Aller au contenu

Voyeur malgré moi.

Antoine220

840 vues

J’ai toujours aimé l’ambiance qu’on retrouve dans les campings l’été.  Jeune, je partais avec ma tente mais aujourd’hui, ma femme préfère le confort d’un bungalow. 

 Malgré tout,  j’aime toujours ce mélange de plusieurs générations qui arrivent à partager de bons moments et à s’amuser ensemble. On dirait que dans ce lieu, la barrière de l’âge n'ai plus un problème. D’ailleurs, j’ai souvent entendu dire à mes aînés que, dans leur tête, ils restaient toujours « jeunes ». Avec l’âge, je comprends mieux de quoi ils voulaient parler...

Tout cela pour dire que mon séjour au camping m’apporte une vraie cure de jouvence. Je me sens plus léger, plus en forme et plus épanouis que le reste de l’année. Du coup, ma libido explose aussi !

Je me surprenais moi-même à avoir envie de faire l’amour à ma femme plusieurs fois par jour ! J’exalte littéralement…Et, pourtant, j’étais loin d’imaginer ce qui allait m’arriver quelques jours plus tard.

 Comme tous les soirs, la plupart de gens se concentraient  sur la piste de bal et sa ginguette bien arrosée.

 Un de mes plaisirs de l’été est de regarder la voûte céleste dans un coin tranquille. Cette immensité d’étoiles me fascine autant qui m’émeut. J’étais donc descendue sur la plage, déserte à cette heure-ci, pour m’éloigner un peu des lumières venant du camping.

 Cette nuit-là, il faisait particulièrement chaud. Et une idée un peu folle est venu  traverser mon esprit…et si je prenais un petit bain de minuit ? Personne à l’horizon. De toute façon, je n’allais pas m’attarder longtemps, c’était question de me rafraîchir un peu…

 Ni une, ni deux, me voilà à poil plongeant dans la mer. L’eau était un peu froide mais elle avait le mérite de me désaltérer…Bercé par les vagues, je faisais la planche en regardant les étoiles. Le moment était magique. Un bien-être infini s’empara de moi…j’aurais pu rester des heures mais j’ai savais que ma femme allait finir par s’inquiéter si je tardait trop à revenir…

 J’ai donc décidé d’être raisonnable et de mettre une fin à ma baignade clandestine. En arrivant sur le sable je me suis rendu compte que j’avais dérivé un peu en m’éloignant de mes vêtements.

J’allais donc me précipiter vers eux quand les rires d’un jeune couple m’ont arrêté net ! j’ai à peine eu le temps de me cacher derrière un minuscule rocher.

 Mon cœur battait la chamade pendant que je ne cessais de me reprocher mon envie puérile et dangereuse de me baigner nu dans la mer…

 Au début, j’ai pensé que c’est aussi ce que les deux jeunes venaient faire sur la plage. Mais, apparemment, ils avaient d’autres idées en tête…Ils ont d’abord étendu une grande serviette de bain sur le sable. Ils se sont regardé tendrement un moment  avant d’échanger de longs baisers d’adolescent.

 Bien sûr, ils pensaient être seuls. Timidement, ils se sont déshabillés. Une fois nus, leurs corps si jeunes et parfaits, baignés par la lumière de la lune croissante, les rendaient incroyablement sexy. Aussi honteux qu’excité, je n’arrive pas à détacher regard de cette scène « classé X » qui se déroulait sous mes yeux.

 Le jeune homme bandait ostensiblement. Sans dire un mot, la jeune fille s’agenouilla devant lui et, très délicatement, elle prit son membre entre ses lèvres.

 La fraîcheur de la nuit sur mon corps mouillé me faisait frissonner, ou peut-être que c’était l’intense excitation que mon rôle de voyeur  improvisé me provoquait qui me faisait bander, moi aussi, comme un cerf ! Même si j’avais très envie, un reste d’amour-propre m’interdit de me branler. Mais je dois avouer que je n’ai pas pu résister à la tentation de regarder la suite…

 Le jeune homme s’agenouilla à son tous pour lui embrasser les seins avant de les téter goulûment. Puis il caressa son sexe presque lisse d’une main en la faisant gémir de plaisir...

 Curieusement,  ils m’excitaient autant l’un que l’autre. J’avais oublié à quel point la vision d’un jeune corps nu pouvait être aussi appétissant. Je rêvais de venir les rejoindre mais j’avais bien peur qui me prennent pour un vieux pervers libidineux…déjà que j’était mort de honte !

 Ils se sont encore caressés mutuellement un petit moment avant de s’allonger sur la serviette. Mon excitation ne faisait que grandir voyant leur accouplement sur le point de se produire. Ma verge était si tendue, qu’elle commençait à me faire mal…Malgré tout je savourais ce moment avec une intense délectation…

 Le jeune homme pénétra la fille dans un râle libérateur…puis il se lança dans un va-et-vient rythmé par les gémissement de la demoiselle…

 Ce joli spectacle suffit à me faire jouir sans crier gare…je me suis mis à éjaculer dans un intense orgasme qui me soulagea enfin…

 À peine le temps de reprendre mes esprits, que les deux jeunes avaient fini aussi et courraient maintenant allégrement vers l’eau.

Occupés à s’éclabousser comme des enfant, je me suis précipité vers mes affaires pour regagner au plus vite mon bungalow. Là, ma femme m’attendait dans une nuisette légère. Autant vous dire que cette nuit je l’ai honoré plusieurs fois…


×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.