Aller au contenu
Jokam

Souvent femme varie

Recommended Posts

Histoire que j'ai eu avec une fille (que j'appellerai V)

V et moi étions au lycée. Elle était en terminale et moi en première (elle avait donc, vous l'aurez compris, un an de plus que moi), mais notre passion commune pour la musique a créé des affinités. Je dirai même des "plus si affinités".

Petit problème, cependant: V était déjà avec quelqu'un, ce quelqu'un était un pote à moi, et jamais elle n'a voulu le larguer. C'était donc une sorte de triangle amoureux où j'avais le mauvais rôle. Non seulement je me faisais mal voir de mes amis qui voyaient en moi un salopard qui pique la copine des autres. Mais en plus, cette copine en question m'allumait à longueur de temps sans jamais m'accorder ne serait-ce qu'un baiser. Elle se blottissait contre moi quand nous étions tous les deux, elle me caressait le torse et l'abdomen, parfois assez bas (mais pas assez bas) et me laissait allègrement regarder dans ses décolletés, sachant elle-même qu'ils étaient bien rempli!

Le comble dans tout ça, c'est que son copain savait de façon plus ou moins certaine qu'elle le "trompait" avec moi (si le terme "tromper" est valable), ce qui a donné lieu entre lui et moi, à des discussions agitées. Et pourtant, lorsqu'elle a décidé de passer un après-midi seule chez moi, c'est lui même qui l'a conduite! Elle voulait venir pour me voir une dernière fois en cette fin d'année, pour me dire que tout ça c'était fini et qu'elle partait faire ses études en espérant, pour mon bien et pour le sien, ne plus me revoir...le blabla habituel quoi. Elle a embobiné son copain comme elle savait si bien le faire pour qu'il l'amène m'embobiner moi.

Alors la voilà, la belle V, je dirais même spécialement belle ce jour de juin. En un clin d'oeil à son arrivée, je constate que jusqu'à la dernière minute elle m'aura chauffé. Elle arrive en effet avec une mini-jupe et un débardeur me laissant admirer tout à la fois la beauté de ses cuisses fermes et de sa poitrine généreuse. Le désir ce mêle au sentiment de douleur de ne jamais plus la voir.

On se salue d'une simple bise, comme si c'était un jour normal pour elle et moi, entre deux amis normaux. Et nous allons nous installer sur le sofa pour discuter. Des banalités, des futilités. Elle n'ose pas me dire ce qu'elle a à dire. Je n'ose pas lui dire que je l'aime. Il y a même des moments de silence entre nous, un silence très éloquent d'ailleurs. Un silence pendant lequel je la contemple, mais elle détourne ses superbes yeux. Et en un instant, sans prévenir, une voix passe dans ma tête. "Dis lui", "Dis lui", "Dis lui"....

Si c'était la voix divine, il ne valait mieux pas contrarier le tout puissant. Je me rapproche de la belle et lui dis:

-je sais bien qu'on ne se reverra pas alors arrêtons ces conneries

-c'est trop difficile à dire, répond-elle en commençant à essuyer une larme

Je la serre contre moi. Elle pose sa tête au creux de mon épaule, son parfum m'enivre, ses cheveux noirs comme la nuit sont d'un soyeux infini. Je les caresse doucement, je les écarte de son visage pour me dévoiler sa bouche. J'en approche mes lèvres et elle m'accorde ce baiser que j'aurai attendu environ 7 ou 8mois. Elle embrassait comme je le rêvais. Mais elle me repoussa en sentant ma langue venir jouer avec la sienne.

-arrête! me dit-elle

-excuse moi, dis-je bêtement

La, y'a mon coeur qui fait ccccrrrracc, en mille morceaux. Mais alors que mon espoir tombe lors du moment de silence qui succède à ce baiser, je sens la main de ma douce amie qui vient passer sous mon T-shirt. Elle m'embrasse dans le cou. Je reste un moment dans l'incompréhension. Je sais que "souvent femme varie", mais des variations comme ça en quelques minutes ça en troublerait plus d'un. Elle se relève un peu et vient reprendre notre baiser là où elle l'avait interrompu. J'ai envie de lui demander à quoi elle joue, mais lorsqu'elle prend ma main pour la poser sur son sein droit que je me met à malaxer instantanément, je n'ai plus grand chose à faire du pourquoi ou du comment. J'ai envie d'elle plus que tout au monde et c'est tout.

