Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

  • 0
Enkil-Akasha

Rencontres libertines ?

Question

J'aimerai connaitre vos avis , réactions , questions ,ect sur le libertinage , j'entends ce terme au sens large du mot donc aussi bien les couples "libres " qui ont des aventures seul(es) en dehors de leur couple mais avec la connaissance et l'acceptation de l'autre que les couples pratiquant ensemble trios , mélangisme et échangisme .

A vos claviers !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Recommended Posts

Guest Latin_o_chocolait

Merci, c'est ce que je voulais entendre

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

sans vouloir être hors sujet.. elle est ou la limite? (tout à une limite)

Lamia je suis tout a fait d'accord avec toi , loin de moi l'idée de juger les pratiques sexuelles des autres en mettant ce sujet ( je serai mal placée en plus ! lol )

je demande juste des avis pas des jugements , je voudrais savoir ce que les gens en pensent c'est tout

Latin o chocolat , la limite c'est la tienne celle que tu te fixes , à partir du moment bien sur ou l'on parle de relations entre adultes consentants , mais en tout cas , pas celle de la société ou de la religion , des bonnes moeurs et compagnie ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quel limite? La limite ce situe ou la personne décide de la fixer pour etre en accord avec elle-même tout simplement.

Enfin bon..un acte pédophile n'est pas acceptable..pareil pour la nécro...ou un viols..si la personne n'est pas d'accord pour se faire "'Violer " en tout cas lol

Ma limite a moi est de tromper la personne que j'aime et d'abuser de la confiance de mes partenaires sexuelle.

J'informe toujours mes fucks friends qu'ils ne sont que cela..et si je percois autre chose je coupe la relations..pareille pour les one nights..et mon petit ami est toujours informer si je décide de d'aller voir ailleurs ( enfin, j'en parle avec lui quoi..si il dit non..c'est non)

Je désapprouve vraiment toute forme de tromperie dans le couple..amant ect...

Mais..qui suis-je pour juger? Meme si la chose est ignoble pour moi..est-ce que je suis en positions de comprendre toute l'affaire ? non..donc je me la ferme..sauf si s'est une personne qui m'est proche qui se fait tromper..la je deviens méchante :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Latin_o_chocolait

Mais dans tous choix..surtout au niveaux sexuelle..personne ne devrai pouvoir nous dire ce qui est bien ou mal..puisqu'en réalité cela ne les regardes pas.

sans vouloir être hors sujet.. elle est ou la limite? (tout à une limite)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je vais faire simple: A chacun sa vie. Voilà..tout simplement.

Mais bon..comme je suis le genre de personne incapable de faire dans le résumer:

Il devrait être franchement interdit et punis de juger une personne sur les choix de vie qu'elle fait.

Si je décide d'organiser une orgie chez moi avec une centaine d'inconnus..soo what? Cela ne concerne personne d'autre que moi. Si une personne est bien dans ses décisions, qu'elle n'est forcer par personne, de façons sentimental ( si tu ne le fais pas tu ne m'aime pas vraiment)..physique ( pas besoin d'un dessins) chantage ( je ne suis plus capable de notre sexualité actuelle..tu accepte ou je me pousse) ect..alors la oui, il y a un problème.

Mais dans tous choix..surtout au niveaux sexuelle..personne ne devrai pouvoir nous dire ce qui est bien ou mal..puisqu'en réalité cela ne les regardes pas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le sexe est un tabou dans la société. Le libertinage ne doit pas être très répandu à mon avis.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

vis ta vie intensément, ne regarde jamais en arrière sinon pour rêver, le temps passe trop vite

le reste vient naturellement ou non

Les tabous se sont nous qui les créons ne l'oublions pas, alors on peut donc les transgresser sans honte.

