Aller au contenu
Mimi_Christie

Voisins, voisines...

Messages recommandés

La semaine dernière, je reçois un sms de ma belle jeune voisine, qui me dit que ses parents partent pour les quelques jours séparant noel du nouvel an et qu'on pourrait se voir, manger un bout, ou sortir...

Le vendredi soir, Julie (ma voisine) vient nous voir. Nous avons passé une soirée entre filles, et elle nous a dit que son copain venait pour le weekend, en nous demandant si on serait partantes pour l'aider à réaliser un fantasme de son mec.

Il voudrait voir sa copine se faire peloter et lécher par une autre fille. Nous avons donc mis tout cela au point en discutant de l'organisation de ce weekend.

Le samedi elle devrait le chauffer, le faire fantasmer et le dimanche après-midi il aurait droit à son spectacle privé, ça se mérite ! :D

Elle est donc allée faire du shopping avec lui le samedi, en amoureux, elle voulait s'acheter de la lingerie pour l'occasion. Et si elle parvenait à le faire entrer dans un sex shop, pourquoi pas un sex-toy pour elle et un string pour lui... mission accomplie pour les deux articles.

Le dimanche arrive, ainsi que notre jeune couple. Ma copine est vêtue d'une longue robe noire, sous laquelle elle ne porte qu'un redresse-seins, un porte-jarretelles et une paire de bas, le tout en rouge. De mon côté j'ai opté pour le body en satin sous mes vêtements : jeans moulant et un sweat-shirt bien confortable.

Quentin, le copain de Julie ne cesse de nous regarder ma copine et moi, sous toutes les coutures, s'attardant surtout sur nos poitrines et nos hanches...comme par hasard.

Julie remarque son manège et lui demande :

-Alors mon chou, laquelle des deux tu trouves la plus jolie ?

Il rougit et lui répond qu'il nous trouve toutes deux charmantes, mais moins qu'elle.

-Jolie échappatoire, dis-je, mais on attend une réponse plus précise !

Ma copine se penche en avant, pour boire un coup, offrant par la même occasion une vue imprenable sur son décolleté.

-Et bien je trouve que tes hanches sont superbes, dit Quentin, et le décolleté de ta copine ne me laisse pas indifférent non plus.

Je me redresse, ôte mes chaussures et mon pantalon, mon entrejambe tout moulé de satin n'est qu'à quelques centimètres de son visage.

-Et comme ça, tu aimes toujours ?

Il ne sait que dire, il regarde quelques secondes mon mont de Venus et se tourne vers Julie, qui dépose un baiser sur sa bouche avant de se lever et venir tout contre moi en disant "en tous cas moi j'adore ce que je vois !", et presse sa bouche ouverte sur la mienne, m'embrassant passionnément.

-Cet après-midi, tu ne l'oublieras jamais lui dit ma copine, en caressant du bout de ses orteils l'entrejambe de Quentin qui affichait déjà une belle érection.

Nous le prenons ensuite par la main et l'emmenons vers la chambre où allait se dérouler la plus grande partie de ce spectacle...

Qui veut aussi jouer les voyeurs (voyeuses) ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité personne33

tu cherches un voyeur, moi j'aimerais beaucoup la suite :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Lili69

Oui la suiteeeee tu nous fait languir là c'est pas bien :D

En tout cas j'en connais un qui l'attend avec impatience :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je me demandais quand tu allais enfin nous parler de cette voisine ;) (faudra que je recherche si je n'ai rien loupé). J'embarque avec plaisir :wink:

Allez ... offre toi à nous ;)

Pourquoi j'ai des chieurs en voisin :wink: enfin j'ai déjà eu une actrice porno, une bisexuelle en découverte du libertinage, une voisine qui cri toutes les nuits à 2h30, une bi qui jouit très fort et autre ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vu que j'ai tant de fans, voici la suite :

Nous arrivons dans la chambre où nous déshabillons Quentin, à l'exception de son petit string, qu'il étrenne pour l'occasion : un joli petit bout de tissu en maille noire, transparent, qui laisse entrevoir un pénis déjà bien dressé et dégagé de tout poil.

Nous le faisons asseoir sur une chaise, face au lit. Il a les mains attachées par derrière, les menottes passées entre les barreaux du dossier... faudrait pas qu'il se touche avant qu'on le lui permette non plus :wink:

Nous nous déshabillons l'une l'autre, tout en douceur, ne gardant que nos lingeries. Julie étrenne elle aussi son nouvel ensemble : un soutien-gorge de satin gris et la petite culotte assortie. Ma copine l'embrasse à pleine bouche pendant que je la caresse par dessus sa lingerie, avant de faire glisser les bretelles de son soutien, plaçant les mains de ma copine sur les seins nus de Julie, elle ne se prive pas pour les malaxer doucement.

Je fais ensuite glisser la culotte, où j'aperçois une belle tache mouillée. Je pose cette relique sur le pied du lit afin que Quentin, toujours bien tendu dans son string, puisse voir dans quel état nous mettons sa chérie.

La belle Julie a écarté les cuisses et j'y plonge la tête, pendant que ma copine continue de l'embrasser, en se laissant doigter par Julie. Je dégrafe l'entrejambe de mon body, offrant ainsi une belle vue sur mon intimité à Quentin. Je commence à me doigter.

Notre belle invitée commence à gémir, je jette un coup d'oeil vers son jules qui ne perd pas une miette des ébats de notre trio.

Je lui demande :

"Alors ça te plaît ?"

