Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Guest ispana

La suite?

Recommended Posts

Guest ispana

J’ai envie de me laisser aller dans l’imaginaire…

Je suis seule, au comptoir d’un bar, je bois une « cubata ».

Je porte une jupe très courte qui laisse deviner la dentelle de mes bas noirs et un top en dentelle noire légèrement transparent et décolleté. Mes talons reposent dans le vide car je suis sur un haut tabouret.

Mes cheveux sont relevés, quelques mèches rebelles s’échappent d’un chignon fait à la va vite.

Je me sens observée.

Je ressens chaque regard comme une douce brûlure. On me dévisage, on me déshabille du regard et j’aime ça.

Une femme seule, un soir de week end, dans un bar… on dirait que ça appelle bien des convoitises.

Je me recale sur le tabouret et me penche en avant vers le barman pour lui demander un deuxième verre. Je remarque au passage avec satisfaction le regard appuyé qu’il dirige sur mon décolleté. Un frisson de plaisir me parcourt pendant que je trempe mes lèvres dans l’alcool.

Je me retourne discrètement pour faire un tour d’horizon, il y a beaucoup plus d’hommes que de femmes, des couples aussi.

Mon regard s’attarde sur quelques décolletés, se promène sur le torse puissant de certains clients du bar, remonte le long d’une jambe gainée dans un bas noir… j’imagine… si j’osais, si il ou elle osait…

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Anonymous

je suis attablé, un peu caché dans l'ombre d'un recoin... je ne peux m'empecher de te regarder.. tu exhales un tel charisme... un peu comme une fleur si belle mais si rare qu'on ose à peine la toucher, ou même l'approcher...

je fais un signe discret au barman, pour lui signifier que ta consommation sera sur mon compte... une manière de te remercier d'exister, tout simplement.. d'être aussi belle et séduisante, de nous permettre de rêver, de croire que la beauté existe encore en ce bas monde...

Je ne veux pas t'aborder, paraitre comme ces hommes un peu trop vulgaires, qui ne voient les femmes que comme des proies à épingler sur leur tableau de chasse... Non, je veux juste te regarder, épier tes gestes et leur douceur, regarder la façon dont tes lèvres se portent sur le verre, cette manière que tu as de passer ta langue sur les lèvres pour t'ennivrer de la moindre saveur de ton breuvage... Juste te regarder, t'admirer...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce soir, je vais boire un verre...

Je rentre dans un bar, je fais un tour d'horizon...

Une jeune fille est au bar, elle porte une jupe courte avec un haut transparent..., je peux deviner qu'elle porte des bas... je m'approche... demande au serveur une vodka glacée...

Elle tourne sa tête vers moi... mon coude gauche lui touche son droit... j'hume son parfum...elle sent bon... elle est super mignonne et tellement sexy... :twisted:

Remarquant que son verre est vide, je propose de lui en offrir un...

"salut, je m'appelle S.kiss"

Elle me répond: "enchantée, je m'appelle Ispana"...

On se regarde, j'ai l'impression qu'on se connait... on se rapproche... il fait chaud...elle me demande de venir s'assoir dans un coin plus discret du bar...

Sur la banquette...mes jambes sont collées aux siennes... j'ose poser ma main sur son genou... remonte vers le haut pour constater le port de ses bas... je les mets en évidence comme pour l'exhiber...

Son entre cuisse est chaud... j'aventure un doigt, que j'ai préalablement refroidi avec mon verre glacé...

Elle me prend la bouche sans parlé et m'enfile sa langue dans la mienne... j'adore le goût de sa salive... elle me plotte mon entrejambe... fermement...

Que va-t-il se passer durant cette soirée?....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest ispana

Je lève les yeux vers le barman, il me fait comprendre l’invitation muette de cet homme assis au fond du bard sur une banquette. Je ne le vois pratiquement pas, il me serait passé inaperçu… je me retourne vers lui pour le remercier d’un sourire et me retrouve happée par un regard de braise qui me cloue sur mon tabouret.

Tout mon corps frémit de peur ? de plaisir ?

Ce regard, je tremble légèrement, je m’en rends compte lorsque quelques gouttes de mon verre tombent sur ma main.

