Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Noa

Mon kiné

Recommended Posts

Mon kiné...

J'arrivais dans son cabinet comme chaque jeudi après midi. Il était très sexy, il devait avoir 35 ans, des yeux bleus magnifiques, un sourire à croquer!

J'enlevai mon pantalon derrière le petit paravent, je l'imaginais en train de regarder l'ombre de ma silhouette.

Au moment de sortir, une petite appréhension, de la pudeur, mais il m'accueillit avec son sourire si chaleureux, m'invitant à monter sur la table qui était au milieu de la pièce.

La commença la partie la moins drôle, il me posa des électrodes sur les cuisses et les mollets qui allaient me faire contracter pendant 20 minutes... Une torture!

Mais la motivation était le massage qu'il me faisait à la fin pour me soulager.

Une fois l'effort terminé, il commença par m'enlever les électrodes une à une en me demandant sur un ton attentionné si ça allait. Déjà j'imaginai la suite… "Oui ça va bien".

Je le vis s'approcher de la table où se trouvait un assortiment de flacons. Chouette, la crème! Il en saisit un et s'approcha à nouveau de moi. J’étais sur le dos. Il versa un peu de cette substance gélatineuse transparente sur ma jambe. La sensation de froid me fit sursauter. Il l’étala sur le mollet en massant délicatement le muscle, en faisant des mouvements lents, ses pouces s’enfonçant dans ma chair, réveillant parfois une douleur qui faisait comme un éclair. Mais c’était pour mieux apprécier la caresse suivante ! Il recommença la même chose sur l’autre jambe. Puis il passa aux cuisses. Il me demanda de plier les jambes les pieds à plats sur la table. J’avais les jambes légèrement écartées et une sensation de chaleur qui m’envahissait. De ses deux mains, il entoura mon genou, puis glissa tout le long de la cuisse presque jusqu’au pli de l’aine, je senti d’un coup une montée d’excitation, je fixai le plafond pour ne pas croiser son regard. Il refit ce geste plusieurs fois. Quand sa main caressait l’intérieur de ma cuisse, c’était si bon… L’autre côté ne fut pas en reste à tel point que, à mon avis, ma petite culotte devait être un peu humide, j’espérai qu’il ne le voyait pas et en même temps je l’imaginais lorgnant avidement sur mon entrejambes.

Il me pria de me retourner, je me mis sur le ventre, la tête posée sur mes bras croisés. J’étais détendue. Et la, je sursautai de surprise en sentant ses mains soulever les côtés de ma culotte pour les coincer entre mes fesses, faisant comme un string. Mon rythme cardiaque s’accéléra, qu’allait-il donc faire ? Je n’en savais rien puisque il n’était jamais allé jusque là. J’étais sur cette table, les fesses à l’air, attendant, c’était comme si le temps s’était arrêté. Puis je sentis de nouveau ses mains sur mes cuisses, il se mit à me masser avec des petits mouvements circulaires. Et il remonta, petit à petit le long de ma jambe jusqu’à mon fessier. Mon dieu comme il m’excitait. Il s’appuya sur mes fesses, les pétrissait. J’avais les yeux fermés, et je l’imaginais montant sur la table, se couchant de tout son long sur moi, la chaleur de son corps contre le mien, son sexe gonflé d’excitation caressant mes lèvres intimes. Il continuait son massage, une de ses mains descendit du haut de mes fesses pour plonger au creux de l’aine tout près de mon sexe humide. Je sentais les petites veines tout autour de mon clitoris palpiter. Je n’avais qu’une envie, qu’il me prenne là sur cette table. Il saisit à nouveau le bord de ma culotte mais, à ma grande déception, pour le remettre à sa place d’origine. J’entendis sa voix douce me dire que je pouvais me relever. Je mis quelques secondes à comprendre que c’était fini. Complètement abasourdie, je rouvris les yeux, la lumière m’aveuglait, je reprenais contact avec le monde réel. Je me levai doucement, la pièce tournait, je restai assise quelques instants, le temps de reprendre mes esprits. Je levai les yeux vers lui et il me fit ce sourire, encore et toujours si merveilleux, mais ne dit rien. J’allai donc me rhabiller puis je revins vers lui. Je bloquai mon regard sur sa bouche qui disait des choses que je n’écoutais pas. Peu importaient les mots, le son mélodieux de sa voix me suffisait, j’étais encore sur mon petit nuage. Quand il ouvrit la porte, au moment de sortir, c’est moi cette fois qui lui fis mon meilleur sourire en lui disant « À la semaine prochaine »

:twisted:

Sujet déplacé car il n’as rien a faire dans « Ces métiers qui vous font fantasmer » c’est plus sa place ici ! Cath41 Modo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Anonymous

ph oui ! vivement la semaine prochaine !

/me sent une faiblesse dans son mollet ... :twisted:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci! C'est mon tout premier récit alors il a surement plein de défauts. Si vous avez des conseils n'hesitez pas!

Et momotte, je veux bien te le préter de temps en temps mon kiné!

Bisoux a tous et à toutes, et bon massages! :twisted:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest jeun

moi j'ai besoin de réel seance de kinée mais si une jolie kinée peut me fair un petit bonus pourquoi pas :twisted:

j'espere que tu nous fera plien de beau recit encore

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest gouyat

J aurais du faire kiné :twisted:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Anonymous

Ca me rappelle des souvenirs cette histoire de massage! :twisted:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

:clap: Noa! Plus qu'agréable, ce récit d'une expérience décollant dans le ciel des fantasmes. On imagine bien ce qu'une jeune femme peut ressentir sous les mains expertes et chaudes d'un homme sensuel, comme doivent sûrement l'être tous ceux qui ont choisi cette profession.

Dommage pour toi que cela n'ait été qu'un fantasme. Tu semblais prête à goûter beaucoup plus. :clap: Hélas, il y a ce code de déontologie, hein!

En tout cas, merci de nous avoir fait partager tes sensations, qui nous renseignent sur ta sensibilité épidermique et ton imagination. :clap:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Beau récit..

Ça ressemble fort à ce que je vis actuellement avec mon kiné! :-P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est vrai que c'est bien raconté et que l'on s'y croirait.

Cela ressemble à ce que l'on peut ressentir lorsque l'on se fait masser.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est vrai que c'est bien raconté et que l'on s'y croirait.

Cela ressemble à ce que l'on peut ressentir lorsque l'on se fait masser.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.