Aller au contenu
ovomaltine

premiere rencontre

Messages recommandés

Notre premiere rencontre réelle fut decidé apres notre longue correspondance virtuelle,ou quand le contact fut établie,on s'excitaient longuement en titillant longuement nos imaginations respectives.

Puis vint le temps ou nous decidames de passez a l'etape suivante,lorsque tu me dis que ton sexe etait en feu et que tu desirais ardement me le montrer tout degoulinant en cam.

Apres de longue heure de jeux pas sage par cam interposé,on se donna enfin rendez-vous,tout etait planifié,un petit restau pour ensuite finir la soirée a l'hotel,nous nous connaissions,bien depuis le temps,il n'y avait aucune gene,c'est dans cette humeur bonne enfant que tu decida en plein milieu du repas d'ouvrir grand les cuisses pour me montrer que tu ne portais pas de culotte sous ta jupe,qui,je l'avais remarqué epousais bien tes formes qui m'avait deja tant fait bander en cam!

"regarde moi ma petite cramouille comme elle a envie que tu la defonce bien!"

me dis tu au creux de l'oreille pendant que tu mis ton doigt a ma bouche pour me faire gouter ta savoureuse siprine.

mon sang ne fis qu'un tour et mon dard monta vers le plafond!,je n'avais plus si faim que ca,et ton pied qui me frottais l'entre jambe me rendis fou,jefis mine de laisser tomber ma fourchette pour pouvoir me mettre sous la table ,pour humer ton sexe détrempé et le léchouiller un peu pour te rendre a ton tour complétement hors de toi!

Aprés quelques jeux savureux en dessous de la table et n'y tenant plus,nous decidames de nous diriger vers le temple du sexe qu'allé devenir notre chambre d'hotel.

Une fois la cle prise à l'accueil,nous nous sommes retrouvé dans l'ascenceur ou plus aucune descence n'etait de mise,baisé goulu,touche pipi et j'en passe et des meilleurs etaient de mise,à tel point que quand nous sommes arrivés a notre étage,nous etions plus nu qu'habillé,mon sexe turgecent etait d'ailleur à l'air libre,ce qui fut pratique lorsque pendant que j'ouvrais la porte,tu commencat a le pomper savament.

ta jupe n'a alors plus fait long feu sur ton corps de déesse et a genou,j'aposais mes levres sur ton con en feu,pour le lecher gouluement,comme si j'avais hérer dans le désert pendant plusieurs jours et que ton jus d'amour etait l'eau salvatrice,une fois le lit rejoint les ebats qui s'en suivirent pendant toute la nuit firent trembler les murs de la chambre,et je dois dire que si ces murs qui en avait deja vu de belles auraient pu le faire,ils auraient rougis!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur Forum-Intime.com, vous acceptez l'utilisation de cookies ainsi que nos Conditions d’utilisation.