Agacée je détourne le regard. Mais je sens ses yeux se promener sur mon corps et je ne peux m’empêcher de le regarder à nouveau, juste pour voir si c’était une coïncidence.

Mais son regard m’accroche encore et cette fois ci je m’y noie avec volupté et crainte. Je lui plais, c’est écrit dans ses yeux et ça me plait terriblement de le savoir !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest ispana

Ce soir, je vais boire un verre...

Je rentre dans un bar, je fais un tour d'horizon...

Une jeune fille est au bar, elle porte une jupe courte avec un haut transparent..., je peux deviner qu'elle porte des bas... je m'approche... demande au serveur une vodka glacée...

Elle tourne sa tête vers moi... mon coude gauche lui touche son droit... j'hume son parfum...elle sent bon... elle est super mignonne et tellement sexy... :twisted:

Remarquant que son verre est vide, je propose de lui en offrir un...

"salut, je m'appelle S.kiss"

Elle me répond: "enchantée, je m'appelle Ispana"...

On se regarde, j'ai l'impression qu'on se connait... on se rapproche... il fait chaud...elle me demande de venir s'assoir dans un coin plus discret du bar...

Sur la banquette...mes jambes sont collées aux siennes... j'ose poser ma main sur son genou... remonte vers le haut pour constater le port de ses bas... je les mets en évidence comme pour l'exhiber...

Son entre cuisse est chaud... j'aventure un doigt, que j'ai préalablement refroidi avec mon verre glacé...

Elle me prend la bouche sans parlé et m'enfile sa langue dans la mienne... j'adore le goût de sa salive... elle me plotte mon entrejambe... fermement...

Que va-t-il se passer durant cette soirée?....

Je me laisse faire, j'aime qu'il m'offre aux regards des autres hommes, il ne me connait pas et je ne le connais pas. Mais s'offrir ainsi m'excite au plus au point.

Il a du le remarquer car ses doigts me caressent de plus en plus profondément, je laisse échapper un soupir de plaisir et me colle contre lui.

Ma main s'aventure plus bas, il a été direct, je le serai aussi.

Je caresse son sexe dans un sourire (il bande déjà), appuie légèrement sur la bosse dans son pantalon et reprends l'exploration de sa bouche, j'aime le gout de sa langue.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Anonymous

elle a compris, elle me regarde... même ses yeux m'absorbent... l'impression de tout voir en elle, d'un seul regard.. l'impression de la connaitre depuis des millénaires... elle est LA femme, la femme parfaite, complète, la biche apeurée et sur ses gardes, mais aussi la lionne farouche et prête à se défendre, la panthère, féline et sauvage, qui vous envoute à chaque mouvement, silencieux et fascinant...

Un homme s'approche d'elle et l'aborde... Se connaissent-ils ? je ne crois pas... Lui a osé ce que je n'ai pas fait... Elle parle avec lui, m'a-t-elle déjà chassé de son esprit ?? je ne peux la quitter des yeux, je reste ainsi, à l'observer en secret... sauf que maintenant, elle SAIT que je l'observe...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Anonymous

je vois leurs gestes devenir plus précis, plus intimes... Suis-je le seul à les voir ? On dirait... Je regarde leurs mains qui se glissent entre les cuisses, leurs bouches qui se collent, leurs langues qui jouent dans une danse prudente, sorte de round d'observation avant un corps à corps qui semble inéluctable...

C'est lui qu'elle caresse, mais c'est moi qui bande... J'ai l'impression d'etre LUI, que c'est moi qu'elle caresse à distance...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest ispana

elle a compris, elle me regarde... même ses yeux m'absorbent... l'impression de tout voir en elle, d'un seul regard.. l'impression de la connaitre depuis des millénaires... elle est LA femme, la femme parfaite, complète, la biche apeurée et sur ses gardes, mais aussi la lionne farouche et prête à se défendre, la panthère, féline et sauvage, qui vous envoute à chaque mouvement, silencieux et fascinant...

