Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

sensualissime

Le tram

Recommended Posts

je poste ici, pour celui qui se reconnaîtra, une petite histoire écrite il y a longtemps, où se mêlent fantasme et vécu - à vous de deviner ce qui est vrai et ce qui est imaginé...

Pour te faire visiter ma ville, je t'ai donné rendez-vous tard, à un arrêt de tram. Les nouvelles rames de tram sont grandes et doubles, et souvent vides si tard dans la soirée. J'arrive et tu es déjà là, un peu étonné du lieu de rendez-vous. Nous nous embrassons rapidement et montons dans le tram qui vient d'arriver. Un sourire énigmatique aux lèvres je me dirige vers le fond de la rame déserte, te tenant par la main pour t'entraîner. Ma jupe longue et légère caresse mes jambes au passage... Mon t-shirt au décolleté profond et mes talons hauts te font un peu loucher et je te sens très éveillé, intrigué par mon silence.

Dans le fond de la rame il y a une sorte de baie vitrée et une barre en métal à hauteur d'estomac qui en fait le tour, pour s'y accrocher quand le tram roule. Je m'y arrête, me retourne face à toi et t'attire vers moi pour un long baiser profond et gourmand. Nous nous embrassons un moment, bisous dans le cou qui font frissonner, mains qui se baladent un peu... puis je te repousse, doucement, pour que tu recules de quelques pas. Devant ton air interrogateur je souris et commence à desserrer le noeud de ma jupe paréo, pour te montrer l'ouverture... et la remonte un peu sur mes cuisses, lentement, puis plus haut encore, juste assez pour que tu devines la dentelle de mon string. La jolie bosse qui déforme ton pantalon me donne soif et je mordille mes lèvres d'envie de te goûter...

Tu as profité un instant du spectacle, debout dans ce tram qui s'arrête parfois et t'oblige à te tenir pour ne pas tomber. Un peu impatient tout à coup, tu me reprends dans tes bras et enfouis ton visage dans mon décolleté, déposant des baisers traîtres sur mes seins que tu as découverts - le genre de baisers que tu sais me rendre très humide... Ta main descend et se glisse sous ma jupe par la fente du tissu... Je sens un doigt inquisiteur qui écarte mon string et caresse les lèvres de mon sexe... mmmm... je n'y résiste pas et coule un peu sur ta main. Je m'accroche à la barre de métal derrière moi pour ne pas tomber, les jambes tout à coup peu sûres sur mes talons hauts. Je sens comme une urgence dans mon ventre, une envie très forte de toi.

Je te repousse à nouveau, doucement mais fermement. Je saisis ma jupe et la fais tourner autour de ma taille, jusqu'à ce que l'ouverture soit dans mon dos. Puis je me retourne, posant mes mains sur la barre métallique devant moi, toujours sans un mot. Il ne te faut pas longtemps pour comprendre l'invitation ! Je te sens une seconde plus tard collé à mon dos, une main soulevant mes cheveux pour venir caresser de la langue ma nuque, me faisant frissonner et gémir de plaisir. Ma voix résonne tout à coup dans la rame vide :

"Prends-moi, là, maintenant, tout de suite ! J'ai trop envie de toi, trop besoin de te sentir en moi !"

Les lumières de la ville défilent sous mes yeux et j'entends le zip de ton pantalon... je sens dans mon ventre des petits spasmes d'impatience, prise à mon propre jeu de provocation. J'ai l'impression que je vais hurler si tu ne me prends pas dans la seconde qui suit ! Ecartant mes cuisses, toujours juchée sur mes talons hauts, je me penche un peu en avant, palpitante, offerte. Tu diriges ton sexe entre mes cuisses, écartant mon string, et te glisse lentement - si lentement, cruel ! - dans ma chatte inondée. Enfin ! Mon ventre pourtant étroit, encore plus resserré dans cette position, s'écarte sans problème sous ton gland dur et décidé. Tu heurtes le fond de mon ventre et me laboures un long moment, me menant à la limite du plaisir. J'allais jouir quand tu te retires brusquement ! Je proteste et tu me dis à l'oreille "tu m'as assez provoqué... maintenant à mon tour !"

