Aller au contenu
Invité decibel

Petits cours très particuliers ...

Messages recommandés

Invité decibel

Il y a quelques temps, lors d'une de nos conversations très personnelles en douce intimité, tu m'as confié avoir besoin de revoir tes connaissances d'anglais pour l'évolution de tes projets professionnels.

Ah bon ? Sympa comme tout, çà !

En guise de boutade, je t'ai rappelé à la mémoire que c'est justement une de mes spécialités et que j'adorerais te faire réviser en petits cours particuliers ; "surtout - ai-je dit en riant - que moi je devrais également améliorer mes notions en informatique, dans laquelle tu excelles justement ... ainsi pourrions-nous peut-être "combiner nos connaissances et nous entraider" ?

Tu as immédiatement saisi mon allusion plutôt suggestive !

Dans un rire câlin qui résonne encore à mes oreilles, tu m'as alors promis d'y réfléchir "sérieusement" et de trouver l'opportunité de mettre cette idée à profit, dès que l'opportunité se présentera et afin que nos destins se croisent enfin.

Ne tarde pas trop, je t'en prie ... "I want you, I need you, I love you, I miss you" !

Et puis un beau jour de printemps, alors que cette suggestion était enfouie au fond de mon cœur et faisait l'objet de quelques-unes de mes plus ardentes rêveries, un tendre message de ta part réveille en moi un immense bonheur.

Sa sage teneur dit en l'occurrence :

"Je peux me libérer quelques jours et en profiterai - si çà te convient - pour que nous partagions mutuellement nos petits cours particuliers. Indique-moi STP déjà quelques problèmes rencontrés sur ton PC, afin que je puisse en revoir la programmation et, si tu le veux bien, je t'envoie en annexe les domaines plus spécifiques pour lesquels quelques traductions en anglais sont nécessaires".

Le reste de l'e-mail est bien évidemment tout-à-fait chaudement et passionnément personnel et privé !

Après de multiples échanges de mails très studieux nous préparant réciproquement à nos entrevues privées, le jour J est enfin arrivé !

Tu dois venir me rejoindre dans mon petit bureau à domicile et nous convenons d'un horaire à respecter, afin de progresser rapidement et "sagement" dans nos cours très particuliers.

Trop nerveuse de pouvoir savourer enfin un moment précieux "rien qu'à nous", j'ai passé une nuit blanche à me remémorer tout ce que nous nous sommes confiés au fil du temps, à rêver de cette douce romance croissante dans nos cœurs et dans nos pensées, à frissonner des instants torrides que nous avons déjà vécus plus que virtuellement ensemble ... et à me demander comment nous pourrons respecter notre engagement de ne pas succomber à nos folles tentations réciproques.

De grand matin, toute joyeuse de ce plaisir imminent de nous regarder les yeux dans les yeux, de nous prendre tendrement l'un l'autre par la main, de nous faire de tendres petits bisous (et quand même aussi partager très studieusement les petits cours particuliers l'un de l'autre ... !?!), je me prépare avec ferveur : une bonne douche tonifiante, un lait adoucissant pour le corps, un bref coup de brosse dans ma chevelure dorée, un léger maquillage pour me mettre quelque peu en valeur (... et si je ne lui plaisais pas ?!? ...), quelques touches d'eau de toilette bien placées, des sous-vêtements en dentelle et un petit ensemble printanier tout blanc (top et jupe légèrement fendue) ... et me voilà prête pour le premier cours !

La douce chaleur printanière m’envahit légèrement le corps et l’esprit.

Un rayon de lumière ensoleillé pénètre agréablement dans mon petit bureau et - tout en préparant à la fois mon PC et mes manuels d'anglais avec enthousiasme - mes sens entrent tout doucement en ébullition au fur et à mesure que les minutes s'égrènent ; me voilà le cœur battant et toutes mes sensations en éveil au moment de ton arrivée attendue avec tant d'impatience !

Le bruit de la sonnette retentit soudain, me faisant tressaillir de mes rêveries sensuelles. J'ajuste une dernière fois ma tenue dans le miroir du couloir et je cours allègrement à ta rencontre, le cœur battant. J'ouvre la porte et - dans un brouillard de petites larmes d'émotion - je peux enfin t'apercevoir, me souriant timidement et les yeux brillants de joie. Tu es vêtu très sportivement d'un jeans noir moulant et d'un polo bleu, qui te vont à ravir et ta silhouette décontractée, dont je connais chaque particularité de par les photos que tu m'as fait parvenir, finit de me faire craquer d'émoi.