Un homme s'approche d'elle et l'aborde... Se connaissent-ils ? je ne crois pas... Lui a osé ce que je n'ai pas fait... Elle parle avec lui, m'a-t-elle déjà chassé de son esprit ?? je ne peux la quitter des yeux, je reste ainsi, à l'observer en secret... sauf que maintenant, elle SAIT que je l'observe...

Son regard ne m'a pas quitté, tout en m'offrant à cet inconnu, je sais, je sens la présence de cet autre qui m'observe et ne me quitte pas des yeux.

Que pense t'il de tout ça? Est il excité ou dégouté?

Aimerait il être à la place de l'autre?

Je ferme les yeux et me laisse aller au plaisir de ces doigts en moi, si habiles, c'est bon.

Je les rouvre et le voit qui me regarde, il me fixe comme un loup fixe sa proie. Je frissonne encore...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Anonymous

ses yeux se fixent sur moi, alors que la main de l'autre semble lui donner un plaisir grandissant... Je ne quitte pas ses yeux, elle sait que je l'observe, elle sait que je vois ce qu'ils font, elle sait que je sais...

Son regard change à chaque seconde... Tantôt velouté, chavirant sous les caresses de l'autre, tantôt louve, défiant le loup solitaire que je suis, fière et tellement femme...

Sans la quitter des yeux j'attrape l'olive qui se noyait dans mon martini et la porte à ma bouche.. je la coince entre mes levres et l'avale d'un seul coup... puis je leche lentement mes doigts, pour lui faire comprendre que... je participe pleinement à leur petit jeu...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J’ai vraiment de la chance, j’ai bien fait de sortir ce soir…

Cette fille me plait beaucoup, j’adore son odeur… j’arrête parfois de la pénétrer pour soutirer un maximum de cyprine que j’apporte tantôt à ma bouche tantôt à la sienne… Son cou est doux, je lèche son lobe d’oreille, ose y introduire ma langue, je reviens vers son cou… mon bras gauche la maintient bien fermement contre moi, comme pour ne jamais la laisser partir. J’adore sa manière d’embrasser, ses lèvres sont tellement pulpeuses, si elle continue comme ça, je vais jouir sur place… j’aimerai que cela soit ailleurs…

Cependant, je la sens préoccupée, son regard se disperse… Je comprends ! Un homme nous observe de l’autre côté de la pièce, il a bien vu notre petit manège… je comprends aussi que cela ne lui déplait pas… doucement je lui dis dans l’oreille :

« Tu aimes t’exhiber ? » « Il a peut être envie de nous rejoindre ? Et d’en profiter aussi… ». Elle ne répond pas, ses joues rougissent, de honte ? D’excitation ?

Comme pour l’obliger à me répondre, de l’index, je repénètre légèrement le début de son vagin et soupèse son clitoris, que j’agace doucement du bas vers le haut… elle soupire, cela ne semble pas lui déplaire, je continue, la repénétrant quelques fois pour facilité la lubrification de mon doigt… en le courbant à l’intérieur de son sexe, en appuyant sur ce fameux point à courte distance de l’entrée… Elle halète, et respire de plus en plus rapidement… je m’arrête… la laisse un peu, mon bras toujours autour d’elle, comme pour lui faire comprendre, que je ne vais pas la lâcher comme ça… J'ai envie de l'entendre jouir, qu'elle n'en puisse plus.

D’un geste discret je propose à cet inconnu de nous rejoindre…il se lève et s’avance vers nous…

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest ispana

Ses caresses sont en train de me faire perdre pied, moi qui aime garder la tête froide voilà que je suis prête à tout pour qu’il continue ce délicieux traitement !

Il a repéré l’inconnu… je frisonne encore.

-Tu aimes t’exhiber ? me demande t’il

Je ne réponds pas, mais ces mots m’excitent au plus au point. Me voilà avec un homme que je ne connais pas, sur la banquette d’un bar, dans un coin sombre certes, mais offerte, les jambes écartées pour qu’il puisse me doigter à loisir, la main sur son pantalon, en train de le caresser à travers le tissu et je n’ai qu’une envie, sentir son sexe dans ma main et que cet autre inconnu nous rejoigne pour qu’il me cloue encore de son regard pénétrant.

