Aller au contenu
Invité Anonymous

Un soir, rendez-vous avec ma femme

Messages recommandés

Invité Anonymous

Voilà une soirée comme j'aimerai en passer souvent....

Un jour ça arrivera j'espère !

-------------------------------------------------------------------------------------------------------

20h 33, 3 minutes de retard, juste ce qu’il faut. Je sonne, tu viens m’ouvrir. Je te contemple lorsque tu m’ouvres, tu es magnifique.

Des bas (je m’en rendrai compte plus tard) noirs, une petite jupe noire également, et un haut très décolleté qui laisse découvrir la naissance de ta poitrine.

Tu m’invites à m’asseoir au salon où se trouve une petite table basse avec deux verres de champagne et quelques canapés. Nous nous asseyons pour trinquer et engageons la discussion sur les sujets les plus communs. Je ne peux pas m’empêcher de remarquer ta jupe légèrement remontés qui n’a de cesse d’attirer mon regard. Je contemple également la profondeur de ton décolleté à chaque fois que tu te penches pour attraper ton verre, je me suis rapidement aperçu que tu ne portais pas de soutien-gorge, et dès lors, mes pensées s’échappent, je m’imagine passer mes mains sous ton haut afin de pouvoir caresser doucement mais très sensuellement tes seins…

Retour à la réalité, nous passons à table. Très sincèrement, je ne me rappelle plus du menu, par contre, aucun de tes nombreux aller et venues lors des quels je pouvais observer tes fesses moulées par ta jupe, et ton fabuleux décolleté ne manque à ma mémoire. Nous terminons par un thé, nous prenons place sur le canapé, tu viens juste à côté de moi, nos cuisses se touchent, je commence à avoir du mal a garder la tête froide. D’autant plus que l’alcool de l’apéritif et le vin du repas ont largement détendu l’ambiance, aucun sujet ne nous est maintenant interdit, et il t’arrive fréquemment d’oublier de rebaisser ta jupe, et de croiser les jambes, ce qui me laisse entrevoir le haut de tes bas, ainsi que plus rarement, la couleur de ton string…rouge.

Fatalement, nous arrivons à discuter de sexe, nous nous racontons nos différentes expériences. Tu m’avoues ne pas trop avoir de fantasme, mais être ouvertes à tout du moment que tu y prends du plaisir. Je prends à mon tour la parole pour parler de ce que j’aime, à quel point j’aime contempler le corps nu des femmes, je ne te dis pas que le tien est celui qui m’intéresse le plus, je ne sais pas quel est ta réceptivité à mon attirance.

L’ambiance étant devenue chaleureuse, nous décidons de finalement regarder un film. Tu prépares tout, puis nous nous installons sur le canapé, tu poses ta tête sur mon épaule, je t’enlace par la taille. Plus le film avance plus je te sens près de moi, et au bout d’un moment, tes mains commencent enfin à venir se promener sur mon corps. Tu glisses une main sous ma chemise, quelle délicieuse sensation, à mon tour, je te caresse le cou, juste sous l’oreille. J’ai envie de te sauter dessus tellement je te désire, mais je n’en fais rien, je profite de ces délicieux moments.

Voilà ta main qui remonte sur mon visage que tu attires à toi pour que nous puissions nous embrasser. Je sens la chaleur de tes lèvres et la douceur de ta bouche. Alors que nos langues s’entremêlent, tu commences à déboutonner ma chemise. Je glisse enfin ma main sous ton haut, et je caresse finalement ta délicieuse poitrine. Ma main joue avec tes seins, elle est tour à tour ferme puis douce, je te caresse puis je saisis ta poitrine à pleine main. Décidant que mes mains ne suffisent pas, je t’enlève ton haut pour que ma bouche vienne elle aussi profiter du plaisir que m’offre ta poitrine. Je peux maintenant t’embrasser et te lécher à volonté, c’est magnifique. Tes mains continuent de me caresser, tu déboutonnes maintenant mon pantalon, et tu me caresse les fesses et le sexe à travers mon boxer, j’adore.

Je te mets debout devant moi, j’ouvre la fermeture de ta petite jupe que je fais descendre le long de tes jambes. Te devant moi, en bas noirs et avec ton petit string rouge. Je t’embrasse le sexe à travers ce minuscule morceau de tissu, et je sens déjà la chaleur qui s’en dégage. Je saisi tes fesses à pleine main, je te plaque contre moi, ma bouche et ma langue n’ont de cesse de couvrir ta peau de baisers. Tu me caresses les épaules, et tes gémissements se font de plus en plus précis.

Je t’allonge sur le canapé, tout contre moi, pour que nous sentions chacun la chaleur de l’autre. Nous restons comme ça un petit moment, nos sens s’enivrent de la présence de l’autre. Tu dois inévitablement sentir mon sexe gonflé qui s’appuie sur le tien. Je pense même que tu aimes bien cette sensation puisque je sens de petits mouvements de bassin pour que tu t’appuies un peu plus contre moi.

