Aller au contenu
Tendre_Florentin

Massage très sensuel qui dérape un peu

Recommended Posts

Lorsque j’ai participé à un stage de développement personnel à l’âge de 22 ans, il y avait un massage à faire entre participants le dernier jour.

J’étais très inhibé dans l’approche des femmes et je n’avais jamais encore fait l’amour complètement. Je venais pour la 1ère fois de toucher les organes génitaux d’une femme (de 46 ans, l’âge de ma mère à l’époque). Je n’avais pas osé la pénétrer ni d’ailleurs l’embrasser à pleine bouche, je me suis contenté de la caresser, y compris les seins et le sexe et après l’avoir masturbée, je me suis frotté sur le coté d’une de ses cuisses jusqu’à répandre ma semence sur elle.

Je reviens à la séquence massage qui avait lieu avec une autre femme que celle avec qui j’ai découvert l’intimité féminine 2 jours plus tôt.

Nous étions presque nus en ne gardant jusque qu’un slip. Elle m’a d’abord massé et là, il ne s’est rien passé de particulier. Quand ce fut mon tour de la masser, je me suis aperçu en lui massant les cuisses que sa culotte était mouillée et à chaque fois que mes mains parcouraient ses cuisses, je m’approchais de plus en plus dangereusement de son intimité ; elle écartait de plus en plus les cuisses. Un moment donné, je ne sais pas ce qui m’a pris, j’ai introduit un doigt en elle en passant sur le côté de sa culotte, puis 2, puis 3, et je lui ai massé l’intérieur du sexe. Je n’ai pas insisté trop longtemps et j’ai continué mon massage en utilisant ses sécrétions comme huile de massage. Après avoir parcouru son corps en entier, je repassais régulièrement recueillir une bonne dose de cyprine pour lui étendre sur le reste de son corps.

Malheureusement, elle était aussi bloquée que moi côté communication et nus n’avons pas pu échanger de mots ensembles sur cette expérience. En plus, le stage se terminait le jour même.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Décidément, c'était pas trop un stage de développement personnel, c'était plus un stage de développement sexuel! :oops:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

et bah dis donc! tu vas quand meme loin dans le massage et vous n'etes pas capable de vous echanger au moins les numeros ^^ lol

t'es vraiment timide toi :oops:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C’est quelque chose qui a été vécu de manière imprévue mais il a été impossible de nous parler ensuite. J’ai souvent été dans ce genre de situation avec des femmes qui se laissaient aller par surprise puis qui ne voulaient pas continuer l’expérience. Cela s’est reproduit tellement souvent que je me suis posé des questions.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Anonymous

j'ai connu autrefois, par timidité, ce genre de situation, mais dites vous bien que les timides sont parfois de grands audacieux quand ils sortent de leur timidité et que le jour où quelqu'un vous aime, il fait très beau!...mais ça ne commence pas forcément par un massage...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Effectivement, même si je n’ai pas été aussi dégourdi que j’aurais du l’être en pareille situation, il m’était arrivé plein de choses dans ce stage.

Voir : Mon premier contact avec l’intimité féminine

http://www.forum-intime.com/confession_intime/mon-premier-contact-avec-l-intimite-feminine-t20950.html

Le jour où j’ai eu un 1er rapport sexuel complet, il a fallu qu’une femme compréhensive et très flattée de m’initier me saute dessus et cela s’est merveilleusement passé, contrairement à toute attente. Je raconterais cela ultérieurement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.