Aller au contenu

Question

Je souffre de vaginisme.

Il parait qu c est dans la tête, mais la douleur elle est bien réelle.

Je ne supporte pas la pénétration et n ai qu une hâte c est que ça se termine très vite.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

16 réponses à cette question

Messages recommandés

  • 0

Aux vue des différentes informations sur le net, il faudrait aller voir un gynéco pour poser un diagnostique, savoir si la cause est vraiment uniquement psychologique ou si il peut y avoir des autres causes sous-jacentes, comme une petite infection ou autre.

Ca ne semble pas se guérir tout seul en tout cas.

source wikipedia

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0
Invité sylphide

En as tu discute avec un medecin ? car a part lui qui pourrait te diriger vers la personne qui pourra reellement t´aider, je ne vois pas trop comment tu peux resoudre ton probleme autrement.

En tout cas ne t´inquiete pas, je suis certaine que ton probleme va vite se resoudre

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0

En as tu discute avec un medecin ? car a part lui qui pourrait te diriger vers la personne qui pourra reellement t´aider, je ne vois pas trop comment tu peux resoudre ton probleme autrement.

En tout cas ne t´inquiete pas, je suis certaine que ton probleme va vite se resoudre

SI je te dis que j ai honte d en parler au médecin ???

Je n ose pas aborder ce problème avec lui.

Ah cette sacrée éducation judéo-chrétienne !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0
Invité sylphide

Tu n´as aucune raison d´avoir honte.

As tu deja consulte un gyneco ? car ca simplifirait les choses, il t´oscultera et le probleme se posera de lui meme et hop le sujet est lance.

C´est vrai que l´education y fait beaucoup mais dis toi bien que les medecins sont la pour ca, ils sont tenus au secret et ne sont pas la pour te juger ou se moquer de toi. Essaye de parler sans le regarder, fixe quelque chose dans son cabinet et tu peux toujours t´entrainer chez toi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0

je dois prendre rendez vous chez le gynéco.

Mais pas sûr que je lui parle de ça. On verra si j arrive à me jeter à l eau.

En tout cas, merci Sylphide.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0

donc si tu n'en a parlé avec aucun medecin c'est que tu as "posé " le diagnostic toi même alors déjà comment est tu sur que c'est bien un vaginisme ?

j'ai souffert d'un vaginisme vers mes 17 ans à la suite d'un rapport un peu trop "sauvage" rapport consenti hein je précise et que c'est même moi qui l'ai poussé à etre un peu brutal ,sur le moment ça ne m'a rien fait enfin je n'ai pas eu l'impression d'avoir mal mais aprés ce rapport je n'étais pas bien j'avais l'impression d'avoir été "forcée" même si c'était moi qui l'avait cherché mais le vaginisme n'est pas apparu tout de suite ni même lors des rapports suivants ce n'est qu'avec mon copain suivant que le vaginisme s'est "déclaré" ( je précise que le garçon avec qui j'ai eu ce rapport un peu brusque est aussi celui qui m'avait déflorée quelques mois plus tôt et que donc ce nouveau copain n'était que le 2 éme garçon avec qui je couchais) la pénétration n'était pas impossible ( ce qui arrive dans des cas de vaginisme extreme) mais douloureuse surtout au début du rapport car ensuite je me detendai un peu

je suis allée voir ma gynéco qui m'a expliqué ce que j'avais , les raisons d'un vaginisme (qui est un probléme exclusivement psychologique je confirme , moi j'ai donc fait le rapprochement avec ce rapport et le sentiment qui l'avait suivi ) elle m'a prescrit un lubrifiant et m'a expliqué qu'il n'y avait pas de traitement qu'il fallait que mon ccompagnon soit doux tendre patient afin que moi je me "débloque" et retrouve le plaisir de la pénétration en oubliant le sentiment "d'intrusion"

alors on y a "travaillé" ensemble avec mon copain , qui a été génial à ce niveau là c'est clair , et grâce à sa douceur et sa compréhension et à mon "travail " sur moi même à me concentrer sur le plaisir et non sur la peur , la douleur , la "corvée d'un rapport sexuel " car si on pense comme ça c'est sur qu'on s'en sort pas , aprés il faut etre 2 pour régler ce probléme ,il faut la compréhension du conjoint c'est obligatoire mais il faut aussi réelement avoir envie de ne plus avoir mal lors d'un rapport ,envie de ressentir du plaisir et il faut travailler interieurement là dessus .