En tremblant, je te tends la main (... qu'est-ce qui m'arrive tout-à-coup, de ne pas oser ? ...), mais tu m'attires impulsivement vers toi : blottie soudainement dans tes bras, je sens tes doigts qui m'effleurent doucement la joue et le cou ... nous nous regardons tendrement, nos bouches se rapprochent en une merveilleuse harmonie complice et nous échangeons un doux baiser ... puis deux, puis trois ... d'ardents frissons nous parcourent la peau ... ensuite nos lèvres s'enchevêtrent avec passion et nos langues s'enroulent fougueusement ... nous savourons les délices de ce premier moment ensemble !

Le temps de nous retirer des bras l'un de l'autre, je te fais entrer au salon et t'offre une boisson rafraîchissante après ton long périple pour me rejoindre. Assis face à face dans le sofa, nous papotons amicalement - un grand sourire marquant le plaisir de nous retrouver enfin en tête-à-tête - rougissant de temps de temps de l'audace de nos petites coquineries déjà vécues par dials et légèrement impressionnés par nos affinités bien réelles, aussi évidentes à présent qu'en virtuel ... et même plus.

Mais trêve de bavardages (même s'ils sont tellement agréables) : nous avons du travail et nos petits cours particuliers nous attendent !

:shock::content::shock::clap::aime:

(à suivre)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité decibel

Première suite :P

Je t'indique le chemin de mon bureau sous les combles et nous montons courageusement les marches qui nous mènent à nos occupations studieuses. Avec curiosité, tu examines l'endroit "bien à moi" duquel nous avons devisé tant de fois, mon PC d'où je t'ai envoyé (et aussi lu de ta part !) tant de messages à la fois tendres et coquins, mon "petit jardin secret" où j'écris mes petites narrations érotiques et où je rêve à chaque instant que l'on se connecte ensemble par MSN, pour de merveilleux moments de complicité partagée. Que de doux souvenirs déjà sont abrités dans ce lieu !

Plus de temps à perdre : mon écran n'attend que tes nouvelles programmations et mes bouquins sont marqués à la page de mes traductions préparées à ton intention. Allons-y donc !

Nous nous asseyons côte à côte, nos coudes se frôlant, nos têtes penchées sur les mêmes documents, nos jambes se touchant légèrement, nos respirations haletantes de l'émoi que nous ressentons simultanément. Le cours d'anglais commence et nous entamons - en souriant - une petite discussion dans la langue de Shakespeare concernant le vocabulaire adéquat dans ton contexte professionnel.

Parviendrons-nous à rester sages, tous les deux ? Nous avons bien évidemment du mal à nous concentrer, tant notre désir s'accroît lorsque nous ressentons la chaleur de nos peaux qui s'effleurent, lorsque la chamade de nos cœurs résonne dans nos tempes, lorsque nos regards malicieux se croisent, lorsque nos bouches sont trop sèches pour prononcer un son.

Après quelques tentatives de conversation très "British", tout en nous rapprochant imperceptiblement l'un de l'autre, tout en laissant nos mains s'aventurer à leur guise vers nos zones sensibles, tout en ayant nos lèvres qui se cherchent, ... Je laisse glisser doucement ma tête sur ton épaule et tu entoures tendrement mes épaules de ton bras.

Tu te rends compte qu'il est vain de croire que nous résisterons encore longtemps à nos tentations communes et tu prends une nouvelle initiative.

"Je vais plutôt te montrer quelques astuces d'informatique" me murmures-tu langoureusement, en taquinant déjà la souris de mon ordinateur.

Je tourne donc mon siège vers mon PC et j'attends - le cœur battant - ton étreinte que je sens imminente. A petits pas, tu t’approches de moi et te places derrière ma chaise. Je ne vois que toi, mais en une vague silhouette dans le reflet de mon écran, je te regarde me sourire coquinement et - lorsque tu m'embrasses tendrement dans la nuque - un long frisson me traverse l'échine ... doux moment que je savoure les yeux fermés et me léchant les lèvres !

