Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Guest nat71

Une bonne fessée

Recommended Posts

Guest nat71

Ce récit est purement fictif et sans aucun rapport avec des personnages existants ou ayant existé.

Cette histoire s'est déroulée le soir du match France-Angleterre de rugby.

Trois amies, Corinne, Betty et Cécile, la quarantaine, célibataires, décident d'aller voir le match tant attendu entre la France et l'Angleterre.

Elles sont de la région de Bayonne, le pays du rugby, et se rendent dans une brasserie où le match est retransmit sur un écran géant.

Deux couples entre 25 et 30 ans s'installent à côté d'elles sur la banquette,.

Au fur et à mesure, avec le suspens l'ambiance monte, les cris fusent et la bière coule.

Cécile avec son air hautain et bcbg allume gentiment Nicolas, un des deux voisins.

A la fin de la soirée tout le monde part et Cécile remonte dans sa voiture. Plus exactement c'est la voiture de son mari, celui-ci n'habite plus à Bayonne mais il a laissé son X5 au garage et Cécile l'a emprunté malgré l'interdiction qui lui était faite.

Elle s'installe donc au volant, démarre enclenche la marche arrière et « patatra » elle emboutit la pauvre 207 garée derrière. Comble de malchance le propriétaire de la 207 est le fameux Nicolas qu'elle a allumé toute la soirée...

- «  Ca va pas, nan, vous pouvez pas faire attention ! »  s'écrit Niko catastrophé

- «  oui, bah ... ce sont des choses qui arrivent, on va pas en faire un fromage. Vous avez un constat ? moi j'en ai pas »  répondit-elle désinvolte,

- « J' en ai pas sur moi. J'en ai à la maison. Suivez moi, on va aller faire les papiers »

Et les voilà donc partis chez Niko

En route Cécile commence à paniquer. C'est la voiture de son mari qui a certainement dû arrêter l'assurance et de plus depuis quelques temps leur couple est en difficultés.

Arrivée chez Niko, Cécile tente une transaction.

- « Ecoutez, j'ai déjà du bonus, je vous paye la réparation et on en parle plus. Je vous fais un chèque de 1000 €. Pour votre tas de ferraille c'est bien payé »

- « Mon tas de ferraille ! » hurle Niko « mais ça va pas la princesse! On fait un constat ou j'appelle les flics ! »

- « Non pas de constat, je vous fais un chèque ! »

- « Désolé, un constat ou les flics. »

Mathieu, le copain de Niko s'approche et lui murmure quelque chose à l'oreille. Un large sourire complice illumine leurs visages.

- « T'as raison Mathieu. » Puis s'adressant à Cécile «  Madame, je vous propose un accord à l'amiable. Vu que vous agissez comme une sale peste, je vais vous flanquer la fessée de votre vie pour vous apprendre le respect des autres. Ensuite on sera quitte, on n'en parlera plus. Je ferai marcher mon assurance »

- « Ca va pas les gamins ! Le premier qui me touche je porte plainte »

- «Bon, ok, c'est comme vous voulez, j'appelle les flics » et en même temps Niko prend son téléphone et appelle.

Cécile commence vraiment à paniquer car la voiture n'est pas assurée et elle sait qu'elle a de l'alcool dans le sang.

Au moment où le commissariat décroche Cécile complètement affolée fait signe à Niko que c'est bon et qu'elle accepte le chantage. Niko raccroche alors en s'excusant.

- « Ecoutez » dit Cécile «  d'accord, mais à une seule condition, pas trop fort et vos amis sortent de la pièce »

Un long silence, tous se regardent puis Niko fait signe à ses amis de sortir.

Il tire un pouf au milieu du salon et fait signe à Cécile de s'approcher, celle-ci reste immobile comme pétrifiée .../...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest UnJourPeutEtre

La suite..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest nat71

.../...

Alors, avec son œil de prédateur ( Il se reconnaîtra :momotte: ) il l'attrape par le poignée, la tire violemment à lui et la fait basculer brutalement en travers de ses genoux. Sa tête maintenant est sur le sol, le fessier bien en l'air et les pieds de l'autre côté.

D'une main Cécile retient son bustier qui forcement en pendant laisserait apparaître sa poitrine.

Cécile se débat, mais déjà les premières claques commencent à tomber par dessus la jupe. Une dizaine de fessées assez légères.

