Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Guest relations69

Deuxième partie d'une aventure exceptionnelle

Recommended Posts

Guest relations69

J'ai donc quitté Michèle, le coeur lourd, j'aurais aimé continuer notre belle aventure mais je suis donc rentrée chez moi, dans un état second, mon esprit uniquement prisonnier de michèle, de son corps magnifique, de ses cris de plaisir, de sa jouissance, de la mienne, et surtout la faim que j'avais encore d'elle.

Mon ami a tout de suite compris en me voyant qu'il s'était passé quelque chose de spécial. Je n'ai pas tardé à tout lui raconter. Il connaissait mon fantasme, il a voulu connaître tous les détails, mais je me suis contentée de lui dire combien j'avais apprécié, et que je retournerais voir cette femme merveilleuse dès le lendemain.

Il a été très tendre avec moi toute la soirée, mais il a compris que nous ne ferions pas l'amour, il n'a pas insisté.

A peine levée, j'ai très vite appelé Michèle, mon coeur a battu la chamade en attendant sa voix rauque et chaude,

allo ???

bonjour Michèle, c'est Kimi !!!

J'ai senti au son de sa voix le plaisir de m'entendre.

Je lui ai immédiatement dit que j'avais très envie de la voir et que j'étais libre dès qu'elle le souhaitait, elle m'a simplement répondu que dès que j'étais prête, je n'avais qu'à arriver, qu'elle m'attendait, et qu'elle avait déjà hâte que je sois là.

Je n'ai pas mis longtemps à me doucher, me préparer, de nouveau je me suis habillée tout en noir, signe chez moi que mon moral est au top ainsi que mon physique, les dessous noirs également, je ne porte pas de string, tout simplement un slip en dentelle.

Une petite demie heure et je suis devant l'immeuble de ma belle amie. Le temps de sonner à l'interphone et aussitôt sa voix me demandant si c'était bien moi ??????

oui, !!

je pénètre dans l'entrée de son immeuble et me dirige vers l'ascenceur. Je l'attends, la porte s'ouvre et Michèle en sort, me regarde, me sourit, je reste là ravie, troublée, rougissante, bête comme une gamine qui vient à son premier rendez-vous.

Elle me tire par la main pour que j'entre vite, les portes sont à peine refermées qu'elle me plaque contre la paroi de l'ascenceur et m'embrasse avec tendresse et sensualité. Je sens dans ce baiser, son envie de faire l'amour, je suis très excitée, je réponds avec passion à son baiser, ses mains parcourent mon corps, s'arrêtent sur mes seins, commencent à les caresser, mais l'ascenceur est arrivé.

Je mouille déjà.

Michèle me prend par la main, m'entraîne dans son appartement et là de nouveau, me plaque contre un mur, m'embrasse de nouveau, avec tendresse, passion retenue, nos langues se sont enroulées, nos lèvres sont chaudes, très chaudes, Venant du plus profond de tout mon être, je sens une envie furieuse de lui faire l'amour.

Cette femme est merveilleuse, je suis complètement sous son charme.

Ses mains sont passés sous mon pull et me caressent mes seins par dessus mon soutien-gorge, je gémis de plaisir, le frottement de la dentelle et la chaleur de ses mains, me font frémir.

Oh Kimi !!!!!!!!! comme j'ai envie de toi !!!

Je me sens liquéfiée par ces paroles, cette voix rauque sensuelle m'émeut et m'excite.

je lui retire son tee shirt et j'ai le même éblouissement devant son corps magnifique, je ne résiste pas et commence longuement à lui caresser ses seins, ses mamelons énormes qui me narguent, je les prends en bouche, les aspire, les suce longtemps,

Oh Kimiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii, ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii, c'est bonnnnnnnnnnnnnnnnnnn.

Michèle se recule, me regarde intensément et dans ses yeux je lis un message qui me donne la chair de poule.

J'ai envie de toi, et je vais te faire l'amour et jouir comme jamais.

Nous continuons à nous embrasser, nous caresser, nos pas nous amènent à sa chambre.

Notre baiser devient plus voluptueux, sensuel, érotique, nous nous collons l'une à l'autre, nos mamelons se touchent, s'électrisent.

ohhhhhhhhhhhhhh michèle, j'aime tes baisers!!!

Je ne me reconnais plus dans cette femme qui arrive à exprimer ses sentiments. Mais cette femme est fantastique, je suis folle de son corps, folle de son visage, folle de ses seins, folle de son sexe, je suis folle d'elle tout simplement. Et elle le sait, un sourire radieux illumine son visage.

ohhh Kimi, j'aime également t'embrasser, j'adore ta bouche, tes lèvres chaudes, j'adore sentir ta langue s'enrouler autour de la mienne.

