Aller au contenu

Messages recommandés

[align=center]MA PREMIERE FOIS

SAISON 1

EPISODE 1[/align]

Il y a quelques années je fréquentais un bar l'aprés-midi, qui faisait bar musical les soirs de week-end. Quand je pouvait sortir tard le soir, je profitai pour y aller. Un jour je vis une femme qui attira comme un aimant mon regard. D'abord des chaussures rouges avec des talons de dix centimètres... Une brutale érection s'empara de moi sans que je sache pourquoi... Ou plutôt je ne le savais que trop... Mon regard remonta et je découvris de longues jambes dans une jeans moulant... Ses fesses étaient rondes et galbées, surmontées d'un large ceinturon entourant une taille fine dans un tee-shirt blanc. Mon regard s'arrêta sur une chevelure rousse mi-longue... Elle balançait son bassin au rythme de la musique... Un groupe local reprenait Rock 'n Roll Train de AC/DC...

Plus tard dans la soirée, je me débrouillais pour la croiser de face à plusieurs reprises... Son visage était magnifique... Elle avait des yeux verts gris mais son regard ne croisa jamais le mien. Heureusement ! Car je crois que je n'aurais pas pu le supporter... Sa bouche aux lèvres pulpeuses surmontait un menton avec une petite fossette. Et pour finir, ses seins... Tout simplement magnifique !

Les semaines suivirent et je devins un habitué des soirées week end. Parfois elle y était et chaque fois, j'étais de plus en plus fou de désir pour Elle. Un jour on dû lui dire que je la regardai car elle se retourna, m'observa et me souria en me fixant du regard... Je ne bougeais pas, pétrifié par son regard, incapable de réagir. Je m'en voulu à un point ! J'étais trop con, trop jeune et puceau par dessus le marché ! La seule chose que je savais faire avec elle, était de me masturber en rêvant à des moments que je ne pouvais qu'imaginer.

Le hasard voulu qu'un jour, je passai boire un café le matin dans ce bar. Je m'asseyai à une table, et le nez dans un magazine de rock, j'entendis une voix chaude me demander si j'étais celui qui la regardais le soir. Je levais le nez et aperçu celle qui hantait mes pensées depuis des mois. Je ne savais quoi dire... Je balbutiais :

- Oui madame...

Elle sourit me demanda si elle pouvait s'assoir et sans attendre ma réponse, s'installa à la table et commanda un jus de fruits. Elle demanda quel age j'avais et le fait que j'étais majeur depuis deux jours sembla la rassurer. Elle me demanda mon nom et donna le sien : Ludivine.

Ludivine la divine... Comme elle portait bien son nom ! Elle commença à parler de concerts et de musiques. Le conversation dura un long moment... Je ne pensais pas pouvoir lui parler avec autant de facilités, avoir autant de points commun, elle avait un sourire mutin qui me faisait craquer complétement. Son rire tintait à mes oreilles comme une belle mélodie... Son parfum musqué me donnait envie de la gouter, de la dévorer... Elle me demanda soudain pourquoi je la regardai autant chaque soir qu'on était au bar. Je baissai les yeux puis les relevai. Je fixai sa bouche et lui dit : parce que tu es belle ! Elle sourit et me remercia, puis me demanda ce qui me plaisait chez elle. Noyé dans la profondeur de ses yeux, je lui détaillai chaque détail de son corps, de ses mouvements qu'elle faisait et depuis aujourd'hui de ses paroles. Je lui avouais en baisant les yeux que j'étais amoureux d'elle.

Elle posa la main sur la mienne, une décharge électrique traversa mon corps, ses doigts étaient tous bagués et se terminaient par de long ongles manucurés et pointus. Je levais les yeux et l'entendis me dire que vendredi soir je passerai la nuit chez elle si je le voulais. Je murmurai un oui inaudible pendant qu'elle se levait, me prenait par la machoire et m'attirai vers elle pour un baiser qui glissa sur mes lèvres, ma joue, se fixant sur mon oreille dont elle mordilla le lobe. Tu es puceau me demanda t elle ? Oui, ça se voit !

Elle parti et je restais là à me demander ce qui m'arrivait ! Rêve ou réalité ? C'était vrai ! J'allai passer la nuit avec la Femme que je désirais le plus au monde. J'allais enfin être dépuceler et devenir un homme ! L'homme le plus heureux du monde ! Il y a des moments qui comptent dans la vie et ce moment en était un. Il fallait que je le dise ! Mais à qui ? Mes potes qui venaient avec moi au bar ? Inutile, car ils se moquaient déja de moi. Une telle Femme ne s'intéresserait jamais de l'un entre nous. Ils ne perdaient rien pour attendre, si, attendre trois jours. Vendredi est dans trois jours. Trois jours qui furent interminables...

Le vendredi, on était tous attablés et elle n'était toujours pas arrivé malgré l'heure tardive. Quand elle entra, elle me chercha du regard, nos regards se rencontrèrent et un large sourire illuminat nos visages. Désolé, les gars ! Je ne passe pas la soirée avec vous. Je me levai et me dirigeai vers Elle, qui me pris dans ses bras et m'embrassa durant de longues secondes savoureuses... Elle me dit que mes amis semblaient étonnés, est ce qu'il ne savaient pas ? Ils n'étaient pas au courant ? Non, je n'ai rien dit, je n'y croyais pas moi même... C'est tellement irréel pour moi !