en environ 1 an le vaginisme avait totalement disparu

et je n'ai plus jamais eu ce probléme depuis

aprés en lisant le fait que tu n'oses en parler à ton medecin et que tu parles de cette éducation judéo chrétienne (crétine oui surtout enfin bref c'est pas le débat ) je pense que chez toi c'est peut etre plus profond

je me trompe peut etre et ne veut pas faire de la psychologie "sauvage" mais si dans ton inconscient le sexe represente quelque chose d'impur ,d'interdit , de mauvais etcc bref un péché et qu'en plus peut etre dialoguer de votre sexualité dans ton couple n'est pas une chose commune le chemin risque d'etre plus long et plus compliqué

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0

je continue lol dsl j'ai cliqué trop vite

tu dois "comprendre " que le sexe n'est ni sale , ni impur , ni pervers etc

que faire l'amour est un plaisir

qu'aimer le sexe n'est pas un péché

que la pénétration procure des sensations de plaisir immenses

oublies ce qu'on t'a appris

ce n'est pas "mauvais " d'aime faire l'amour !

voila peut etre que je me plante et que je suis à coté du "probléme" mais je ne pense pas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0

Pourquoi je sais que c est le vaginisme ? Parce que j ai travaillé comme secrétaire médicale, et j en parlais parfois à mon patron, sans lui dire que l on parlait de moi.

Non le sexe n est pas répugnant ou sale.

Mais j avoue que la pénétration m inspire plus de la souffrance que du plaisir.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0
Invité sylphide

Je repensais a ton probleme ce week end et je me demandais si tu pouvais "dater" le moment ou tu as eu ce probleme ? car peut etre est ce un petit soucis physique et pas que psy.

Tu en avais parle avec ton chef mais que t´avait il donne comme conseil ?

C´est vrai ce que dit Enkil mais faire un travail sur soi n´est pas toujours facile et parfois l´aide d´un pro n´est pas negligeable.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0

Depuis mes tous premiers rapports.

Pour lui, c est psychologique et m avait dit "Je conseille à votre amie d en parler à son gynéco"..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0
Invité sylphide

Si c´est depuis le tout debut il faut vraiment que tu vois ton medecin. Tu t´en sentiras tellement mieux apres meme si c´est un moment difficile a affronter.

Allez courage, on est toutes avec toi, prends ton rendez vous.

Si tu n´habitais pas si loin je t´aurais meme accompagne si tu avais besoin

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0

je concois qu'en parler à son médecin traitant peut ne pas etre facile mais à son gynécologue dont c'est tout de même la spécialité c'est plus simple non ?

il n'y a aucune honte à avoir , en plus si c'est depuis ton tout premier rapport et que d'aprés toi tu ne penses pas que ce soit un probléme psychologique ce n'est pas impossible que ce soit autre chose , peut etre un probléme physique qui peut etre soigné , ce serait quand même dommage de "passer à coté " si c'était le cas !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0

Je suis nouvelle sur le forum et ce que je viens de lire m'a fait comprendre ce qu'il s'est passé mardi soir. En effet, après plusieurs mois de célibat, après une relation difficile, j'ai fais l'amour avec un mec connu depuis peu. Et là malgré l'envie que j'avais, j'ai très peu "mouillée". La pénétration a été possible, j'ai pas eu de douleurs mais ca m'a quand même frustrée. On a remis le couverts quelques heures plus tard et là pareil pas de lubrification !! C'est bien la première fois que ca m'arrive ... :wink:

Comme j'ai lu que c'était surtout psycologique alors j'ai pensé à mon ancienne relation et c'est vrai qu'a la fin je faisais l'amour à mon ex pour avoir la paix ... Alors peut etre que c'est lié ... je sais pas .. J'espère que la prochaine fois ca se passera pas comme ca car ca va me frustrée encore plus et cela sera le cercle vicieux ...

Enfin bon le mec a du croire que ca venait de lui car depuis pas de nouvelles ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0
Invité virtualsx

Je pense que c'est à prendre en compte mais ne t'inquiète pas ça devrait revenir !! Bien excitée avec de bons préliminaires tu verras ....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0

Je pense que c'est à prendre en compte mais ne t'inquiète pas ça devrait revenir !! Bien excitée avec de bons préliminaires tu verras ....

J'espère bien parce que si la prochaine fois ca me refait la même chose :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0

pour répondre à ton problème, il faut que tu en parle à ton médecin. tu ne te sentiras pas ridicule ni géner. en effet j'ai eu le même soucie que toi dès mon premier rapport. depuis je n'ai plus se probléme car je suis tombé enceinte. cependant je sais pas si cela la résolue car je resent quand même une douleur lors de la pénétration.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur Forum-Intime.com, vous acceptez l'utilisation de cookies ainsi que nos Conditions d’utilisation.