Aller au contenu
AsMoth

Homme objet, plaisir de faire jouir ?

Messages recommandés

Céline, petite sœur de mon pote ; jolie blondinette que je connais depuis toujours… cet été, sa famille m’avait invité à passer une quinzaine de jours dans leur résidence secondaire dans le sud de la France. Céline, je l’ai connue toute petite. Elle est toujours aussi belle, avec ses beaux yeux verts et sa chevelure blonde.

Ce matin là, tout le monde était parti à la plage. moi, je m’étais levé en dernier comme d’habitude. Après mon petit déj, direction la salle de bain. Zut ! Céline y est déjà, la porte était ouverte. Je la vois assise sur le bord de la baignoire en cercle, dans laquelle on pourrait être à plusieurs. Elle est en maillot de bain. Je trouve ça curieux…

- « Coucou ! Alors, tu te réveilles que maintenant » me lance-t-elle avec son entrain si typique

- « ouais ! je vais pas à la plage à dix heures du mat ! c’est trop tôt ! »

- « c’est clair ! moi, j’en profite pour prendre un bon petit bain ! »

- « ouais d’ailleurs, qu’est-ce que tu fais en maillot de bain dans la baignoire ?! c’est curieux ton truc ! »

- « maman m’a dit qu’il fallait le rincer à l’eau clair. Tu sais, c’est celui que je me suis acheté au marché la semaine dernière ! je l’aime trop ! tu trouves qu’il me va bien ? »

Là, je regarde le corps de Céline, puisqu’elle m’invite à le faire. Je l’avais déjà – honteusement – regardé avec cet œil, mais cette fois-ci, le fait de la voir assise sur le rebord de la baignoire les fesses bien cambrées, sa poitrine mise en avant me trouble… elle a le corps d’une femme maintenant !

- « oui… euh oui ! il te va très bien ! »

- « ah ! merci ! – grand sourire – bon ben te gêne pas pour moi, tu peux faire ta toilette tranquille ! »

Dans ma tête : elle insinue quoi ?

- « Ok ! merci ! ».

Je me tourne alors vers le lavabo pour me brosser les dents, faisant dos à Céline. Je repense à son joli petit cul… à ses paroles aussi. La considérant presque comme ma petite sœur, voilà que je ne sais plus quoi penser... je me brosse les dents, je bouge, et voilà que ma queue frotte contre le rebord du lavabo. Tout cela se mélange dans ma tete… je me mets à bander dans mon boxer. J’entends des clapotis d’eau derrière moi. je ne peux voir ce que fait Céline, le miroir étant trop petit. Il me semble également entendre le bruit d’un élastique qui claque… je dois rêver… soudain, Céline me parle :

- « tu vas faire quoi aujourd’hui ? »

Je me retourne. Je reste sur place : Céline a enlevé son maillot de bain. Elle est toute nue dans la baignoire, à quatre pattes, une main posée sur le rebord. Je ne sais plus quoi penser… elle poursuit :

- « Oui ! tu avais raison ! j’allais pas me laver avec mon maillot de bain ! il est rincé maintenant, c’est bon ! ».

Purée de bordel de merde. Je fais quoi moi ?! je ne sais pus quoi penser. Ma p’tite Céline est là complètement nue devant moi. je vois plus encore la forme de ses fesses, d’autant qu’elle cambre le dos comme pour les mettre plus en valeur. Je vois ses jolis seins surs darder. Je ne dis toujours rien. Son corps est si beau. Résultat des courses, je me mets à bander fort dans mon boxer. Céline voit immédiatement mon sexe gonfler dans mon sous-vêtement qui le serre, le moule et l’emprisonne. Du coup, je lui dis qu’elle a bien fait – je m’enfonce ! – et me retourne vers la glace, honteux de mon état d’excitation.

Se passent deux ou trois minutes, des bruits d’eau. Je me retourne discrètement. Céline me fait dos. Elle se lave. L’eau est transparente. Elle est assise accroupie dans la baignoire. Je vois son joli petit cul, puis sa rondelle. Non ! je ne peux pas regarder ! il ne faut pas ! je ne peux pas avoir des pensées pareilles ! pourtant, ma main vient caresser mon sexe qui ne demande qu’à sortir. Exploser même ! ça faisait si longtemps que je n’avais pas joui.

Voilà que Céline se tourne légèrement vers moi, passant sa main sur ses fesses. Purée qu’elle caresse ! Je rêve d’être sa main. Regardant du coin de son œil, Céline le voit bien : elle m’excite et l’envie de me caresser devient de plus en plus insupportable. Je vois alors passer sa main entre ses fesses lisses et fermes. J’imagine le bout de ses doigts passer le long de sa minette et de sa rondelle… je me demande alors si Céline est encore vierge… l’avoir toute nue comme ça devant moi renverses mes sens.

Céline, voyant que je la matte, s’assît alors dans la baignoire. Penchée en avant, elle mit sa jolie poitrine aux tétons dardant en valeur. Elle avait la tête à la hauteur de mon sexe, et m’en manquait pas une miette. Elle souriait de plus en plus fort, sans mot dire… la situation semblait beaucoup l’amuser. Elle matait ma queue sans gêne aucune. Il faut dire que nue devant moi, elle avait tous les droits.