Puis Niko pose doucement sa main sur le fessier et le frotte comme pour effacer ce qu'il a fait.

Cécile pensant que c'était fini tente alors de se relever.

A ce moment Niko bloque fermement Cécile sur ses genoux, lui relève la jupe et dit

- «  Maintenant, Madame..., on va passer aux choses sérieuses ! »

Cécile se débat, essaye de rabaisser sa jupe ne pensant plus à retenir son bustier.

Ses deux seins, fermes, ronds et parfaitement galbés sont désormais libres comme l'air.

Niko attrape le poignée de Cécile, lui bloque dans le dos et cette fois ci frappe avec violence le fessier. Une claque à gauche, une claque à droite et ainsi de suite.

Cécile hurle, se débat, jure, vocifère, mais rien y fait, Niko imperturbablement frappe en cadence ce fessier qui rougit immédiatement. .../...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest UnJourPeutEtre

la suite

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest nat71

:aime:

Mon avatar est un oeil de prédateur :cry:

J'ai trouvé le coupable, c'est Metabeen :aime2:

Je dirai à Cécile de porter plainte :momotte:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest UnJourPeutEtre

Porter plainte?

Cécile a adoré...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

moi

je dirais qu'elle n'a que ce qu'elle merite cecile :momotte:

et vivement la suite aussi .....

:aime2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Moi un fesseur

Affirmatif .......... et quoi d'autres ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je sais pas.

Je peux te mettre des tas de délits dans sur le dos :momotte:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest nat71

.../...

En raison des cris et hurlements de Cécile les 3 autres amis rentrent alors au salon.

A nouveau Niko s'arrête, pose sa main sur la petite culotte et frotte doucement pour faire circuler le sang.

- «  Ca, c'était pour la voiture. Maintenant, Madame !, je vais vous apprendre à respecter les autres ! »

- « C'est bon lâchez moi, bande de petits vicieux ! »

- «  Je vois que Madame n'a toujours pas compris la politesse ! »

Aurélie, la copine de Niko s'approche brusquement, saisit la petite culotte de ses deux mains, la glisse brutalement jusqu'aux chevilles puis l'arrache.

- «  là, ma poule ! C'est pour t'apprendre à mater mon copain comme tu l'as fait ! »

Cécile se retrouve maintenant les fesses à l'air devant le groupe d'amis dans une position plus que honteuse. Elle hurle encore plus fort des noms d'oiseaux et des insultes en tous genres.

Niko, tout en la maintenant fermement entreprend alors une nouvelle série de claques. Sa main s'abat plus lourdement encore sur la peau lisse tendre, mais déjà brulante de ce si joli fessier.

Les claques résonnent dans la pièce et les cris de Cécile sont désormais étouffés par des pleurs et des sanglots.

A chaque claque le corps de la pauvre rebondit telle une poupée en chiffon, ses jambes volent dans tous les sens laissant une vue admirable sur l'ensemble de son intimité.

Niko imperturbable continue au même rythme et avec la même force sa série de claques. Une à gauche, une à droite, une à gauche, une à droite etc...

Tout le groupe se régale maintenant de ce spectacle.

Cette femme chique et distinguée offrant à leurs yeux la vue de son intimité parfaitement épilée ainsi que de ses deux seins qui rebondissent librement aux rythme des claques qui se succèdent.

Elle n'offre plus aucune résistance, ne crie plus et seuls des sanglots sortent de sa bouche.

Niko cesse sa punition, caresse tendrement presque amoureusement ces deux fesses rouges écarlates presque cramoisies et Cécile maintenant reste immobile complètement vidée, elle n'offre plus aucune résistance,

- « Allez, ma belle dame ! rhabillez-vous et évitez à l'avenir de vous moquer des autres ! Allez filez ! »

Elle se lève enfin, remet ses vêtements en ordre, récupère sa petite culotte qu'elle glisse dans son sac à main et les larmes aux yeux rentre chez elle.

- «  Aïe Aïe Aïe » pense-t-elle «  C'est quoi le moins pire ? Se faire deshonter ou finir au commissariat en état d'ivresse et sans assurance... Mais heureusement jamais personne ne saura ! »

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis super fan

j'adore donner la fessée

je trouve ça vraiment tres excitant :tomate:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.