Nous nous dirigeames vers le comptoir, elle s'assit sur un tabouret, elle était comme une femme qu'on voit dans les magazines... Bandante ! Deux ou trois verres plus tard, elle me dit : On y va ? Entrecroisa ses doigts autour des siens et m'emmena hors du bar. Sur le trottoir, claquaient ses talons... Le son était délicieux ! Elle me questionna sur ma connaissance en sexualité qui se limitait à embrasser et caresser. Quelques dizaines de mètres plus loin elle ouvrit une porte et nous montâmes quelques étages dans un ascenseur où elle me plaqua contre la paroi, m'embrasse et me caressa le sexe à travers mon jeans. Elle le trouva dur et plaqua davantage sa main dessus. L'ascenseur s'arrêta, elle agrippa mon sexe et m'entraina chez elle.

(à suivre)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Récit très bien écrit :aime: et très prenant :aime:

quand est ce que tu nous fait une suite ??

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y aura un épisode chaque jour vers 19h00. J'en ai une quinzaine en stock et j'écris les autres.

Je recherche aussi des membres du forum qui ont envie d'intégrer le fil de l'histoire. Si vous me mp vos désirs, envies, interdits, etc... je vous ferais participer à "Ma première fois".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

[align=center]SAISON 1

EPISODE 2

[/align]

Elle se jeta sur le canapé blanc du salon et me demanda de me déshabiller. J'otais mon blouson, enlevais mon tee-shirt et elle me trouva bien bati. Je lui répondis que je jouais au foot dans une équipe de DHR. J'enlevais mes bottes et mes chaussettes... Je trouvais ça nul de se déshabiller comme je le faisais... Elle me demanda de me rapprochai d'elle ce que je fit immédiatement... Ses mains se posèrent sur mes hanches et remontèrent pour caresser ma poitrine, mes épaules, j'appréciais cette caresse à un point où j'ai eu peur de jouir dans les secondes qui allaient suivre. Elle m'attira vers elle et m'allongea sur le canapé, se mit sur moi et me caressant les cheveux, embrassa mes lèvres, les mordilla et enfoui sa langue dans ma bouche... La mienne partait à la découverte de la sienne, je partais à la découverte de son corps... Je faisais l'amour pour la première fois de ma vie... J'étais impatient, je voulais arriver avant d'avoir commencé, je voulais embrasser ses lèvres, son cou, son creux d'épaule, ses seins, ses tétons, son ventre, son sexe ! Mais comment fait on ? Ses fesses, ses jambes, ses pieds, ses mains, ses bras, son dos ! Je voulais l'embrasser de partout ! La lécher de partout ! La caresser de partout ! Jouir ! Je voulais jouir !!!

Mais c'est Elle qui dirigeait le mouvement... Je n'avais réussi qu'à l'embrasser sur ses lèvres si douces... caresser son visage si doux... J'avais les larmes aux yeux qu'un tel plaisir fut possible...Elle glissa sur le côté et je senti sa main descendre sur mon ventre et défaire mon pantalon... Elle l'ouvrit au maximum et enfouie sa main dans mon boxer... Elle s'empara de mon sexe et le serra en remontant sa main... La pression se relâcha et elle redescendit sa main en m'embrassant dans le cou... Je frissonnais... Elle se redressa et commença à se dévêtir. Elle ne portait rien sous son haut et je vis ses seins ronds et relevés qui se finissaient par des petits tétons excités... Elle me demanda de finir de me déshabiller et enleva son pantalon sous lequel je vis un string blanc... Son sexe était épilé à part une bande de poils coupés courts au dessus... Je le fixai la bouche ouverte, c'était la première fois que j'en voyais un en vrai ! Elle me prit le visage entre ses mains, embrassa et lécha ma langue à petits coups de langue. Tu vas me faire pareil dit elle en me dirigeant vers son minou... Elle écarta le string sur le côté, s'allongea totalement et me plaça entre ses cuisses entrouvertes... Lèches moi ! Lèches moi comme je t'ai montré... Posant ses cuisses sur mes épaules, elle plaquait ma tête contre les lèvres de son sexe et me guidait dans mon apprentissage. De haut en bas.. de bas en haut... C'est mon clito ! gémi t elle ! Prends le entre tes lèvres et suce le ! Aspire le... Ouiiii... Fait tourner ta langue autour !!! Je suivais ses ordres avec précision et j'étais très heureux que mes efforts étaient couronnés de succès... Je découvris aussi ce que voulais dire qu'une femme mouillai ! Plus je la léchai et plus un liquide venait, il était presque sucré, je l'avalai avec plaisir ! Je m'accrochai à ses cuisses pour être au plus prés de ce que je convoitais autant... Si j'ai autant de plaisir à lécher une femme aujourd'hui c'est parce qu'elle m'en a donné définitivement l'envie ! Elle s'agrippait à mes cheveux, les tiraient parfois, mais ma bouche continuait à ne vouloir qu'une chose, avoir son gout, qu'elle m'offre encore et encore ce liquide qui m'énivrait tant ! Ma langue découvrit l'intérieur mystérieux de son sexe, c'était étroit et profond, chaud et mouillé, souple avec des volumes... Ma langue était à l'intérieur de son sexe et mon nez caressait son clito... Je le pris entre mes lèvres, je l'aspirais en faisant tourner doucement puis de plus en plus vite, ma langue et je l'entendis murmurer mon prénom... Lancelot... Lancelot... Lance... Ses reins se cabrèrent, son corps devint raide et elle força sur ma tête à m'étouffer... Elle joui quelques secondes plus tard... Repoussa ma tête mais j'embrassai ses cuisses, son ventre, ils étaient mouillés ! Non ! Mes lèvres, ma bouche étaient recouverte de son plaisir ! Elle avait joui ! J'avais fait jouir une Femme !!!

