Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Jean-Claude

Salon de massage.

Recommended Posts

J’aime beaucoup me faire masser.

Je vis en Polynésie depuis plus de quinze ans. Il y a ici a Tahiti quelques jolies masseuses d’origines Tahitiennes ou chinoises. Elles sont vraiment très jolies, souvent petites, jeunes agréables a regarder, une couleur de peau miel.

Je me rends une à deux fois par mois chez une demie chinoise Tahitienne. Elle travaille seule dans un appartement du centre ville. Je prends rendez vous le matin ou la veille par téléphone. Lorsque je dois y aller, j’ai le ventre noué de désirs. Son appartement est très sombre. Il sent l’encens qu’elle fait brûler de temps en temps. Elle est petite, très jolie les cheveux noirs retenus en chignon. Elle semble timide ou réservée. Elle doit avoir vingt deux ou vingt trois ans. Son visage est très beau. Elle est toujours habillée d’une petite blouse blanche à manche courtes, qui s’ouvre par une fermeture éclair sur le devant. Lorsqu’elle m’accueille, la fermeture éclair est toujours tirée très haut.

La pièce ou elle me fait rentré est petite et très sombre. Une table de massage recouverte d’un drap de bain blanc et propre. Une petite table sur laquelle sont disposé les huiles, du talc, des fleurs et une boite de mouchoir en papiers. Il y a aussi des fois une coupelle dans laquelle brule un ou deux petits bâtonnés d’encens. Une musique douce d’ambiance joue en sourdine. La pièce est attenante à une petite salle de bain ou il y a une douche un WC et un lavabo. Elle me laisse seul après m’avoir invité a me déshabille et a prendre une douche. Il fait toujours très chaud en Polynésie. L’appartement est agréable car il possède l’air conditionné. Il fait même froid dans cette petite pièce lorsqu’on est allongé nu sur la table.

Elle ne revient que lorsque je suis allongé sur la table. Nu, bien sur allongé sur ventre. A ce moment avec une petite voie agréable elle me propose les prestations. Elle fait le massage complet mais ne va pas au-delà. Elle ne couche pas, et ne suce pas. Mais le massage dure une heure est ce termine par une masturbation si bien sur, je le désir. Depuis que je viens, elle sait ce que je veux et cela ne pose pas de problème. Avent de commencer elle baisse toujours sa fermeture éclair jusque sous ses petits seins. Elle ne porte jamais de soutien-gorge, sa poitrine est petite, ferme avec de toutes petites auréoles et de minuscules petits bouts. Au début étant sur le ventre je ne la regarde pas bien sur. Lorsque je suis sur le dos je la regarde. Je ne vois que la forme et entre les seins lorsqu’elle se penche.

Elle commence toujours par les pieds, les chevilles. Elle me masse toujours avec de l’huile pour bébé. Ses mains sont chaudes, agréables. Elle fait les jambes avec les cuisses une après l’autre puis, les reins les hanches et les fesses. Elle n’insiste pas sur et entre les fesses au début. Elle ne fait que passer ses mains, ses doigts très vite des cuisses aux reins. Puis elle fait le dos et les épaules, le cou. Avent qu’elle me demande de me retourner, elle revient vers les jambes et remonte doucement ses mains entre mes jambes jusqu’aux fesses qu’elle écarte. Puis elle redescend en passant sur les hanches les cuisses sur le coté jusqu’aux pieds. Elle recommence plusieurs fois. Ses mains à l’intérieur des jambes remontent tout doucement en les écartant, puis les genoux, les cuisses les fesses. C’est vraiment excitant. Lorsqu’elle arrive aux fesses, elle fait passer ses ongles entre les fesses sur l’anus. C’est vraiment divin, je bande. Elle recommence quatre à cinq fois allant à chaque fois toujours plus loin dans son massage. Insistant quelque secondes au niveau de la prostate et de l’anus.

