

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

:wink: Merci à tous pour vos encouragements!

Biz

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

très bien raconté ! merci !

j'ai connu moi aussi les joies de la colocations ca m'a rappelé quelques souvenirs sympathiques !!! ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité alalove

Hm ca donne envie

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité alalove

J'ai vraiment bien aimé

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité alalove

Tres belle histoire ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tres beau recit bien raconter et excitant c est clair ca donne en vie de faire de la collocation

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Belle histoire :)

C'est vrai que sa donne envie de faire de la coloc lol

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

:P :wink: Merci beaucoup pour tous vos commentaires,

Kalisté, je vois que tu connais les joies de la collocation :P , tu devrais nous raconter, toi aussi!! :P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Calynette

Wowwwwwwww j'ai presque de regrets de ne pas avoir été bien loin dans les études :P Ça éveille, sans parreil... :wink:

Tres bien écrit.... Un régal Bigbi :P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur Forum-Intime.com, vous acceptez l'utilisation de cookies ainsi que nos Conditions d’utilisation.