-Oh oui, vous êtes si belles, si excitantes toutes les trois, si bien occupées à vous faire du bien.

-Tu aimerais nous rejoindre hein ?

-Oh oui, j'adorerais vous donner du plaisir à toutes les trois !

-Attends un peu, quand ta copine aura pris son pied, on va s'occuper de toi, tu ne seras pas déçu.

Et je replonge ma tête entre les cuisses de Julie, qui a les mains bien occupées, l'une entre les cuisses de ma copine qui gémit elle aussi et l'autre qui joue avec mes tétons dressés.

J'attrape un gode caché sous l'oreiller à dessein et je le présente à l'entrée de la chatte de la belle Julie qui se passe une langue gourmande sur les lèvres.

Bien vite, cette bite artificielle est à demi introduite dans le vagin de Julie qui nous dit qu'il ne faut pas oublier Quentin, il a les yeux qui lui sortent presque des orbites tant il est excité !

Pendant que Julie se masturbe, nous nous approchons du jeune mâle en si belle forme, nous frottons nos seins excités sur son visage, il en profite pour lécher les tétons qui passent près de sa bouche.

Ensuite, nous descendons jusqu'à son entrejambe que nous libérons de son string, nous nous embrassons devant lui. Derrière nous, Julie gémit de plaisir. Nous l'admirons tout en flattant le sexe de Quentin du bout de nos doigts.

Une fois son orgasme terminé, elle ôte le gode de son vagin et vient le mettre tout contre la bite de Quentin le recouvrant de sa cyprine qui sent si bon. Elle l'enduit du gland jusqu'aux couilles le rendant tout luisant de mouille. Elle se met alors accroupie entre ses genoux, ma copine et moi chacune d'un côté de Quentin, et toutes les trois ensembles, nous faisons aller nos langues dardées partout sur son sexe dressé au maximum, tendu à fond. Il gémit, il voudrait qu'une de nos bouches l'aspirent, mais nous avons convenu de faire durer son plaisir de la sorte jusqu'au bout.

"Ah les filles" gémit-il "c'est si bon vos trois langues, prenez-moi en bouche"

Mais non, il n'obtient rien de plus, nous sommes ses dominatrices, et nous continuons d'explorer toute la surface de sa bite du bout de nos langues. Nos mains se font baladeuses sur nos chattes avides de plaisir.

Nous continuons ainsi pendant une dizaine de minutes, avant de voir Quentin se crisper, et lâcher un premier jet de sperme qui s'écrase sur le visage de ma copine. Julie et moi en recevons à notre tour, mais nous n'arrêtons pas nos léchouilles.

On le termine jusqu'à la dernière goutte, il soupire de bien être, il est heureux d'avoir vu son fantasme si bien réalisé.

Et moi aussi d'ailleurs, car c'était un de mes fantasmes que de me gamahucher avec une autre fille devant un homme à notre merci, ligoté sans pouvoir nous toucher. ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité personne33

waouuhhhhh mimi, que d'émotions en lisant ton texte :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité coolchris

quel délice...

Mimi Christie dis moi quand vous recommencez que je vienne :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En voila un qui ne s'est pas ennuyé et comme en plus on a quelques photos pour se rendre compte de ce que ces yeux on reluqués grâce à tes posts, il y a de quoi être jaloux.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Béh oui, déjà fini... les jeunes ont repris le chemin de l'école, les parents sont rentrés, ma copine est retournée au boulot... Je reste seule avec ma main et mes joujoux :oops:

Et ce fameux mot "se gamahucher", je l'ai découvert il y a bien longtemps à l'époque on n'avait pas le net, et pour me documenter, je lisais les récits des revues pornos de mes petits copains... d'ailleurs je m'attardais plus souvent sur les photos et récits lesbiens que sur les histoires hétéros.

Voila ce qu'en dit notre ami wikipedia :

Étymologie

De gamma, « sexe féminin », ou, (selon Pierre Guiraud) de gama-ut, « le son le plus bas de la gamme », allusion à la descente le long du corps (qu'on retrouve dans des expressions populaires imagées comme "descendre à la cave", "descendre à la crèmerie" etc.)?

Verbe

gamahucher /?a.ma.?y.?e/ transitif et intransitif 1er groupe (conjugaison)

1. Exciter une zone érogène avec la langue, en particulier pratiquer le cunnilinctus (ou cunnilingus), ou la fellation.

* Pardon, je suis en retard, je viens de gamahucher ma mère. - Baudelaire (rapporté par les frères Goncourt dans leur Journal du 11 avril 1863)

* A ces mots, elle m'étend les jambes écartées, et, se couchant sur le lit à plat ventre, sa tête entre mes cuisses, elle me gamahuche pendant qu'offrant à ma compagne les plus belles fesses qu'il soit possible de voir, elle reçoit des doigts de cette jolie petite fille les mêmes services que sa langue me rend. ( DAF de Sade; « Histoire de Juliette ou les Prospérités du vice »)

Je découvre d'ailleurs que ce n'est pas un verbe pronominal comme je le pensais... comme quoi, on en apprend tous les jours :oops:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Très beau, très sensuel

Ton texte est un régal à lire

:oops:8)8) :oops:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Wouah ! C'est bien du Mimi_Christie, ça !!!

Superbe et voluptueux ! Un régal !

On reconnait tant que ça mon style ? :clap:

trève de plaisanterie, merci, merci pour tous vos compliments ça fait plaisir de voir que vous aimez mes récits :clap:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur Forum-Intime.com, vous acceptez l'utilisation de cookies ainsi que nos Conditions d’utilisation.