Aller au contenu
Freestal

1ère tentative de drague

Recommended Posts

Bonjour,

Plus qu'une simple confession érotique, je vais compté une partie de ma vie, ma 1ère expérience précédé de sa phase de "drague".

Cela fait maintenant 3 ans, à cette époque j'avais 20 ans et puceau. J'étais très timide, pas du tout a l'aise avec la gente féminine. Pas que je rougissais, mais je ne trouvais jamais de quoi leur parler, de quoi les attiré. Pourtant je n'étais pas laid, 1M87, brun, yeux noisettes, assez bien bâti peut être un poil enveloppé, de type nord africain. Malgré les remarques et parfois même les tentatives de séductions de filles, je restais de marbre.

Face au vide sentimental, j'ai contacté un ami. Vous connaissez peut être ce mec qui accoste les filles facilement et qui multiplie les conquêtes. Nous sommes dans toutes sortes d'endroit, lui accostait les femmes et moi je regardais, j'analysais, ses actions, réactions, ses sujets de conversation, sa façon de se mouvoir, ses regards, absolument tout... Je me suis mis à lire des bouquins sur le sujet de la séduction, peut être que des auteurs tel qu'Alain Soral ou Neil Strauss vous sonnerons à l'oreille.

Avec un bagage remplis de théories, de techniques, il manquais... La pratique. Faire face à la peur de l'approche de l'autre.

Alors que je marchais anodinement en direction de la bibliothèque du coin, je me retourne très rapidement et accoste une jeune femme. Je ne l'ai vu que 3 ou peut être 4 secondes, je ne sais même pas quoi lui dire, que je suis con, j'aurai du planifié un plan !

-"Salut, je cherche un bon magasin de fringue dans le coin, tu en connais?"

Mince, en plus elle est très jolie, Brune, visage fin, bouge fine mais pulpeuse en même temps, yeux en amende vert pomme, 1m65, assez fine... Habillé de façon classique mais assez sexy.

Avec un grand sourire, elle réponds: "oui, a quelques rue tu as..."

Mon coeur s'emballe mais je continue, faut pas lâcher un bref au revoir.

-"Je viens d'arrivé sur cette ville, je m'y perds un peu, tu connais des coins pour des soirées sympa?".

-"Il y a .... et ..."

-"J'espère que tu aimes dansé !"

-"Oui, en fait je ne suis pas doué..."

-"T'inquiète je t'apprendrai"

Je lui prends la main et la fait tourné sur elle même... Je suis en pleine rue assez fréquenté, je me sens un peu mal, mais ce n'est pas grave, elle a l'air d'apprécié.

-"Il très joli le papillon sur tes lunettes"

-"1ere fois qu'on me dit ça" en souriant

Discussion assez banal se suis, situation etc...

-"Bon je dois y aller" Tout en lui donnant mon portable dans sa main. "Inscrit ton numéro, jte recontacterai".

Elle note sans broncher, je lui fais la bise et part de mon côté.

Mon 1er numéro ! La 1ère fille inconnue auquel je parle sans resté immobile.

Finalement ma mère et mon entourage n'avais pas raison ! FAUT PAS RESTER SOI MEME.

Je la recontacte quelques jours plus tard, et lui donne Rdv au coin d'une rue. Sans lui donner plus de précisions. J'arrive en voiture, je l'aperçois au loin, j'avais oublié à quel coin elle était belle. Toujours ses tenues classique mais très moulé, incroyablement craquante et sexy.

Je l'appel, elle monte en voiture. Nous discutons de tout et rien, la vie, les projets, études etc...

Je m'arrête à un pub / bar assez branché. Nous buvons un verre.Je vous évite toutes les discussions. Je l'a fait énormément parlé, je reste mystérieux sur ces questions en répondant avec humour ou à côté, lui parle de voyage, je tente de lui provoquer des émotions sur des histoires que je lui raconte... Nous sommes assis côte à côte; très pratique pour toucher, doucement et anodinement je lui effleure d'abord sa main, puis un genou, la cuisse... Elle réponds favorablement.

Elle se mord légèrement les lèvres, se touche les cheveux fréquemment, en voici des signes appris dans mes livres.

En mangeant son brownie, elle me dit: -"si un garcon m'embrasse, j'aurai le gout du chocolat"

-"J'aime beaucoup le chocolat" et je l'embrasse. (1ere fois fois !)