Je gémis encore sous les doigts experts, il sait trouver les recoins de mon ventre les plus sensibles…

Je sens une présence derrière moi, je tourne la tête et aperçois entre effroi et plaisir mon inconnu du fond du bar, debout, qui nous regarde sans dissimuler.

Un sourire plane sur ses lèvres, il me regarde droit dans les yeux et dans son regard j’y lis l’envie, le désir, l’excitation et la soif de possession.

Je gémis encore, à la fois par les caresses que n’a cessé de me prodiguer S.kiss et par ce regard empli de promesses affolantes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Anonymous

Je me tiens à côté d'eux maintenant. Leurs regards sont si différents... Lui, son regard est celui d'un mâle dominant, qui a pris une victime dans ses filets, le pêcheur qui tire sur sa ligne pour ramener sa prise... Et Elle, de plus en plus excitée par la situation, comme prise d'une lutte intérieure entre reprendre le contrôle et se laisser guider par nous...

Je me tourne vers lui et lui dit :

- vous me faites une petite place au chaud ?

Ce disant je glisse ma main sous la jupe de la belle et remonte à son sexe. Je le sens déjà bouillant, ouvert, je l'imagine gonflé, luisant de désir... Je glisse à mon tour un doigt en elle, je viens jauger son état d'excitation en son centre... Nos doigts glissent, ondulent en elle, côte à côte, ils se touchent, se frôlent et s'écartent pour mieux la faire vibrer...

Pas de compétition entre nous trois, juste un moment de complicité parfaite, sans se connaitre, trois inconnus habités du même désir de profiter des plaisirs de la chair... Elle semble avoir du mal à retenir soupirs et gémissements, lui a le regard brillant et le doigt agile...

Sans dire un mot, avec juste un regard, je baisse ma braguette et la regarde dans les yeux.. Allons, viens faire connaissance toi aussi...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest ispana

Je me retrouve entre ces deux inconnus, les jambes tellement écartées pour m’offrir à leurs caresses que l’une d’elles repose sur la cuisse de S.kiss.

Le ballet de leurs doigts en moi me rendent folle de plaisir et d’excitation, je n’aurais pas cru pourvoir ressentir autant de désir rien qu’avec des doigts !

Je gémis de plus belle, j’ai du mal à me retenir, pourtant, nous sommes dans un lieu public, je m’oblige à me contenir en mordant mes lèvres.

Je regarde l’inconnu qui vient de nous rejoindre et lis dans son regard on ordre muet. Il a baissé sa braguette et attend que je fasse le prochain pas.

Je m’exécute. Habilement, je libère son sexe gonflé de désir du pantalon. Je le sors en entier et le regarde avec gourmandise. Mais avant de le goûter, je commence par le branler lentement, prenant soin de bien remonter de tout son long. Il a fermé les yeux et semble apprécier la caresse.

Je me retourne vers S.kiss et lui fait signe de faire de même, il m’offre lui aussi son sexe.

Assise entre ces deux hommes, je les branle en même temps, enivrée à la vue de ces deux verges qui m’appartiennent pour quelques instants de plaisir.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Anonymous

hummm... ses deux mains vont et viennent sur nos verges... elle sait y faire... Son regard brille d'excitation, la bouche entrouverte laisse échapper une respiration plus saccadée, plus hésitante... Nos doigts tournent et retournent dans son sexe, fouillant toujours plus loin dans son intimité... je leche mon doigt pour gouter à sa liqueur de plaisir... hummm quel parfum ! Je voudrais la gouter plus profondément encore.. Mais au bar...? si nos mains sous sa jupe étaient encore discretes, ses gestes sont clairement visibles par les autres clients...

- et si on allait à ma table ?? Nous y serions plus... tranquilles ?

Les deux acquiescent, nous nous dirigeons donc vers le petit coin sombre où je m'étais installé au début... Une table basse, ronde, devant une banquette en demi-cercle... Elle s'assied entre nous, les cuisses déjà écartées et la jupe relevée, une main sur chacun de nos sexes bandants... Elle semble hésiter entre ces deux queues appétissantes...