Ohhhhhhhhh cette voix rauque me rend dingue, je n'en peux plus, je lui caresse son visage, puis son cou, je m'arrache de sa bouche pour déposer de doux baiser dans son cou, au creux de son épaule, je la sens frémir dans mes bras. Elle m'écarte doucement.

A mon tour ma douce de te donner du plaisir!!

elle m'enlève mon pull, puis mon soutien-gorge, me retire mon pantalon, en profite pour me caresser mes jambes que j'écarte par réflexe, l'intérieur de mes cuisses, je mouille, c'est divin. elle me caresse mes fesses, mais je lui avais dit la veille que pour des raisons personnelles, je détestais les caresses anales.

Je suis assise au bord du lit, tout en m'embrassant, michèle me pousse de façon à ce que je me trouve allongée sur le dos.

Elle vient sur moi pour de nouveau m'embrasser, c'est fou ce que toutes les deux adorons nous dévorer nos bouches, mélanger nos salives, jouer avec nos langues.

ses mains continuent de me caresser mes seins, gros également, mais des petits mamelons mais très sensibles. Je me cambre tellement c'est bon, Ses mains sont douces sur mes seins, elle a pris dans chaque main un mamelon qu'elle caresse divinement bien, avec son pouce et son index, elle les étire, et les fais tourner, elle les serre fort, c'est moi qui lui demande, moi qui lui dis d'un voix mourante que j'adore cette sensation à la fois, d'une légère douleur fugace, mais surtout d'un plaisir intense.

Sa bouche a pris le relais, tandis que qu'une de ses mains, vient vérifier l'état de mon sexe,

Hummmmmmmmmmmmm Kimi ????? tu mouilles, tu aimes ?????

Ouiiiiiiiiiiiiiii !!!!!! j'adore mais ne me parle pas, continues je t'en prie.

Sa langue me lèche les seins, titille mes mamelons, passe sur eux, c'est merveilleux et puis sa bouche qui aspire et suce mes mamelons qui sont devenus très très durs.

Hummmmmmmmmmmmmm,

j'adore cette caresse, je ne m'en lasse pas, je me laisse complètement aller au plaisir, au bonheur d'être avec cette femme merveilleuse, cette femme qui me procure un tel bien être.

Je gémis de dépit lorsque sa bouche quitte mes seins, mais michèle me sourit avec tendresse, dépose des bisous sur tout mon corps, s'arrête sur mon nombril qu'elle lèche longuement, sur mon ventre qui se crispe sous l'effet du plaisir. De ses mains chaudes et expertes, elle me caresse longuement mon ventre, me l'embrasse, le lèche de nouveau.

Je me tords de plaisir sous elle, mes hanches ondulent, je balance mon bassin en avant.

Je referme mes cuisses et les ouvre, je n'en peux plus, Michèle le sait, mon amie sait combien j'attends ses caresses plus précises, plus intimes, mais elle a décidé de faire durer le plaisir, de me "torturer".

Sa bouche arrive sur mon clitoris, je sursaute, je suis une véritable pile électrique, doucement michèle caresse avec sa langue l'objet de son désir, elle le découvre, le met à nu pour mieux s'en occuper,

Ohhhhhhhhhhhhhhhhhhhh Michèle

Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii c'est trop bon, continues

Michèle ne se fait pas prier, au contraire, sa langue entoure mon clitoris, l'enveloppe, le caresse, sa bouche l'aspire délicatement, le suce comme un bonbon précieux, je suis liquéfiée,

ohhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh.

Une main douce passe sur la fente de mon sexe trempé, écarte les grandes lèvres, deux doigts pénètrent en douceur dans mon volcan en ébullution.

Je suis survoltée, j'ai tellement envie de jouir.

C'est le moment que je savoure le plus, cette attente du plaisir, ces instants précieux où je sens mon ventre se contracter, mes reins se creuser, des picotements dans tout mon corps, c'est une sensation exquise.

Michèle me doigte rapidement, de plus en plus vite, j'ai fermé les yeux, la bouche légèrement ouverte, je suis cambrée au maximum, je respire plus vite. Je sens le plaisir monter, il ne saurait tarder à arriver.

ohhhhhhhhhhh, ahhhhhhhhhhhhhhh,!!!! ouiiiiiiiiiiiii Michèle,

et mon amie d'accélérer encore et encore, ses doigts écartés pour me donner encore plus de plaisir. son pouce masse mon clitoris gorgé.

ahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh !!!!!!!Ohhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh, ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii,

je jouis, j'ai un orgasme fabuleux qui me secoue entièrement de la tête aux pieds, pas une parcelle de mon corps n'est épargné par ce plaisir.

