Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Julie9

Oh mon patron...

Recommended Posts

J'ai deja fait un stage dans un cabinet médical en tant que stagiaire secrétaire médicale. J'avais alors 16ans et comme beaucoup de jeune fille, je tombais amoureuse de n'importe qui. C'est suite à ce stage que j'ai un fantasme que je garde toujours et qui n'a pas changé.

J'ai 18 ans, j'ai arreté l'école et je suis entré dans le monde du travail.

« - Provocante!, non papa, je ne suis pas provocante, si je m'habille si court, c'est parce que je dois montrer mes jambes, ce n'est pas à 50 ans que je pourrais le faire ! » Voilà la dernière phrase que j'avais prononcée à mon père avant de claquer la porte et de partir au travail.

Vêtue d'une minijupe bleue marine, très courte il faut bien le dire et d'une veste assortie, il faut reconnaître que ce tailleur est un peu court. Mais il faut bien que je puisse mettre en valeur mon corps, si je ne le fais pas à mon âge quand vais-je faire.

Je travaille dans une petite société ou j'exerce le métier de secrétaire

C'est vrai que je suis provocante, mais je viens de changer de patron.

Il est craquant ce petit chef de service, ingénieur d'une trentaine, il a l'air propre sur lui, un peu hésitant, mais j'ai remarqué qu'il a un oeil coquin, très coquin, à en juger par les regards qu'il lance sur mes cuisses, voire à mes entrecuisses ! !

Bref depuis le début, j'ai décidé de l'intimider par jeu, et pourquoi pas par tentation. Il m'a d'abord demandé de l'appeler Nicolas, très vite et cela a amélioré terriblement nos relations!

Il faut que je fasse attention, parce qu'il plait et pas qu'à moi, mon petit Nicolas. Les copines sont jalouses de moi, et depuis un certain temps, elle me font carrément la tête au vu de mes tenues provocantes comme dirait mon père, il est vrai, qu'on a pu observer un raccourcissement de mes tenues depuis un certain temps et surtout plus de pantalon et de vêtements larges, c'est un signe non ?

Un après-midi, Nicolas surgit dans mon bureau et me dit d'une voix qui se veux autoritaire: "Nathalie, vous viendrez dans mon bureau dans cinq minutes, j'ai du courrier à dicter". Il faut dire que je l'avais attendu toute la matinée, il n'était apparu au bureau que juste avant le déjeuner à la cantine.

Toujours le même cérémonial la cantine, je mange avec ma copine, dans le fond de ce self, minable, toujours face à la salle, pour mieux observer mon petit Nicolas, qui inexorablement, sait se placer pile en face de moi, pour ne rien perdre de son panorama favori, mon entrejambe. Et durant tout le repas, je m'amuse à croiser et à décroiser les jambes, afin qu'il puisse profiter du spectacle.

Bref dès que Nicolas, me demanda de le rejoindre dans son bureau pour prendre une lettre en sténo, je décide de pousser la provocation plus loin encore ! Je suis parti dans les toilettes retirer ma culotte et je m'empresse de la glisser dans mon sac à main ! Le fait de savoir que sous une jupe serrée et si courte je n'ai pas de dessous, cela m'excite déjà.

J'entre dans le bureau de Nicolas et je m'asseoi en face de lui. Il faut dire qu'il a un avantage sur moi, je suis obligée de garder mes yeux rivés sur la feuille que je griffonne alors que lui ses yeux ont toute liberté de mouvements.

A la fin de la première ligne je décide de décroiser les jambes, langoureusement, et je vois que cela ne le laisse pas insensible au ton haché et aux hésitations qu'il marque. Il avait observé.

Maintenant je tiens mon bloc, posé sur mes cuisses, qui ne se croise plus et je me penche en avant, ce qui m'oblige à écarter mes jambes légèrement mais suffisamment pour qu'il puisse jouir du spectacle.

Je trouve que la lettre, pour ce style de démarche, n'en finit pas, qu'il est inventif, mon petit Nicolas, tout l'historique de nos relations avec ce client y passe.

Puis il termine sa lettre mais me demanda si j'ai un moment pour discuter un peu avec lui en arguant que cette lettre peut être tapée demain matin, cela suffirait bien !

A présent, je peux lever les yeux et je découvre ses yeux brillants de désir plonger impunément dans mon entrejambe, il ne se cache même plus, le cochon !

C'est à ce moment que je choisis d'écarter très franchement les jambes et de laisser offert à son regard, ma vulve humide, tellement cette petite opération commando m'a excité.

Je suis très épilée, et il ne peux manquer de voir très nettement les lèvres de mon sexe qui n'attendent que sa bouche et ses mains. Voire autre chose, mais là, il faut que j'attende de voir s'il cédera un jour !

Il se leve de son fauteuil, et c'est la que je remarque de suite qu'il peux franchir le pas, à la bosse de son pantalon. Il a une érection impréssionante qui ne peux pas laisser de doute sur ses intentions !