Elle se lève et se déshabille devant moi. Comme ça, elle retire tout. Sans strip-tease ou cérémonial, juste avec un regard très très, mais alors très suggestif. Je l'imite instantanément et nous nous retrouvons nus. Je me relève du sofa, mais en me poussant sans violence elle m'y rasseoit et pose une main sur ma verge déjà largement tendue. Sans rien dire elle la prend en bouche et je n'ai qu'à me laisser faire. J'ai peur à cet instant en fait. Peur d'exploser en 30 seconde tant j'ai rêvé d'elle. C'est comme si un fervent croyant rencontrait Dieu après une longue vie de foi intense: c'est l'extase. Et la ma déesse à moi s'affaire à me sucer divinement.

Je lui demande d'arrêter. Je veux la pénétrer. En un instant je me retrouve au dessus d'elle sur le sofa, et je la pénètre tout en douceur en posant des baisers frénétiques sur tout son visage. Mes coups de rein deviennent eux aussi de plus en plus frénétiques. Tant et si bien qu'après quelques minutes c'est elle qui me dit d'arrêter, ce que je fais docilement. Je m'assois sur le sofa, et comme si elle avait deviné ma pensée elle vient elle aussi s'asseoir...à cheval sur moi. Et elle chevauche à un rythme assez élevé qui, associé à ces petits cris, à ces mains crispées sur mes épaules et à ses yeux qui m'irradient, me fait jouir en elle au bout de quelques minutes supplémentaires.

Elle reste sur moi (et moi en elle) quelques instant. Je la contemple, elle caresse mes cheveux (que j'avais assez longs à l'époque, formant de grandes boucles blondes dont j'étais assez fier). Elle se lève et je lui dis de venir dans mon lit en la prenant par la main. Nous nous y installons, et entre 15h et 17h45 (environ) nous faisons 4 fois l'amour. Sans détailler les 4 actes de la pièce, ce fut le pur bonheur à chaque instant. Tantôt en dessous elle se laissait faire et m'enlaçait, tantôt au dessus elle se prêtait au rôle de la plus belle des Andromaques, derrière elle en cuillère ou levrette.... Toutes les positions classiques me direz-vous, mais avec elle, même le plus simple devient incroyable.

Je me rappelle lui avoir demandé qu'on "finisse vite" vers 17h30 en constant l'heure sur mon réveil: son copain repassait à 18h. On a alors accéléré la cadence comme des malades, et jamais je n'ai entendu une demoiselle jouir comme ça!!!(Même si elle avait aussi bien mal après).

Nous n'avons eu que le temps de nous rhabiller car à 17h50, son Jules arrivait. Je soupçonne qu'il soit arrivé en avance en espérant nous surprendre. Lui et moi nous serrons la main froidement (ah s'il savait où elle était ma main il y a encore quelques minutes). Et c'est sans adieu déchirant, sans belles paroles que je regarde ma sublime amante s'éloigner de moi dans l'allée, grimper dans la voiture et s'en aller, son copain désireux de l'éloigner de ce montre que je suis.

Pour info, quand j'ai tenté de reprendre contact avec elle deux moi après, elle m'a définitivement envoyé bouler en me lançant une ribambelle de noms d'oiseaux et j'ai pas mal souffert d'elle. Enormément....surtout en pensant que pour elle ça n'a du être que sexuel alors que c'était infiniment plus pour moi

:lal:

Moralité, "souvent femme varie"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai aimé te lire.

Merci pour cette trés belle narration :lal:

Une partie de ta vie qui n'a pas du être facile à vivre...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est vrai que ça a été une grosse déprime.

Mais en y repensant bien, pour m'avoir fait tant tourner en bourrique et m'avoir insulté et balancé comme une vielle chaussette après...je crois que je n'ai rien à regretter. J'ai su que son copain l'avait larguée pas longtemps après et qu'elle sortait (et sort surement encore aujourd'hui) avec un connard de la pire espèce.