Elle me demande alors de sa petite voix de me retourné. Bien sur je ne peu cacher mon excitation. Elle ne dit rien et fait mine de ne rien voir. Elle reprend la bouteille d’huile et en verse sur moi. Elle reprend son massage en silence sans me regarder. Je la regarde. Elle est jolie, ses petits yeux en amande, sa petite bouche. De temps en temps j’entraperçois la courbe d’un sein lorsque sa blouse s’écarte. Elle ne veut pas qu’on la touche à ce moment. Elle continue très professionnellement son massage. Les jambes, puis c’est autour du ventre de la poitrine. Enfin, le moment que j’attends arrive. Elle reprend la bouteille d’huile et en verse sur mon sexe. Je ferme les yeux un moment. Elle me prend dans sa main chaude. Décalotte entièrement le gland, me serre doucement et très doucement fait un mouvement de bas en haut. Elle regarde mon sexe, ne me regarde pas. Elle ne dit rien. De son autre main enduite d’huile passe entre mes cuisses et me masse jusqu'à l’anus. C’est sublime.

A ce moment j’ai le droit de la toucher. Elle est a coté de moi. Je touche ses hanches, j’aime ressentir sous sa blouse sa petite culotte. Elle ne dit rien. Elle continue de me masser le sexe doucement. Je touche ses petites fesses. J’essais de toucher ses seins. Je prends la fermeture éclair et la descend. Elle se laisse faire complètement indifférente à ma main. Je descends la fermeture éclair jusqu’au bas de la blouse. Je l’écarte du mieux que je peu. Je vois son ventre ses petits seins. Elle porte souvent une petite culotte en voile blanc transparente. Elle a une petite chatte noire très peu fournie qui se distingue parfaitement sous le voile de sa petite culotte. Je touche ses cuisses, son ventre. Je passe ma main sur sa culotte je ressens son pubis. Je touche ses cuisses, ses fesses sur la culotte, je ressens la chaleur et la moiteur de son sexe.

Elle ne dit rien et ne fait rien pour se soustraire à ma main. Elle continue à me masser a me branler tout en me massant l’anus. J’essais de me retenir le plus loin possible. Je regarde son visage j’aime serrer ses petites fesses, ou deviner les lèvres de son sexe, je cherche je touche son anus toujours a travers le fin tissu de la petite culote. Je jouis dans un jet de sperme qui m’arrive jusqu’au visage. Elle reste un moment sans bouger. Je la lâche. Je ferme les yeux. Elle me masse doucement encore un peu, comme pour faire sortir les dernières gouttes. Je me laisse faire. Puis je sens qu’elle m’essuie avec un mouchoir en papier. Elle me demande si cela va de sa douce voix. J’ouvre les yeux. Elle referme sa blouse. Elle me dit – je vous laisse je reviens dans cinq minutes. Je me lève à regret et reprend une douche. Elle me raccompagne à la porte en souriant. Sa blouse est entièrement refermée. Elle me dit à bientôt.

Voilà, ce que je vis une à deux fois par mois. Salut

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour le recit,

Pq moi quand je vais me faire masser j'ai pas droit à cela ? :)

Mais elle me masse divinement bien :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ça m'attriste un peu que dans certains pays, les femmes doivent "s'adapter" pour vivre, voir survivre...c'est sûr, personne ne les force...et pourtant...

Un massage peu être si divin sans sexe, même s'il y a de la sensualité, mais de la belle sensualité, dans le respect de l'autre et surtout de celle qui masse...un vrai échange d'énergies entre 2 personnes qui ne se connaissent pas mais vont se rencontrer dans un espace intime durant 1 h ou plus...

je suis désolée, je suis masseuse professionnelle, et ça ne me fait pas rêver du tout...ça m'écœure un peu pour être honnête... :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour.

Que ce texte soit immoral ou tendancieux ! Je le conçois volontiers, et je m’en excuse vraiment.

Mais ou sommes-nous ? Sur le forum du Vatican, sur celui du couvant des petits-oiseaux peut-être ? Non, nous sommes sur un forum de cul, Madame.

Et moi sur un forum de cul, « bin » je cause cul. Vous m’en voyez encore plus désolé. Je ne crois pas que mon texte soit plus immoral que certain fantasmes ou confessions que vous pouvez lire sur ce forum. De plus il a été certainement lu par des modérateurs qui ne l’ont pas trouvé aussi dégelasse que cela, car il serait passé a la corbeille.

Ne me dite pas que dans votre estimable profession de masseuse, vous n’avez jamais eu de propositions… immorales ? Ou tendancieuses ? Je suis sur que si. Et si vous nous les racontiez plutôt !!! Je suis sur que cela risque d’intéresser beaucoup de monde. Moi en premier.