(à suivre)[align=center][/align][align=center][/align]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le mieux c'est de faire un topic à chaque fois je pense, c'est mon avis :aime:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Voila mon horoscope du jour :

"Aujourd’hui, ses désirs seront des ordres. Il lui suffit juste de claquer le petit doigt. Vous êtes prêt(e) à faire des folies pour lui prouver combien vous l’aimez .Vous l’habillerez de plaisir et de tendresse du bout du pied au cuir cheveleux. "

ps : je mettrai plutot chevelu que cheveleux....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ahhh revoilà notre Lance!

Il faudrait que tout jeune homme soit éduqué à l'art du cunnilingus car rares sont les hommes qui savant s'y prendre....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est vrai qu'on peut élever une caresse au niveau de l'art...

Suffit d'une bonne initiation et d'aimer la faire...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

[align=center]SAISON 1

EPISODE 3[/align]

Elle m'attira sur elle, je fit attention à ne pas l'écraser de tout mon poids, j'enfouis ma tête contre son cou... Elle me caressait pendant que j'embrassai son épaule. Nous roulâmes sur le côté, elle posa sa tête sur mon bras et nos lèvres s'unirent encore... Des baisers légers pleins de tendresse...Des caresses sensuelles qui en appelaient d'autres... Mon sexe était douloureux et touchait son ventre par intermittence, suivant les pulsations de mon coeur. J'étais en train de caresser ses fesses quand sa main quitta mon visage, griffa mon torse et mon ventre pour finir sur mon sexe... Elle passa ses ongles sur mon gland, ce qui fit contracter mon sexe, continua le long de ma queue et s'attarda sur mes testicules... Elle les massa doucement et me regarda dans les yeux en me demandant si on m'avait déjà sucé... Ma réponse fut négative et elle me répondit que j'étais tellement excité que j'allais jouir rapidement. Cela l'exciterai d'avantage de savoir qu'elle était capable de me faire jouir en très peu de temps... Et après, elle me dépucèlerait et là, je tiendrai plus longtemps... Car elle voulait que je la fasse jouir encore une fois... J'étais, parait il, doué avec ma langue, elle voulait vérifier ce que je valais avec mon sexe...

Elle commença à me masturber, sa main descendait et montait lentement, serrant et desserrant... Je sentais mon gland devenir énorme, elle glissa le long de mon corps, m'embrassant et me léchant jusqu'à mon nombril où elle fit tourner sa langue... Son menton touchait mon sexe... Je cambrai les reins vers elle, fou de désir, je voulais qu'elle me prenne, qu'elle m'avale, quelle... Ce que je ressenti à ce moment là est... Irréel ? Imaginaire ? Elle m'avala d'un coup, sans que je ne m'en aperçoive et referma sa bouche... Immobile, elle guettait mes réactions... Mon sexe était dans sa bouche chaude et humide... C'était légèrement serré et j'y était bien... C'était excitant de savoir que j'allais jouir comme ça... Elle remonta ses lèvres vers mon gland, m'arracha un long cri de plaisir ! J'enfoui mon visage dans un coussin le serrant très fort contre moi... Je poussai un autre cri, plus puissant, étouffé par le coussin qui sentait le parfum de Ludivine, et je cambrai mes reins en arrière, ressortant de sa bouche... Sa main me guida vers ses lèvres qui m'embrassèrent et me léchèrent... Puis elle commença à me sucer de plus en plus rapidement... Sa main accompagnait sa bouche... Ca devenait insupportable... Je gémis de plus en plus vite... J'allais jouir... Je sentais mon sperme s'accumuler pour être prêt à jaillir de mon gland... Mes gémissements étaient en continu maintenant et bientôt je poussai un grand cri que j'étouffai en écrasant le coussin contre ma bouche... Je m'y agrippai comme un naufragé à sa bouée... Un éclair de feu éclata dans mon sexe, remonta dans mon ventre et se dirigea vers mon cerveau... A chaque jet de sperme correspondait un feux d'artifice neuronal... Ca dura longtemps... C'était bon... Très bon... Trop bon...Quand je repris mes esprits, je sentais toujours ses lèvres autour de moi...Je sentais sa langue qui jouait avec moi... Je retirai doucement le coussin pour pouvoir respirer... J'étais au 7eme ciel et je redescendais doucement... Tout doucement... J'ouvris les yeux et elle était là me regardant avec ce sourire qui me faisait craquer ! Alors me dit elle ? C'était bon ? Je fis signe que oui et l'attirais vers moi pour l'embrasser... Nos langues jouèrent ensemble et je découvris le gout de mon sperme...

