Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

PtitChaton

Je suis malade...

Recommended Posts

Bloqué dans ma citadelle,

Ne laissant personne s'aprocher,

Regardant se consummer les chandelles,

Sans amour, ni amitié.

J'étais malade.

Ecoeuré par expérience,

Et peur de recommencer,

Mais envie de donner une chance,

Pour enfin y arriver,

J'étais malade.

Puis une petite existence,

Une étincelle de légèreté,

M'a fait sortir de mon silence,

De mon coeur s'est emparé,

J'étais conquis.

Par son sourire simple d'ange

Ses mains douces attentionnées,

Nos caresses et nos échanges,

La chaleur de nos baisers,

Elle m'a guéri.

Elle a voulu connaître mon coeur,

Et soigner toutes mes brûlures,

Me sonder en profondeur,

On partageait les mêmes blessures,

Je l'aimais.

Elle m'a offert son coeur,

On s'est fait des promesses,

Elle redoutait une erreur,

Et m'a accusé d'une maladresse,

Elle m'a banni.

Du jour au lendemain,

Après son passage à Paris,

Pas de nouvelles, rien,

Mais un message pour Ci,

J'étais inquiet.

Toujours sincère avec toi,

Et parce que tu me connaissais,

Je lui ai montré mon émoi,

Et tout de suite, ça t'a vexé.

J'étais perdu.

Aujourd'hui ton coeur bat,

Pas besoin d'être un expert,

Sûrement pour un autre que moi,

Qui rira bien en lisant ces vers,

Je vais mourir.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest caresse

c'est tellement touchant et... triste!

Courage PtitChaton...le soleil revient toujours! :twisted:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Luna024

:twisted:

Bloqué dans ta citadelle,

Ne laissant personne s'aprocher,

Regardant se consummer les chandelles,

Sans amour, ni amitié.

Tu étais malade.

Ecoeuré des expériences passées,

Et peur de recommencer,

Mais envie de donner une chance,

Que la bonne personne soit arrivée,

Tu étais malade.

Puis une petite existence,

Une étincelle de légèreté,

Te fera sortir de ton silence,

De ton coeur s'emparer,

Encore tu seras conquis.

Ce sera peut-être son sourire,

ou bien peut-être son regard,

ton coeur pourra frémir,

ton souffle être hagard...

Tu seras guéri.

Sublimé par sa présence,

Affolé par son amour,

tu lui feras confiance,

tu l'aimeras à ton tour

Tu l'aimeras.

Parce que tu mérites ce bonheur,

Parce que le soleil revient toujours,

Tu lui offriras une fleur,

chérira en toi son coeur...

Elle viendra, elle viendra pour toi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Anonymous

Non tu ne mourras pas petit châton,

A aucun prix, pour toi même d'abord.

Je t'envoie des bisous .......de loin......

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

au pied de la citadelle poussera une fleur

celle qui partira à l'assaut de ton coeur

arrosée par toutes tes pleurs

elle t'apportera le bonheur

je pense à toi, à tes mains de harpistes

toi le saltimbanque, au corps de trapéziste

la douceur de ta peau saura la conquérir

et à nouveau tu trembleras de plaisir

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.