Moi j'ai ma vie à moi maintenant, avec un bel avenir (en tout cas je fais ce qu'il faut pour) et puis... les joies du célibat....bon d'accord on dit les joies du célibat quand on veut se voiler la face mais....la vie est belle.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Y'en aura beaucoup qui seront déçues alors, parce qu'à l'inverse de mon ex-chérie, je pratique la monogamie (sauf plans à trois occasionnels), et je serai obligé alors de n'accepter qu'une seule avance.

D'autant que je vois pas ce qu'il y de craquant dans cette histoire: c'est triste au contraire.

Mais c'est toujours flatteur alors merci.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

oui ton histoire est triste, et je n'imaginais pas que tu accepterais touts les éventulles propositions en même temps :lal:

mais t'as manière d'écrire cette histoire est hyper touchante je trouve....

moi j'ai fait un choix ( explorer les fantasme masculin ) pour les mois a venir comme je suis seul depuis 1 an et que je n'ai personne qui m'aime, mais en vérité je n'attend quune chose c'est de nouvau une belle histoire d'amour passionnée.....ça me manque de pas compter pour quelqu'un, de na pas être aimée....

voila pourquoi ton histoire m'a touché, elle m'a rappelé ce ue j'éprouvais quand on faisait l'amour avec mon mon ex....sauf que ça a durée 2 ans

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

profite pour toi... et n'attends rien... tu veras que ce que tu cherchais sera comme une évidence...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

si c'est a moi que ça s'adresse...je n'ai pas de doute la dessus.....mais parfois je trouve mes soirées longues....c'est pour ça que je m'occupe :lal:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

c est a toi que ca s adresse en effet !

Dans ce cas tout va bien si tes soirées sont occupées !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

oui ton histoire est triste, et je n'imaginais pas que tu accepterais touts les éventulles propositions en même temps :lal:

mais t'as manière d'écrire cette histoire est hyper touchante je trouve....

moi j'ai fait un choix ( explorer les fantasme masculin ) pour les mois a venir comme je suis seul depuis 1 an et que je n'ai personne qui m'aime, mais en vérité je n'attend quune chose c'est de nouvau une belle histoire d'amour passionnée.....ça me manque de pas compter pour quelqu'un, de na pas être aimée....

voila pourquoi ton histoire m'a touché, elle m'a rappelé ce ue j'éprouvais quand on faisait l'amour avec mon mon ex....sauf que ça a durée 2 ans

Toi t'as de la chance.

Suite à cette histoire, pendant un moment toutes les filles m'ont répugné. Je ne pouvais pas m'empêcher de les traiter comme de la merde. Le pire c'est que ça me choquait moi-même car auparavant j'avais toujours été un grand romantique. Mais c'était immédiat, quand une fille m'abordait, ne serait-ce que pour discuter simplement, je l'envoyais bouler sévèrement. Je regrettais après, mais sur le coup, la seule chose qui me venait en tête c'est qu'elle me répugnait.

Ca a duré jusqu'à septembre dernier (soit 2ans en fait), et je n'ai eu pendant ces deux ans que des relations sporadiques avec des filles douteuses, du genre à apprécier d'être maltraitée histoire d'avoir de quoi raconter à ses copines et de baver sur mon dos (je vous rassure, je n'ai jamais cogné une fille).

Et puis là, depuis mon entrée dans la vie estudiantine, j'ai refait ma vie à neuf. Je n'ai conservé aucun ami du lycée, puisque tous m'ont menti et trahi plus ou moins au sujet de mon "ex". Je n'ai plus aucun contact avec le passé. Je me suis fait de nouveaux potes, des gens fiables et honnêtes qui ne m'emmerdent pas avec mon passé. J'ai mon studio à moi, de l'indépendance, je suis passé de la campagne à la ville...Tout a changé, et cette rupture m'a carrément sauvé.

Alors je commence à me pencher de nouveau sur les demoiselles... :non:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je te souhaites d'en trouver une qui te comblera et te ferra oublier cette douloureuse expèrience :lal:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.