Aller au contenu
aromatica

L'effeuillement

Messages recommandés

C’était ton anniversaire samedi dernier

Pour l’occasion je t’ai préparé une surprise

Au milieu de la pièce sur une chaise je t’ai installé

Evidemment lumière tamisée, musique, j’en ai la maîtrise

Habillée très légèrement, des bas, talons aiguilles

Petit déshabillé très sexy et cheveux remontés en chignon

La musique se lance et me voilà en face de toi, fébrile

Mon corps commence à se balancer, simple échantillon

Lentement et délicatement mon bassin oscille

Je m’approche de toi, te touche, te caresse

Je laisse tomber mon peignoir jusqu’à mes chevilles

Te laissant ainsi découvrir mon corps de déesse

Sous l’excitation, j’aperçois que ton caleçon se fait trop petit

Je continue cette danse infernale, mes mains glissent le long de mon corps

Remontent sur mon ventre, se croisent et remontent jusqu’à cet endroit précis

Où tu aimes laisser habituellement traîner ta langue durant nos corps à corps

D’un geste élégant et sensuel, je libère ma crinière

Puis vient m’asseoir sur tes genoux et t’embrasse

Sur ton sexe tendu tu peux sentir le mouvement de mon petit derrière

Je me relève doucement et fait traîner ma poitrine sur ton visage

Je recule de quelques pas, bras croisés sur mes seins

Je détache mon soutif, je m’effeuille tendrement

Mes mains se promènent sur ce corps qui est tien

Un doigt dans la bouche et une main sur mon intimité impudemment

Je me caresse sous tes yeux exquis et gourmands

Mes doigts s’activent sur mon bouton d’or excité

Puis me délecte de mon nectar sur ces doigts alléchants

Je retire mon string et le laisse glisser le long de mes jambes galbées

Me retrouvant face à toi en tenue de bas de soie

Mes talons aiguilles claquent au rythme de la musique

Je me déplace et me retrouve derrière toi

Mes mains parcourent ton corps et s’arrêtent sur cette trique

J’empoigne ce sexe gonflé, je le tiens ardemment

L’excitation au summum, je reviens face à toi

M’agenouille, écarte tes jambes et me faufile discrètement

Je joue avec ma langue sur ton gland et t’engloutis, tu restes sans voix

Ne pouvant plus tenir cette excitation qui nous envahit

Tu te lèves, m’attrape et me pose sur le canapé

Tu me dis que le supplice de la chaise est fini

Et qu’à présent c’est moi qui vais payer…..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Anonymous

Hum, je crois que l'addition va être très très très ... chère Aromatica :)

Jolie plume pour un poème qui en rendra plus d'un jaloux :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci Whitaker de ce commentaire.

je crois que l'addition va être très très très ... chère Aromatica

lol :clap:

:clap: pour vous :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une bien jolie scène, que tu nous a mise en mots :)

C'est tout le mal que je te souhaite, que l'addition fut salée :clap:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur Forum-Intime.com, vous acceptez l'utilisation de cookies ainsi que nos Conditions d’utilisation.