J’entends ton doux murmure à mon oreille : « Je n'en peux plus, ma douce, laisse-toi faire … j’ai très envie de toi ».

"Mmmhhhh oh yes baby, let's make love together !"

Je sens tes bras vigoureux m’enlacer et je penche la tête en arrière pour toucher ton corps pressé contre mon dos. Tendrement, tu te penches vers moi. Je sens ton souffle tiède sur ma nuque, ta langue qui me parcourt le cou. Mes lèvres cherchent avidement les tiennes.

D’un baiser langoureux, tu viens sceller nos bouches qui s’entrouvrent afin que nos langues s’enroulent et se mêlent dans un assaut irrésistible de baisers fiévreux.

Tes mains chaudes m’effleurent le dos, s’insinuent sous ma blouse et dégrafent prestement mon soutien-gorge. Tes caresses se font ensuite plus précises vers mon décolleté, descendant lentement vers mes seins que tu libères habilement pour les caresser avec ardeur. Prestement, tu fais glisser mon top et me câlines la peau nue ; nous frémissons tous deux d'envie.

Déjà entièrement sous ton emprise, tout mon corps s’arc-boute et je ressens le plaisir d’un titillement sensuel dans ma grotte d’amour qui s'humidifie intensément, pendant que ta langue parcourt habilement mes aréoles toute rosies par tes suçotements.

Au fur et à mesure que mon désir s’accroît, mes têtons s’érigent sous la pression de tes doigts et je sens que ma petite culotte ne va plus résister longtemps à une telle excitation. Je miaule dans cet instant d'intense béatitude physique.

Je me relève doucement de ma chaise, quasi-nue devant toi, toute honteuse d’être la proie de tes regards sans pouvoir les maîtriser.

Passionnément je souhaite à mon tour te prodiguer des divins plaisirs : je veux te caresser, t’enlacer, sentir ta peau vibrer sous mes doigts, te lécher … mais tu me tiens à présent dos contre le mur et me couvre de baisers et de tendres attouchements.

Mon bras t'enlace le cou et ma main libre, glisse sous ton polo, frôle la peau de ton torse, descend langoureusement vers la ceinture de ton pantalon que je déboucle prestement.

Je sens la bosse dans ton pantalon grossir sous mes petites cajoleries de plus en plus appuyées. Mes doigts s'activent dans ta braguette, mais tu continues avec amusement ton petit jeu du chat et de la souris : "Patience, doucement ma douce ... rien que pour nous faire languir un peu plus longtemps" me soupires-tu.

Ainsi après avoir ôté ton pantalon, tu te libères de mon emprise, et - avec une belle protubérance dans ton boxer - tu t’agenouilles devant moi, tu fais glisser ma jupe et je sens ta main jouer avec l’élastique de mon slip de dentelle, trempé de cyprine.

Rapidement, ta langue rejoint mon antre secret, s’insinue dans les plis de mes lèvres intimes et me suce habilement le clitoris tout gonflé de désir contenu. Lentement, je sens tes doigts glisser le long de ma corolle et pénétrer en moi avec frénésie, pour une douce masturbation qui me fait chavirer. J'en oublie toutes mes inhibitions et gémis d'envies - trop souvent réprimées - d'encore et toujours plus !

Tous mes sens en éveil, je frémis sous tes ardeurs mais je souhaite aussi parvenir à mes fins : je veux que cette jouïssance soit réciproque et profiter totalement de nos sensualités en toute harmonie. Je descends prestement ton boxer, je glisse à terre et t'attire fébrilement vers moi sur la moquette.

Tout pantelants, nous nous allongeons sur le sol en tête bêche sur le côté : ton membre présente une belle érection à ma vue gourmande, tandis que tu m’écartes nerveusement les cuisses pour reprendre de plus belle ton merveilleux cunni.

Je m’ouvre totalement offerte à toi, tandis que ma bouche accueille avidement ta verge.

Je te lèche l'entrecuisse puis la hampe sur toute sa longueur, mes doigts te titillent les bourses pendant que mes lèvres s’entrouvrent pour te happer la queue et te la sucer doucement ... d''abord ton gland turgescent, ensuite tout ton membre rigide sur ma langue frétillante. Je t'aspire goulûment et entreprends de fougueux va-et-vient qui te font tressaillir de plaisir.