Nos baisers reprennent, et nos caresses se font plus précises. Nous sommes à présent surchauffés de désir, tu décides de me mettre debout face à toi pour pouvoir m’enlever mon boxer. Tu as alors mon sexe droit comme un « i » devant ton visage. Je vois un petit sourire sur ta bouche, et tu me saisis d’une main ferme, mais douce. La fraicheur de ton contact m’excite encore plus. Tu me masturbes tout doucement en commençant pas me décalotter complètement pour m’embrasser le gland et lécher la jonction de ce dernier et de mon sexe. La masturbation reprend, tout en douceur, lentement, tu me délivres de petits baisers de temps en temps, c’est exquis. Ta deuxième main commence à me caresses les testicules puis les fesses. Mon plaisir monte vite, beaucoup trop vite. Je décide alors de t’arrêter. Je te relève, je te saisis par les hanches, je te porte et tu mets tes jambes autour de moi. Tu es donc dans mes bras, les jambes autour de ma taille, et tu dois bien sentir mon sexe qui s’appuie quelque part entre ton sexe et tes fesses.

Je nous couche sur l’épais tapis qui se trouve au salon et lentement, je t’embrasse sur tout le corps pour descendre vers le petit bout de tissus rouge qui sépare encore ton sexe de mes mains, de mes baisers, de mes caresses. Je fais glisser ton string le long de tes jambes, et je découvre un sexe parfaitement épilé. Je n’arrive pas à m’empêcher d’imaginer le moment ou tu es allée chez l’esthéticienne te faire épiler, aux nombreuses fois où elle a du toucher ton sexe, la position que tu devais avoir… Mais c’est un autre fantasme, je reviens me consacrer entièrement à toi.

Ce spectacle ravit déjà mes sens, j’ai hâte de venir te titiller. Ton intimité maintenant découverte, je remonte le long de tes jambes en déposant de petits baisers de temps en temps, et j’arrive enfin devant ton antre du plaisir. J’écarte légèrement tes jambes, ton sexe s’ouvre un peu, je devine à la luisance que j’observe que ton excitation monte aussi.

Une de mes mains remonte sur tes seins pendant que ma bouche embrasse ton sexe délicatement. Je t’embrasse tout doucement, en commençant par tes grandes lèvres que j’écarte avec mes baisers, puis ton mont de vénus. Je redescends doucement le long de ton sexe, je goute à ton délicieux nectar du bout de ma langue, je finis enfin par te lécher délicatement l’entrée de ton sexe et cette petite zone que j’adore juste entre ton sexe et ton anus. Etant donné la manière dont tu te cambres et dont tu gémis, tu dois manifestement aimer ça. Ma langue continue d’explorer ton intimité, je te lèche avec délectation. Tes lèvres, ton clitoris, je te pénètre avec ma langue, j’adore au moins autant que tu sembles apprécier.

Je te retourne pour que tu sois couchée sur le dos. Tes fesses me sont offertes. Nos caresses d’il y a seulement quelques minutes étaient très sensuelles et douces, mais maintenant, je sens que nous sommes devenus beaucoup plus bestiaux, que le plaisir seul guide nos mouvements. Il n’y a plus de gène, ni d’interrogation entre nous, nous allons prendre autant de plaisir que nos corps vont vouloir nous en donner.

J’embrasse alors tes fesses, et je remonte pour me coller à toi, le sexe entre tes fesses, une main sur ton sexe et ma bouche embrasse ton cou sensuellement. Tu appuies subtilement tes fesses contre mon sexe, je bouge tout doucement pour que je glisse entre tes fesses pendant que ma main caresse ton clitoris.

Ma langue qui se rappelle de la douceur de tes fesses a envie d’y retourner. Je redescends alors le long de ton dos, en t’embrassant et en te léchant. Me voilà devant ton postérieur, si je pouvais, j’aimerais pouvoir le lécher, l’embrasser et caresser partout en même temps. Mais je dois bien commencer d’une manière ou d’une autre. Je saisis alors tes fesses à pleine main, je les écarte, et je découvre le deuxième antre du plaisir de ton anatomie. Je commence par l’embrasser, puis délicatement, je te lèche. Tu adores ça on dirait, tu remonte tes fesses pour me faciliter la tâche. J’accède maintenant aussi à ton sexe que je lèche volontiers de temps en temps. Ma langue s’attarde plus sur ton anus que je lèche avec insistance, je m’y introduis de temps en temps, et à ta manière de bouger, tu aimes vraiment ça. Mes mains écartent encore plus tes fesses, ma langue te fouille plus profondément. Je termine par te lécher pour lubrifier cette zone de ma salive.

Je remonte tout contre toi, mon sexe à nouveau entre tes fesses, et cette fois-ci il y glisse parfaitement. Je commence de petits mouvement de bassins qui conjugués aux tiens nous donnent beaucoup de plaisir. Ma main caresse toujours ton clitoris, et au bout d’un moment, je commence à te pénétrer doucement. Ça ne te surprend pas vraiment, mais je sens quand même de la tension en toi. Je m’introduis tous doucement dans ton sexe chaud et dont l’excitation me facilite la tâche. Me voilà tout au fond de toi, tu bouges très doucement, j’adore.