Sincères salutations Madame.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le fait d'être sur un forum de cul n'empêche pas de dire certaines réalités...ce texte est magnifique de sensualité par sa forme, l'ambiance qu'il y dégage délicieuse, et il a toute sa place ici assurément...le fond révèle une réalité qui me heurte par ce que j'y suis confrontée dans la réalité...loin de moi l'idée de changer le monde et ses mentalités! :) fermons donc les yeux sur ce que nous n'avons pas envie de voir, c'est bien pour cela que nous sommes sur ce forum,non? le virtuel, le défouloir, les fantasmes...

Pour ce qui est du Vatican, je n'ai jamais aimé la religion...sauf peut-être pour imaginer ce qu'il pouvait bien se passer sous la soutane des curés et autres gradés du pseudo-ciel... :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il a la même chose à Paris mais en version glauque et sale. J'ai essayé une fois. Le massage était un peu tandancieux et assez excitant. J'avais un beau début d'érection. La masseuse m'a proposé une finition...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Jean-Claude

Ton récit est très agréable a lire, mais tu dois comprendre qu'effectivement il a de très bonne raisons de déranger et de choquer..ce qui n'est pas vraiment mon cas puisque ce n'est qu'un récit .

Il n'y a rien de mal a fantasmer sur ce genre de chose..les fantasmes ne font pas de mal.

Par contre pour certaine personne, donc des masseuses professionnel il n'y a vraiment RIEN d'agréable de recevoir la visite d'un sale type qui demande d'avoir une pipe ou une branlette , trop con pour comprendre la différence entre masseuse et et prostituer. Sabounette ne fais que le souligner.

Pour l'aspect de la moralité donc tu parle, encore une fois si s'est dand le domaines du fantasme il n'y a absolument rien a redire puisque c'est un FANTASME et tout les fantasmes sont acceptable a mes yeux ..mais transposer au réel...ce n'est qu'une forme de viol pur et simple..La jeune femme ne se fais pas gicler dessus par de pur inconnus a la chaine pour le plaisir mais par désespoir , ou tenus en esclave par un pimp. Donc Vatican ou non ce genre de chose dans la RÉALITÉ mérite la plus horrible des mort..mais dans l'esprit et le fantasme , surtout raconter d'une telle façons beaucoup de félicitation.

Pour résumer, beau récit , mais ne t'étonne pas que certaine personne soit choquer et puisse avoir de la difficulté a accepter la séparation réalité/ imaginaire .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Excusez-moi si j'ai mal compris, mais il s'agit bien ici d'une EXPERIENCE (renouvelée assez régulièrement d'ailleurs) et non d'un simple FANTASME.

Je rejoindrai les remarques générales portant sur l'écriture très soignée de ce texte. Il est en effet d'un style tout à fait agréable.

En revanche, pour en revenir au débats antérieur, que d'ailleurs je regrette de prendre aussi tardivement, je voudrais préciser certaines choses.

Nous sommes effectivement sur un forum de "cul", mais ignorer ce fait est à peu près équivalent, en terme de mauvaise foi, à ignorer toutes les autres facettes de cette communauté, qui est invitée, bien sur, à écrire fantasmes, histoire et expérience sexuelles, mais aussi à réfléchir et exprimer son opinion.

La pratique que tu as choisie d'exposer ici a un caractère polémique indéniable. Et tu n'as pas à invalider les remarques de membres susceptibles d'en être heurter en évoquant une liberté d'expression présente certes. Mais certainement pas unilatérale, et certainement pas aveugle.

Tu touche une réalité sociale problématique, assumes en la responsabilité plus posément s'il te plait.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Latin_o_chocolait

Jean-Claude

beaucoup de personne confonde massage proffessionel et massage erotique (il y en a meme qui cfonde massage proffessionel et kiné, mais c'est une autr ehistoire)

dans massage erotique, la reponse est dans la question.. mais il y a des clients (putain les mecs, vous nous donnez une reputation de merde lol) même si il vont dans un massage pro, veulent une finition..

voila pourquoi beaucoup de gens sont receptif voir degoutté quand on parle massage, finition etc..

beaucoup de personne n'arrive pas a appelé un chat "un chat"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le plus moche dans tous ça, ce sont ces pauvres filles qui doivent enchaîner les massages le plus possible dans une journée pour refiler un max de fric à leur souteneur.