- vas-y, occupe-toi de lui... suce-le...

Elle se penche sur lui et gobe le gland gonflé... Je me glisse alors devant elle et commence à caresser l'intérieur de ses cuisses... Quelle vision superbe ! Son sexe épilé semble un écrin pour le plus beau des bijoux, une fontaine d'où coule un elixir de vie, un petit animal fragile et délicat, mais tellement gourmand et exigeant...

Je veux la gouter... je lappe délicatement, à petits coups de langue, les grandes levres gonflées, je goute à cet elixir magique, je la sens tressaillir doucement, elle ouvre ses cuisses encore plus, c'est un appel à la caresse de ma bouche...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest ispana

Je gobe ce sexe dur de désir, au moment où mes lèvres se referment sur le gland, j'entends S.Kiss pousser un long soupir.

Je le suce avec délectation, alternant caresses de mes doigts, coups de langue, aspirations... je m'amuse presque avec son sexe, guettant le moindre sursaut pour savoir ce qui lui plait le plus.

Soudain je trésaille, la main de mon inconnu vient de laisser place à sa bouche.

Je gémis de plus belle en sentant sa langue laper mes lèvres mouillée par le plaisir. Il sait y faire et cette fois le plaisir est trop grand pour être discrète.

Il promène sa langue entre mon clitoris, l'entrée de mon vagin, mon petit trou, j'ai l'impression que je vais défaillir de plaisir.

S.Kiss me tient la tête, me caressant les cheveux et me donnant son rythme. Je le suce toujours, son sexe est comme une glace que je lèche de bas en haut, ma langue s'enroule autour de son gland, le titille.

Mes mains massent doucement ses bourses.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

( Juste pour la déconne et pour redescendre un peu, parce que là, j’ai un peu chaud… vous n’imaginez même pas ce que ça peut faire, de lire son pseudo de la sorte… hmmm… j’adore… :wink: )

Dans ce coin plus obscur, je peux me laisser aller à mes soupirs, à mes gémissements, sa bouche sur mon sexe est une véritable torture, presqu’une souffrance de la voir dans cet état là, de ressentir cette bouche si chaude qui monte, descend, sa main sur mes bourses puis qui caresse le périné… je jubile… mon camarade de pêche a bien fait de se joindre à nous, je le distingue derrière les fesses d’ispana, il connaît déjà la texture, le goût et l’odeur de son vagin… j’ai hâte…

Ne résistant plus, je lui demande d’aller plus doucement… elle me regarde de manière désobéissante… je n’ai pas envie de jouir toute de suite… quoique, j’ai envie de jouir plusieurs fois, je me laisse aller… elle me gobe la bite d’un trait… contracte ses joues, elle ne suce plus mais pompe littéralement ma verge… je n’en peux plus… je la regarde dans les yeux sans pouvoir résister à cligner des yeux, tellement cette sensation est forte et puissante… Je veux l’entendre crier, je veux qu’elle n’en puisse plus, je veux être en elle… mon éjaculation me calme dans mes ardeurs, comme cette sensation d’être tombé dans les pommes.

Avec toute ma tête, je ne serai que plus performant, je me ressaisie, je me laisse à savourer cet instant, sa salive chaude le long de ma verge qu’elle nettoie tendrement et doucement… je jubile encore… j’ai des frissons dans le bas des reins, je me contracte une dernière fois…

Elle vient m’embrasser pour partager cet échange, je l’emballe du mieux que je puisse, ma langue va derrière ses lèvres pour racler ses dents… je l’embrasse dans le cou… et la pousse vers mon camarade de jeu. Elle se retourne donc et m’offre ses fesses à moitié cachées par sa jupe si courte. Mes doigts n'ont aucun mal à retrouver sa chaleur, son humidité… je rebande à nouveau… mon envie de la goûter ne m’a pas laché… je m’exécute avec plaisir et excitation…

Son sexe me plait, en l’emballant je savais qu’il allait me plaire, en sniffant sa peau, je savais qu’il allait me plaire… je ne me trompe plus là-dessus…

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Anonymous

Hummmm j'ai longuement et goulument gouté le miel de son sexe, mais quand elle se tourne pour m'embrasser, je devine qu'elle a gouté au miel de mon camarade... Je l'embrasse à pleine bouche, pour le gouter à mon tour...