L'Amour lui reste et restera au plus prifond de ton coeur, laissons nos corps et nos sensations un peu nous diriger.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Meph

Comme d'hab, je dis que c'est notre conjoint qui fixe nos limites, et nous qui fixons les limites de notre conjoint.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Comme l'a dit Meph donc rien a ajouter pour ma part..... en couple on se fixe des limites et on les respecte^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tous les goûts sont dans la nature, je pense que la société, les autres, n'ont pas à juger la sexualité d'autrui. Comme dit ma mother : le cul c'est comme la religion, c'est nous que ça regarde. Après certains iront chipoter "ouais mais les exhibitionnistes alors c'est pas privé".

Et bien je dirais quelque part que si, s'ils aiment se montrer c'est eux que ça regarde tant qu'ils le font de manière "légale" (je crois pas que s'envoyer en l'air en plein milieu d'un super marché serait jugé comme légal ... mais détrompez moi si ce n'est pas le cas)

Pour les couples libres ou tout simplement libérés, si les deux conjoints s'entendent sur leurs visions de la relation et que les tiers personnes sont au courant ainsi que majeures et vaccinées .... ils ne font de mal à personne.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tous les gens qui m'ont réellement parlé de cette manière de vivre et qui m'ont fait réviser tous mes préjugés sont dans ce topic ;)

Mais même si mes préjugés étaient vrais... être fidèle à ses propres valeurs, à ses propres choix est déjà assez difficile pour aller juger ceux des autres. On ne devrait pas avoir le temps pour ça. En théorie d'ailleurs, les premiers à juger, sont les derniers à avoir ce temps à perdre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

effectivement il n'y a nul matière a juger...mais toute liberté a ces limites la ou elle entrave cel d'autrui, donc d'accord avec ce qi se dit sur les «limites» qi'on se donne ey respect en commun accord dans le cas d'une vie a deux...puisque les blessures émotionnels né dans la «trahisons» sont les plus profondes et si difficile a oublier.

en revanche au combien l'homme sera plus heureux et leger d'esprit débarrassé de ce balaste du jugement societale moral et ou religieux

la vrai liberté sera de vivre selon le choix de son libre habitre, seulement peut il exister?

Puis des transgresser les regles, d'ignorer les intetdits, pousser ces limites un peu plus loin..n'est-ce pas un elements a par entière de notre exitation, de cet sensation d'être (enfin) plus libre?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Meph

la vrai liberté sera de vivre selon le choix de son libre habitre, seulement peut il exister?

La vrai liberté existe déjà, mais elle est tellement malmenée...

En grossissant les traits, le monde se divise en camps : Les Indépendants & les moutons.

Les indépendants, constituent leurs propres systèmes de réflexion. Souvent né d'un esprit neutre, cela demande beaucoup d'énergie de se constituer une personnalité et une route à suivre. Continuellement semer de remise en question, pour être sûr que la route qu'il se trace, est celle qu'il désire. N'ayant devant lui, aucune route déjà tracé.

Les moutons, constituent leurs systèmes de réflexion sur un modèle. Cela demande peu d'énergie de calquer sa personnalité sur celle du groupe, et de se suivre la route qu'il lui est déjà toute tracé par son chef spirituel. Le chef spirituel comprend que pour garder le mouton sous son contrôle, il faut occuper le mouton sans arrêt sur des croisades plus ou moins futile. Et voilà la naissance du puritanisme, par exemple. Le chef spirituel des moutons diabolisera les indépendants, et certains de ses moutons deviendront des bêtes sanguinaires (imaginez un mouton assoiffé de sang, ça fait peur ;-) ) qui détruiront tout ceux qui n'appartiennent pas au groupe.

Bon, le pire, c'est qu'avec tout ça, je ne pense même pas être HS.

Mais si on réagit à ce post de travers, on pourrait vite être HS. ;)

Enfin, corrigez moi si je me trompes, mais j'ai l'impression que ça, c'est la base du problème que soulève la question de ce topic.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut meph,

Absolument a la foie on frole ke hors sujer et a la fois c'est le coeur de la question et la tu as encore raison, au colbuen c'est plus confortable d'être mouton et au combien ça fait peur d'en voire...