La fille se laisse tripoter, mais n'est certainement pas ravie de le subir.

Désolé Jean-Claude si je suis un peu trop moralisatrice, mais c'est pas une attaque perso, c'est plus sur le système que je râle. Il y a hélas des millions de personnes qui entretiennent ce bas commerce qui existe depuis l'antiquité et qui existera toujours.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Anonymous

suis d'accord avec les réactions des autres membres sur ce dont tu parle dans ton texte qui est soit dit en passant trés bien écrit

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je suis désolée, je suis masseuse professionnelle, et ça ne me fait pas rêver du tout...ça m'écœure un peu pour être honnête... :P

Pratiquant le même métier, je partage un peu la réaction de sabounette : un léger écœurement quand je me mets à la place de la masseuse... encore plus pour le fait de se laisser tripoter qu'à l'idée de faire une "finition".

Perso j'ai du mal à supporter que la personne massée ne se laisse pas faire et en profite pour me toucher : ça m'épuise parce qu'il faut que je me bagarre littéralement avec elle, et ça me gène parce que ça entre dans ma sphère intime, alors que je suis en train (d'essayer) de faire mon travail correctement.

En plus, je pense que, la personne qui cherche à "prendre" de cette manière n'étant pas dans la réception.. elle ne reçoit au final pas grand-chose

(j'ai d'ailleurs pu expérimenter les 2 situations avec la même personne... qui a convenu que l'effet était beaucoup plus profond en se laissant faire).

Après on ne sais pas comment la jeune femme en question vit la chose... ça serait intéressant de le savoir, avant de s'enflammer et de crier au scandale sur ce cas précis :langue:

D'ailleurs je soulignerai le fait que, dans ce récit, Jean-Claude ne cherche pas à aller plus loin que ce qu'elle accepte... ce qui me semble la base minimum de toute relation respectueuse.

Et comme l'ont souligné plusieurs personnes, ça n'enlève rien à la qualité de cet écrit et à son caractère érotique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Après on ne sais pas comment la jeune femme en question vit la chose... ça serait intéressant de le savoir, avant de s'enflammer et de crier au scandale sur ce cas précis :langue:

D'ailleurs je soulignerai le fait que, dans ce récit, Jean-Claude ne cherche pas à aller plus loin que ce qu'elle accepte... ce qui me semble la base minimum de toute relation respectueuse.

Et comme l'ont souligné plusieurs personnes, ça n'enlève rien à la qualité de cet écrit et à son caractère érotique.

Tout à fait d'accord!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

dans bien des pays les massages sont associés aux pratiques sexuelles mais comme il a été signalé plus haut il ne faut pas en faire une généralité et bien se dire que dans la majeure partie des cas les salons de massages "sont" des salons de massages rien de plus.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ça m'attriste un peu que dans certains pays, les femmes doivent "s'adapter" pour vivre, voir survivre...c'est sûr, personne ne les force...et pourtant...

Un massage peu être si divin sans sexe, même s'il y a de la sensualité, mais de la belle sensualité, dans le respect de l'autre et surtout de celle qui masse...un vrai échange d'énergies entre 2 personnes qui ne se connaissent pas mais vont se rencontrer dans un espace intime durant 1 h ou plus...

je suis désolée, je suis masseuse professionnelle, et ça ne me fait pas rêver du tout...ça m'écœure un peu pour être honnête... :clap:

J'ai pensé exactement la même chose! Cette pauvre fille ne semble prendre aucun plaisir de la situation, on dirait bien qu'elle n'a pas le choix, moi ça me fait de la peine pour elle :clap:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Anonymous

Ca se passe exactement de la même manière dans le centre de massage que je fréquente, à cela près que je ne touche pas la masseuse (c'est permis lorsqu'on prend le massage à 120€). Je ressens les mêmes sensations que toi.

Un grand merci pour ton récit.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

dans bien des pays les massages sont associés aux pratiques sexuelles mais comme il a été signalé plus haut il ne faut pas en faire une généralité et bien se dire que dans la majeure partie des cas les salons de massages "sont" des salons de massages rien de plus.

Le massage n'est absolument pas associés à quelque pratique sexuelle que se soit à Tahiti. Ce que décrit Jean-Claude existe, je n'en doute pas, mais c'est LOIN d'être courant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.