(à suivre)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

[align=center]SAISON 1

EPISODE 4[/align]

Nous roulâmes l'un sur l'autre, nos jambes entremélées, chaque centimètre carré de nos corps voulant être en contact avec ceux de l'autre... C'était comme un ballet improvisé où seule l'inspiration du moment dirige les mouvements et les sensations... Découvrir l'autre, ses réactions et se découvrir sois même... Mes tétons réagissent à ses morsures, à ses griffures... Plaisirs nouveaux ! Puis elle me plaque sur le lit, tiens mes mains au dessus de ma tête et m'embrasse en s'asseyant sur mon sexe... Elle ondule du bassin et je sens son sexe humide glisser sur le mien... Ses cheveux caressent mon visage et je cherche sa bouche sans y arriver, je tente de me lever mais ses mains me maintiennent fermement. Vaincu, je me laisse faire, prêt à savourer les instants qui vont suivre... Elle amplifie les mouvements de son bassin, elle glisse sur mon sexe qui se tends de désir... Je le sais, bientôt je serai en Elle...

Elle soulève son bassin et me saisi à pleine main... Mon gland est dirigé vers son sexe, glisse entre ses lèvres et remonte vers son clitoris... Elle le fais redescendre et s'arrête... Elle me regarde dans les yeux, je la regarde et je lui dit : Maintenant s'il te plait. Alors tout doucement en tenant mon sexe, elle s'assoie dessus et me prends pour ma première fois... Je ferme les yeux et gémis doucement... C'est si bon ! Ma main libre caresse son bras, son épaule... Elle me libère et se redresse pour commencer un langoureux va et vient au dessus de moi... Je caresse ses cuisses, fait courir mes doigts sur ses jambes, ses pieds... Je remonte et saisi ses fesses à pleines mains... Elles sont fermes, rondes, chaudes et s'immobilise... Je suis tout au fond d'elle... Elle commence à frotter son bassin contre moi et me demande de caresser ses seins, ce que je fais bien sûr ! Je les caresse en m'attardant sur les tétons durs... Mouilles tes doigts et caresses les ! Je prends un peu de salive dans ma bouche et je commence à les titiller... Elle aime ce que je lui fais et commence à donner de grands coups de reins empalée sur mon sexe prêt, encore une fois, à jouir... Ses gémissements se mêlent aux miens... Elle se baisse sur moi et m'embrasse, je la serre contre moi... Je sens ses seins s'écraser sur ma poitrine, elle me prends les épaules et d'un coup, bascule sur le côté et se retrouve sur le dos, moi sur elle... Je me redresse en m'appuyant sur mes mains et lui fait l'amour... Elle saisit mes fesses et me donne la cadence qu'elle désire, mon sexe glissant dans le sien m'arrache des petits cris... Elle s'accroche à mes épaules et se rapproche de moi, m'embrassant dans le cou, léchant le lobe de mon oreille et me murmure... Je vais jouir, Lance.... Je vais jouir... Je continue mon va et viens et ses mots amplifient mon plaisir qui ne va pas tarder... Je m'enfonce le plus profondément en elle en appuyant mon bas ventre contre le sien... Je me recule et elle mords mon épaule... La morsure, d'abord légère, deviens de plus en plus forte... Je vais de plus en plus vite, cherchant à fuir cette douleur et cherchant mon plaisir quand elle se plaque sur le lit, me pousse le torse et avance son bassin vers moi en m'entourant de ses cuisses... Son visage se crispe et elle pousse un long gémissement qui provoque ma jouissance... J'éjacule au fond d'elle... C'est tellement intense que s'en est presque douloureux... Mon sexe cherche la profondeur de son sexe pour lâcher à chaque fois un jet de sperme qui m'arrache un cri de plaisir... Je fini de jouir en murmurant son prénom... Ludi... Ludivine... Et je m'allonge en douceur sur elle, restant enfoui dans son corps, je caresse son visage recouvert de cheveux humides... Je l'embrasse sur ses joues... Son front... Son nez et ses yeux... Je la serre contre moi, voulant prolonger ce moment de plaisir intense...

Je ne suis plus puceau ! Je suis un homme !

- Alors c'était comment ? me demanda t elle...

Je me contentais de sourire et de déposer plein de baisers sur ses lèvres... Je posais ma tête au creux de son épaule et restai immobile... Une douce torpeur s'empara de moi...

(à suivre)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C est ce que je disais !!! Il va s en rappeler de ce premier et merveilleux moment.

superbement écrit, mon ami.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

[align=center]SAISON 1

EPISODE 5[/align]

Quand je me réveillais, elle était tout contre moi me tournant le dos... Je me levais et ressentais une douleur à l'épaule et au dos mais je regardais cette Femme... Sa chevelure était éclairée par un rayon de soleil qui passait par les volets entrecroisés. J'aperçu ses deux fossettes au creux de ses reins, juste au dessus de ses fesses rondes... Ses cuisses me donnèrent envie de m'approcher, ses mollets de les caresser, ses pieds d'y déposer des baisers... De l'autre coté, je découvris un sein pointant et un visage, les yeux fermés, semblant heureux... Je la recouvrais du drap et me dirigeais vers la salle de bain et refermais la porte silencieusement...

Ah p... que ça fait du bien !!!

