Aller au contenu
Silk7

Ma Prof d'Histoire-Géo

Messages recommandés

Cette histoire marque pour moi, mon véritable éveil au sexe loin des touches pipis et petits tatonnements moites que j'avais connu auparavant et demeure le souvenir d'une des plus belles nuits de mon existence.

Il y a quelques années, alors que j'étais en soirée dans un bar dansant avec des amis, je fêtais dignement la saint-Patrick en éclusant plusieurs pichets de bières et tentais tant bien que mal, de danser avec la sensation que tout l'univers basculait autour de moi.

Je suis dans un état d'euphorie incroyable, la nuit est jeune et chaude pour un mois de mars, j'ai 17 ans et je fait la fête avec mes potes que puis-je rêver de mieux ??

Ce qui s'est passé par la suite m'a prouvé que la fête ne faisait que commencer.

Alors que je manque de perdre l'équilibre et que je percute un groupe de personne, une jeune femme me tapote l'épaule, je me retourne pour faire face à cette personne et je me retrouve nez à nez devant mon ancienne professeur d'histoire-géo que j'avais au collège 2 ans auparavant.

"MADAME H..." m'écriais-je alors, "quelle bonne surprise !!!" me répond-elle, nous prenons des nouvelles l'un de l'autre, elle me demande comment se passe ma formation et je lui demande si elle enseigne toujours dans mon ancien collège les banalités habituelles.

Elle m'invite alors a danser un peu serré et je tente tant bien que mal, de la suivre alors qu'elle ondule devant moi, je réalise alors qu'elle est vêtue d'un très jolie haut, qui lui laissait les épaules nues et qui lui fesait un magnifique décolté sur ses petits seins fermes et rebondis, ainsi que d'une mini jupe qui offrait une vue imprenable de sa jolie paire de jambes pourvus de bas.

J'avoue que madame H fut au cour de ma scolarité l'objet de mes fantasmes lors de mes plaisirs solitaires et que mon esprit était en ébullition à la vue de cette très jolie jeune femme qui se trémoussait contre moi au rythme de la musique.

Par contre la consommation de bière entraine inévitablement le besoin d'aller au toilettes, et mon état d'ébriété me fit dire une chose que je n'aurais surement jamais dites étant sobre, je me suis penché vers son oreille pour qu'elle puisse m'entendre par dessus la musique et je lui ai sorti un sonore "faut que j'aille pisser !!" elle a éclaté de rire et m'a répondu okay, je me suis donc rendu dans les toilettes, mais avant que je put faire quoi que ce soit, madame H me rattrape au toilettes m'agrippe par le col et m'embrasse langoureusement, sa langue est douce et tendre sur la mienne elle à un gout de pèche et je me sent pataud comparé à elle.

Oubliant vite mon envie pressante je passe mes mains sur son corps, je les faits glisser jusqu'à ses fesses et les glisses sous sa jupe découvrant ainsi qu'elle portait un porte jartelle et un string, je remonte mes mains tout en continuant à lui rendre son baiser, pour les glisser sous son haut et constater qu'elle ne porte pas de soutien-gorge, je lui masse un sein pendant que mon autre main lui caresse les fesses si rondes et si douces, elle interrompt notre baiser, glisse ses mains sous mon t-shirt et le remonte pour lécher doucement mes tétons et les mordiller, j'ai une érection si forte que j'ai presque mal emprisonner dans mon boxer et mon jean, la tension est insoutenable elle joue avec mes tétons tout en défaisant la boucle de ma ceinture avec ses mains, elle ouvre mon jean et le fait glisser jusqu'à mes cuisses lui révélant mon boxer tendu, elle me caresse et m'embrasse à travers le tissus, je lutte pour me contrôler et ne pas la relever pour la prendre immédiatement, elle glisse d'abord un doigt timide puis deux et fais glisser mon boxer libérant enfin mon sexe qui semble sur le point d'exploser, elle le caresse et le couvre de doux baisers elle le lèche de bas en haut, en ne cessant de me regarder dans les yeux elle prend mon sexe en bouche et commence le va et viens de ses lèvres et sa langue sur mon pénis, elle me suce tout en me caressant les couilles et en gémissant, j'oublie totalement où je suis, il n'y a plus de toilettes, plus de bars, plus personne juste elle et moi et mon sexe dans sa bouche chaude et humide, elle me suçote le gland et me branle jusqu'à ce que je sente la sève monter, je la préviens que je ne tiendrais plus très longtemps mais elle continue sans me lacher des yeux une seconde quelques caresses de sa langue et la pression de ses lèvres sur mon gland et je n'y tien plus, je me répand dans sa bouche en quelques giclées de spermes brulant.

