Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Mimi_Christie

En son absence...

Recommended Posts

Ma copine est en formation pour deux semaines à l'étranger, me voila donc seule avec mes doigts et mes jouets...

Ce matin, au réveil, je vais comme d'habitude à la cuisine me servir un grand verre de lait. Sur la porte du frigo, un post-it sur lequel elle a écrit "pense à moi, je t'aime"

Ce qui dans notre code secret du couple signifie : aujourd'hui tu trouveras un cadeau dont tu peux te servir pour te faire du bien... ça peut être n'importe quoi ; de la lingerie, une photo, un jouet utilisé, un petit mot, un "bon pour un orgasme" utilisable quand on le veut...

Je suis en nuisette et string, j'allume l'ordinateur et là je vois son cadeau : une photo en gros plan de sa jolie chatte pénétrée par son gode en jelly rouge. Voila donc pourquoi elle ne m'a pas réveillée dès son réveil, comme d'habitude lorsqu'elle s'en va pour quelques jours, afin que l'on prenne le petit déjeuner ensemble.

Elle est juste venue m'embrasser avant de se sauver.

A la vue de ce fond d'écran, je sens mes tétons se dresser et pointer à travers le satin de ma nuisette rose. Je me caresse un sein tout en regardant les détails de ce merveilleux fond d'écran : son pubis glabre, son clitoris gonflé et ce veinard de gode sur lequel apparaissent de longues traînées mouillées.

Je décide de lui rendre hommage. Je vais ouvrir le tiroir de sa table de nuit, mais il est vide... apparemment son jouet est du voyage. Qu'à cela ne tienne, je prends le mien et retourne devant le PC, je quitte mon petit string et je me caresse la vulve, tout en me régalant du plaisir de ma chérie qui m'est offert en gros plan. Bien vite je sens que mes lèvres deviennent toutes tendres, commencent à s'humidifier. Je résiste à la tentation de mettre les doigts à l'intérieur de mon entrejambe, attendant d'être bien mouillée. Je fais donc rouler mes grosses lèvres entre mes doigts, me malaxe la vulve avec la main à plat. Ensuite j'ouvre le dossier où se trouve déjà une belle collection de photos de ma chéries dans des tenues affriolantes, voire toute nue dans des poses tantôt érotiques, tantôt provocatrices, je charge toutes ces photos en diaporama économiseur d'écran, gardant ainsi mes deux mains pour s'occuper de mon corps.

Je continue mon massage externe en attendant que l'arrivée de la mise en veille. Ma main à plat sur ma vulve commence à devenir mouillée de cyprine malgré que je n'ai pas ouvert mes lèvres.

Enfin l'économiseur d'écran arrive, sur une photo de ma muse en micro-bikini doré. Je passe ma main mouillée sur mes tétons dressés, pendant que de l'autre j'attrape mon gode, que je promène contre ma fente, le lubrifiant ainsi naturellement. Ma copine se montre maintenant en porte-jarretelles en vynil noir, les cuisses écartées. Le gland du gode se faufile à l'entrée de mon vagin, je l'y fais pénétrer un centimètre à la fois, à chaque va et vient je le fais sortir totalement de mon vagin pour l'y pénétrer un peu plus profond, ainsi de suite jusqu'à ce que ses vingt centimètres soient en moi, juste la ventouse dépasse encore. Ma copine affiche maintenant un sourire coquin en montrant fièrement sa belle poitrine mise en valeur par son redresse-seins de satin rouge.

Je serre les cuisses sur ce long gode fiché en moi et me malaxe un sein avec chaque main. Je me redresse sur la chaise, un bruit de succion m'informe que la ventouse est collée à la chaise. Je branche la webcam de façon à cadrer de mon bassin jusqu'aux épaules, je me fais aller et venir sur mon fidèle gode ventouse, des clapotis mouillés s'échappent de mon entrejambe. Je regarde avec excitation mes seins qui tressautent, je me masturbe le clitoris qui devient de plus en plus sensible, un tourbillon de plaisir m'emporte. Voir mon corps remuer sous les ondes du plaisir m'excite et plus je suis excitée, plus je me fais aller et venir sur mon gode, mes seins accompagnant ces mouvements en ballotant impudiquement.

Je halète, je gémis, le plaisir monte jusqu'au point de non-retour, des spasmes orgasmiques font trembloter mes muscles vaginaux qui se contractent et se relâchent à un rythme effréné, hors de tout contrôle.

Le plaisir redescend peu à peu, et je me laisse redescendre sur le gode que je garde en moi, sur ma chaise, contre mes cuisses, je sens une flaque mouillée, dont je profite pour vous narrer le merveilleux plaisir solitaire que je viens de m'offrir.

Maintenant je file sous la douche et mon gode sera de la partie, ventousé au mur

:bisou:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Belle histoire, excitante et bien narrée :bisou:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

t'as toujours de ces histoires toi ^^

toujours aussi sympa de te lire :bisou:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest sylphide

Ho la coquine :bisou: apres cette lecture je vais faire comme toi :bisou: apres tout il ne faut pas que tu te sentes seule hihi en tout cas j´espere que ta douche a ete aussi bonne

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest sylphide

J´espere que tu nous raconteras :bisou: :bisou:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et bien, une telle complicité, entre deux femmes, incluant des jeux érotiques en solo initiés par l'autre, je suis admiratif !

En plus, c'est très bien écrit, aussi inspirant qu'excitant :bisou:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je branche la webcam de façon à cadrer de mon bassin jusqu'aux épaules

Ingénieuse... :-)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.