Sa main trouve immédiatement ma verge bandante, émergeant du pantalon... Le simple contact de ses doigts qui caressent mon gland me fait bander encore plus dur, j'ai l'impression d'avoir un morceau de bois tendu entre les jambes, je pourrais casser une vitre avec...

Humm sa langue agile caresse mes levres, joue avec ma langue, effleure mes levres... Quel baiser sensuel et terriblement excitant !!! Je ne sais pas ce que fait mon camarade sous sa jupe, mais elle a l'air d'apprécier, ses soupirs et gémissements venant mourir dans ma gorge... Sa main va et vient sur ma verge, comment parvient-elle à la faire durcir encore ??? Je l'ignore, tout ce que je sais c'est que j'adore ses mouvements.. Elle me donne terriblement chaud au bas-ventre, c'est indéniable...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest ispana

J'ai aimé son regard quand j'ai repris son sexe dans la bouche. Il savait que je voulais qu'il jouisse, il savait que je voulais l'avaler.

Il s'est laissé faire, ne se retenant plus de gémir bruyamment.

J'ai adoré le sucer, son gout puissant a envahi ma gorge et j'ai ramassé toutes les gouttes le long de sa verge pour m'en délecter encore.

Après l'avoir embrassé, il m'a fait comprendre qu'il voulait me rendre la politesse et je me suis retournée vers notre compagnon de jeux, un sourire espiègle aux lèvres.

J'ai plongé mon regard encore une fois dans le sien, ce regard qui m'avait attrapé depuis son premier coup d'oeil.

Je me penche vers lui, lui lèche les lèvres, redessine le contour de sa bouche avec ma langue sans le quitter des yeux...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Anonymous

ahh.. ce regard... si elle savait comme elle me trouble avec ce regard profond, animal, félin... Elle a reculé son visage, me regarde droit dans les yeux sans cesser de branler lentement ma queue... de grands mouvements, amples mais si lents, si... torturants !!!

Le pouce qui s'égare sur le gland, puis la main redescend jusqu'au panier bien rempli... Puis lentement, elle serre la base, l'espace d'une seconde, puis relache sa prise et remonte.. Quel délice !!! Quel supplice !!! Jamais je n'ai été branlé comme ça par une femme... A croire que, toutes ces nuits solitaires depuis mon adolescence, elle était là, au dessus de mon lit, et observait mes gestes comme pour mieux apprendre à me faire craquer...

Je ne peux quitter son regard, il n'y a pas de mot entre nous, mais nos regards en disent tellement... Parfois elle ferme les yeux une seconde, mordant sa levre inférieure, j'imagine que notre ami se débrouille fort bien sous la jupe pour lui arracher de tels soupirs ... Elle est belle dans son plaisir, tellement belle et encore plus désirable...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis dans la position idéale, j’ai ses fesses tournées vers moi, je peux bien voir son petit bouton rose et remarquer une certaine humidité suinter sa toison pubienne malgré l’obscurité.

J’aimerai avoir une langue bien plus longue pour aller de son clitoris en râpant ses grosses lèvres, jusqu’à son anus qui me tend ses secrets…

J’ai encore le sex à l’air, rendurcit par cette odeur enivrante, elle continue à sucer mon nouvel ami que je devine aux anges vu le sourire esquissé sur ses lèvres…

Même si ce n’est pas le lieu adéquate, je pointe mon sexe à l’entrée de son vagin, mon gland n’a aucun mal à se faufiler entre ses deux lèvres, j’hésite un instant, je la pénètre d’un coup jusqu’à la garde… Je reste un instant… et ressors aussitôt… J'avais envie de sentir sa chaleur autour de ma verge, mais j'ai envie de la prendre et la posséder à ma guise, sans risque de devoir arrêter de manière brutale...

