Aller au contenu
  • entries
    12
  • comments
    54
  • views
    5,377

L'offrande... Elle

fanie

676 vues

blog-0619794001332437608.jpg

Libérée de mes dentelles

A ton regard, l'offrande ouverte

Ta bouche effleure mon désir

Lentement, doucement... me faire languir

Elle se pose, légère, sur mon pubis

Glisse... remonte... glisse... un doux supplice

Je gémis, mon bouton gorgé de désirs

Par ta bouche, tu veux me faire jouir

Une brûlure au creux du ventre

Ta langue durcie à l'entrée de mon antre

Elle s'y risque, pointe plus fort en moi

Je me tords, je me cambre, je suis à toi !

Tes lèvres remontent sur mon appendice

S'immiscent tes doigts entre mes cuisses

Je me tends, le corps crispé, je crie mon plaisir !

Je te veux... sentir en moi ton implacable désir

Caresse moi du bout de toi

Viens en moi, brûle en moi !

Laisse mes cuisses brûlantes

De leur chaleur enserrer ta hampe !

De doux va et vient

En puissants coups de reins

De mots murmurés, sussurés

En souffles rauques, saccadés

Corps entrelacés, effluves mélangés

La jouissance nous emporte... rassasiés

Les coeurs reprennent un rythme plus lent

Nos lèvres se trouvent dans un dernier élan

Repues, blottis l'un contre l'autre, ereintés

Le corps encore frissonnant de s'être tant aimé

Le brasier éteint, notre soif de l'autre étanchée

Par le sommeil laissons-nous happer.
  • Like 5


5 Commentaires


Recommended Comments

Une délicate goutte de rosée coule sur un pétale de la jolie fleur de Fanie, c'est ainsi que je définirai cette délicatesse avec laquelle Fanie nous envoie ce petit poème tout en beauté, à nous d'en jouir!!! :clap: et ce fut un plaisir ...

  • Like 1

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Wouha fanie, qu'elle offrande , merci c'est délicieux, un poème comme je les aime :clap: :clap: :clap:

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

S'il était une femme pour laquelle je devais m'abandonner, nul doute que mon choix est déjà fait... :love:

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Merci :oops:Bigbi, ton commentaire est un petit poème à lui seul :bisou:kendo... un commentaire de ta part... wouah... alors que tu écris de si jolis poèmes...Et Helluya, encore une plume que j'affectionne particulièrement. Merci pour ton com :clap:

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire
×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.