Aller au contenu

Luce

  • entries
    28
  • comments
    102
  • views
    12,074

Regarde-Moi

Invité

766 vues

blogentry-56050-0-85795900-1355145339_th

Petit clin d’œil à un membre de CI …

Tu es dans ta chambre d’hôtel, seul …Une simple chambre, avec un lit, un chevet, une télé et un fauteuil très cosy.

Pour une fois, tu es près de moi, mais loin de chez toi !

Tu me sembles doux, sensuel, intriguant !

Je te rejoins dans ta chambre, tu es assis sur ton lit et moi dans ce fauteuil très cosy.

Je porte mes dessous préférés, "Rouges Baisers", une jupe noire, un top rouge et mon chemisier noir préféré.

Je suis nerveuse, j’ai ce désir, non, ce fantasme qui trotte dans ma tête depuis mon entrée dans ta chambre.

J’ai envie de me caresser, j’ai envie que tu me regardes ! Oui "Regarde-moi"

Je sens ton regard se plonger dans mes yeux verts, je le sens descendre vers mes seins, mes cuisses…A quoi penses-tu ?

Je le devine, pas besoin de mots, nos regards suffisent pour se comprendre.

Je me redresse pour défaire lentement, les boutons de mon chemisier, j’ouvre doucement mes cuisses. Je sens déjà l’ivresse du désir m’envahir, tes yeux brillent de désir pour moi.

Je me caresse les seins à travers mon top, je sens déjà mes tétons durcir… Oui "Regarde-moi"

Tu aimes ce que tu vois, la jolie bosse que j’aperçois me le confirme. J’enlève mon top et mon soutien-gorge, je te le lance, tu t’imprègnes de mon odeur.

Tu voudrais promener tes mains sur mon corps, tu voudrais t’emparer de mes seins. Je te l’interdit, aujourd’hui, pour toi c’est "Regarde-moi"

Oui, j’ai envie que tu me regardes me donner du plaisir, j’ai envie que tu m’entendes gémir. Je me lève, et fais lentement glisser ma jupe puis mon string. Me voici nue offerte à toi, je m’assieds confortablement et m’ouvre bien à toi, afin que tu ne loupes rien du plaisir que je m’apprête à t’offrir.

Lentement, je me caresse les seins, les malaxes, mon corps ondule au rythmes de mes mains.

Tu me regardes, j’aime ça…Ma respiration s’accélère, je sens que mon bouton d’amour réclame mon attention. Ma main descend, vers celui-ci, pour le satisfaire, je gémis de plaisir, je dégouline de désir.

Tu ne bouges pas, tu attends un signe t’invitant à me goûter, me savourer. Je ne veux pas t’inviter !

"Regarde-moi", prendre du plaisir seul. Je vois que tu es gonflé de désir pour moi, tu libères ton phallus, de sa prison. Il se dresse fièrement, tu le prends à pleine main. Tu commences à faire de lent, va et vient.

Nos regards, se croisent, ivre de désir, moi titillant mon bouton d’amour, toi, ton beau phallus.

Mon puits d’amour en réclame tout autant, ma main prend le chemin de celui-ci, je frissonne de plaisir.

Ma liqueur s’écoule, doucement, signe de grande excitation. Je la goûte, puis j’introduis, deux doigts, mon corps se cambre de délice. Mes joues sont rouges de désir, mon souffle s’accélère de plaisir, je gémis de bonheur.

Tu me regardes …Tu aimes me voir ainsi, pourtant, c’est notre première fois, je devine tes envies…

Je me retourne et te tends mes fesses…tu aimerais t’immiscer en moi, sentir la chaleur de mon plaisir, entamer tout d’abord de lent va et vient, puis mettre toute ta douceur et ta puissance entre mes cuisses, me faire râler, gémir de plaisir.

Tu n’en feras rien, aujourd’hui c’est "Regarde-moi"

Je me retourne et m’assoies à nouveau dans ce fauteuil si cosy, je me sens dégoulinante de plaisir, j’accélère mes va et vient, et tu en fais autant…

Ton regard me fait comprendre que tu n’es plus loin de ta jouissance. Ton sexe est extrêmement tendu, j’aimerai le déguster avec douceur et passion… mais je ne peux point !

Aujourd’hui c’est "Regarde-moi"

Nous entamons, un partage de plaisir, de gémissements, toi, si proche de la jouissance, tu ralentis, pour m’attendre…Moi, en au comble de mon plaisir, j’accélère mes va et vient.

Je sens l’orgasme monter lentement, tu le remarque à mon regard, à ma voix, tu augmentes tes va et vient, je t’entends gémir.

Nos yeux brillent de délice, nous sommes en totale symbiose, je sens l’orgasme arriver, il est puissant, il me secoue. Mon corps entier frissonne de plaisir. Je te vois t’écrouler, de plaisir. Nous avons tout deux perdus pieds pour notre plus grand bonheur.

Nous restons ainsi quelques instant, toi sur le lit, moi dans le fauteuil. Nous reprenons peu à peu, nos esprit, nos regards se croisent à nouveaux…Ce que nous avons partagé, restera intense et délicieux.

Pas besoin de mots, aujourd’hui, je voulais juste que tu me regardes ?

  • Like 2


5 Commentaires


Recommended Comments

Bien que je ne te souhaite pas de ne passer que des nuits blanches mais quelques unes seraient de temps en temps souhaitables pour avoir par la suite des récits intéressantsBravo !

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

@ Codem, je t'avouerai qu'en ce moment, je suis plutôt en mode marmotte en ce momentMerci ?

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Honte à moi ! Tu as lu une grande partie de mes écrits, en as commenté beaucoup et je ne découvre que ce soir que tu disposes aussi d'une belle plume... Merci, belle Geisha aux yeux d'émeraude :)

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire
×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.