Elle déglutit ma semence et se relève pour m'embrasser tendrement, puis elle se penche sur mon oreille et murmure "tu rentre avec moi ?" sans même attendre ma réponse elle fait demi-tour et se dirige vers la sortie, complètement abasourdi, je remonte mon boxer et mon pantalon et je constate juste avant de sortir pour la suivre qu'un type se tenais sur la cuvette des wc son sexe à la main en train d'essuyer son jus avec du papier toilettes en me lançant un clin d'oeil complice.

J'ignore si madame H s'était rendu compte ou non de sa présence et je ne lui en ai rien dis par la suite, je me suis haté de prévenir mes amis que je partais immédiatement et je l'ai rejoint sur le parking où elle m'attendait.

Je me suis arrèté pour la regarder, j'étais euphorique, la nuit est encore jeune, j'ai 17 ans et une magnifique créature qui fut l'objet de mes fantasmes pendant 3 ans vient de m'offrir un avant gout de l'une des plus grandes expériences sexuelles que j'ai vécu jusqu'à aujourd'hui, nous avons échangé un grand sourire puis nous sommes partis en voitures...

La suite au prochain numéro si vous désirez savoir ce qui s'est passé le reste de cette folle nuit de la Saint Patrick du 17 mars 2004, j'espère que mon histoire vous a plu :-)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

dépêche toi de mettre la suite ... :P:P:-):P:D :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Superbe histoire en effet

tu as de la chance... Beaucoup de personnes fantasment sur leur prof ^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité tiny

mmh :P

Chouette récit :D

Vivement la suite !! :-) :P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité jeanvy

Ah les boîtes de nuit! :P

Je n'ai jamais vécu ce genre d'aventure et c'est un régal. :-)

vivement la suite. :P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ben tu en a de la chance, bien peu on pu réalisé ce fantasme qu'ils ont eu avec une prof ...

Je pense que je ne surprendrais personne en demandant la suite :-)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et bien merci de vos commentaires, je suis content que mon histoire vous plaise et vu l'enthousiasme que vous mettez à connaitre la suite je vais donc vous la raconter sur le champ.

Nous avons échanger un tendre baiser sur le parking, puis nous sommes montés dans sa voiture, nous n'avons discuté de sujets anodins sur le trajet, on écoutait les Pixies "my velouria" et on discutait des groupes qu'on aimait.

Arrivé devant son immeuble nous sommes sortis de la voiture et avons marchés d'un pas rapide jusqu'à son ascenseur, nous avons échanger un baiser brulant tout le long de l'ascension jusque chez elle mes mains parcouraient son corps, ses cuisses, ses fesses, son dos, ses seins je la caressait partout tandis qu'elle avait verrouillé ses mains autour de mon cou et qu'elle gémissait sous mes caresses.

Une fois dans son appartement, elle interrompit notre baiser et me dit de me mettre à l'aise, je me suis assis dans son salon où elle m'a très vite rejoins avec 2 verres de martini blanc, elle avait l'air plus petite sans ses talons haut je la trouvait radieuse ( j'ai un faible pour les femmes petites ) elle était assise en travers du canapé les genoux repliés sous elle et j'ai remarqué qu'elle avait la petite manie de remuer les pieds pendant qu'on discutait, les pieds chez une femme sont pour moi quelques chose de très sexy depuis ce ce soir là.

Elle frotait les siens tout doucement l'un contre l'autre ils était petits et tellement sexy dans ses bas qui recouvraient ses jambes magnifiques, je prêtais une attention toute distraite à notre conversation et elle ne pouvait s'empêcher de constater que je la dévorais des yeux, je voulais lui arracher ses vêtements lécher tout son corps, passer ma langue sur ses seins, son ventre, son sexe, je voulais la prendre tout de suite sur ce canapé sentir mon sexe entrer et sortir de sa chatte trempée pendant que je sentais la veine de son coup battre contre ma langue, je voulais la mordre, la posséder, et lui rendre tout le plaisir qu'elle m'avait donné un peu plus tôt dans la soirée.

Au bout de quelques minutes elle me pris par la main et m'entraînât dans sa chambre, elle me dit de m'assoir sur le lit ce que je fis sans discuter.

Et alors que j'étais assis sur le lit dans cette chambre qui sentait bon la vanille je reconnu la musique qu'elle venait de mettre c'était Closer de NIN, elle se mit à onduler au rythme de la musique et elle me dit tout doucement " regarde moi ", elle était gracieuse, elle bougeait tout en souplesse au rythme de la musique, elle se caressait le corps tout en dansant et en me regardant toujours droit dans les yeux, je commençais à me déshabiller sans la quitter des yeux je retirais un à un tout mes vêtements et elle ne cessait de me sourire tout en passant ses mains sur son corps, elle enlevât d'abord son haut je voyais ses petits seins ronds et fermes et leurs petits mamelons pointés fièrement, elle se penchât en avant tandis qu'elle enlevait sa mini-jupe, je la regardait en me masturbant, elle continuait a danser vêtue uniquement de son string, de ses bas et de son porte jartelle, elle défit un a un les agrafes et fit lentement glisser ses bas l'un après l'autre et entrepris de retirer son porte jartelle.