Le jet d'eau chaude me faisait un bien fou ! L'eau coulait sur mes muscles endoloris par cette nuit exceptionnelle. Je repensais au plaisir que j'avais pris... Je me frottais vigoureusement le visage et commençais à laver mon corps, m'attardant sur mon sexe qui ne tarda pas à être en harmonie avec mes pensées... Je le lavais longtemps et lentement, repensant à ce qu'il avait fait la nuit dernière... Sa première main... Sa première bouche... Son premier minou... Sa première éjaculation... Son premier plaisir... Sa deuxième... Son deuxième... Je me caressais les testicules et eu envie de me faire jouir... Me faire jouir en pensant à elle... Je commençai à me branler et mis mon sexe sous le jet d'eau puis le fit remonter sur mon ventre, ma poitrine et mon visage, puis je le fit redescendre jusqu'à ce qu'il atteigne mon gland prêt à jouir... NON !!! Elle était là à coté et je n'allais pas... Je chassai cette idée de mon esprit et je restais de longues minutes sous ce jet bienfaiteur... Je sorti de la douche et me retrouvais face au miroir... Je m'approchais et regardais de plus près la morsure qu'elle m'avait fait... La morsure était plus importante que je ne croyais... Elle avait mordu tellement fort que l'on voyait encore distinctement la marque de chacune de ses dents... L'empreinte rouge commençait à bleuir... J'avais mal au dos aussi... Des picotements le parcouraient, je me retournai et le regardai dans le miroir... De longues griffures le parcourait... Je pris peur et me demandais ce que je faisais ici... L'envie de fuir... L'envie de rester et recommencer... Je me retournai pour observer encore une fois la morsure et dans le miroir, mon regard croisa le sien...

- Bonjour toi... Tu regardes ma marque ? Tu m'appartiens maintenant ! Plus aucune fille voudra de toi avec une telle morsure !!! dit elle d'un air mi sérieux, mi moqueur. Elle passa ses bras autour de mon cou et m'embrassa en se serrant contre moi et mon sexe toujours en érection... Puis mettant une main sur mes fesses, posa délicatement ses douces lèvres sur "sa marque"... C'est de ta faute me dit elle ! Tu te rends compte de la nuit que tu m'a fais passer ? J'avais envie de répondre : moi ? Mais j'ai rien fait ! quand elle me pris par les joues et m'embrassa en enfouissant sa langue à la recherche de la mienne... Mon corps encore mouillé glissa sur le sien, ses seins contre ma poitrine, son sexe contre le mien...

- Tu fais du café pendant que je me douche ?

Je regardais l'eau couler sur ses formes arrondies, elle parcourait son corps et le recouvrait comme je l'avais fait quelques heures plus tôt... Ma décision était prise, je ne fuirai pas !

(à suivre)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

[align=center]SAISON 1

EPISODE 6[/align]

Pendant que le café coulait, je cherchais désespérément une boite de céréales pour satisfaire mon estomac affamé... Je ne trouvais rien à part un paquet de biscottes entamées... Je dressais rapidement la table, deux bols, deux cuillères, le sucrier, les biscottes et une tablette de beurre... Elle sortie de la salle de bain d'une démarche onduleuse, son corps couvert d'une serviette éponge blanche fixée sous ses bras et une autre de même couleur entourant ses cheveux... Qu'est ce qu'elle était belle ! Elle regarda la table et me complimenta puis s'assis et commença à déjeuner... Je ne cessai de la regardai en buvant ma tasse de café matinal... Nous parlâmes de tout et de rien puis elle me posa LA question... Tu as envie qu'on se revoit ou pas ? Elle avait un air sérieux, la question l'était... Est ce que j'avais envie de continuer cette histoire ? Bien évidement je lui répondis par l'affirmative et précisais que j'étais amoureux d'elle depuis un bon moment. Cela la fit sourire et elle répondit qu'elle m'aimait bien et qu'elle aussi avait envie de me revoir... Un long silence plus tard, nous échangeâmes nos numéros de tel pour nous rappeler ce soir... J'avais un match de foot cet après midi et ne serais libre que vers 17h... Puis elle me demanda brusquement si je voulais lui faire plaisir ? Bien évidemment répondis je ! Elle hésita un moment et me demanda si je voulais être épilé, que mes poils la génaient et que si je voulais continuer avec elle, je devais passer là... Heu... Oui ! Quand ? Comment ? J'étais rouge comme une pivoine !!! Elle me répondit qu'elle me prendrais un rendez vous chez son esthéticienne et qu'elle m'appellerait dans la journée...

Avant de franchir la porte de son appartement, elle me rappela et je me tournai vers elle... Elle était appuyée contre la table et me tendait la main. Je m'approchais et elle défit sa serviette, la laissant tomber à terre... Son corps était... Magnifique ! Elle me pris par la main, m'embrassa, et ses mains se posèrent sur mes épaules... Elle appuya dessus, me forçant à me baisser, à embrasser ses seins, sucer ses tétons qui durcirent dans ma bouche... Elle me poussa encore et je me retrouvais à genoux devant elle... A la hauteur de ma bouche, son sexe s'avança vers moi et elle pris ma tête de ses mains pour la plaquer contre son sexe... Léches moi avant de partir me dit elle... Tu le fais si bien... Fier de moi, je m'empressai d'embrasser son doux minou... Je voulais retrouver ce gout si particulier qui m'avait tant plu ! Mes lèvres glissèrent vers son clitoris et ma langue tourna autour avant de s'enfouir entre ses lèvres et d'y entrer au plus profond possible... Elle posa sa cuisse sur mon épaule blessée et avança son bassin vers moi, s'offrant encore plus à ma bouche gourmande... Elle joui rapidement en frottant son sexe contre ma langue offerte et j'en profitais pour savourer son délicieux plaisir qui m'inondait la bouche... Elle me caressa les cheveux, me redressa et m'embrassa... Qu'est ce que j'aime l'embrasser !

Elle me claqua les fesses en me disant de partir... Elle me téléphonerai dans la journée...