Je reste accrochée à la barre de métal, pantelante, reprenant mon souffle. Au moment où je ne m'y attendais pas je sens tes doigts qui écartent à nouveau mes dentelles et ton gland vient s'appuyer sur mon anus lui aussi inondé. Tes mains écartent mes fesses et je sens ta poussée inexorable, de plus en plus appuyée. Je suis si mouillée que ton gland glisse tout seul et ouvre lentement mon anneau tout resserré... une douleur vive mais fugitive, très vite remplacée par la sensation incroyable de ton sexe qui s'enfonce d'un coup dans mes reins, me repoussant contre la barre qui entre dans mon estomac. J'en ai le souffle coupé, debout contre la baie vitrée où défile toujours la ville. Les arrêts impromptus du tram me clouent plus encore sur ton sexe et je sens mon anus palpiter autour de toi. Comme tu me connais bien... tu me laboures à grands coups, sachant qu'à cet instant je suis sauvage et affamée de plaisir, et tes doigts viennent titiller mon clitoris.

Nous jouissons très fort, d'un long feulement commun, et je te sens couler en moi, brûlant. Nous restons ainsi accrochés l'un à l'autre, tremblants, défaits, le plaisir résonnant longuement encore.

Une voix nous fait redescendre sur terre :

"Merci pour le spectacle !"

Nous nous retournons juste à temps pour voir un vieux monsieur souriant descendre du tram qui vient de s'arrêter...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest RQT

Ohhh tres beau fantasme (semi réel) :lal:

Je serais presque serré dans mon pantalon :lal:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Anonymous

Chouette texte!

Je serais presque serré dans mon pantalon :lal:

Change de taille RQT !!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest MisterX

Aaaaaaaaaaaaaargh.....

très très très bon...

à un détail près... je t'aurais laissé plus sur ta faim... te laisser dos tourner... te voir onduler pour m'attirer... me supplier de.....

j'approcherais mon sexe bien raide contre ta fesse... m'éloignerais... tu le chercherais de ta main pour la guider... mais il ne fera que se présenter... sans pousser... pas tout de suite... :lal:

Who's next ?

:lal:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest K@thy

C'est chaud ! :lal:

Merci a toi de nous avoir fait partager ce fantasme… :-D:lal:

:-D:-D :-D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest sianne24

Tres bon fantasme, tout en sachant que j'ai moi aussi un tram dans ma ville et que ta confession m'a fait jouir................;:wink: merci

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest nico2233

un très beau fantasme

merci de l avoir partager :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Jessyka

Alors là pas mal!

En plus à une époque j'ai travaillé dans un réseau de transports où il y avait des trams... Mais c'est pas à moi que ça arriverait :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Anonymous

magnifique, Sensualissime ! :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Anonymous

C'est joliment écrit. C'est vrai qu'une ville là nuit c'est beau et la traverser dans un tram en plus presque seul ça doit créer des sensations oniriques et érotiques !!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

tres jolie recit j aime ce genre de reve realiter :wink::wink: je n est jamais eu la chance de ce genre de rencontre :wink: :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest ispana

wouaou... merci... ton texte m'a donné des envies pas avouables que j'ai assouvi en le lisant :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

excusé moi du peu mais là, je crois que nous avons à faire à une artiste!!

J'ai quasiment cru être dans le tram... Exctrêmement bien rythmé, on a l'impression que la scène se déroule à la vitesse du tram... rapide entre chaque arrêt mais en même temps long pour arrivé au terminus... une brève qui me laisse encore rêveur!

Quel plaisir :pardon:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour ce delicieux recit

Je pense que tu expliques ton fantasme, a ton copain, qui joue le role principal de ton reve, alors maintenant quel est la partie fantasme de ton recit, la sodomie, le lieu public, les deux a la fois , toi seule le sais

Bisous a toi :pardon:

Ritchie

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Anonymous

:pardon: :wink: Très beau fantasme en effet ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.