Les doigts de Michèle toujours en moi, pendant que ma lave s'écoule avec bonheur sur ses doigts, sur sa main sur son poignet.

Mon amie a retiré ses doigts, les lèche goulument, se baisse et longuement me lèche mon sexe, introduis sa langue au plus profond, la fais tourner rapidement, c'en est trop et je jouis de nouveau.

Il me faut un bon moment pour reprendre pied sur terre, j'ai encore des étoiles plein les yeux, je reste éblouie par ces deux orgasmes qui m'ont terrasée.

J'ouvre les yeux et je vois ma tendre, merveilleuse amie qui me sourit et vient m'embrasser, mes lèvres s'entrouvr'ent naturellement et nos langues immédiatement se cherchent, se trouvent, nos salives se mélangent, gouttent à mon nectar d'amour que michèle me dépose tendrement avec sa langue.

Kimi ????????? ma chérie ?????????? tu as aimé ???????????? t'ais-je donné autant de plaisir que tu ne m'en as donné hier ?????????

Ohhhhhhhhhh mon coeur, ma douce, mais quelle question.

J'attire ma maîtresse contre moi, lui caresse ses cheveux, ses joues, elle se laisse aller, se blottit tout contre moi. Mon coeur bat la chamade, le sien aussi, je le sens battre fort contre ma poitrine.

Michèle ????? mon coeur ????

Oui !!!!!

Tu sais s'il fallait que je dessine, ou fasse un tableau de mon sexe tel qu'il est là, ce serait le bouquet final d'un feu d'artifice.

Michèle me regarde, me sourit, je ne résiste pas, lui prends son doux visage avec mes deux mains et lentement, très lentement lui pose mes lèvres enfiévrées sur les siennes chaudes et déjà entrouvertes.

ohhhhhhhhhhhh kimi !!

michèle a juste le temps de balbutier qu'elle adore, et nous repartons dans un long baiser comme nous les apprécions toutes les deux, un baiser qui immédiatement nous transporte sur la voie du désir et du plaisir.

Nous restons toute l'après-midi ensemble, dans les bras l'une de l'autre, à nous embrasser, nous caliner, nous caresser, nous aimer, nous finissons par un 69 d'exception qui nous laisse éblouies, heureuses.

Mais il est temps de nous séparer, il est temps pour moi de quitter ma merveilleuse michèle qui m'a donnée tellement de joie, cette femme exceptionnelle qui m'aura permis de réaliser le plus doux des fantasmes, faire l'amour avec une femme, et quelle femme !!!!!!!

Elle m'accompagne jusqu'à l'ascenceur, attend qu'il arrive, nous nous embrassons de nouveau mais nous savons très bien que c'est notre dernier baiser. La compagne de Michèle doit rentrer Samedi, de mon côté je vais retrouver, mon ami, mon compagnon, l'homme de ma vie, celui que j'aime profondément, cet homme qui a su comprendre et accepter mon fantasme et sa réalisation.

Bonne chance ma douce, bonne continuation, beaucoup de bonheur à toi et à ton amie.

Je suis dans l'ascenceur, michèle m'envoie un dernier baiser avec ses doigts,

plein de bonheur Kimi chérie, plein de bonnes choses à toi et à ton ami, merci pour ces merveilleux moments.

Le temps de lui sourire, la porte se referme, l'ascenceur descend, je sors, j'arrive à ma voiture, la tête encore pleine de souvenirs merveilleux. Mon corps, mon sexe, mes seins, ressentent encore les caresses de Michèle.

Je roule lentement, j'écoute de la musique, j'ai une boule à l'estomac que je n'arrive pas à évacuer, tristesse ??????????? nostalgie ????????? envie ??????????? je ne sais pas, et ne veux pas trop me poser de questions et surtout je ne veux pas connaître la réponse.

J'ouvre la porte de mon appartement, mon ami arrive, me regarde, sans un mot il me tend ses bras dans lesquels je me précipite, je fonds en larme.

Chéri ????? oh mon chéri je t'aime !!!!!!!!!

Je sais Kimi, je sais et il me berce comme il le ferait avec un enfant.

J'ai un homme, un amant, un ami, un compagnon d'exception. Ce soir dans notre nid douillet qu'est notre chambre, je vais lui prouver à quel point je tiens à lui, à quel point je l'aime et combien je suis heureuse avec lui.

Adieu fantasme !!!!!!

Bonjour l'amour au quotidien avec l'homme de ma vie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci relation69!!

Le première récit était magique, et le deuxième a suivis le même chemin.

Très tentant. :):)

:)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.