Aller au contenu
  • entries
    39
  • comments
    82
  • views
    5,049

Petites pensées nocturnes

Palmyre

521 vues

Il est 3 heures du matin, une heure propice à l'introspection et à la réflexion. Il y a peu, ma chère collègue NG a posté un billet pour nous inciter à faire un bilan de l'année écoulée. J'y ai répondu, mon constat est plutôt amer.

J'ai découvert le sexe sur le net, je ne connaissais pas... C'est dans l'ensemble relativement navrant. La plupart des hommes ne voient en nous qu'un moyen de déverser leur trop plein de testostérone, sans respect ni considération.

Avec le temps, j'ai appris à faire le tri et je suis devenue terriblement exigeante, ne vous étonnez pas que je refuse la plupart des invitations!

Heureusement que certains sortent du lot. Il y a aussi des hommes respectueux et prévenants, qui prennent le temps de discuter et de s'intéresser à leur partenaire. Des liens très forts se sont créés, avec tout ce que ça implique comme sensualité et sentiments... J'avance en terrain miné!

Je n'ai pas le droit de tomber amoureuse, pas comme ça, pas de lui; il n'y a pas d'avenir possible. Pourtant, je suis sur le fil, je lutte pour préserver mon équilibre, j'ai envie de basculer... Et je sens que lui aussi combat les tendres sentiments qui l'envahissent. A moins qu'il ne soit un très bon comédien, mais je n'y crois pas, il n'est pas comme ça. On se dit tout, on ne se cache rien, sauf peut-être ce qu'on ressent vraiment, cet amour interdit.

Ce soir, j'ai été profondément émue par le texte de Luce sur son blog, je me suis vue à sa place, je vis ce qu'elle vit, je ressens ce qu'elle ressent. Je connais Luce, je sais qu'elle n'ira probablement pas au bout de son rêve, que ça ne restera qu'un rêve. Je diffère d'elle dans la mesure où moi j'irai au bout de mon désir, je rencontrerai mon chouchou pour un week-end de folle sensualité. Et je sais que je vais une fois de plus y laisser des plumes quand je devrai lui dire au revoir...

Plein de personnes s'éloignent irrémédiablement, c'est la vie qui veut ça. Des personnes dont on a été proches, mais un jour, la vie fait que les chemins divergent. Parfois, c'est la raison qui motive l'éloignement, partir pour ne pas souffrir, partir avant que ce ne soit plus possible... Il arrive que ce soit la lassitude, l'impression de tourner en rond sans plus rien construire. Le sexe pour le sexe finit par devenir lassant, on cherche autre chose...Ce qui fait le plus mal, c'est l'abandon par lâcheté. C'est vrai que c'est souvent compliqué à gérer, une relation virtuelle. Mais est-ce tellement difficile d'envoyer un MP pour dire qu'il vaut mieux qu'on en reste là? C'est lâche et c'est nul de ne plus donner signe de vie du jour au lendemain, sans aucune explication.

Je me sens bien pitoyable à me fourvoyer de la sorte dans des histoires sans avenir. On pourrait dire que c'est ma façon de m'évader d'un quotidien trop pesant, ma bouffée d'oxygène, mon petit plaisir égoïste et solitaire... Si seulement mon homme comprenait ce qui se passe dans ma tête, s'il était conscient du risque de me perdre un jour... Pour lui, tout va bien, on a parlé de nos problèmes, les choses sont claires donc tout va bien. Sauf moi........................... mais ça, il ne s'en rend même pas compte. J'ai beau le lui dire, il ne l'entend pas. Il ne comprend pas que faire l'amour 15 minutes une fois par mois ne me satisfait pas.

J'ai 46 ans, je vois mon physique se dégrader, je prends du ventre, mes fesses sont ramollies et je suis trop paresseuse pour me mettre au sport. Je suis aussi trop gourmande pour faire un régime, je suis mal barrée! La ménopause me guette mais je ne me suis jamais sentie aussi vivante, aussi vibrante de désir qu'en ce moment. J'ai envie de redécouvrir des sensations que j'avais rayé de ma vie depuis bien longtemps, j'ai envie de faire ma cougar, de croquer à pleine dents mon petit chouchou.

Ne me jugez pas, je vais le voir, je vais passer un week-end de pure sensualité avec lui, sa peau contre la mienne, ses mains sur mon corps. Spa, massages, caresses... C'est tellement difficile de se dire que ce n'est qu'un moment de bonheur volé à la vie mais je compte bien en profiter pleinement, jouir sous ses caresses, le faire jouir aussi dans une communion des sens et des émotions.

Avec un peu de chance, ça me donnera la force de tenir quelques mois de plus dans mon couple, en attendant qu'un autre me fasse rêver, mais ça devient de plus en plus compliqué. Je n'ai pas envie d'un autre chouchou, c'est MON chouchou que je voudrais garder pour moi. Et je ne peux pas partir, je n'ai pas les moyens d'aller au bout de mes envies et de mes besoins, je ne peux que mentir pour m'évader, trahir pour ne pas craquer et faire l'hypocrite en prétendant encore aimer le père de mes enfants.



9 Commentaires


Recommended Comments

Ton texte est bouleversant d'émotion...Je te souhaite un Merveilleux Week End ma douce

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

J'aimerai avoir ton courage, oser franchir le cap, aller au delà de ma frustration...

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire
Ton texte est bouleversant d'émotion...Je te souhaite un Merveilleux Week End ma douce
Merci adorable Luce, ton message me fait tant de bien...

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

On sent le combat que tu mènes, je te souhaite de trouver la force de faire ce qui te rendra heureuse sans jamais te laisser avec des regrets.

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

toujours pas loin... courage, c'est les petits plaisirs qui font tenir et rendent du piment à la vie...Amuse-toi bien ;)

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Je vais pas mettre un "j'aime", car je n'aime pas ressentir tes souffrances .Mais si ce "chouchou" t'apporte ce dont tu as besoin et ton courage te méne à lui ,alors profites à fond .

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Texte terrible ...J'imagine la nuit, le calme, et les mains qui glissent sur le clavier pour déposer les pensées qui coulent comme un rivière en crue ...Trop plein d'émotions qui doit sortir pour ne pas te consummer ...On sent ce feu sacré qui s'est réveillé, cette brulure en toi qui te rappelle ce que c'est d'être vivant.On sent l'envie, le besoin de l'autre, de cette magie ...On sent aussi ce trouble, ces questions sans réponses et celles dont les réponses ne sont pas celles que l'on voudrait ...L'empathie permet de sentir cet équilibre précaire que tu maintiens au prix de tant d'efforts.Et cette force, cette vie, ce grondement sourd de chaque cellule de ton corps qui te rappelle que tu es une femme, on ne peut que les comprendre.Un texte d'une force rare, d'une intimité troublante ...

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

J'ai rarement lu ici un récit autant chargé en émotions.Tu parviens à nous toucher par l'émotion et l'intensité très forte qui habitent ton texte.Et bravo d'avoir couché si simplement ces pensées très intimes. :pardon:.

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire
×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.