Une fois vêtu que de son string elle glissât sa main entre ses jambes et nous sommes resté un moment à nous masturber en nous regardant toujours droit dans les yeux.

Au bout d'un petit moment, elle vint se placer juste devant moi entre mes cuisses, je la saisis par la taille et je me suis mis à lui lécher les seins à lui mordiller les tétons, elle passait ses mains dans mes cheveux et poussait de longs soupirs, je lui agrippait les fesses et la souleva dans mes bras pour l'allonger sur le lit, nous nous sommes embrassés longuement et tendrement pendant que je frottais doucement mon sexe contre le sien a travers le tissus trempé de son string, je mis fin au baiser pour descendre sur son cou je lui fis un suçon et lui mordillais la peau si douce et si délicate du creux de son cou, j'ai continué pour lui lécher les seins, le ventre et m'attarder un moment sur son petit nombril, je me redressât juste un peu pour lui enlever son string, je lui dépose un petit baiser sur son pied au moment où je fini de lui enlever, je lui tien la cheville et lui dépose une série de petits baisers sur la jambe en remontant tout doucement vers son entre-jambe, je lui mordillais l'intérieur des cuisses et lui fit sentir mon souffle sur sa chatte luisante de mouille et je me mis à embrasser ses lèvres humides, comme je l'avais fait pour ses autres lèvres, son dos s'arquât de plaisir et ses gémissement m'encourageait à continuer d'enfoncer ma langue entre ses lèvres, elle avait un gout délicieux, elle était brulante et je me délectais de son gout de ses soupirs, je lui titillais son clitoris gonflé en lui glissant un doigt puis deux dans son intimité, sa respiration se fit plus rapide et ses mains maintenaient ma tête entre ses cuisses, je lui relevais les cuisses et fit doucement glisser ma langue entre ses fesses sur son anus je la sentais se contracter et se dilater, je lui léchais l'anus tout en lui titillant le clitoris avec ma main, elle poussât un cris de plaisir et se fit toute molle sur son lit, toute tension quittant son corps, je remontait à son niveau et nous nous embrassâmes longuement tandis qu'elle caressait mon sexe tendu au maximum avec sa main, elle passât ses mains sur son sexe pour l'endurie de mouille et de salive et entrepris de faire glisser ses doigts sur ma verge, c'était merveilleux de sentir ses doigts sur mon pénis gonflé de désir elle continuait de me branler tout doucement en me faisant à son tour un suçon dans le cou, puis elle dirigeât doucement mon membre vers sa chatte et m'engageât à l'intérieur d'elle même, ma verge était plongée dans un torrent de lave en fusion, elle glissait toute seule et je prenait un plaisir incroyable à la faire ressortir presque entièrement pour l'enfoncer à nouveaux centimètre par centimètre, je me mis à onduler mon bassin au rythme de plus en plus rapide de la musique, elle m'encourageait à continuer à y aller plus fort, plus vite elle me griffait le dos et me mordait la lèvre, je ne cessais de l'embrasser et la sensation de sa langue s'agitant frénétiquement sur la mienne me rendais fou j'avais l'impression de lui faire l'amour en 2 endroits à la fois, elle verrouillât ses jambes autour de ma taille et je me redressais pour la tenir par les fesses, je me retrouvais à genoux sur le lit et elle agrippé sur moi, libre de mes mouvements je l'a faisait aller et venir sur moi en la tenant par les fesses je ne sais qui de nous deux criais le plus fort, mais des sons trop primitifs tombaient de nos bouches pour être qualifiés de cris, je la prenais de plus en plus fort et plus en plus vite jusqu'à ce qu'une crampe inopportune me saisisse à la cuisse.

Mais il était hors de question de laisser une simple crampe musculaire gâcher notre plaisir, elle me fit allonger sur le dos et vint s'empaler sur moi, je lui tenais les seins pendant qu'elle ondulait du bassin sur moi, il y avait une grande armoire à glace à coté du lit et je trouvais magnifique de la voir bouger sur moi en gémissant, elle enfonçait ses ongles dans mon torse pour me forcer à la regarder dans les yeux et elle bougeait de plus en plus vite de plus en plus violemment, le choc de nos peaux produisant un "paf" retentissant à chaque coup de reins, je sentais sa chatte se contracter de plus en plus fort, de plus en plus frénétiquement la sensation de mon sexe qui forçait le passage à chaque contractions me fit perdre la tète je lui saisit la taille et la fit bouger encore plus vite encore plus fort, elle posât ses mains de chaque cotés de ma tête et l'orgasme l'atteignat de pleins fouet, elle ne me quittait pas des yeux, la voir jouir tout en me regardant droit dans les yeux, son expression de purs extase me fit venir immédiatement je me répandis en elle en plusieurs giclées de sperme qui me firent presque mal tellement il était bon de se libérer.

