Aller au contenu
  • entries
    12
  • comments
    54
  • views
    5,468

Après beaucoup d'hésitation.

fanie

953 vues

blog-0907953001334143534.jpgPremier texte que j'ai osé (d'où le titre ^^) poster ici, il y a presque 3 ans :shock: J'avais essayé de mettre des mots, à ma façon, sur un fantasme de plus en plus récurrent à l'époque :) Je l'ai relu il y a peu et après quelques modifications, l' envie m'est venue de le republier ici.

Je me suis laissé séduire...

Elle est là, devant moi, belle et attirante. Son regard posé sur mon corps me désarme.Je n'ose bouger, mon coeur bat à tout rompre. J'ai la gorge sèche, il m'est impossible de sortir un mot. Elle s'approche de moi et passe un doigt sur mes lèvres, sur lesquelles elle dépose un petit baiser chaste.Sa main glisse dans mes cheveux, descend le long de mon cou, passe sur mes seins. Je sens les frissons parcourir ma peau à leur contact.Elle remonte sur mon visage, une lueur coquine dans les yeux et sa bouche, charnue, rejoint la mienne en un long baiser, savoureux, sensuel.

Je brûle de la toucher, de la sentir. Je suis tiraillée de désirs pour elle, je crève de la découvrir mais tout est si nouveau pour moi.Alors, elle recule de quelques pas et ôte sa robe. La voici offerte à mon regard, Dieu ! Qu'elle est belle. Je la contemple, son visage, ses yeux rieurs, sa bouche mutine. Elle ne porte qu'un string qu'elle fait glisser le long des ses jambes fines. Mon regard suit le trajet de son petit bout de tissu blanc. Remonte sur son ventre, sur ses seins. Je suis subjuguée par sa poitrine, deux globes parfaits, si blancs, si attirants. Je m'avance d'un pas, je peux sentir son souffle sur mon visage.

Elle glisse ses mains sous mon t.shirt, dégrafe mon soutien- gorge et les laisse tomber au sol. Ses mains saisissent mes seins, je soupire d'aise sous ses caresses lorsqu'elle les prend en bouche... et ose enfin m'approprier sa poitrine. Avec délicatesse, comme s'il s'agissait de deux choses fragiles, mes doigts glissent, ressentent. Sa peau est tellement douce... Je tâtonne, maladroitement puis mes lèvres se posent sur eux. C'est une sensation qui ne ressemble à aucune autre connue auparavant. Et la sentir frémir sous mes caresses me donne de l'assurance, sentir son souffle s'accélérer ne fait qu'augmenter mon envie d'elle.Mes seins qui n'en peuvent plus de ses baisers, dressent fièrement leur pointe, comme pour mieux sentir la caresse de ses lèvres. Mes mains sont comme animées de leur propre vie, je ne pense plus, je ressens, j'écoute... tout n'est plus que désir, frissons, le monde extérieur n'existe plus en cet instant. Mes doigts parcourent ses courbes, mes lèvres n'ont cesse d'explorer la délicatesse de son cou, ses épaules ou ses seins.

Elle glisse le long de mon corps et se tient là, accroupie devant moi. Son regard levé vers mon visage est gourmand, le mien... je ne sais pas... il doit refléter tout le désir qu'elle m'inspire. Un bouton, deux boutons, trois boutons... mon jean tombe à mes pieds. Ses mains remontent le long de mes jambes, passent à l'intérieur de mes cuisses, puis sur le tissu de dentelle noire qui recouvre mon sexe, seul dernier obstacle à ma nudité qu'elle s'empresse de retirer. Elle m'attire sur le lit, son corps au-dessus du mien.Ses lèvres sur les miennes, sa langue, mêlée à la mienne, sa main gauche sur mon sexe, la chaleur de ses seins contre les miens. Mes mains s'empressent de retrouver le chemin de sa poitrine. Elles descendent sur ses flancs, sur ses fesses, caressent, malaxent. Mes lèvres s'épanchent sur la chaleur de son cou, tout n'est que douceur, volupté...