(à suivre)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

[align=center]SAISON 1

EPISODE 7[/align]

Je rentrais chez moi d'un pas décidé, fier comme Artaban, rien n'aurait pu m'arrêter... Je fendais l'air comme un super tanker fends l'océan, comme une étoile filante fends le ciel, comme mon sexe fends... Hum... Cette odeur !!! Acheter un croissant dans cette boulangerie !!! J'ai une de ces faims ! J'en prends deux et les dévore rapidement. Je regarde mon portable, et non... Je n'ai pas reçu d'appel... c'est normal je l'ai quitté il n'y a que cinq minutes. J'arrive chez moi, chez mes parents devrais je dire... L'accueil fut habituel: enguelade pour rentrer à cette heure là et le reste... Je m'enfermais dans ma chambre et m'allongeais sur le lit... J'avais faim... J'avais soif... Je pensais à la nuit que j'avais passé, je sorti mon téléphone et regardais si elle m'avait appelé ou envoyer un sms, mais rien... Je mis les écouteurs pour m'isoler et entendre les riffs de Kirk Hammett dans Masters of Puppets. J'eu envie de lui faire l'amour sur cette musique... Mon sexe se tendait sous mon jeans... Je repensais à l'esthéticienne... Qu'est ce qu'elle allait me faire ? Je m'imaginais entre les mains d'une bombe sexuelle ou d'une vieille sorcière.... Je chassais cette idée et pensais à mon match de foot... Je devrais partir d'ici dans trois heures... Le temps de dormir un peu... J'étais fatigué... Je réglai le réveil de mon portable en vérifiant si j'avais reçu un appel, mais rien... Désespérément rien... Je m'endormi rapidement et me réveillai aussi presque aussi tôt... Il était déjà l'heure... pas d'appel... Je me changeai et remplissai mon sac de sport... J'imaginai remplir mon sac pour la rejoindre et vivre avec elle... vivre à ses côtés... l'aimer et l'aimer encore... Appelles moi ! Jusqu'au club, je ne pensais qu'à elle et aussi pendant le match que l'on remporta... Je l'imaginai assise dans la tribune me regardant... Ce jour là je marquai deux buts et fit une passe décisive... Au vestiaire je regardais mon portable mais rien... En rentrant je l'appelais mais je me retrouvais face au répondeur, je laissais un message...

Ce fut la plus éprouvante soirée que je passais ce jour là... J'avais mon portable en permanence à la main et j'étais dans ma chambre comme un lion dans sa cage. On était samedi soir, j'étais seul dans ma chambre et les seuls appels que je reçu furent ceux de mes amis qui me demandaient où j'étais...

Je passai le dimanche à courir, jouer au ballon et regarder de moins en moins le téléphone... J'étais désespéré... Elle ne m'appellerai pas...

Ensuite les journées de la semaine s'enchainèrent... La fac, le bar et les amis, les entrainements et le vendredi arriva sans que je reçu le moindre appel de Ludivine... Ludivine la divine... Elle m'avait laisser tomber... Premier amour, premier chagrin...

Puis le téléphone sonna.. C'était Elle ! Elle m'attendais pour aller chez l'esthéticienne... Je voulus... Non... Je ne voulus rien et courrai vers notre lieu de rendez vous. Je la vis au bout de la rue... Elle m'attendait et je sprintais pour la rejoindre. Elle m'aperçu et sourit de son si beau sourire... Je la prenais dans mes bras et la soulevais pour la faire tourner en l'embrassant. J'étais heureux...Elle riait et m'embrassai me laissant à peine la possibilité de lui dire qu'elle m'avait manqué... Beaucoup manqué...

Main dans la main nous nous dirigeons vers la boutique qui n'est pas loin... Ultra moderne... Grande vitrine et... uniquement des femmes... Non ! Il y a deux hommes mais ils travaillent... Ludivine m'entraine, se dirige vers le comptoir et embrasse la caissière ou patronne ? C'est lui dont je t'ai parlé. Fais lui la totale... Elle m'embrasse sur les lèvres et me dit qu'elle reviendra quand ça sera fini... Elle me laisse entre les mains de son amie Nath et que tout ira bien...

Une main ferme empoigne la mienne et j'entends un : Suivez moi jeune homme ! Nous nous dirigeons vers un large couloir avec de nombreuse porte... Elle en ouvre une, entre et me demande de me déshabiller... De garder mon sous vêtement...

Et ça ne fait que commencer...

(à suivre)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

tu as toujours le chic d arrêter où il ne faut pas !!!

On dirait Plus belle la vie !!!

Chaque fois, ils stoppent pour nous laisser sur notre faim ! :momotte:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour vos coms, ça me fait plaisir de voir que mon histoire vous plait ^^

Pour Lu : ben si je veux que tu reviennes lire la suite, faut bien que je te laisse sur ta faim ^^

Tu auras, VOUS aurez, un autre épisode ce soir....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

[align=center]SAISON 1

EPISODE 8[/align]

