Aller au contenu
stefanouche44

Je me suis découverte sur son balcon

Messages recommandés

Cette histoire s’est passée l’été dernier… J'ai rencontré Mickael chez Sandra, ma meilleure amie. Sandra a toujours su s'entourer de beaux mecs qu'elle n'hésite pas à croquer en fonction de ses envies. Mickael faisait partie de la liste. Il était tout à fait mon type d'homme, un beau brun ténébreux avec un regard brillant qui vous transperce et vous envoûte. Il m'a rapidement plu et après une soirée avec quelques allusions j'ai accepté son invitation chez lui le lendemain pour « finir notre conversation ».

J'ai fantasmé sur Mickael toute la nuit, je me suis imaginée ses mains et sa bouche visitant la moindre parcelle de mon corps. J'ai laissé libre cours à mon imagination et me suis caressée à plusieurs reprises. Nue sur mon lit, mes mains et mes doigts ont progressivement libéré des fantasmes sur la soirée à venir. J'avais envie de me montrer aussi délurée que Sandra, de partager avec elle mes intentions pour la soirée. Mon appel l'a amusée. Quelques minutes plus tard elle était chez moi et me présentait une petite robe noire avec un large sourire. Sandra a toujours envié mes seins fermes et mon 95C, je n'ai donc pas été surprise lorsqu'elle m'a conseillé d'afficher ma poitrine nue sous le décolleté très ouvert de sa robe. J'ai suivi son conseil et Sandra m'a accompagnée pendant toute ma préparation. Nous nous sommes quittées devant ma voiture.

Lorsque Mickael m'a ouvert, je n'avais qu'une idée en tête, réaliser un des fantasmes de la nuit précédente. La robe choisie par Sandra a fait son effet. Sous mon sourire amusé il passait régulièrement de mes seins à mes jambes. Je me sentais prendre de l'assurance et l'encourageais à plonger dans mon décolleté par quelques gestes calculés. Au milieu de l'apéritif j'étais capable de garder mes yeux dans les siens et de me pencher exagérément devant lui pour récupérer quelques pistaches. Plus la soirée avançait et plus mon jeu de séduction s'affirmait. Je voulais le sentir plus proche de moi et notre face à face autour de la table de salon devait s'achever.

Aucun des fantasmes que j'avais imaginé ne se déroulait sur un balcon et c'est pourtant vers lui que je me suis dirigée mon verre à la main. Je crois que je voulais simplement lui donner l'occasion de se rapprocher plus librement. En tout cas j'étais loin d'avoir prémédité ce qui s'est passé par la suite.

Je m'étais accoudée à la balustrade pour admirer la vue magnifique qu'offrait son balcon. J'étais impatiente que Mickael me rejoigne et lorsqu'il a allumé le balcon je ne me suis pas retournée. Je voulais qu'il puisse regarder à sa guise mes jambes dénudées et mes fesses tendues. J'espérais qu'il vienne s'accouder près de moi et qu'il renforce l'intimité que nous avions commencé à créer. J'avoue avoir été surprise lorsque Mickael est doucement venu se coller derrière moi. Lorsque ses mains ont commencé à glisser sur mes cuisses je me suis même esquivée à deux reprises. Avec le recul je crois que cette réaction est la principale cause de tout ce qui a suivi. J'étais venu pour m'envoyer en l'air et je rejetais son avance ! J'ai pris mon courage à deux mains et j'ai osé. Après quelques secondes d'hésitation je suis revenue docilement prendre ma place dos contre lui et mes mains ont guidé les siennes sous ma robe. Mickael a immédiatement totalement changé de comportement. Sans la moindre hésitation et sans se soucier du fait qu'il relevait amplement ma robe au passage, il a commencé à remonter sa main droite pour venir caresser les lèvres de mon vagin. Il était très habile. Je n'ai offert aucune résistance ou n'ai fait aucun geste pour réajuster ma robe alors que je me tenais sur un balcon bien éclairé, offerte aux regards. J'étais partagée entre l'envie de me retourner pour l'embrasser et celui de ne surtout pas bouger pour l'inciter à continuer. Mickael a compris l'invitation. Sa main droite s'est glissée dans mon tanga tandis que son autre main est venue se poser sur mes fesses pour les redessiner doucement de ses doigts. Je me sentais délicieusement céder et ne voulais surtout pas qu'il s'arrête en si bon chemin. Je me suis cambrée et j'ai émis un petit son de satisfaction. Sa main droite faisait des miracles avec mon clitoris et j'ai laissé sa deuxième main remonter ma robe, haut sur mes hanches.

