Aller au contenu
  • entries
    574
  • comments
    526
  • views
    120,739

Les Lits Jumeaux

Mariveau

535 vues

68015_5.jpg

L'été 2009 aura été pour notre couple une source de renouveau dans notre relation amoureuse et dans nos jeux, mais aussi une source de fous rires lorsque nos frasques tournèrent sinon à la catastrophes mais à quelques situation cocasse.

Le fait de retrouver une bonne partie de notre insouciance de jeunes mariés, voir même adolescents poursuivis par leur acné, doit être la cause de ces petit moments que l'on oubliera jamais.

Après l'épisode épique du lit à eau en Espagne, nous avons poursuivi nos frasques la semaine suivante en Auvergne.

Nous avions réservé un hôtel au Mont d'Or , au pied de la montagne pour faire un peu de randonnée. J'avais choisi une chambre face à la montagne, certes nous n'étions point là pour regarder le paysage depuis la chambre, mais nous étions bien remontés depuis cette semaine en Espagne, qui avait d'ailleurs fini en beauté, et j'avais remarqué que le balcon pouvait être propice à nos ébats.

Arrivés dans la chambre, je remarquais que le lit était un peu étroit à mon goût et pour cause, c'était des lits jumeaux. Ah çà commence bien dit ma douce. Je descends à la réception qui confuse, me propose une autre chambre, mais je suis tellement tenté par le balcon et sa vue, je garde donc ma chambre.

Le soir nous nous laissons aller, nous sommes un peu gai lorsque nous rentrons dans notre chambre.

Ni une ni deux et nous voilà en train de faire voler à travers la pièce nos vêtements, Véro est déchainée, moi je suis de près.

Le balcon a droit à son aubade, de même que ma virilité.

Véro me pousse sur lit et continue ses douces caresses buccales et soudainement vient me chevaucher, avec une telle fougue. Nous avons oublié les caractéristiques de la literie.

Et ce qui devait arriver arriva, les deux lits jumeaux se séparent et je me retrouve coincé entre les deux lits, Véro pratiquement en grand écart. Sonné sur le cou, je reprends mes esprits, Véro est hilare, moi ma fierté masculine a perdu de sa vigueur.

Véro s'emploie à me réanimer ma virilité. Nous avons remis les lits en place.

Mais la leçon ne nous a pas servi et nous reprenons nos ébats. Nous ne sommes pas des pros des acrobaties, mais nous sommes joueurs. Nous décidons d'utiliser la literie perpendiculairement.

Véro me présente sa divine croupe et nous nous envoyons en l air sans retenue et hop la literie nous abandonnent à nouveau et nous nous retrouvons encore une fois par terre. Nouveaux rires.

Nous décidons enfin de retirer les matelas et nous poursuivons jusqu'à très tard dans la nuit ou très tôt dans le matin naissant.

Nous nous levons tôt, car nous avons décidé de faire une grosse randonnée.

Ce matin ma douce est radieuse, moi enjoué. Nous arrivons dans la salle du petit déjeuner. Nous n'avons pas remarqué que la salle déjà pleine s'est figée à notre arrivée.

Nous déjeunons avec appétit, croissants, brioches, charcuterie, fromage , confiture,miel, jus d'orange, lait, œufs, tout y passe. Nous sommes l'objet de regard, amusé pour certain, réprobateur pour d'autres, d'autres ont une mine défaite comme une nuit sans sommeil.

Elle me dit ce soir on sera plus calme.

A notre retour dans l'après midi, nous trouvons un changement dans notre chambre. Les lits jumeaux ont disparu, laissant la place à une grand lit .

Véro s'exclame, tu vois ce soir il y en a qui vont dormir, c'est pas sur répondis je. Et nous voilà partis à rire .

CONCLUSION

Dans un hôtel, prends gardes au lits jumeaux

Essaye de ne pas réveiller tes voisins

Et profite du petit déjeuner.

Source :


×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.