Je sens - par quelques soubresauts de ton corps - que tu es au bord de l’explosion et je frémis également de plus belle : tes coups de langue sont de plus en plus précis sur mon bourgeon d’amour et je sens tes doigts me pénétrer ardemment la chatte.

Nos gémissements de plaisir et nos râles de jouïssance se sont entendre à l’unisson. Notre extase commune est imminente !

C’est l’instant où je me cambre très fort pour ressentir la puissante exaltation finale que tu me provoques. Ma vulve exerce de petites pressions sur ton pénis tout gonflé, qui vient gicler violemment et par saccades au fond de ma gorge.

L’apothéose de notre puissant orgasme se termine dans un râle commun et nous laisse un moment sans voix.

Nous restons tendrement allongés sur le sol en 69, épanouis et heureux, dans une merveilleuse sérénité pendant laquelle nous reprenons notre souffle en souriant. "Mmmmhhhhh ... on est bien comme çà" me murmures-tu dans un souffle ... que répondre à çà, si ce n'est me relever pour te couvrir de baisers passionnés ?

"I love you so much, my sweet darling !" me dis-tu câlinement, comme pour me prouver taquinement que mes cours particuliers d'anglais portent leurs fruits. Un seconde boisson rafraîchissante s'impose, les yeux dans les yeux.

:aime::wink::clap::o:shock::content: :shock:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Très excitant et très agréable a lire ! Bravo !

Mais je ne peux pas croire que les choses en soient restées la entre vous... Il y a forcément une suite... :content:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité decibel

:shock: Merci Sire-Lancelot et Bristol :content::shock:

Un peu de patience pour la 2ème suite :aime: :

Un bon cours particulier prend du temps pour être efficace ! :clap:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité decibel

Suite et fin :P

Après un petit moment, nous nous remettons de cette intense émotion pour reprendre de plus belle ce magnifique échange amoureux dans une autre position. Tout tremblants d’ émotions, les yeux dans les nuages, nous haletons de plaisir et de la folie grisante de nos coquineries.

Encore électrisés par nos vibrations complices, nous nous serrons bientôt très fort l’un contre l’autre et nous couvrons de baisers ardents, tandis que ma main recherche encore ta verge que je caresse sensuellement, que je branle en cadence de tes nouveaux soupirs de bien-être.

Ma chatte brûlante est trempée d’excitation devant ta queue qui bande de plus belle ! Malicieusement, tu me tournes dos à toi en me chuchotant « Laisse-moi te prendre en levrette … te pénétrer…ma douce, je veux encore jouir mais cette fois un orgasme partagé au fond de ta grotte » … "Oh oui, j'ai tellement envie de te sentir au fond de moi ! ... Fuck me now deeply and bring me to Heaven !" dis-je dans un murmure fébrile et félin.

Nous ne pouvons résister à une telle invitation mutuelle et instinctivement, je cambre le dos mes seins frottant sur la tablette du bureau, t'offrant mes courbes accueillantes, le vagin béant et la cyprine dégoulinante. Je te sens lentement glisser le long de ma fente … ton bonbon d'amour me frôle l’abricot intime, tourne autour, me fais languir … ma main te rejoint sur mon clito surchauffé, que je caresse doucement, que j’astique fiévreusement … je guide ton gland vers mon antre d’amour …et il s’introduit d’un coup franc au plus profond de mon être dans un grand cri rauque poussé en commun !!!

Je m’appuye contre le bureau, et me cambre plus fort pour accentuer l’effet de nos deux sexes emboîtés. Tu t’agrippes à mes hanches … t’arc-boutes plus fort … me pistonne le vagin de grands coups nerveux … tes bourses claquent contre le haut de mes cuisses ... mon écrin tout chaud palpite de plus en plus rapidement … la rencontre de nos moiteurs fait de petits bruits de clapotis en cadence … nous atteignons rapidement ce point de non-retour … tu gémis … je pousse des petits cris rauques … je resserre ma vulve sur ton membre pour le garder au fond de moi … ta verge me stimule de petites vibrations saccadées … tu parviens à haleter « … ma douce, je viens … oh ouiiiiiii « … je te crie mon plaisir imminent … et notre jouïssance explose violemment ! Tu expulses, pour la seconde fois, ta chaude semence mais à présent au fond de mon sexe en feu et nous hurlons notre extase sans plus aucune retenue, nos corps parcourus de frissons sensuels …

Il nous faut un petit moment pour reprendre nos esprits, nous flottons tous les deux hors du temps et de l’espace … nous soupirons d’aise et de plaisirs assouvis … nous savourons ce moment unique d’intimité magique partagée.