Je me rappelle avoir regardé rapidement autour de moi, consciente de me montrer indécente. Je savais que nous pouvions être surpris à tout moment mais je n'avais pas envie de l'arrêter. J'ai objecté un timide « non » lorsque ses mains ont fait glisser mon tanga, se contentant de le laisser bien apparent à mi-cuisses, probablement autant pour le plaisir de me voir exhibée ainsi que pour ne pas prendre le risque d'un refus au moment de l'ôter complètement. Un refus ! Excitée comme je l'étais par la situation, il en était plus question. Ses mains sont remontées lentement et j'ai tendu de plus belle ma croupe, ne gardant qu'une main pour me soutenir contre la balustrade pendant que de l'autre je commençais à caresser mes seins. Loin d'avoir peur d'être vue je cherchais maintenant du regard un éventuel voyeur pendant que je sentais les mains de Mickael remonter le long de mes cuisses, l'une par devant et l'autre par derrière. Deux doigts de sa main droite sont venus se glisser entre les lèvres plus qu'humides de mon sexe, tandis qu'un doigt de sa main gauche s’est arrêté contre l'entrée de mon anus, l'ouvrant un peu sans oser le pénétrer. Ses doigts se sont ensuite activés en moi, entrant progressivement plus profondément à chaque mouvement, chaque progression de la main droite étant accompagnée par une progression de la gauche. C'était délicieux. Tous mes sens étaient à l'écoute de ses doigts, de la lente progression de son majeur dans mon anus. Je sentais ma rosette se dilater, s'ouvrir et l'empresser d'aller toujours plus loin. Le regard vague sur les lumières des pavillons avoisinants, je me faisais délicieusement doigter des deux côtés sur son balcon éclairé en plein vis-à-vis. J'étais offerte à m'importe quel voyeur. Jamais jusqu'à maintenant je ne m'étais imaginée un jour en pareille situation mais je ne pouvais qu'admettre y ressentir un plaisir d'une extraordinaire intensité. Sans me retourner (surtout pas), je me suis redressée pour me coller à Mickael, prenant soin de conserver d'une main ma robe bien relevée pendant que de l'autre je me frayais un chemin derrière mon dos à la rencontre de sa braguette, de son sexe. Je voulais sentir son sexe nu et chaud dans mes mains, contre mon corps de plus en plus impatient. Mickael profita de cet instant pour arrêter ma masturbation et remonter ses mains sur mes épaules. J'ai perçu au contact de son sexe un surcroît d'excitation lorsqu'il a descendu les bretelles trouvées sur mes épaules, libérant ainsi mes seins tout en bloquant mes bras serrés le long de mon corps. M'exhiber lui procurait du plaisir et je n'allais pas le décevoir. Le vent caressait ma peau et complétait mon sentiment de nudité pendant que j'entourais déjà de mes doigts son sexe droit comme un I. Ma main prisonnière derrière mon dos commençait à le masturber, à le découvrir. Elle frottait délicatement son sexe contre ma vulve. Je me suis penchée pour que le sexe de Mickael s'engouffre en moi sans le moindre effort. J'ai offert mon plus beau regard de vicieuse et j'ai accentué mon mouvement de recul contre le sexe de Mickael. Je me rappelle avoir même progressivement entrouvert ma bouche et posé ma langue sur ma lèvre supérieure pendant que le sexe de Mickael s'enfonçait en moi. La réaction de Mickael fut immédiate. Ses mains sont venues s'accrocher à mes hanches pour imprimer un long mouvement de va et vient puissant. D'un geste ferme il me rabattait vivement contre son sexe et faisait claquer son ventre contre mes fesses. Je pouvais le sentir entrer au plus profond de moi et ressortir presque entièrement de mon vagin avant de le remplir à nouveau pleinement. J'étais comblée. Le souffle court j'exhibais mon plaisir. Mon meilleur souvenir de cette expérience est sans conteste le moment où bien empalée sur son sexe au bord de l'éjaculation, Mickael a relevé mes cheveux pour mieux dévoiler mon visage. D'une main il les a tenus bien en arrière et a légèrement tiré dessus, me forçant ainsi à docilement relever un peu la tête alors que de l'autre main il glissait deux doigts dans ma bouche pour que je les suce. Jamais je n'avais sucé avec autant de vice deux simples doigts. Les doigts de Mickael accompagnaient maintenant les mouvements lents et profonds de son bassin. À ce moment précis je pense que j'aurais tout accepté. J'ai senti Mickael se tendre pour aller encore plus loin en moi et le soubresaut annonciateur de son éjaculation. Les spasmes de son sexe ont déclenché en moi un orgasme fulgurant..

C'était notre première fois. Cette nuit là, j'ai perdu une partie de mes tabous et j'ai surtout découvert mon goût pour l'exhibition. Pour mon plus grand plaisir j'ai appris par la suite que ce n'était qu'un début, mais ceci est une autre histoire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Belle expérience!

J'attend de voir ce à quoi cette "libération" à conduit.... :-)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité cosinus

Très belle histoire, j'adore :-)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Wahou a cette heure ci en plus !

Superbe, vivement la ou les suites... :P :-)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité coolchris

belle histoire, merci

au plaisir de lire la suite...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Anonymous

ton histoire me donne des idées... l'idée d'être vue.. offerte.. ça m'excite..

tu écris remarquablement !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Ptitcoquin

Je suis un peu exhib moi aussi ;) .

Je languis de lire des autres histoires qui me rappellent bien des souvenirs ;)

Tres bien raconter :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Super histoire, vraiment bien écrit ... on s'y croirait ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité sylphide

Histoire tres excitante à quand la suite ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Waouh ... là je pense que je ne suis plus coquine du tout ... comparé à toi, c'est très excitant par contre ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité dealeurdebizzou

:wink: très beau récit!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Très belle histoire en effet.

Il est très agréable et excitant de s'exhiber ainsi mais pour moi il est primordial que les éventuels voyeurs ne puissent rien faire d'autre que regarder. J'ai besoin d'être sur qu'ils n'interviendront pas. Pour cela le balcon semble parfait

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ouhaouuuuuuu :wink:

Moi qui rêvais déjà le refaire dehors... je vais faire des beaux reves cette nuit!! :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Anonymous

Histoire superbe.

Vivement The suite !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

tellement bien écrit ce récit, jusque dans les moindres détails, même la préparation de la soirée...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Beau récit, cela m'a rappelé une expérience semblable sans un B&B a Québec. Merci!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur Forum-Intime.com, vous acceptez l'utilisation de cookies ainsi que nos Conditions d’utilisation.