Se déshabiller devant cette inconnue fut plus facile que le faire devant Ludivine. Je me retrouvais rapidement en boxer et me dirigeai vers la table où m'attendait Nath... Je m'y allongeais et attendais avec anxiété la suite des opérations... La séance de torture commença... Je m'allongeais sur le ventre comme elle me le demanda.Se faire épiler n'est vraiment pas agréable ! Je serrais les dents chaque fois qu'elle appliquait la cire chaude et les resserrais quand elle m'arrachait les poils... Je n'osais imaginer ce qui arriverait quand elle s'occuperait de mon entre jambes... Elle me demanda de soulever mon bassin pour qu'elle retire mon boxer. Mais pourquoi je l'avais gardé ? Elle glissa ses doigts entre le tissu et mes hanches et retira le boxer jusqu'à sous mes fesses... Plaçant une main sous mon ventre et l'autre sur mes fesses, elle le baissa jusqu'à mes genoux en effleurant mon sexe au passage... Elle le retira ensuite en tenant chacune de mes jambes. Sa main remonta sur mes mollets, mes cuisses et mes fesses... Elle continua sa séance de torture en me demandant d'écarter les jambes... Son travail fini, elle me demanda de me retourner et je me retrouvais nu comme un ver face à elle... Elle se penchait sur moi en me demandant si tout allait bien... Mes yeux accrochèrent le décolleté qu'elle offrait à mon regard... Sous sa blouse blanche entrouverte, une paire de seins habillée de dentelle de la même couleur me fit oublier la douleur que je ressentais encore... Je fermais les yeux car cette vision commençais à m'exciter et j'étais nu... Elle se plaça à ma tête et passa ses mains sur mon visage... Je te ferais des soins corporels après ton épilation... Mais avant, il faut retirer tous ces poils... Et elle les désigna en faisant glisser ses doigts sur ma poitrine, mes tétons, mon ventre, jusqu'à mon sexe où elle recourba ses doigts et les remonta jusqu'à mon menton en mimant une longue griffure... En faisant ça, ses seins avaient effleurés mon visage... je sentais mon sexe commencer à durcir malgré moi... Je ne voulais pas... Je pensais à Ludivine et ça ne fit qu'amplifier mon désir... L'épilation recommença et les yeux fermés j'encaissai les couches de cire et les arrachages... Vint le moment de mon sexe... Elle me demanda de relever les genoux et d'écarter les jambes pour qu'elle puisse continuer son travail... Etre dans cette position me gènait et m'excitait aussi... Elle tenait mon sexe dans la main et le plaçait d'un coté pour étaler la cire... Puis l'arracher violemment... Je m'aperçus rapidement qu'elle s'amusait avec mon sexe durci entre ses doigts. Elle le plaquait à droite, à gauche, le plaquait contre mon ventre ou le tirait vers elle... Elle faisait de même avec mes testicules... caresses, cire, arrachage... Ca dura un moment, mélange d'envie que ça s'arrête le plus vite possible et d'envie que ça dure longtemps...

Puis vint le moment des soins corporels et du massage... Ce fut divin... Une fois terminé, je me rhabillais et... Hein ? Vous voulez que je vous raconte ? Ok... Razz

Elle me fit allonger sur le ventre et ses mains parcoururent mon corps de la tête aux pieds... Une étrange sensation de bien être s'empara de moi et je flottai dans un état proche du sommeil... Elle me demanda de m'allonger sur le dos et me proposa un casque pour écouter de la musique relaxante, j'acceptais et elle continua en commençant par mon visage... Les yeux couverts par je ne sais quoi, je sentais ses mains masser chaque muscle de mon corps... Mes mains, mes bras, mes épaules, mon cou... C'était agréable... Très agréable... Très ferme mais aussi sensuel... Mes pieds, mes jambes, mes cuisses... Puis elle fit glisser un doigt le long de mon sexe que je sentais tendu de désir... Je sursautais en sentant une autre paire de mains toucher ma poitrine et descendre... descendre le long de mon ventre... Je connaissais ces mains... Je connais ces paumes qui caressent mes cuisses pendant que d'autres caressent mon sexe épilé... D'ailleurs la sensation à changée ! C'est beaucoup plus agréable... Après la torture, le plaisir... La musique changea brusquement... Ce n'était plus des sons pour reposer les neurones mais pour les exciter ! Rock n roll train remplissait mes oreilles, deux mains caressaient mon sexe, deux autres mon ventre et mes cuisses... Une bouche se posa sur mon ventre, une autre la rejoint... Elles m'embrassent, me lèchent, me mordillent... S'embrassent au dessus de moi, de mon sexe qui n'attends qu'elles... J'approche une main vers elles, mais elles me saisissent et me plaque contre la table... Je ne dois pas bouger, me laisser faire par ces bouches et ces mains que je ne vois pas et ne connais pas... Ou plutôt si, je les connais ! Celles de l'esthéticienne et celles de Ludivine ! J'ai reconnu ses mains, ses lèvres, sa langue, sa façon de me caresser, de m'embrasser, de me prendre dans sa bouche, de glisser sur moi et me faire cambrer les reins de désir et de plaisir... Plaisir à trois où je suis immobile, livré à celle que j'aime qui s'amuse de moi avec une amie... Je sens la tête de Ludivine posé sur mon ventre jouant avec sexe, le redresser et frotter mon gland contre... Un téton durçi ! Puis un autre... Elle le mets à la verticale et je sens mon sexe mouillé de salive glisser entre deux seins et être happé par une bouche... Elles continuent leur jeu à deux, je passe d'une bouche à l'autre, de mains en seins... Le rythme s'accélère... ralenti... s'accélère comme mon souffle... Leurs mains me maintiennent fermement contre la table et me caressent... Leurs bouches se succèdent autour de moi de plus en plus vite, je sens venir mon plaisir et cambre les reins échappant à leurs bouches gourmandes... Une main, puis deux, se saisissent de moi pour m'accompagner jusqu'à ma jouissance... Je me retins le plus longtemps possible, gémissant et cambrant mes reins au maximum... Puis je balançais violemment mon bassin en avant criant mon plaisir qui éclatait comme un soleil dans mon cerveau... Je sentais des mains caresser lentement et doucement mon sexe... Elle glissaient...

