Aller au contenu
  • entries
    108
  • comments
    351
  • views
    38,799

L ange déchu

ptitangecathy

660 vues

Il était un ange qui vivait dans les cieux mais il lui arrivait parfois de descendre sur terre pour veiller sur les êtres humains lorsqu’ elle descendait sur terre, elle prenait une apparence humaine de femme pour ne pas dévoiler son vrai visage. Elle allait à la rencontre de personnes qui été dans la détresse ou qui avait simplement besoin d’une oreille attentive.

On me donna une nouvelle mission et elle été de veillez sur un jeune homme qui n’arrivait pas à vivre sans se posez des milliers de questions sans arrêt, son esprit été sans cesse en ébullition. Il ne s’aimait pas, n’aimait pas non plus son corps, le moindre compliment le mettait mal à l’aise, il avait également beaucoup de mal à se confier.

homme je me devais de l’aider, je ne pouvais pas le laissez se torturer ainsi, il me fallait donc un moyen de prendre contact avec lui, comment vais je m’y prendre ?

Connaissant ses habitudes je savais que tous les jours il manger dans un petit café prêt de son travail. Ce jour-là, j’y arrivai avant lui et m installa à une table. Quand il arriva il alla s’asseoir a deux tables de moi, il commanda un sandwich et sortit un livre et s’y plongea dedans. Je restais la a l’observer attendant le propice pour l’aborder. Il releva le nez de son livre et regarda dans ma direction et me sourit, je me suis dit c’est le moment, je me levai et me dirigea vers lui de ma douce voix je lui dis « excusez-moi mais j’ai vu le livre que vous lisiez et je suis fan de cette auteur «, il me regarda hébéter mais je compris qu’il été heureux que j’ai fait ce pas vers lui.

Il m’invita à m’asseoir et timidement nous commençons a discutez. La discussion pour le moment ne se portait que sur le livre qu’il été en train de lire. Notre conversation dura 30 mn environ, il été temps pour lui de repartir et de reprendre son travail, juste avant de s’en aller il me demanda si je serais là le lendemain, je lui répondis que oui, je me devais de venir pour l’aider mais cela il ne le savait pas. J été heureuse ma mission pour aider ce jeune homme à apaiser son esprit était bien partie. Le lendemain nous nous sommes retrouvées au même endroit, il été heureux et cela se voyait, nous avons partagé nos vies même si la mienne n été que pur invention.

pendant un mois nous nous sommes retrouvées dans ce petit café, il se livrait de plus en plus à moi, il me racontait tous ce qu’il le tourmentait sans tabou, moi j’été à son écoute, je le conseiller autant que je le pouvais. Un midi lors de notre conversation sa main effleura la mienne, je fus surprise mais cela déclencha en moi une sensation étrange et inconnue mais très agréable. Au moment de nous quitter il se risqua a un baiser a ce moment la mon cœur se mit à battre a cent a l’heure, ce baiser avait été d’une telle tendresse, suite à ce baiser il me proposa de partager une soirée avec lui, j accepta de suite.

Mais avais je le droit de succomber à cette tentation, bien sûr que non, j’été là pour l’aider pas pour qu’il tombe amoureux de moi. Si je ne résistai pas on en souffrira tous les deux, moi je serais déchu de mon statut d’ange et je ne sais ce que j’adviendrait et lui aurait le cœur briser. Mais au fond de moi, j’avais envie de me laisser aller à cette tentation.

On se retrouva pour cette soirée que j’attendais avec tant d’impatience mais qui m’effrayer également. Il m’accueilli avec un baiser tendre, son regard me transpercer. Nous installions face à face dans ce restaurant, sa main se posa de nouveau sur la mienne, cette sensation de bonheur m’envahit de nouveau. Nous avons passez la soirée à discuter, a nous découvrir, a un moment nous nous sommes arrêtés de parler et nos regards se sont croiser ils été emplies de désir l’un pour l’autre, mais je me devais d’y résister mais je ne sais pas si j’y arriverai.

Le repas fini nous sommes sorti du restaurant, il s’approcha de moi m enlaça et m embrassa fougueusement, une de ses mains venit se posez sur mon sein, je brulai de l’intérieur comme si j’été en enfer mais je ne pouvais y succomber et pris la décision folle de m’enfuir. Mon esprit été torturer entre ce désir pour lui et pour celui de rester un ange, je passai la nuit à réfléchir et au petit matin je pris ma décision.

Il fallait que je le vois et je retournai donc dans le café ou nous nous sommes rencontrées, quand je le vit assis là je ne pouvais plus résister, je m’approchai de lui, le saisit par la main, l embrassa fougueusement, il été ébahi mais heureux que je sois revenu. Nos corps ne demandait qu’ une chose c été de se découvrir , je l emmena donc dans un petit hôtel proche , nous sommes montées très vite à notre chambre et une fois dans celle-ci on ne résistai plus , on fit voler nos vêtements à travers la chambre , il me prit dans ses bras et me fit allonger sur le lit délicatement , il commença par m embrassez puis sa bouche descendit vers un de mes seins tendus et son autre main alla s’égarer vers mon entrejambes , ses doigts caressait mon intimité , il y fit rentre un puis deux doigts dans mon antre , je gémissais de plaisir , je le supplia de me prendre , je voulais sentir son corps brulant contre le mien , son membre entra en moi d’un coup de rein , ses va et viens été lent et doux .

Il sentit que mon plaisir été intense, il décida de ralentir le rythme et se retira de moi, il me releva, il me souleva et me fit asseoir sur la table près de nous, sa bouche pris directement le chemin de mon mont de venus, sa langue écarta tendrement mes lèvres et il se mit à suçoter mon bourgeon gonfle de plaisir, je criai mon plaisir, cela été un peu moment d’extase. Mais je ne voulais qu’ une chose de sentir de nouveau en moi , mais il en avais décidai autrement , il voulait me faire languir , il continua sa caresse buccale , mes crie redoublant il céda a mon envie de le sentir en moi , il me pénétra avec force et fougue , ses va et viens été puissants et rapide , je me contracta sur son membre et dans un crie je jouissait , il continua encore quelques va et viens et il me suivi dans ce plaisir je pouvais sentir en moi sa liqueur s épandre .

Apres nos ébats mes yeux se remplirent de larmes et je m’effondra , il ne comprenait pas pourquoi , et je me devais de lui expliquer , je lui raconta mon histoire et il lui qu’ aillant succomber au plaisirs charnelles j’allais être déchu et je ne savais pas ce que j’adviendrait , il été effondrer car il ne voulait pas me perdre , je m’en voulais car je lui brisai le cœur .

Il été temps pour moi de repartir dans les cieux, mon supérieur m’attendait mécontent et comme je l’attendais il me déchue de mon statut d’ange mais il ne m’envoya pas en enfer, je fus soulager, il me donna vie humaine et me renvoya sur terre. Une fois revenue sur terre je n’avais qu’une seule envie le retrouver, je retournai donc dans notre café, il été la triste et seul, j arriva derrière lui me pencha et lorsqu’ il réalisa que j’été la-il m embrassa. Je lui expliquai que j’avais été déchue mais rendue humaine et que je pouvais rester avec lui pour le reste de ma vie, il me regarda dans les yeux et me il me dit je t’aime, j été simplement heureuse.

Je passai le restant de ma vie avec lui, jusqu’ a mon dernier souffle.

la vie est tellement courte qu il faut profitez a fond de tous les bons moments !!!!!



2 Commentaires


Recommended Comments

splendide titange, continue, oui, c'est bien ... Bizzzz

  • Like 1

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire
×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.