Lentement, les pulsions de nos cœurs se calment, nos respirations retrouvent un rythme normal, et nous nous sourions tendrement sous un baiser passionné …

Le temps s’est écoulé, la lumière du jour s’assombrit mais mon corps ressent encore cette douce chaleur de notre étreinte passionnée et redemande encore les divines sensations qui l’ont parcourues.

Lentement, nous nous rhabillons à contre-coeur et - dans un dernier échange de langues fougueuses - nous nous quittons à ce jour, pour reprendre nos petits cours particuliers dès que possible .... car si toi, tu t'exprimes déjà bien l'anglais, moi j'ai toujours besoin d'améliorer mes connaissances en informatique !!!

:-D:D:D:D:-D:D

:-D:arrow::P :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

manifique :-D

plein d'émotion et de sensualité :arrow:

merci beaucoups

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité decibel

manifique :arrow:

plein d'émotion et de sensualité :-D

merci beaucoups

:-D C'est moi qui te remercie de ton gentil compliment, ma Belle :-D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité decibel

super écrit

:-D Merci :arrow:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bravo Déci,

Tu n'as pas ton égale pour nous faire partager de telles émotions.

J'en restes sans voix mais pas sans réaction.

Il va falloir que je revois mon anglais et je peux essayer de te donner quelques petits trucs aussi (en informatique bien entendu :-D )

:D:-D:-D:arrow::D:D:P:D:D :P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité decibel

Bravo Déci,

Tu n'as pas ton égale pour nous faire partager de telles émotions.

J'en restes sans voix mais pas sans réaction.

Il va falloir que je revois mon anglais et je peux essayer de te donner quelques petits trucs aussi (en informatique bien entendu :-D )

:P:-D:-D:D:P:P:P:D:D:P

:P:D:-D:D Merci Piewy :D:D :D :doh:

:P Je serais ravie de partager des petits cours particuliers avec toi :-D

:-D:D:roll::D :arrow:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour cette belle histoire... Dommage qu'elle soit finie mais peut être en écrira tu une autre ?

(décidément, je préfère les histoires écrites par les femmes...)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité decibel

Merci pour cette belle histoire... Dommage qu'elle soit finie mais peut être en écrira tu une autre ?

(décidément, je préfère les histoires écrites par les femmes...)

:-D Merci, Sire-Lancelot :D

J'ai déjà écrit pas mal de narrations érotiques sur ce forum, si tu cherches un peu :-D

C'est vrai aussi - à mon humble avis :D - que les femmes retranscrivent mieux leurs sensations, leurs ressentis, leurs émotions :D:-D:D:P:arrow: avant, pendant et après l'acte d'amour :P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité decibel

C'est pour ça que j'aime les femmes ^^

:arrow: :-D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai déjà écrit pas mal de narrations érotiques sur ce forum, si tu cherches un peu :arrow:

523 pages de messages !!! Tu écris trop ^^

Va falloir faire le tri... J'en ai pour quelques jours... Mais quand j'en aurai marre de cliquer sur suivante, j'irai me remonter le moral en visionnant quelques photos ^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité decibel

523 pages de messages !!! Tu écris trop ^^

Va falloir faire le tri... J'en ai pour quelques jours... Mais quand j'en aurai marre de cliquer sur suivante, j'irai me remonter le moral en visionnant quelques photos ^^

:-D Ah bon ??? :arrow::P:-D

Mes narrations personnelles se trouvent dans les rubriques "histoires érotiques" et "fantasmes" :D

:DFin du HS :P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité decibel

grave excitant

:clap: Grave merci :clap:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur Forum-Intime.com, vous acceptez l'utilisation de cookies ainsi que nos Conditions d’utilisation.