Vautré sur son dos, je l’embrasse et lui mordillant le cou. Je me rapproche de son oreille et en la léchouillant, je lui susurre… « je vous invite chez moi…, j’ai envie de toi, envie de t’entendre crier sur nos bites… »

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Anonymous

notre ami nous invite chez lui... La nuit promet d'être chaleureuse !!! Je me rhabille tant bien que mal, cachant difficilement une érection monstrueuse... Elle veut se relever, remettre de l'ordre dans ses sous-vêteùents mais je l'arrête : je garderai son string dans ma poche.. Pour pouvoir renifler l'odeur de son sexe, mais aussi pour admirer ses rondeurs sous sa jupe, pour éventuellement lui prodiguer de petites caresses pendant le trajet...

On se relève et on se dirige vers la sortie. Les gens nous regardent, peu m'importe. Le barman nous observe d'un regard un peu dur, je lui laisse donc un généreux pourboire : son visage s'illumine aussitôt, il nous souhaite de passer une bonne fin de soirée... Ca devrait aller je pense..

Sur le trottoir, S.Kiss est déjà en train de héler un taxi, nous montons tous les trois dedans, Ispana entre nous deux bien sûr... La banquette arrière, confortable, est quand même un peu étroite pour trois adultes, nous sommes donc serrés les uns contre les autres... S.Kiss donne l'adresse et le taxi démarre...

Je me sen sd'humeur taquine ce soir.. Envie de donner du spectacle au chauffeur de taxi... Ma main vient donc découvrir le sein droit d'Ispana, que je commence a exciter du bout des doigts.. Le téton se dresse, fièrement, content que l'on s'occupe enfin de lui... S.Kiss fait de même avec le sein gauche... Le chauffeur commence à orienter son rétroviseur de façon un peu différente... Tour à tour Ispana nous offre ses lèvres, nous mélangeons nos souffles, nos salives, nos soupirs en elle...

- bien, où en étions nous exactement ? dis-je en sortant ma queue encore raide...

Mon comparse fait de même et plaque la main d'Ispana sur sa verge gonflée... Elle prend nos sexes dans chacune de ses mains et commence à les branler doucement... Pour ne pas être en reste, je relève sa jupe et écarte ses cuisses, afin de m'occuper de sa fente plus tellement secrète à nos doigts agiles... Le chauffeur n'en perd pas une miette...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest ispana

J'adore ce regard dans le rétroviseur, d'abord interloqué puis de plus en plus troublé, les yeux du chauffeur qui me matent effrontément m'excitent encore plus.

Me donner ainsi en spectacle n'est pas dans mes habitudes, mais ce soir je suis prête à tout.

J'écarte donc le plus possible mes cuisses et ne cherche pas à cacher mon soupir d'aise lorsque notre inconnu laisse ses doigts reprendre possession de ma chatte nue sous la jupe.

Mes mains vont et viennent sur ces deux verges et je ferme les yeux en les imaginant en moi...

Soupir...

Je me tourne vers S.Kiss et nos langues s'entremêlent dans un long baiser langoureux.

Puis reviens vers mon autre compagnon de jeu pour lui offrir ma langue à son tour. Il l'attrape avec gourmandise, mordille mes lèvres, descend le long de mon cou.

Mes seins sont toujours à l'air, ils pointent avec insolence, fiers du désir qui les maintient si fermes.

Le trajet n'en finit pas, j'ai envie de plus... mais quand allons nous arriver?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Peu d’attente pour le taxi…peu d’attente pour reprendre nos attouchements… Qu’est-ce qu’elle est belle entre nous deux, les jambes écartées, les seins à moitié à l’air, ses mains sur nos verges… On continue à s’embrasser, s’emballer, se léchouiller, se toucher…

Nous arrivons enfin à destination… dans l’ascenseur, elle est toujours entre nous. Nous la serrons entre nous, je lui plotte les fesses dénudées par sa jupe retroussée, elle l’emballe, elle mouille tellement… Cet ascenseur se remplie vite d’odeurs enivrantes…

Une fois chez moi, je leur propose de s’asseoir sur le canapé. Par politesse, je propose un verre que nous boirons plus tard…

Je la veux nue… je lui baisse complètement sa jupe, fait voler son haut… nous nous retrouvons vite nues sur ce canapé…

Surexcités, chauds, les préliminaires ont plus que duré…

Gillux est assis les jambes bien écartés… Ispana commence à lui englober son sex toujours dur et vaillant, je la prend par les hanches pour la soulever et lui faire comprendre que ça suffit…passons aux choses sérieuses.