On souleva un écouteur et j'entendis Ludivine me dire qu'elle m'attendait au salon et qu'elle avait une surprise pour moi.

Une surprise ? Encore une ???

(à suivre)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

[align=center]SAISON 1

EPISODE 9[/align]

Le salon était vide, l'éclairage limité donnait une couleur blafarde... Ludivine feuilletait un magasine, me vit et me demanda si j'avais apprécier cette séance ? Douloureux et agréable à la fois lui répondis je ... Elle se leva et s'approcha de moi, glissa sa main sous mon tee shirt et me dit en m'embrassant : je te préfère comme ça ! Son regard pétillait comme une invite à aller plus loin mais elle s'écarta et dit au revoir à son amie...

Tu passes le week end avec moi ! Ce n'était pas une question mais l'info de la soirée... Voila donc la surprise ! Elle sorti les clefs de sa voiture et appuya sur le bipeur... Une Ford Mustang GT 500 !!!! Elle était magnifique ! Blanche avec deux larges bandes bleues, elle semblait attendre sa propriétaire... Le voyage qui dura environ une heure se fit à une vitesse non autorisée. Nous avons beaucoup parlé, ri souvent, ma main caressait sa cuisse, passait dans ses cheveux doux et soyeux... Prélude à un week end surprise... Nous avons mangé dans un resto de l'autoroute et au moment de partir, elle s'absenta un moment puis revint avec ce sourire que je connaissais si bien. Elle s'assit, demanda ma main que je tendis et y déposa son shorty rose en boule... J'écarquillais mes yeux en grand, surpris et affolé que son geste pu être vu par les clients autour de nous... J'étais paralysé et ne savais que faire... Je levais les yeux et croisais ceux d'une cliente attablée plus loin qui souriait et avait visiblement envie de rire... Je prenais le shorty et le glissais dans ma poche en disant à Ludivine qu'elle était folle. Elle me répondit que oui et me demanda si on repartait maintenant en se levant...

Elle conduisait nue sous sa jupe et je ne pu m'empêcher de la caresser du bout des doigts... Je reculai mon siège et m'agenouillais les bras appuyés dessus... Je relevais sa jupe jusqu'en haut des cuisses qu'elle écarta autant qu'elle pu... Il fallait aussi conduire ! Je caressai ses cuisses... Elles étaient d'une douceur telle que mon sexe déja dur se gonfla encore plus... Impossible de la lécher, j'enduis un de mes doigts de salive et le fait glisser sur les lèvres de son sexe... Mon doigt glisse sur la fente et remonte, effleurant son clito, redescends et passe entre des lèvres humides de désir... Mon doigt la pénètre un peu, ressort pour glisser, monter et redescendre... J'aime la caresser comme ça... La situation m'excite au plus au point ! Je change de position pour essayer de la lécher... Elle avance pour me faciliter l'accès à mon objet du désir... La pointe de ma langue caresse son clito et mon doigt glisse en elle... Elle pose sa main sur ma tête, caresse mes cheveux et me dit que personne ne l'a fait jouir pendant qu'elle conduisait... Le défi est tentant, être le premier à faire quelque chose à Ludivine me donne encore plus envie de la lécher... J'aspire son clito entre mes lèvres et ma langue joue avec, comme un chat avec une souris, comme un cyclone sur une île... Sa main accroche mes cheveux, me plaque pour m'enfouir entre ses cuisses et je la sens vibrer.... Je l'entends murmurer et gémir... Puis elle les serre et tire ma tête en arrière, faisant un commentaire sur ce que je viens de réaliser... Elle a, et j'ai, particulièrement apprécié !

Quelques minutes plus tard nous arrivons prés de la mer, au bout de la route goudronnée... Un chemin sur la droite mène à un cabanon au creux d'une calanque... Le soleil se couchait et lançait des reflets dorés sur la chevelure rousse de Ludivine... C'est dans ce coin paradisiaque que j'allai passer ce premier week end avec Elle...

Je portais son grand sac de voyage à l'intérieur, lui disait que je n'avais rien pour me changer... Elle s'arrêta et avant d'ouvrir la porte me répondit : Ne t'en fais pas... Tu va passer le week end à poil ! Et elle entoura mon cou de ses bras pour m'embrasser en se collant contre moi... Mon sexe dur palpita à son contact...

Le rez de chaussée n'était qu'une grande pièce avec un coin cuisine. A l'étage, il y avait deux chambres et la salle d'eau. Une petite terrasse en faisait le tour. La vue était magnifique ! Le soleil disparaissait à l'horizon irisant le ciel et la mer... Les rochers blancs au bord de l'eau calme se tintaient de rose... Je m'appuyais à la rambarde et Ludivine vint se lover contre moi... C'est beau... Tu es beau... Je vais passer un très beau week end ! Elle souriait... semblait heureuse... J'étais heureux... Lui souriait et nos lèvres commencèrent à se chercher...

Elle s'allongea sur un transat, dos au soleil, et me demanda de me déshabiller... Et d'être sexy... Très sexy...

(à suivre)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur Forum-Intime.com, vous acceptez l'utilisation de cookies ainsi que nos Conditions d’utilisation.