Il fait le tour de son bureau et il va fermer la porte à clef, et fait demi tour pour s'accroupir devant moi et écarter mes jambes délicatement. Il pose ses doigts en premier et constate très vite l'émoi que je ressents. Puis sa langue vient remplacer ses doigts si agiles. Il faut dire qu'il est aussi agile de sa langue que de ses mains.

Je m'abandonne en arrière sur le fauteuil sur lequel je suis assise, et commence sérieusement à ressentir des spasmes au plus profond de mon ventre. Je décide de me libérer de cette veste qui me tiens chaud, je n'ai rien sous cette veste, cela aussi il s'en est aperçu après tous les efforts que j'ai déployés pour lui faire découvrir ma gorge.

A présent ses doigts fouille mon vagin en même temps que mon entrée défendue, quel bonheur, je tressaille de plaisir et j'entreprens de dégrafer son pantalon pour découvrir à ma grande stupeur un superbe objet de désir, petit chef le p'tit Nicolas, mais de taille plus que raisonnable.

Il a un sexe merveilleux, beau, superbement dressé, il est droit comme un cerf et fort comme lui, sa peau est largement décalottée sur le bout du gland et me laisse découvrir une tête toute rosie gonflée de désir, il bande comme un taureau, mon cochon !

Ma main s'empare de son sexe, et s'efforce de recouvrir ce gland avec la peau si douce au toucher, cela lui fait un bien immense cette sensation, en fait je suis en train de le branler doucement, amoureusement, et le tout sans un mot. Puis je décide de remplacer ma main par ma bouche et c'est ça qu'il aime le plus, mes lèvres enroulent cette peau sur son gland et ravalent son sexe jusqu'au fond de ma gorge.

Je décide de jouer avec son excitation un maximum pour qu'il explose tel un feu d'artifice mon petit Nicolas, je joue avec son sexe en caressant doucement le filet du bout de la langue. Celle-ci léche de la base vers le haut du gland, puis ensuite c'est ma main qui enserrant sa peau, la remonte doucement jusqu'à recouvrir complètement le prépuce. Je sends que ça l'excite...

Soudain, je sends ses deux maint se poser sur ma tête. Il accelère les vas et vient avec ma tête. Vu le rithme, il avait envie. Puis je sends des petits gemissement, et j'entends un petit pardon sortir de sa bouche. Je ne sais pas pourquoi c'est, donc je le regarde dans les yeux mais lui regard le plafons. Je me dis alors que ça va être la fin.

Je sends un jet de liquide chaud dans ma bouche. Il y en a beaucoup, j'en ai la bouche pleine, et évidemment j'avale le tout pour lui faire plaisir.

Je me relève, il m'embrasse les seins et me demande de revenir demain pour la suite car il est déçue de n'être pas allait aussi loin qu'il le voulait.

Sans rien dire, je lui fais un sourire, me rhabille et repart travailler.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Anonymous

Bien raconté ^^ Il y a une suite? :oops:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Houah... ça commence fort... tu nous raconte le lendemain?!

Il va falloir que je me remette au boulot moi... rien que pour avoir une secrétaire! :oops:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui je pense qu'une suite est envisagable. Un fantasme n'a pas de limite.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest nico2233

vive le métier de secrétaire :oops:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Très excitant ce fantasme et très bien raconté :oops::clap:

Merci pour ce moment torride :wink:

Une suite s'impose :lal:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Anonymous

super excitant, je rêverais d'être ton patron ! :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest cholachatte

très belle histoire, moi je serais cette secrétaire :momotte:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Comme quoi le métier de secrétaire à de beaux jours devant lui!!!! :momotte:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest ingrid

Ah ! le fantasme de la secrétaire.

C'est vrai qu'il y a une belle secrétaire à mon travail, mais j'ai aussi un mignon petit patron.

Quel choix à faire.

Beau texte, bien écrit et vivement la suite.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Anonymous

super excitant, je rêverais d'être ton patron ! :-D

très belle histoire, moi je serais cette secrétaire :momotte:

ça te dirait d'être ma secrétaire, cocotte ? :-D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest probe

wow!!

super, vive les postes d'adminstration

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest adore.ca2

on peu rever dune suite jlie??

houla mon gas va falloir que tu me corriges ca :wink: (maintenant que tu as les 2 mains libres) Par avance merci :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ouaaaa j'aime beaucoup, vraiment. Belle histoire bien racontée, BRAVO! :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest plaisir-mutin

ah ces secretaire :wink: tres bel aventure

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

wouah !!!!

très bien écrit tu fais honneur à la future secrétaire que je serais :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je m'appelle Nicolas et j'suis ingénieur... mais je me suis trompé de boîte... :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

très excitant! bravo!!! :bisous5: l'écriture nous amène vers la sensualité, puis vers un érotisme torride...il faut ABSOLUMENT une suite car ce petit Nicolas doit nous montrer ce qu'il sait faire... :pardon:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.