Elle me murmure de me laisser aller avant de se faufiler entre mes jambes, ses doigts se posent sur l'intérieur de mes cuisses, qu'elle écarte délicatement. Je sens mon sexe qui palpite, qui l'appelle. De deux doigts, elle ouvre avec douceur mes lèvres et passe sa langue sur ma fente. Elle la frôle avec légèreté, se joue d'elle.Je me sens défaillir sous la pointe de ce petit bout de chair agile. Elle caresse de sa langue, aspire de sa bouche et lentement, des vagues de plaisirs me submergent.Un doigt prend maintenant possession de moi, je le sens dans mes chairs, fouiller, masser avant d'être rejoint par un second.Sa bouche délaisse mon sexe pour me parler, des mots doux, des mots crus, qui me font chavirer. Elle me prend, comme me prendrait un homme ! Mon corps se cambre, tous mes sens au supplice, je me jette à la rencontre de ses doigts qui s'agitent en moi.Je sens le plaisir monter, inexorablement.

Elle me porte le coup de grâce lorsque sa langue revient exciter mon bouton. Ses doigts n'ont aucun mal à s'immiscer plus profondément en moi. Le souffle court, j'ondule, je soupire, la supplie de ne pas s'arrêter. Puis la délivrance arrive... Ce plaisir ultime, absolu... Ce plaisir si intense mais de si courte durée. Des vagues de plaisir irradient de mon ventre pour envahir l'ensemble de mon corps, mes cuisses tremblent, se resserrent, emprisonnant ses doigts en moi. Je me sens apaisée, sereine, avec l'envie de la goûter, de lui procurer au moins autant de plaisir.

Son visage remonte au-dessus du mien, elle me sourit, m' embrasse, je ferme les yeux... un bruit, lointain... Je l' entends de plus en plus distinctement. J'ouvre les yeux et me retrouve dans mon lit... seule. La sonnerie de mon réveil me remet d'aplomb dans la réalité. Ce n'était qu'un rêve... un fantasme... une envie...

  • Like 8


12 Commentaires


Recommended Comments

Quel joli fantasme, :aime2: écrit avec tes mots pleins de sensualité, de douce chaleur, plein d'émotion, j'adore te lire Fanie :clap: c'est bon comme une source fraîche un jour de grosse chaleur, tes mots coulent... Merci pour ce joli texte!

  • Like 1

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Un texte extirpé comme on s'extirpe d'un rêve. Bravo Fanie :aime2: Je suis assez impressionnée parce que je viens de lire. :clap:

  • Like 1

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

très beau texte, érotique et excitant à souhait, sans parler de sa qualité littéraire !!

  • Like 1

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Délicieuse lecture Fanie, très beau texte tout en sensualité, en douceur, Bravo fanie :aime2: :clap:

  • Like 1

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Merci Mariveau d'avoir cité Bilitis, j'ai pu découvrir les écrits de Pierre Louys grace à toi :)Et merci à vous tous pour vos commentaires :aime2:

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Sublime, une plume magnifique Fanie, si douce, sensuelle, qui nous laisse complétement imaginer tes dires.Un texte plein de charmes tout comme ta personnalitée laisse paraitre.

Tu me laisse rêveur après cette lecture. Merci icon_aime2.gif

  • Like 1

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Bravo fanie ! Voici un écrit saphique à retenir. Le style, le ressenti, tout y est, même l'image en illustration.

Chapeau bas demoiselle.

  • Like 1

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Merci Codem :)

Titi, joli commentaire ;)

Et orchidée, très flattée de tes mots, merci :)

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Mon commentaire après tous ceux que je viens de lire serait trés superflu alors je vais m'abstenir.

Je reprendrais juste les mots de titi69, un récit qui me laisse songeur .

En tout cas tu as bien fait de le publier, une fois encore ton talent n'est plus à démontrer, un récit o combien magique et envoutant, à sa façon.

Un fantasme narré majestueusement.

  • Like 1

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

:oops: Merci Snaga.

Tu vas me faire rougir pour de bon avec des commentaires pareils :)

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire
×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.