Fixant ma bosse dessinée par mon sexe, et hochant de la tête, Céline me dit soudain :

- « toi aussi tu te laves habillé ?! »

je n’avais que mon boxer…

- « non pourquoi ? »

- « Bah si ! tu changes de boxer tous les jours au moins j’espère rassure moi ! »

- « euh… ben oui ! »

Je ne réagis pas. Mon cerveau se bloque. Je ne sais plus ce que je dois faire…

Céline arrive à la rescousse, décidée :

- « Tu me prends pour une pucelle ?! » s’exclame-t-elle. « Tu crois que je ne vois pas comment tu bandes ?! »

Je blémis…

- « Aller ! enlève moi ton boxer et vient prendre un bain avec moi ! j’ai trop envie de te branler ! ».

Ce fut texto ses mots…

Comme je restai bouche bée, scotché, elle réinsista :

« aller ! viens ! je veux caresser ta queue ! »… beau sourire, œil complice… je ne pus résister.

En un geste, je me retrouvai nu à mon tour devant elle. Lorsqu’elle vit ma queue jaillir de mon boxer, elle ne put s’empêcher de faire des grands yeux et pouffer de rire. Je m’approchai d’elle comme un empoté, ne sachant toujours pas si je n’allais pas regretter ensuite ce que j’étais en train de faire… de me laisser faire. Céline s’approcha du bord de la baignoire, et tendit sa main droite qui vint entourer presque en totalité mon manche en érection totale.

- « Whaouh ! » furent ses simples mots.

- « quelle jolie queue ! » me dit-elle ensuite.

Moi, je sentais ses doigts saisir mon sexe, tirer doucement sur le peau faisant glisser celle-ci le long de mon gland déjà humide, une glissage salvatrice, et tirant encore, jusqu’à me décalotter complètement et ainsi tendre mon frein. La vue ses jolis seins de Céline m’excitait énormément, tout comme le fait de me faire caresser par cette jolie petite nymphe complètement nue. Je devais l’avouer. Sa main se mit à s’activer plus énergiquement sur mon sexe. Me branler semblait drôlement l’amuser. Le chuintement humide de mon sexe l’exciter. Elle dévorait mon gros gland des yeux. Céline se mit à se caresser les seins tout en me masturbant. Cela l’excitait visiblement de prendre à pleine main la queue d’une homme. Je réalisai à ce moment là que la détermination et l’envie présentes dans les yeux de Céline n’étaient pas celles d’une ado, mais celle d’une femme. Céline savait ce qu’elle faisait, ce qu’elle voulait. Je me penchai alors en avant pour caresser ses jolis seins aux pointes rose pâle.

Céline prit définitivement le dessus lorsqu’elle me demanda :

« j’ai envie que tu te caresses devant moi ! ».

Elle se mit à quatre pattes dans la baignoire, de profil face à moi, avec son joli cul merveilleusement mis en valeur.

« Viens ! » me dit-elle, m’invitant à m’asseoir sur le rebord de la baignoire, cuisses ouvertes devant elle. Je n’osais trop faire. J’étais hyper déstabilisé par son petit jeu auquel je ne m’attendais pas du tout. Elle me poussa : « Vas-y ! j’ai envie que jouisses devant moi ! ». Quel jeu ! Elle avait fait le premier pas en se mettant à poil, maintenant, c’était moi qui était dans de beaux draps. La vue de son joli cul lisse me rendait fou. De même que la vue de ses jolis yeux malicieux qui fixaient ma belle queue. Elle me dominait totalement… elle me demandait de me masturber devant elle… moi j’avais envie de la prendre en levrette comme un beau diable… mais je ne le pouvais pas. De toute façon, elle ne voulait pas cela, elle voulait me faire la peau, me rendre fou ! Ah, les jeunes femmes de maintenant !!! « Vas-y ! branle-toi ! je veux voir gicler ta sauce ! » poursuivit-elle, commençant à me voir grimacer. Je n’y croyais pas ! elle cachait bien son jeu celle-là. Comme je n’avais pas joui depuis longtemps, la venue de l’orgasme s’approcha rapidement. Céline bougeait d’avant en arrière, come simulant s’empaler sur mon sexe pour m’exciter. Ses fesses ! ses fesses ! mon dieu ses fesses ! qu’elles sont belles ! je me voyais en train de me palucher devant elle, répondant à ses ordres. Soudain, s’en fut trop. J me mis à jouir. Un puissant jet de sperme gicla devant moi, finissant sa course dans l’eau ; un second, puis un troisième, plus puissants encore, vinrent gicler jusque son cul. « oui ! vas-y ! jouis ! » m’encouragea Céline.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité alexiane_

Comme quoi ça vaut vraiment la peine de faire la grace mat ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité decibel

:lal: :-D Superbe récit, AsMoth ... et quelle expérience excitante !!! :non::non::non::non:

Vite la suite avec "Céline, la coquine" :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Latin_o_chocolait

ah ouais

t'as vécu quelque chose de surprenant et de kiffant

quand on si attend le moins que c'est meilleur d'ailleurs

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité NickyLarson94

Très excitant ! une suite à cette belle histoire ? :welcome:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur Forum-Intime.com, vous acceptez l'utilisation de cookies ainsi que nos Conditions d’utilisation.