Aller au contenu
  • entries
    108
  • comments
    351
  • views
    38,800

nouvelles echanges entre le poete et sa muse

ptitangecathy

496 vues

Mon poèteJe viens de recevoir à l 'instant ta lettre et déjà je m empresse de la dévorer, mes yeux ne peuvent s en détacher .Tes mots sont si exquis, si doux, si sensuels que mon corps incandescent brûle de plaisirs .A travers cette lettre, je sens tes mains parcourir mon corps alors que ce sont les miennes qui s y promènent .Je rêve encore une fois de sentir ton corps puissant contre le mien si fragile , sentir l objet de tous mes plaisirs contre mon mont de venus.Je me vois te chevaucher telle une cavalière sur sa monture puissante et fougueuse à la fois. Tes mains saisissant mes seins lourds, tes lèvres sur mes tétons durcis par le plaisir .Je te susurrerais à l oreille que je te veux sauvage , sur ces mots nos corps roulent et ne font plus qu un , nos mains se joignent et une cavalcade sauvage commence, tes coups de reins se font puissants, ma bouche lâche des cris d 'extase , nos corps se raidissent d un seul coups et la je sens ton effluve se déverser dans mon antre.Nous restons l'un contre l'autre encore une long moment pour savourer ce merveilleux moment, tu me caresse la joue , m'embrasse avec une telle tendresse que je fonds totalement.Mais encore une fois cela n' est que rêve et m aperçois que ce plaisir ressentie, je me le suis seule en lisant tes mots.Mon poète revient moi vite que ce rêve deviennent enfin réalité car s en toi mon âme est morose et se languit.Je t embrasse langoureusement.Ta muse, ton angeREPONSE DE MON POETE Mon Ange, Ma MuseCe matin, je me trouvais encore à rêver sous mon murier, mon ami le moineau s'ébrouait dans une coupelle d'eau , et mon ami le papillon butinait de rose en rose.J'attendais ta lettre. C'est toujours avec un indicible plaisir que j ai vu arriver le coursier et sans attendre, je me suis mis à dévorer tes mots chargés de sensualité, de désir, et de plaisir.Je ferme les yeux et je nous vois encore enlacer sur cette plage. Mon membre enserrée dans ton étui d'amour.Tu me veux sauvage, et j'en ai envie, tu le sens.Mais l'intensité de notre nous a mis dans un tel état, que nous allons plonger nos corps brûlant dans les vagues . Nous nous laissons aller au grès du courant, l'un contre l'autre. Nos bouches , nos langues se retrouvent. Tes seins contre mon torse, je caresse tes hanches et tes sublimes fesses.Dans l’apesanteur de l'onde fraîche tes jambes enserrent mes hanches et tu viens à nouveau t’empaler sur mon glaise de désir. L'océan se fait mon complice accentuant mon mouvement de va et vient en toi.Je m'enfonce profondément en toi, car je te veux . Ton antre humide et chaude est d'une indicible douceur j'aime me fondre en toi.Unis en un seul corps, tes bras autour de mon coup nous sortons de l'eau, je t'étends sur le sable humide . Je soulève tes hanches et poursuit mes va et viens avec plus de puissance. Tes gémissements profonds deviennent puissants comme un encouragement à une cadence telle celle d'une Triaire grecque allant au combat. Mon membre se fait éperon, tu te cambres encore plus pour me recevoir.Je sens ton désir, encore grandir, tes jambes posées sur mes épaules, je m'enfonce de plus beau avec puissance. Tes seins sont comme des vagues, bougeant au flux et reflex de mes assautsJe pince tes tétons durcies par tant de désir. Les yeux clos, tu bascule la tête en arrière. Tu halète, tu cri ta jouissance. Plaquant nos bouches l'une contre l'autre , je m'épanche en toi en de longs jets chauds. Tu me gardes en toi, je te caresse le visage, tes cheveux soyeux, des larmes coulent de tes yeux. Car toi comme moi nous savons que c est un rêve.Assis sous mon murier je clos cette lettreJe pose mes lèvres sur les tiennes pour ce baiser langoureux, qui est l'image de notre rêve.Mon Ange, ma MuseIl me tarde de te lireTon poète à la Rose

la vie est tellement courte qu il faut profitez a fond de tous les bons moments !!!!!


×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.