Aller au contenu
  • entries
    574
  • comments
    526
  • views
    118,352

Les après midi de l’Éventail

Mariveau

477 vues

C'est par simple pudeur, qu'il n'est point là pour vous raconter ses après midi, alors mon ami l'éventail m'a demandé moi l’appareil photo de les raconter .

Mon ami l'éventail est la risée dit il de ses confrères. En effet il n'a point la prestance des éventails des belles espagnole, la libertine attitude des éventails des belles Vénitienne, le raffinement des éventails des belles japonaises. Ces condisciples le comparent à Priscillia la folle du désert avec ses plumes de flamands roses, froufroutant.

Mais cet après midi sa belle propriétaire a décidé de le sortir.

Moi je suis le complice de cette belle dame, moi je suis de tout ses après midi. Mon objectif frémit devant tant de grâce, de mutinerie, d’espièglerie.

S'il n'était point rose mon ami l'éventail rougirait dès que notre maitresse le prend dans ses mains .

Mais assez parlé de moi , revenons à mon ami.

Il se trouvait donc posé sur la table, il tremblait, comment allait il être employé.

La belle dame entra dans la pièce, les plumes de flamands roses frémirent à la vue divine qui se trouvait devant lui.

Elle portait un pantalon corsaire blanc, un petit chemisier blanc qu'elle déboutonne avec sensualité.

Les plumes de l'éventail se raidirent lorsqu'il découvrit la beauté des seins de sa maitresse, des seins lourds généreux aux larges aréoles rosées comme ses plumes d'ailleurs.

Elle prend alors mon ami et commence sa séance photo devant mon objectif,

L'éventail se laisse alors aller , il frémit lorsque ses plumes frôlent les seins divins de sa maitresse, il s'imagine tant de chose. Puis elle dégrafe son corsaire offrant à la vue de l'éventail et moi même des hanches aux courbes digne de la déesse Héra. Elle pose avec tant de sensualité, mon objectif ne reste jamais de glace, heureusement que la mise au point automatique est une option chez moi.

Mais à regret la séance se termine, je connais ma maitresse , elle ne peut s’empêcher de rejoindre mon autre ami l'ordinateur. Lui il en connait des choses, il m'en raconte car c est lui qui stocke mes clichés.

Notre ami l'éventail lui est excité comme une puce, il se confit à moi, tu sais me dit il j'ai les plumes toutes retournées, crois tu qu'elle recommencera avec moi.

Je souris. Oui je pense très bientôt mon chère ami.

Source :

  • Like 2

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.