Soudain, tu te retires, et me fait comprendre que tu voudrais que je m’enlève de sur toi. Je m’exécute immédiatement pensant que tu veux arrêter, mais je vais vite me rendre compte que tu veux continuer de plus belle.

Tu me couche sur le dos pour reprendre la fellation que tu as commencé tout à l’heure. Je te sens très appliquée, ta langue dance sur mon sexe, tes lèvres m’encerclent, et tes mains me caressent délicieusement. Devant ce spectacle et ces sensations merveilleuses, mon excitation monte à nouveau en flèche. Je sens que je vais jouir, je cherche à t’écarter, mais tu ne veux manifestement pas t’arrêter. Je me laisse alors aller. Je t’observe léchant et suçant mon sexe magnifiquement, que c’est bon…Alors que tu es en train de remonter avec ta langue le long de mon sexe, mon sperme jaillit. Tu ne sembles pas surprise, tu continue de remonter, pour venir lécher ma semence sans en perdre une goute. Te voir lécher le sperme qui s’écoule de mon sexe avec tant d’application m’excite encore plus, quel bonheur !!

Une fois mon sexe parfaitement nettoyé, tu me regarde avec un grand sourire qui montre à quel point tu sembles avoir aimé ça. Tu remontes vers moi, et nous échangeons un long et profond baiser. T’embrasser après que tu viennes de lécher mon sperme est une délicieuse sensation, j’adore ce baiser.

Tu finis par te relever, je pense encore une fois que tu as terminé, mais non, tu viens poser ton sexe sur ma bouche. A ce moment là, nous somme vraiment devenus des bêtes avides de sexe, et tu deviens complètement chienne. Je t’entends me dire « vas-y lèche moi, fouille moi avec ta langue ». Je comble immédiatement tes désirs bien sûr. Après de longues minutes qui m’ont pourtant semblées une poignée de secondes, tu te mets à quatre pattes à côté de moi, tu écarte fesses et tu me demande encore : « vas- y lèche-moi, j’adore ça ». Je me sens alors obligé de t’obéir, mais pour tout dire, je n’en attendais pas moins. C’est tout simplement divin. Toi dans cette position, la croupe relevée et offerte à ma langue qui ce délecte de cette offrande. Mes mains viennent naturellement caresser ton sexe. Petit à petit, j’enfonce mon index, puis mon majeur en toi, alors que mon pouce vient te titiller le clitoris. Ma langue continue de se promener sur et dans tes fesses, tu soubresaute de temps en temps ce qui m’encourage à continuer de plus belle.

Je prends l’initiative, je te couche sur le dos, t’écarte largement les jambes, je te demande de te toucher. Une de tes mains descend le long de ton ventre pour arriver sur ton sexe. J’observe ce spectacle superbe, tes doigts fouillant ton intimité, et te pénétrant de temps en temps. Je vois que tu introduis profondément deux de tes doigts en toi, je te laisse te caresser ainsi un petit moment, puis je retire ta main pour pouvoir sucer tes doigts. Je n’ai jamais rien goûté de si bon.

Tu me supplies alors : « vas-y prends moi, je veux ton sexe ». Quelque part, je regrette que le magnifique spectacle de ta masturbation se termine, mais pour tout dire, je suis aussi impatient de te pénétrer, de sentir ton sexe enserrer le mien.

Je me rapproche alors de toi, je saisis mon sexe à pleine main, et je le guide vers la terre promise. Je vois mon gland tout contre tes lèvres qui s’écartent petit à petit pour me laisser pénétrer au plus profond de ton corps. Je savoure chaque millimètre que mon sexe parcourt en s’enfonçant en toi. J’arrive au bout dans un râle de plaisir, et j’entends ton soupir de soulagement. Nous commençons doucement à bouger ensemble, je me retire de temps en temps pour profiter du délicieux moment où mon sexe entre en toi. Je me relève afin de glisser contre ton clitoris. Je sens à la lubrification de ton intimité que tu aimes ça.

Nous continuons nos mouvements de manières plus ou moins coordonnées, pour enfin arriver ensemble à la jouissance.

Nous nous écroulons côte à côte, le souffle court. Nous nous enlaçons pour passer la meilleure nuit de toute, nus et collés l’un contre l’autre. Ce fut délicieux, vivement la prochaine fois !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

trés joli texte, je te souhaite qu'un jour tu l'auras cette soirée :aime2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bien écrit.

Je pense que cela ne devrait pas être trop difficile d'avoir une telle soirée ....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est très bien écrit, beaucoup de plaisir à la lecture :lal:

Et puis l'originalité réside dans le titre, "fantasmer" sur une soirée comme celle-ci, tout simplement avec sa femme, joli :aime2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Anonymous

merci pour vos réactions, ça fait plaisir :aime2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur Forum-Intime.com, vous acceptez l'utilisation de cookies ainsi que nos Conditions d’utilisation.