Elle part au toilettes en me fessant signe de la suivre. Elle entre dans un box, j'entre. Elle me regarde droit dans les yeux quelques secondes et me plaque contre le mur, elle m'embrasse furieusement... Je la repousse en disant:

-"Hey ! Je suis pas un mec facile ! Tu crois que je couche au 1er soir".

L'air déçu elle réponds:"Tu as raison, j'aurai..."

Avant qu'elle ne finisse sa phrase, je l'embrasse tendrement.

Je la colle contre le mur, la soulève et fait passé ses jambes autour de ma taille qu'elle serre fortement. Hum parfum, son odeur... Enivrante. Je descends le long de son coup par de petit baisé, atteins sa poitrine que je délivre de ses vêtements. Elle esquisse de petit son sortant de sa bouche et murmure un léger "prends moi vite".

Pas si vite ! Je la laisse dans sa frustration et monte crescendo. Ses seins sont splendides, ni trop gros ni petit, bien ferme et remonté, je les lèche et masse délicatement, ses tétons, dessus, dessous, partout. Je passe ma main derrière et lui pelote énergiquement ses fesses, passe par ensuite sur sa toison entretenu et la doigte légèrement... "Continue je vais jouir"... et quelques secondes après "AHHH putain c'est trop bon".

Elle reprends quelques forces alors que je l'embrasse toujours, elle me repousse, se met à genou et descends mon pantalon, sort ma verge qu'elle met directement dans sa bouche tout en massant les bourses... Je prends sa tête afin d'accélérer les mouvements et la préviens que j'allais jouir. Elle ne bouge pas et continue de sucer frénétiquement... Je me lâche dans un bouche dans un râle de plaisir, je suis dans les étoiles, ma vision se trouble. Quelques secondes plus tard, je rebande, elle se met en position de levrette. Je remonte sa jupe, descends son tanga, j'attrape son coup pour la cambré un maximum et la pénètre d'un seul trait. Rapide voir même brutal, je la pistonne sans pitié, malgré les personnes qui pourraient entendre, elle lance de petit cri de plaisir. J'ai une vision magnifique de sa croupe, son anus impeccable m'invite a l'exploré. De l'autre main, je met un doigt sur son trou. Elle sursaute et met sa main devant comme ci elle voulait caché. Je l'enlève et continue de masser son petit trou, doucement, puis plus rapidement en y insérant un doigt.

Toujours en train de la baiser, elle commence a crié un peu plus fort et nous jouissons quasiment ensemble...

Elle ne tiens à peine sur ses jambes, elle se relève, me regarde tendrement avant de m'embrasser.

-"Trop bon le doigt tout en baisant"

Je la tourne, la cambre une nouvelle fois pour m'attaquer à son cul encore vierge. Je pose mon gland à l'entrée et pousse doucement. Je ne sais pas si elle souffre ou pas, je continue ma lente ascension. Je commence un lent va et viens afin qu'elle s'habitue. Je passe ma main sur son clito pour le titiller. Une autre main prends son visage, je tourne légèrement afin de l'embrasser en même temps. Après quelques minutes je jouis dans son cul...

Elle se rhabille sort, tente de se refaire une beauté, m'embrasse encore. Je l'a ramène chez elle, elle m'invite. Et la nuit fût longue très longue.

Le lendemain, elle crains que je ne parte sans la revoir, passant que c'est l'histoire d'une soirée.

Elle fût ma petite amie pendant 2 ans... Je l'oublierai jamais :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il faudrait vite que j'arrive à dépasser l'épreuve d'aller les voir et de leur parler car ce que tu racontes donne très envie ^^, très belle histoire :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si ce post a du succès je raconterai d'autres histoires sur mes vécu en séduction avec des inconnus.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Latin_o_chocolait

a cette période, pour un puceau je te dis chapeau ^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

a cette période, pour un puceau je te dis chapeau ^^

Comment ça à "cette période"? Pas compris :D

Dommage que je ne puisse pas éditer ma propre histoire, j'aurai du me relire plusieurs fois, il manque des mots et quelques actions.

Tant pis la prochaine sera plus développé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

j'aurai aimé être à la place de cette fille ! elle n'a pas su que tu étais vierge ?

en tous cas pour une première expérience tu envoies .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Non, en faites quand j'ai avoué que c'était ma toute première, aussi bien 1er baiser, 1ère baise... Elle n'a pas cru. Et puis finalement ca m'arrangeais bien qu'elle ne le sache pas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.