Nous nous sommes regarder droit dans les yeux tout le long de notre orgasme, elle se laissât ensuite tomber sur moi et nous restâmes un bon quart d'heure enlacés, haletants et en sueur l'un sur l'autre, elle finit par se dégager de moi pour rouler sur le coté, à ce moment là un pet de chatte nous fit partir dans un fou rire pendant 10 minutes, je connus alors l'un des moment d'euphories total où l'on est tellement heureux qu'on à l'impression de vivre dans un monde magnifique et extra-ordinaire, ce genre de sentiment de bonheur total qu'on éprouve quand on est enfant et qui nous quitte en entrant dans l'adolescence.

Elle était belle, nue, en sueur, pleine de mon sperme et de nos sécrétions, souriante avec une petite lueur dans les yeux, alors que je devais affiché un sourire béat complètement stupide.

Nous avons fait l'amour 3 autres fois cette nuit là et j'eu droit à ma première sodomie, nous avons passé toute la nuit à nous embrasser tendrement à nous câliner à discuter et à faire l'amour, pour nous endormir seulement au lever du jour pour dormir toute la journée enlacés dans les bras l'un de l'autre.

Ce fut l'une des plus belles nuits de toute ma vie, la nuit qui m'a réellement éveillé et fait aimer le sexe comme l'une des plus belles chose qui soit au monde, la vie était belle, j'avais 17 ans et je venais de faire l'amour à une créature magnifique, surement l'une des nuits les plus folles de mon existence.

Voila, c'est mon histoire j'espère qu'elle vous as plu et que d'autres élèves fantasmant sur leurs prof pourront avoir la chance de tomber sur une prof aussi cool et aussi passionnée ne désespérez pas :-)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité tiny

pfffiou! ça c'est du récit,

de la pur merveille :P

ouch pour le coup de la crampe, mais tu as du passé une sacré bonne nuit! :-)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Magnifiquement bien raconté, je l'ai même envoyé a une amie pour qu'elle la lise.

T'as eu une sacrée chance, ce n'est pas donné a tout le monde de pouvoir s'éclater comme tu l'as fait avec la personne de nos fantasme...

Juste une question qui me travaille, tu l'as revue depuis ta prof?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité tiny

oui, tu as eu la chance de revivre cette expérience?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis ravi qu'elle vous plaise, en fait nous nous sommes revus 3 fois par la suite où nous avons passés de super week-end dont 1 au début des vacances scolaires qui ne devait être qu'un week-end mis qui a duré toute une semaine, ensuite notre histoire fut un peu compliqué elle était de 10 ans mon ainé et nous nous étions un peu trop attachés l'un a l'autre pour que ça ne reste que de l'occasionnel et puis elle à été muté dans un autre secteur, nous nous étions promis de nous revoir mais bon l'éloignement, son travail, mes études elle s'est marié 2 ans plus tard et depuis nous avons perdu le contact mais j'en garde un excellent souvenir

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

c'est vraiment dommage mais il vaut peut etre mieux que ce soit ainsi.

Merci de ton histoire c'etait vraiment très sympa a lire

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité tiny

moi sais avec ma prof d'anglais

que tu es passé a l'acte ou que tu fantasme?? :-)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité mec027

hum , sa donne envie de reprendre les cours !!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité tiny

que je fantasme mdr Tiny =)

on sait jamais :-) :P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Excellent texte, excellente histoire, excellente naration ! Que de fantasmes qui me reviennent, j'avais aussi une petite sélection de jolies prof au fil de mes études avec lesquelles j'aurais bien aimé vivre une telle expérience !

Merci de nous avoir raconté la tienne ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis content que mon histoire vous ai plu, mais je tien a préciser qu'elle n'était plus mon professeur depuis presque 2 ans au moment où se déroule mon histoire, le plus incroyable je trouve dans cette histoire est qu'on se soit retrouvé ce soir là dans un bar à des kilomètres de mon ancien collège, les chances pour tomber sur elle était minime, et pourtant... comme quoi le hasard fait parfois bien les choses :oops:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur Forum-Intime.com, vous acceptez l'utilisation de cookies ainsi que nos Conditions d’utilisation.