Mais la on va droit sur un hs et je m'arrete donc la...

Au plaisir

Merci de faire un effort d'orthographe ;-) Je suis sûre qu'un peu d'attention rendrait tes interventions plus lisibles. Là, on frôle un peu le stade critique. NG

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

perso je suis un puriste des sentiments, je suis donc totalement contre le libertinage en couple car c est pour moi une preuve qu il ne s aime pas vraiment. sinon il n aurai pas besoin d aller voir ailleurs.

par contre le libertinage qu'on est célibataire je suis pour je vois pas le mal qui a a se faire plaisir et même avec plusieurs partenaires

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Kaledu, ça relance le débat est-ce que sexe = amour ? Donc tu considère que dés que le sexe entre en compte, les sentiments sont forcément là ?

Mais alors un couple faisant intervenir une tiers personne dans leur relation sexuelle, comment considères-tu cette pratique ? Ils ne s'aiment pas vraiment car ont besoin d'ajouter du piment dans leur lit ? Et donc un couple faisant totalement abstinence ne s'aime pas vraiment non plus ?

A ce moment là tu peux étendre ce raisonnement à la masturbation et aux films pornographiques. Si tu aimes vraiment l'autre, tu n'as pas besoin de regarder ce genre de films alors que ta moitié est présente, ce serait un manque d'amour aussi ?

Personnellement je me dis que au contraire certaines pratiques libertines peuvent montrer un respect envers sa/son partenaire. je m'explique. Prenez mademoiselle A dont le plus grand fantasme serait de sodomiser son compagnon (histoire de ne pas toujours prendre l'exemple de monsieur ayant des lubies et madame réticente ;) ). Sauf que monsieur B refuse catégoriquement pour des raisons personnelles (pourquoi pas religieuse ou tout bonnement pas intéressé par cette pratique). Monsieur et mademoiselle peuvent se mettre d'accord pour que madame réalise ce fantasme avec un autre homme que B. Comme ça tout le monde est content : monsieur B peut continuer à s'asseoir et mademoiselle A a réalisé son grand fantasme (et monsieur X ne peut plus s'asseoir mais est ravi :(). N'est ce pas une preuve d'amour de la part de B que de dire "chérie je ne peux pas t'offrir ça de moi même mais je te donne l'opportunité de réaliser ton envie profonde (sans mauvais de jeux de mots). Et quant à la demoiselle, c'est un signe de respect aussi envers son chéri en ne le poussant vers une pratique qui le rebute.

Désolée pour mon pavé ^^"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

whaou feuille blanche

d accord avec toi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

en faite ds ma tête c est confus car je pense que le sexe et les sentiment son bien 2 chose différente et fon partie du couple, mai que le ou la partenaire prend du plaisir avec un autres c est une sorte de trahison même si il son d accord car le ou la partenaire se sent bien comme une union forte avec un(e) autre personne que celui ou celle aimer, comme si l'etres aimer ne compter plus

et d’ailleur la jalousie est une preuve d amour

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

tout est dans la force du couple

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

De toute façon l'amour n'est pas rationnel. S'il l'était ça se saurait depuis longtemps.

Et je pense comme toi Mariveau, tout dépend de la force du couple, l'attachement entre eux et les "règles" pré établies. Il faut évidemment qu'ils aient les mêmes attentes, la même conception du couple, sinon ça peut s'envenimer.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Meph

perso je suis un puriste des sentiments, je suis donc totalement contre le libertinage en couple car c est pour moi une preuve qu il ne s aime pas vraiment. sinon il n aurai pas besoin d aller voir ailleurs.

Avant de tirer ce genre de conclusion, ne vaut mieux t-il pas s'imprègner un peu du milieu?

Je ne connais pas ton expérience dans le domaine, mais pour ma part, les couples les plus amoureux qe j'ai pu voir, sont libertins.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.