Je lui fait comprendre de s’empaller sur lui… le soupir qu’il dégage me rappelle le bonheur que j’ai ressenti en la pénétrant rapidement dans le bar…

Je vois ses fesses qui montent et descendent sur ce pieu de plus en plus luisant…

Ma langue vient lécher ce sex humide et remonte jusqu’à son bouton rose… leurs allers et venus me complique la tâche…je dois suivre leurs mouvements… ma langue s’introduit parfois dans son anus… je la remplace rapidement par mon pouce, je le remplace par mon index, j’ajoute le majeur… j’ai deux doigts dans ce petit cul qui ne semble pas gêné par mes assauts phalangés.

J’ai intérêt à me dépêcher, Gillux et Ispana, n’en peuvent plus, je peux les comprendre vu ce qui nous avons déjà vécu jusqu’à présent. J’envie Gillux d’être dans son vagin… mais je sais pertinemment que j’y retournerai très bientôt…

Je salive ma verge, je colle mon gland contre ce petit bourles bien dilaté… j’ai aucun mal a le faire disparaître… je reste un instant ainsi. Leurs mouvements permet à Ispana de s’habituer à mon intrusion… j’avance un peu plus… et reste à nouveau… les sentant de plus en plus haletant, mon sex s’introduit de plus en plus… je reste à nouveau sans bouger… ma bite sort et rentre toujours selon leurs mouvements… Ispana retourne son visage et de sa main droite me fait rapprocher le mien du sien… je lui lèche les lèvres… elle soupire…cela ne lui déplait pas… je m’exécute de mouvements plus saccadés mais toujours assez lentement… elle ne bouge plus… je sens ses cuisses trembler… les mains de gillux sont plaquées sur ses fesses, les miennes sur ses seins…. Nous nous crispons tous les trois et jouissons à l’unisson… QUe c'est bon!!

Mon chat s’enfuit effrayé….

Je me retire doucement, Ispana, allongée sur le torse de gillux toujours en elle. Je vais me nettoyer le sex toujours semi gonflé d'excitation. Je veux qu'elle termine de le durcir avec sa bouche... et meler mon sperme à celui de gillux dans son vagin... sauf si je décide de la nettoyer... :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest ispana

Je me retrouve empalée sur Gillux, quel plaisir enfin de pouvoir sentir ce sexe dur en moi, je m'assois doucement sur lui, prenant complètement conscience de mon ventre qui l'enserre. Une douce chaleur m'envahit, je suis si excitée que je sens que mon plaisir ne va pas se faire attendre.

Je regarde l'homme sous moi, et dans ses yeux je lis la même impatience.

Je m'empale à fond sur lui et commence à onduler les hanches, c'est si bon!

S.Kiss se tient derrière moi, il me lèche de sa langue habile, j'ai l'impression de n'être que de la peau qui ressent chaque caresse comme une décharge électrique, je ne suis plus moi même, je suis animale.

Il se redresse, il me doigte mon petit trou qui se laisse faire, je soupire, c'est bon, il est doux et ferme à la fois.

Je me prends à espérer qu'il aille plus loin, que de fois mes fantasmes m'ont fait imaginer avec deux hommes, deux verges en moi...

On dirait qu'il lit dans mes pensées...

Son gland vient titiller mon anus, je frémis de peur et d'envie.

Mais j'ai confiance, il est si prévenant.

Plus, je veux plus...

Il comprend enfin et s'enfonce en moi.

Son intrusion m'arrache un cri de plaisir, nos mouvements s'accordent ensemble, nous bougeons à l'unisson.

Je ne suis plus moi... nous ne sommes plus... le plaisir nous a réunit, nous jouissons ensemble dans un grand cri.

Je m'effondre sur le torse de Gillux pendant que j'entends S.Kiss file se laver...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

:wink: Superbe ! fais chaud, d'un coup :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.